Rapport d

Rapport d'information fait au nom de la délégation française à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe sur les travaux de la délégation française à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe au cours de la première partie de la session ordinaire - 2011 - de cette assemblée, adressé à M. le Président du Sénat, en application de l'article 108 du Règlement

-

Documents
160 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Le rapport d'information revient tout d'abord sur les activités de la délégation française au cours de la session, et donne des informations générales sur le déroulement de cette dernière. Il consacre la plus grande partie à une des activités centrales du Conseil de l'Europe, à savoir la sauvegarde des droits de l'homme en France et dans le monde, et les enjeux qui y sont liés : observations des élections en Azerbaïdjan et en Moldavie ; traitement inhumain de personnes et trafic illicite d'organes humains au Kosovo ; réconciliation entre les Etats issus de l'ex-Yougoslavie ; fonctionnement de la démocratie en Hongrie ; organisation de débats d'urgence sur l'augmentation des violences perpétrées à l'encontre des communautés chrétiennes au Proche et au Moyen-Orient, sur la situation en Biélorussie à la suite de l'élection présidentielle, ainsi que sur la situation en Tunisie. De nouveaux enjeux, tels que le vieillissement de la population de part et d'autre du continent ou encore la protection des sources des journalistes, sont venus alimentés les débats.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 février 2011
Nombre de lectures 4
Langue Français
Signaler un problème
N° 291   
SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2010-2011 
Enregistré à la Présidence du Sénat le 8 février 2011  
RAPPORT D´INFORMATION 
FAIT
au nom de la délégation française à l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (1) sur lestravaux la dedélégation française l’Assemblée à parlementaire duConseil de l’Europe au cours de lapremière partie la de session ordinaire -2011 de cette assemblée, adressé à M. le Président du -Sénat, en application de l’article 108 du Règlement,
 
Par Mme Josette DURRIEU,
Sénatrice.
 
 C e t t e d é l é g a t i o n e s t c o m p o s é e d e G u r r i e u , G i s è l e a u t i e r , a d r é , M e n i s B o s e t t e D m e s J . D : M M M . F r a n c i s G r i g n o n , J e a n - P i e r r e M a s s e r e t , P h i l i p p e N a c h b a r ,D é l é g u é s t i t u l a i r e s ; M . L a u r e n t B é t e i l l e, M me M a r y v o n n e B l o n d i n , M M . J e a n - C l a u d e F r é c o n , J e a n - F r a n ç o i s L e G r a n d , Y v e s P o z z o d i B o r g o , d é l é g u é s s u p p l é a n t s .  
- 3 -
SOMMAIRE
Pages
INTRODUCTION................................................................................................................................. 7
I. ACTUALITÉS DE LA DÉLÉGATION PARLEMENTAIRE........................................................ 9A. LA DÉLÉGATION ET SON BUREAU ........................................................................................... 9
B. INITIATIVE DE SES MEMBRES ET NOMINATIONS ................................................................... 11
C. RENCONTRES DE LA DÉLÉGATION FRANÇAISE...................................................................... 11
II. INFORMATIONS GÉNÉRALES SUR LE DÉROULEMENT DE LA SESSION..................... 14A. ORDRE DU JOUR DE LA PREMIÈRE PARTIE DE LA SESSION ORDINAIRE DE 2011.............................................................................................................................................. 14
B. TEXTES ADOPTÉS........................................................................................................................... 16
C. INTERVENTIONS DES PARLEMENTAIRES FRANÇAIS ......................................................... 19III. LES DROITS DE LHOMME EN EUROPE ET DANS LE MONDE....................................... 22
A. OBSERVATION DES ÉLECTIONS ................................................................................................ 221. Élections législatives en Azerbaïdjan............................................................................................... 222. Élections législatives anticipées en Moldavie.................................................................................. 23
B. LE TRAITEMENT INHUMAIN DE PERSONNES ET LE TRAFIC ILLICITE DORGANES HUMAINS AU KOSOVO........................................................................................ 25
C. INTERVENTION DE M. ABDULLAH GÜL, PRÉSIDENT DE LA TURQUIE.......................... 28
D. JUSTICE ET RÉCONCILIATION DANS LES BALKANS OCCIDENTAUX ............................ 321. La protection des témoins : pierre angulaire de la justice et de la réconciliation dans les Balkans............................................................................................................................................ 322. L'obligation des États membres du Conseil de l'Europe de coopérer pour réprimer les crimes de guerre.............................................................................................................................. 333. La réconciliation et le dialogue politique entre les pays de lex-Yougoslavie................................. 36
