155 pages
Français

Rapport d'activité 2008 de la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La loi relative à la solidarité pour l'autonomie des personnes âgées et handicapées (30
juin 2004) a institué la CNSA qui a pour mission de contribuer au financement de la prise en charge de la perte d'autonomie des personnes âgées et des personnes handicapées dans le respect de l'égalité de traitement sur l'ensemble du territoire. La loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées (11 février 2005) modifie et complète les missions de la CNSA et crée les outils qu'elle aura la charge de mettre en oeuvre (notamment les PRIAC - PRogrammes Interdépartementaux d'ACcompagnement des handicaps et de la perte d'autonomie). Point d'étape après 3 années d'activité, le rapport présente l'ensemble des actions menées en 2008 et met en perspective le chemin parcouru depuis la création de la CNSA. Dans la continuité des orientations du rapport de 2007, ce rapport évoque les évolutions de gouvernance souhaitables, notamment pour rendre plus efficace l'action de la CNSA et pour favoriser la mise en oeuvre d'un droit universel d'aide à l'autonomie.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 octobre 2008
Nombre de lectures 28
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Rapport 2008
Droit universel d’aide à l’autonomie :
un socle, une nouvelle étape.L 2008 : un so Cle,
une nouvelle ét Ape
Adopté par son Conseil le 14 octobre 2008, ce rapport est le troisième que la
Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie présente, conformément à la loi, au
Parlement et au gouvernement.
Rapport d’activité de l’année 2008, il a également été conçu pour faire le bilan d’un
peu plus de trois ans d’action de la CNSA au service de l’autonomie et de l’égalité
de traitement des personnes âgées et des personnes handicapées sur l’ensemble du
territoire national, selon les missions que la loi lui a confées.
Tout d’abord, parce qu’en trois ans, le travail des services et la réfexion collective
au sein de son Conseil ont permis de faire émerger, développer et stabiliser un cer-
tain nombre de méthodes, outils et processus. Ils sont désormais connus et en voie
d’appropriation par ceux qu’ils concernent, au premier rang desquels les services
de l’État aux niveaux régional et départemental, les conseils généraux et les équipes
des maisons départementales des personnes handicapées, qui sont les interlocuteurs
quotidiens de la Caisse. Chaque chapitre s’applique à en rendre compte au travers des
encadrés dédiés à ce bilan triennal.
Ensuite, parce que 2008 est une année de réfexion en profondeur sur l’organisation
de l’État, dans un objectif de révision générale des politiques publiques. La CNSA,
organisme récent, n’en est pas moins invitée à rendre compte de son action, des
objectifs poursuivis, des choix sous-jacents et des moyens mobilisés à leur service.
Enfn, parce que ce bilan peut utilement nourrir les chantiers ouverts par le gouver -
nement par la création des agences régionales de santé, et sur la mise en place d’un
e« 5 risque » de protection sociale consacré à l’aide à l’autonomie, afn de mieux
répondre aux diffcultés concrètes rencontrées par les personnes – quel que soit leur
âge – et par leur famille.
Dans cette perspective, le dernier chapitre de ce rapport, « Consolider pour dévelop-
per », évoque les enjeux majeurs portés par la CNSA en termes d’innovation adminis-
trative et de gouvernance des politiques publiques et propose de s’appuyer sur ces
acquis pour la concrétisation d’un droit universel d’aide à l’autonomie. Il témoigne
également de l’engagement des membres de son Conseil à continuer à faire vivre l’es-
pace public d’échanges et de débats qu’il constitue.La cnsa remercie vivement celles et ceux qui ont accepté de rendre compte, en photos, de leur vie quotidienne à domicile ou
en établissement.
Au Centre de la Gabrielle – Mutualité Fonction Publique : F. Peeters, I. Marchenoir et « les jardiniers » ; les résidents, usagers et personnels
de la Fédération dijonnaise des œuvres de soutien à domicile et accueil en établissement (Fedosad) ; de Notre-Dame de Confance,
établissement pour personnes âgées dépendantes à Tournon Saint-Martin ; de la maison départementale des personnes handicapées à
eParis ; du Centre Saint-Jean de Dieu, institut d’éducation motrice et unité spécialisée pour enfants polyhandicapés à Paris XV ; de la résidence
des Weppes, hébergement temporaire et centre Barrois, soins et aide à domicile de la Croix-rouge française à Fournes en Weppes ; du centre
Ker Dihun, maison d’accueil spécialisé à Saint-Brieuc ; et Carl et sa famille.
