Rapport d'information fait au nom de la Délégation pour l'Union européenne sur les relations de l'Albanie et l'Ancienne République Yougoslave de Macédoine avec l'Union européenne

-

Documents
41 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Ce rapport fait le point sur la situation politique en Albanie et en Macédoine, pays des Balkans méconnus mais qui souhaitent concrétiser des relations avec l'Union européenne. Il rappelle les faiblesses démocratiques de ces pays et la nécessité d'y réprimer la corruption. Il insiste sur les risques de marginalisation des Balkans dans l'espace européen et souhaite une présence forte et durable de l'Union européenne dans ces pays.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 avril 2006
Nombre de visites sur la page 5
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
N° 287
S É N A T
SESSION ORDINAIRE DE 2005-2006
Annexe au procès-verbal de la séance du 4 avril 2006
RAPPORT D’INFORMATION
FAIT
au nom de la délégation pour l’Union européenne (1) sur les relations de l’Albanie l’ etAncienne République Yougoslave de Macédoine avec l’Union européenne,
ParM. Didier BOULAUD,
Sénateur.
( 1 ) C e t t e d é l é g a t i o n e s t c o m p o s é e d e : . M u b e r t H a e n e l , Hp r é s i d e n t ; M . M D e n i s B a d r é , J e a n B i z e t , J a c q u e s B l a n c , J e a n F r a n ç o i s - P o n c e t , B e r n a r d F r i m a t , S i m o n S u t o u r ,v i c e - p r é s i d e n t s ; M M . R o b e r t B r e t , A y m e r i d e M o n t e s q u i o u ,s e c r é t a i r e s o b e r t R a d i n t e r , B ; M . M a y l e t , e a n  J B- M i c h e l Y a n n i c k B o d i n , D i d i e r B o u l a u d , M m e A l i m a B o u m e d i e n e - T h i e r y , M M . L o u i s d e B r o i s s i a , G é r a r d C é s a r , C h r i s t i a n C o i n t a t , R o b e r t d e l P i c c h i a , M a r c e l D e n e u x , A n d r é D u l a i t , P i e r r e F a u c h o n , A n d r é F e r r a n d , Y a n n G a i l l a r d , P a u l G i r o d , M m e s M a r i e - T h é r è s e H e r m a n g e , F a b i e n n e K e l l e r , M M . S e r g e L a g a u c h e , G é r a r d L e C a m , L o u i s L e P e n s e c , M m e s C o l e t t e M é l o t , M o n i q u e P a p o n , M M . Y v e s P o z z o d i B o r g o , R o l a n d R i e s , M m e C a t h e r i n e T a s c a , M M . A l e x T ü r k , S e r g e V i n ç o n .
U n i o n e u r o p é e n n e .
- 3 -
S O M M A I R
E
 
Pages
INTRODUCTION........................................5... ..............................................................................
CHAPITRE I : L’ALBANIE....................7 .....................................................................................
I. UN PAYS MARQUÉ PAR UN LONG ISOLEMENT QUI PEINE À CONSTRUIRE UNE DÉMOCRATIE..7 .............................................................................................................
A. LA DICTATURE D’ENVER HOXHA ET L’ISOLEMENT DE L’ALBANIE EN EUROPE.................................................................................................................................... 7
B. UN PAYS FRAGILE MAIS EN VOIE DE STABILISATION ................................................... 9
II. UN ÉTAT DE DROIT QUI RESTE À CONCRÉTISER........................................................ 11
A. UNE LÉGISLATION NON APPLIQUÉE .................................................................................. 11
B. DES STRUCTURES ADMINISTRATIVES FAIBLES, UNE CORRUPTION LATENTE ........................................................................................................................ ......... 12
III. DES RELATIONS COMPLEXES AVEC L’UNION EUROPÉENNE................................ 14
A. L’UNION EUROPÉENNE, ACTEUR PARMI D’AUTRES EN ALBANIE ............................... 14
B. UNE PERCEPTION ENCORE FAUSSÉE DE L’UNION EUROPÉENNE ................................ 16
IV. UNE INTÉGRATION ESSENTIELLE POUR LA STABILITÉ RÉGIONALE.................. 18
A. VERS LA CONCLUSION DE L’ACCORD DE STABILISATION ET DASSOCIATION (ASA).......................................................................................................... 18
B. L’ALBANIE, PAYS CLÉ DE LA STABILITÉ DANS LA RÉGION DES BALKANS .............. 21
CHAPITRE II : L’ANCIENNE RÉPUBLIQUE YOUGOSLAVE DE MACÉDOINE.............. 23
I. UN DÉSIR MARQUÉ D’INTÉGRATION À L’UNION EUROPÉENNE.............................. 23
A. UNE PROCÉDURE ENGAGÉE TRÈS TÔT, MAIS INTERROMPUE PAR DES CONFLITS INTERETHNIQUES .............................................................................................. 23
B. L’ACCORD-CADRE D’OHRID ET LA STABILISATION DU PAYS...................................... 24
4 --
II. UN PAYS QUI RESTE FRAGILE.......................................................................................... 26
A. UNE UNANIMITÉ POLITIQUE QUI NE CACHE PAS LES PROFONDES DIVISIONS DU PAYS.............................................................................................................. 26
B. DES APPRÉCIATIONS MESURÉES DE LA COMMISSION EUROPÉENNE, MAIS DES EFFORTS RÉELS............................................................................................................. 29
C. LA PRÉSENCE DE L'UNION EUROPÉENNE EN MACÉDOINE............................................ 31
CONCLUSION............................................................................. .33................................................
EXAMEN EN DÉLÉGATION................................................5 3......................................................
PROGRAMME DE DÉPLACEMENT....................................................................................... 37
CARTES................................. 39.......................................................................................................