E. INTERVENTION DE M. BORIS TADIĆ, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DE SERBIE .............................................................................................................................................. 38
F. LE FONCTIONNEMENT DE LA DÉMOCRATIE EN HONGRIE ............................................... 39
4 - -
G. DÉBAT DURGENCE SUR LES VIOLENCES À LENCONTRE DES CHRÉTIENS AU PROCHE ET MOYEN-ORIENT ............................................................................................... 42
H. INTERVENTION DE M. TRAIAN BĂ 51 ......................SESCU, PRÉSIDENT DE LA ROUMANIE
I. DÉBAT DURGENCE SUR LA SITUATION AU BÉLARUS SUITE À LÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ........................................................................................................................... 54
J. DÉBAT DURGENCE SUR LA SITUATION EN TUNISIE .......................................................... 55
IV. LES NOUVEAUX ENJEUX DE LA PROTECTION DES DROITS DE LHOMME.............. 61A. LA PROTECTION DES SOURCES DINFORMATION DES JOURNALISTES ....................... 61
B. LE SUIVI DES ENGAGEMENTS CONCERNANT LES DROITS SOCIAUX................................ 70
C. LES POLITIQUES DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SANTÉ DANS LES ETATS MEMBRES DU CONSEIL DE LEUROPE ...................................................................................... 72
D. POUR UNE LONGÉVITÉ POSITIVE : VALORISER LEMPLOI ET LE TRAVAIL DES SENIORS ............................................................................................................................................ 73
V. LAVENIR DU CONSEIL DE LEUROPE EN DÉBAT............................................................... 79
A. INTERVENTION DE M. AHMET DAVUTOĞLU, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGÈRES DE TURQUIE , PRÉSIDENT DU COMITÉ DES MINISTRES ........................ 79
B. COMMUNICATION DE M. THORBJØRN JAGLAND, SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU CONSEIL DE LEUROPE ......................................................................................................... 83
C. LE SUIVI DE LA RÉFORME DU CONSEIL DE LEUROPE ...................................................... 84
D. LACTION DE LA COUR EUROPÉENNE DES DROITS DE LHOMME................................. 981. La mise en uvre des arrêts de la Cour européenne des droits de lHomme................................... 982. Protéger les réfugiés et les migrants en situation dextradition et dexpulsion : indications au titre de lArticle 39 du Règlement de la Cour européenne des droits de lHomme.................... 103
ANNEXES............................................................................................................................................... 105
Annexe 1 - Résolution 1783 (2011) et Recommandation 1951 (2011) - Le suivi de la réforme du Conseil de lEurope.......................................................................................................... 107
A. RÉSOLUTION 1783 (2011) ................................................................................................................ 107
B. RECOMMANDATION 1951 (2011) .................................................................................................. 113
- 5 -
Annexe 2 - Projet de rapport de M. Jean-Claude Mignon, président de la commission ad hocdu Bureau de lAssemblée Réforme de lAssemblée parlementaire................................... 115
Annexe 3 - Résolution 1957 (2011) - Violences à lencontre des chrétiens au Proche et au Moyen-Orient.......................................................................................................................................... 133
Annexe 4 - Déclaration du Comité des ministres - Liberté religieuse................................................ 137
Annexe 5 - Résolution 1782 (2011) - Enquête sur les allégations de traitement inhumain de personnes et de trafic illicite dorganes humains au Kosovo.......................................................... 139
Annexe 6 - Résolution 1790 (2011) - La situation en Biélorussie suite à lélection présidentielle.......................................................................................................................................... 147
Annexe 7 - Déclaration du Comité des ministres - Situation en Biélorussie..................................... 151
Annexe 8 - Résolution 1791 (2011) - La situation en Tunisie.......................................................... 153
Annexe 9 - Résolution 1793 (2011) - Pour une longévité positive: valoriser lemploi et le travail des seniors.............................................................................................................................. 157
- 7 -
INTRODUCTION
La réforme du Conseil de lEurope, entreprise par son nouveau Secrétaire général, M. Thobjørn Jagland, a pour ambition de déboucher sur un recentrage des missions de lOrganisation sur « le coeur de métier » du Conseil : primauté de l'État de droit, suivi des institutions démocratiques et respect des droits de l'Homme. Le secrétaire général entend passer à la deuxième étape de cette réforme en 2011 en définissant, notamment, le positionnement stratégique de lOrganisation.