Contact cnsa – 66, avenue du Maine 75682 Paris cedex 14 – tél. : 01 53 91 28 00 – fax : 01 53 91 28 82 – www.cnsa.fr
Coordination émilie Delpit, Florence Condroyer, Annie Sidier Conception graphique Conception du logo cnsa Martin
Brunner Associés Photos Olivier Jobard, Sipa Press Impression stipaCnsA rApport 2008
L sommAire
FAits mArquAnts 2005-2008 6
Composition du Conseil 8
orgAnigrAmme 13
CHAp.01 • le budget 14
Répondre à l’exigence de transparence et de suivi
dans l’utilisation des moyens consacrés à l’aide à l’autonomie
CHAp.02 • les ét Ablissements et serviCes
médiCo-soCiAux 24
Financer plus effcacement le développement d’une offre de qualité
CHAp.03 • ACCueil et év AluAtion
des besoins des personnes 38
Accompagner les maisons départementales
des personnes handicapées dans l’exercice de leur mission
CHAp. 04 • Aides teCHniques et Aides HumAines 50
Améliorer l’accès aux solutions de compensation pour l’autonomie
CHAp. 05 • reCHerCHe et innov Ation 60
Développer la connaissance au service des solutions de demain
CHAp. 06 • lA Cns A 70
Inscrire un nouvel opérateur dans le paysage institutionnel
CHAp. 07 • Consolider pour développer 80
gloss Aire 95
pAge 5
��������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������������CnsA rApport 2008
L FAits mArquAnts
2005-2008
◗◗Loi relative à la solidarité pour l’autonomie des personnes âgées et handicapées (30 juin 2004)
Elle institue la , qui a pour mission de contribuer au fnancement de la prise en charge de la perte
d’au tonomie des personnes âgées et des personnes handicapées dans le respect de l’égalité de traitement sur
l’ensemble du territoire
◗◗Loi pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes
handicapées (11 févRieR 2005)
Elle modife et complète les missions de la et crée les outils qu’elle aura la charge de mettre en œuvre
(notamment les )
◗◗Installation du Conseil scientifque (17 mai)2005
Il est composé de vingt-deux personnalités, repré-
◗◗Installation du Conseil de la cnsa (2 mai) sentants des organismes nationaux de recherche ou
En présence du premier président de la Cour des personnalités qualifées, issues de diverses disci-
comptes, le Premier ministre lui confe la mission plines scientifques
de sanctuariser les crédits issus de la journée de
◗◗Remontées des premiers priac à la cnsa (mai)
solidarité et de répondre aux insuffsances de pilo-
Créés par la loi de 2005, les programmes interdé-tage, de suivi et d’évaluation des moyens consacrés
partementaux d’accompagnement des handicaps à la prise en charge de la perte d’autonomie
et de la perte d’autonomie ( ) dressent les
◗◗Première réunion besoins prioritaires de financement d’établis-
des directeurs de mdph (décembRe) sements et de services médico-sociaux Ils sont
élaborés par les préfets de région à partir de la Elle vient conclure la démarche de co-construction
des outils nécessaires à la mise en place des , maquette préparée par la et trois régions
pilotes Ils ont servi d’appui aux orientations de conduite avec des représentants des départements
ndet les associations au 2 semestre Elle donne lieu à l’ médico-social 2007 et à la répartition
des crédits en février 2007la remise de deux manuels regroupant près de
cent outils relatifs aux huit missions des �
◗◗Rapport de la Cour des comptes
sur les conditions de mise en place et
2006 d’affectation des ressources de la cnsa (juin)
Demandé par le Premier ministre le 2 mai 2005, ◗◗Signature de la Convention d’objectifs
il souligne que les nouvelles ressources de la et de gestion entre l’État et la cnsa
contribution de solidarité proftent bien intégra-pour 2006-2009 (23 janvieR)
lement aux personnes âgées et aux personnes
Son originalité réside dans la délégation de compé-
handicapées Il retient que la peut apporter
tence, organisée par l’État en direction de la
une réelle valeur ajoutée pour promouvoir
pour développer une animation de réseaux avec ses
l’équité territoriale
propres services, et dans la fonction d’animation
des départements sur le champ de la compensation ◗◗Lancement du premier plan d’aide
de la perte d’autonomie, qu’elle précise à la modernisation (avR il)