LAssemblée parlementaire souhaite accompagner cette démarche comme en a témoigné lexamen en séance du rapport de M. Jean-Claude Mignon, président de la délégation française, sur le suivi de la réforme. LAssemblée entend jouer son rôle de force de proposition et milite à cet effet pour un renforcement de la synergie entre les différents organes du Conseil et laffirmation de celui-ci en tant que promoteur du concept de « sécurité douce », qui doit permettre, comme lOTAN le fait dans le domaine militaire, dunifier le continent derrière la défense des valeurs démocratiques.
Celle-ci était au cur de la première partie de session 2011, comme lillustrent les débats durgence organisés sur la situation en Hongrie, en Biélorussie ou en Tunisie ou sur les violences perpétrées contre les communautés de chrétiens au Proche et au Moyen-Orient. La réconciliation entre les États issus de lex-Yougoslavie a également dominé les débats, rappelant que lémergence dun espace paneuropéen de droit navait pas encore totalement abouti. De nouveaux enjeux liés au vieillissement de la population de part et dautre du continent apparaissent et conduisent, par ailleurs, les États à devoir adapter leurs politiques. LAssemblée parlementaire souhaite participer à cette actualisation des droits fondamentaux.
Le débat sur le suivi de la réforme, comme dautres, ont souligné combien la délégation française souhaitait accompagner les travaux en cours, en vue notamment de renforcer la visibilité du Conseil de lEurope. Elle tient, dans le même temps, à continuer à militer au sein des assemblées dont elle est issue, pour une meilleure reconnaissance de la qualité des travaux de lAssemblée parlementaire et la modernité de son message.
- 9 -
I. ACTUALITÉS DE LA DÉLÉGATION PARLEMENTAIRE
A. LA DÉLÉGATION ET SON BUREAU
La délégation française à lAssemblée parlementaire du Conseil de lEurope comprend vingt-quatre députés (douze titulaires et douze suppléants) et douze sénateurs (six titulaires et six suppléants).
.
Composition de la délégation en janvier 2011
M. Denis BADRÉ M. Roland BLUM M. Georges COLOMBIER Mme Josette DURRIEU Mme Gisèle GAUTIER Mme Claude GREFF M. Francis GRIGNON Mme Arlette GROSSKOST M. Denis JACQUAT M. Armand JUNG M. Jean-Pierre KUCHEIDA M. Jean-Paul LECOQ M. François LONCLE M. Jean-Pierre MASSERET M. Jean-Claude MIGNON M. Philippe NACHBAR M. François ROCHEBLOINE M. René ROUQUET
Membres titulaires
Assemblée Sénateur Député Député Sénatrice Sénatrice Députée Sénateur Députée Député Député Député Député Député Sénateur Député Sénateur Député Député
Groupe AssembléeUC-UDF UMP UMP SOC UMP UMP UMP UMP UMP SRC SRC GDR SRC SOC UMP UMP NC SRC
Groupe Conseil de lEuropeADLE PPE/DC PPE/DC SOC PPE/DC PPE/DC PPE/DC PPE/DC SOC SOC SOC GUE SOC SOC PPE/DC PPE/DC PPE/DC SOC
- 10 -
Membres suppléants