500 M€ d’excédents de l’exercice 2005 sont utili-◗◗Première notifcation des crédits d’assurance
sés de façon non reconductible au soutien à la maladie aux préfets par la cnsa (15 févRieR)
modernisation des établissements médico-sociaux�
Cette fonction, précédemment assurée par l’admi-
Après deux plans exceptionnels, la mission d’aide
nistration centrale, est reprise par la selon un
à l’investissement devient une mission pérenne de
calendrier plus resserré qui doit permettre d’accélé-
la en 2008
rer le rythme des autorisations de places nouvelles
pAge 6
sncsap�s�n�cp�rdiaa�ci��a�shncc�cmnshcc�nraaacpndam�s�aa�nopnmdsCnsA rApport 2008
◗◗Adoption à l’unanimité ◗◗Le deuxième rapport annuel de la cnsa
du premier rapport annuel (15 octobRe) (16 octobRe)
Ce premier rapport d’activité, transmis au gou- Dans le prolongement de sa réfexion de 2006, le
vernement et au Parlement, est adopté à l’unani- Conseil y précise les principes et les contours d’un
mité par le Conseil Il livre ses réfexions relatives nouveau droit universel relatif à l’accès à l’auto-
eà un 5 risque dédié à une solidarité nouvelle pour nomie dans les gestes de la vie courante et la parti-
compenser la perte d’autonomie Il prône une cipation à la vie sociale Il a cherché les points de
démarche de convergence et l’amélioration de la compromis possibles entre ses membres et voulu
gouvernance du dispositif institutionnel identifer les orientations faisant débat
◗◗Rencontre des cent départements
pour l’élaboration des conventions d’appui 2008
à la qualité de service (octobRe-décembRe) ◗◗Ouverture du site des aides techniques
Prévues par la loi, ces conventions définissent de la cnsa (maRs)
les objectifs de la qualité de service pour les mai- Le portail internet www aides-techniques-cnsa fr
sons départementales des personnes handicapées� créé par la permet l’accès aux professionnels
Un entretien approfondi avec chaque conseil géné- comme aux usagers à l’information sur les aides
ral a précédé leur élaboration Elles ont été signées techniques, fournie par diverses bases de données
tout au long de l’année 2007� partenaires
◗◗Diffusion d’un suivi fnancier mensuel (fin 2006) ◗◗Publication du guide d’évaluation
Cet outil interne de suivi des données budgétaires et des besoins de compensation
fnancières est diffusé aux correspondants profession- des personnes handicapées (gev a) (6 févRieR)
nels de la , améliorant ainsi la transparence
Le devient obligatoire pour l’évaluation
des besoins des personnes conduite par les �
La a apporté toute son expertise à son éla bo-2007
ration conformément à sa mission légale◗◗Notifcation des premières
enveloppes anticipées (févRieR) ◗◗Présentation au Conseil de la cnsa
des orientations du gouvernement Ce nouveau mécanisme permet de notifer par anti -
esur la création du 5 risque (28 mai)cipation en année N des enveloppes fnancières des
années suivantes afn d’accélérer les délais de créa- Ces orientations présentées par Xavier Bertrand et
tion de places en établissements médico-sociaux� Valérie Létard, sont issues des engagements prési-
Ce processus, expérimenté fn 2006 sur les crédits dentiels, des priorités du gouvernement, des pro-
2007, s’est approfondi en 2008 positions formulées par les membres du Conseil
de la et des travaux parlementaires en cours�
◗◗Appel à projets national
Elles sont soumises à la concertation organisée
sur l’aide aux aidants (maRs)
avec l’ensemble des acteurs�
Proposé par la Conférence de la famille de juillet
◗◗La cnsa membre de la Fondation de 2006 consacrée aux relations intergénérationnelles,
il a été lancé par la et l’État et a financé coopération scientifque Alzheimer (27 juin)
quatre-vingt-seize dossiers, pour 2,7 M€� Membre fondateur, la apporte son expertise
et ses moyens au développement de la recherche en
◗◗Création de l’Observatoire du marché
sciences humaines et sociales au service d’un
et des prix des aides techniques (juin)
meilleur accompagnement des personnes atteintes
Il réunit les usagers, les professionnels, les industriels de la maladie d’Alzheimer et de leurs familles
et diffuseurs, les organismes d’études et de recherche
◗◗Convention avec l’Assemblée et les fnanceurs des aides techniques, avec trois
missions : connaître, comprendre et informer des départements de France (30 sePtembRe)
Elle organise la collaboration entre la et ◗◗Participation à la création
l’ relative aux missions des , à l’échange
de l’Institut de recherche en santé publique (iResP)
d’expériences et d’informations entres les ,
La participation de la inscrit la question de l’auto- aux concours fnanciers aux départements
nomie au cœur des sujets de santé publique et fait recon-
naître son rôle en matière de soutien à la recherche
pAge 7
snmeccp��aad�fna�a�nscnapssnmm�dap�h�c��ncansscad�h�a�hads�nccg�v�sPersonnes
qualifiées
Parlementaires
Institutions intervenant
dans les domaines
de compétence
de la Caisse
Représentants de l’État
Organisations professionnelles
nationales d’employeurs
représentatives
CnsA rApport 2008
L Composition du C onseil
48 membres
pAge 8
Organisations syndicales
de salariés interprofessionnelles
représentatives au plan national
Conseils généraux
désignés par l’Assemblée
des départements de France
Associations œuvrant
au niveau national
pour les personnes âgées
Associations
œuvrant
au niveau national
pour les personnes
handicapéesCnsA rApport 2008
Six représentants des associations Six représentants des associations
œuvrant au niveau national œuvrant au niveau national
pour les personnes handicapées pour les personnes âgées
ainsi que leurs six suppléants. ainsi que leurs six suppléants.
Jérémie Boroy Pascal Champvert
Union nationale pour l’insertion Association des directeurs
sociale des défcients auditifs� au service des personnes âgées�
Suppléant : Louis Bonet Suppléante :
Groupement pour l’insertion des Marie-Béatrice Levaux
personnes handicapées physiques� Fédération nationale
des particuliers employeurs�
Jean Canneva
Union nationale des amis Janine Dujay-Blaret
et familles de malades mentaux�
Suppléant : Henri Faivre des clubs d’aînés ruraux (vice-
Comité de liaison et d’action présidente du Conseil)�
des parents d’enfants et d’adultes Suppléant : Paul Maloisel
atteints de handicaps associés� Fédération nationale
des associations de retraités�
Philippe ChazalComposition du
Comité national pour la promotion André Flageul
Conseil de la Caisse sociale des aveugles et amblyopes� Union nationale des associations
Suppléant : Jean-Claude Cunin de soins et de services à domicile�nationale de solidarité
Association française contre Suppléant : Thierry d’Aboville
pour l’autonomie les myopathies� Association d’aide à domicile
en milieu rural�au 14 octobre 2008 Jean-Marie Barbier
Association des paralysés de France Benoît Jayez
Union confédérale des retraités (vice-président du Conseil)�
Suppléant : Arnaud de Broca – Force ouvrière�
Fédération nationale des accidentés Suppléante : Marie Rozet
du travail et des handicapés� Fédération nationale des associations
de retraités de l’artisanat�
Régis Devoldère
Union nationale des associations Guy Le Rochais
de parents et amis des personnes Association France-Alzheimer�
handicapées mentales� Suppléant : Didier Sapy
Suppléante : Michèle Baron Fédération nationale avenir
Fédération française des associations et qualité de vie des personnes âgées�
d’infrmes moteurs cérébraux�
Dr Jean-Marie Vetel
Fernand Tournan Syndicat national
Association pour adultes de gérontologie clinique�
et jeunes handicapés� Suppléant : Pr Robert Moulias
Suppléante : Régine Clément Association Allô maltraitance
Fédération des associations pour personnes âgées�
l’insertion sociale des personnes
porteuses d’une trisomie 21�
pAge 9CnsA rApport 2008 Composition du C onseil
Six représentants des conseils généraux Cinq représentants des Trois représentants désignés par
désignés, ainsi que leurs organisations syndicales de salariés les organisations professionnelles
six suppléants, par l’Assemblée interprofessionnelles représentatives nationales d’employeurs représentatives
des départements de France. au plan national et leurs cinq suppléants. et leurs trois suppléants.