M. Laurent BÉTEILLE Mme Maryvonne BLONDIN M. Alain COUSIN M. Bernard FOURNIER M. Jean-Claude FRÉCON Mme Annick GIRARDIN Mme Françoise HOSTALIER Mme Marietta KARAMANLI M. Jean-François LE GRAND M. Noël MAMERE Mme Christine MARIN Mme Muriel MARLAND-MILITELLO M. Germinal PEIRO M. Yves POZZO DI BORGO M. Frédéric REISS Mme Marie-Line REYNAUD M. Rudy SALLES M. André SCHNEIDER
Assemblée Sénateur Sénatrice Député Sénateur Sénateur Députée Députée Députée Sénateur Député Députée Députée Député Sénateur Député Députée Député Député
Groupe assemblée UMP SOC UMP UMP SOC SRC UMP SRC UMP GDR UMP UMP SRC UC-UDF UMP SRC NC UMP
Groupe Conseil de lEurope PPE/DC SOC PPE/DC PPE/DC SOC SOC PPE/DC SOC PPE/DC GUE PPE/DC PPE/DC SOC PPE/DC PPE/DC SOC PPE PPE/DC
Le Bureau de la délégation est composé de la façon suivante :
Président
M. Jean-Claude MIGNON
Première vice-présidente Mme Arlette GROSSKOST
Présidente déléguée Mme Josette DURRIEU pour lUEO Vice-présidents M. Alain COUSIN  M. Jean-Claude FRÉCON  Mme Gisèle GAUTIER  Mme Claude GREFF  M. Denis JACQUAT  M. Jean-Pierre KUCHEIDA  M. François LONCLE  M. Jean-Pierre MASSERET  M. François ROCHEBLOINE  M. André SCHNEIDER
Député Députée
Sénatrice
Député Sénateur Sénatrice Députée Député Député Député Sénateur Député Député
UMP UMP SOC UMP SOC UMP UMP UMP SRC SRC SOC NC UMP
- 11 -
B. INITIATIVE DE SES MEMBRES ET NOMINATIONS
Mme Muriel Marland-Militello (Alpes-Maritimes  UMP)a été élue vice-présidente de la commission de la culture, de léducation et de la science.
Mme Christine Marin (Nord  UMP)a été élue présidente de la sous-commission de lénergie au sein de la commission de lenvironnement, de lagriculture et des questions territoriales.
C. RENCONTRES DE LA DÉLÉGATION FRANÇAISE
Le représentant permanent de la France auprès du Conseil de lEurope, S.E. M. Laurent Dominati a reçu la délégation française le 23 janvier pour un dîner de travail au cours duquel il a abordé les principaux points inscrits à lordre du jour.
Le 25 janvier, les membres de la délégation ont, par ailleurs, rencontré leurs homologues de la délégation polonaise, présidée par M. Dariusz Lipinski (PPE/DC), pour un échange de vues sur lavenir du Conseil de lEurope.
Le 26 janvier, MM. Jean-Claude Mignon (Seine-et-Marne  UMP), président de la délégation française, et Jean-Paul Lecoq (Seine-Maritime  GDR) se sont entretenus avec une délégation du Front Polisario conduite par M. Mohamed Beïssat afin daborder la question du Sahara occidental. (Hauts-de-Seine  UC)M. Denis Badréavait reçu cette délégation la veille au nom du groupe ADLE.
Le 26 janvier,M. Jean-Claude Mignon a été reçu par S.E M. Alexandar Alekseev, ambassadeur de Russie auprès du Conseil de lEurope.
En sa qualité de vice-président de lAssemblée parlementaire du Conseil de lEurope,M. Jean-Claude Mignona présidé quatre fois la séance publique.
Par ailleurs,M. Jean-Claude Mignon été reçu par a Mme Michèle Alliot-Marie, ministre dÉtat, ministre des affaires étrangères et européennes à Paris le 5 janvier 2011.
A linitiative deM. Jean-Claude Mignon, un petit-déjeuner a été organisé le 19 janvier au petit-Hôtel de lAssemblée nationale avec M. Joseph