Bernard Cazeau Gérard Fradet Muriel Carroll
Sénateur, président du Confédération générale du travail� Mouvement des entreprises de France�
Conseil général de la Dordogne� Suppléante : Isabelle Fortier Suppléante : Agnès Canarelli
Suppléante : Gisèle Stievenardvail� Fédération française des sociétés
Vice-présidente du Conseil de Paris� d’assurances�
Yves Vérollet
Yves Daudigny Confédération française Henri Lesaule
Président du Conseil général démocratique du travail� Confédération générale des petites
de l’Aisne� Suppléante : Anne-Marie Brisbois et moyennes entreprises�
Suppléant : Jean-Yves Gouttebel Suppléant : Patrice Combarieu vail�
du Puy de Dôme� et moyennes entreprises�
Jean-Marc Bilquez
Jean-Noël Cardoux Confédération générale du travail Roselyne Lecoultre
Vice-président du Conseil général – Force ouvrière� Union professionnelle artisanale�
du Loiret� Suppléant : Mathias Riboh Suppléant : Marcel Lesca
Suppléant : Emmanuel Hoarauvail tisanale�
V – Force ouvrière�
de La Réunion�
Jean-Pierre Samurot
Confédération française Philippe Juvin
Vice-président du Conseil général des travailleurs chrétiens�
des Hauts de Seine� Suppléante : Danièle Carbonel
Suppléant : Bruno Belin
V des travailleurs chrétiens�
de la Vienne�
Danièle Karniewicz
Gérard Roche Présidente de la Caisse nationale
Président du Conseil général d’assurance vieillesse des travailleurs
de Haute Loire� salariés, Confédération française
Suppléant : Jean-Louis Lorrain de l’encadrement – Confédération
Vice-président du Conseil général générale des cadres�
du Haut Rhin� Suppléante : Solange Morgenstern
Confédération française
Jean-Louis Tourenne
Président du Conseil général
générale des cadres�
d’Ille et Vilaine�
Suppléant : Michel Boutant
de la Charente�
pAge 10CnsA rApport 2008
Dix représentants Sept représentants d’institutions Parlementaires.
de l’état. intervenant dans les domaines
de compétence de la Caisse
et leurs sept suppléants.
Jean-Jacques Tregoat Michelle Dange Jean-François Chossy
Directeur général de l’action sociale� Fédération nationale Député de la Loire�
de la mutualité française�
Dominique Libault André Lardeux
Suppléante : Isabelle Millet
Directeur de la sécurité sociale� Sénateur de Maine et Loire� �Philippe Josse
Directeur du budget�
Alain Villez
Union nationale interfédérale Trois personnalités Jean-Louis Nembrini
Directeur de l’enseignement scolaire� des œuvres et organismes privés qualifées.
non lucratifs sanitaires et sociaux�
Bertrand Martinot
Suppléant : Johan Priou
Délégué général à l’emploi
et à la formation professionnelle�
des œuvres et organismes privés
Pr Michel Borgetto� Annie Podeur
Université Panthéon Assas, Paris II�
Directrice de l’hospitalisation
Christian Möller
et de l’organisation des soins� Alain Cordier
Fédération hospitalière de France�
Inspecteur général des fnances
Suppléante : Andrée BarreteauPr Didier Houssin
(président du Conseil)�rance�Directeur général de la santé�
Pr Alain Franco
Jean-Marie Bertrand Yves-Jean Dupuis
Gériatre, Centre hospitalier
Fédération des établissements Secrétaire général des ministères
universitaire de Grenoble�
chargés des affaires sociales� hospitaliers et d’assistance
privés à but non lucratif�
Edward Jossa
Suppléante : Marine Darnault
Directeur général
Fédération des établissements
des collectivités locales�
privés à but non lucratif�Patrick Gohet
Délégué interministériel Gérard Pelhate
aux personnes handicapées� Mutualité sociale agricole�
Suppléant : Jean-François Belliardricole�
Yves Journel
Syndicat national
des établissements et résidences
privées pour personnes âgées�
Suppléante :
Florence Arnaiz-Maumé
Syndicat national
des établissements et résidences
privées pour personnes âgées�
Françoise Nouhen
Union nationale des centres
communaux d’action sociale�
Suppléant : Daniel Zielinski�
pAge 11