Recommandations pour la qualité de l air dans les parcs de stationnement couverts
110 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Recommandations pour la qualité de l'air dans les parcs de stationnement couverts

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
110 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les ministères de la santé et de la protection sociale, et de l'écologie et du développement durable ont demandé en juin 2005 l'avis de l'Afsset sur des valeurs limites de concentration en polluants à respecter dans l'air des parcs de stationnement couverts. Ce rapport présente l'état des lieux et les données disponibles, tant en France qu'à l'étranger. Il expose les méthodes et les résultats des mesures effectuées dans quatre parkings couverts. Il fait le recensement des polluants émis et sélectionne ceux qui ont un intérêt sanitaire : des Valeurs Cibles ont été calculées pour les 9 substances identifiées comme les plus problématiques ; à partir de ces données, sont élaborées des valeurs de gestion permettant de préconiser des actions, études et recherche pour une réduction des risques sanitaires dans les parcs de stationnement couverts.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2007
Nombre de lectures 12
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

En raison de son poids et afin de faciliter son téléchargement,
le rapport a été découpé en trois fichiers. Pour permettre la
navigation entre les fichiers, utilisez la table des matières active
(signets) à gauche de l’écran.
LRecommandations
pour la qualité de l’air
dans les parcs
de stationnement
couverts
Avis de l’Afsset
Rapport du groupe d’experts
Annexes
Avril 2007Recommandations pour la qualité de l’air dans les
parcs de stationnement couverts
Saisine n°2005/006
RAPPORT
du groupe de travail Afsset
« Parcs de stationnement couverts »
janvier 2007 Afsset RAPPORT « Parcs de stationnement couverts » Saisine n° 2005/006
© janvier 2007 Version finale page 2 / 108
© Afsset – SAI FORM 04 – V01
xAfsset RAPPORT « Parcs de stationnement couverts » Saisine n° 2005/006
PREAMBULE DE L’AFSSET
Ce rapport constitue une expertise des critères de qualité de l’air applicables dans les parcs de
stationnement couverts identifiés comme Etablissements Recevant du Public (ERP) au vu de la
nouvelle réglementation en vigueur*. Les travaux conduits ont abouti à la proposition de critères de
qualité de l’air applicables à ce type d’enceintes.
Cette étude répond à une saisine reçue des ministères en charge de la Santé et de l’Environnement
en juin 2005.
L’objectif de ce préambule est d’apporter au lecteur l’ensemble des éléments de définition et de
contexte relatifs aux travaux menés, pour une meilleure compréhension du document.
Valeurs cibles : définition
Certains polluants peuvent avoir des effets nocifs pour la santé humaine et leur présence peut être
considérée comme problématique dans l’air des parcs de stationnement couverts.
Les travaux ont consisté à définir des « valeurs cibles » de concentration atmosphérique pour ces
polluants. Ces valeurs, si elles sont respectées, permettent de mieux protéger la santé publique des
effets nocifs des polluants en cas de fréquentation de tels parcs.
Elaboration des « valeurs cibles »
Ces « valeurs cibles » ont été établies sur des critères strictement sanitaires. Elles ont été calculées
par la démarche désormais classique d’évaluation des risques sanitaires (National Research Council,
1983).
Leur élaboration est basée sur des valeurs toxicologiques de référence (VTR), lorsqu’elles existent,
sur une durée d’exposition jugée pertinente pour l’environnement concerné et sur un niveau de
risque considéré comme acceptable.
Pour rappel, VTR est une appellation générique regroupant tous les types d’indice toxicologique qui
permettent d’établir une relation entre une dose et un effet (cas des toxiques à seuil d’effet) ou entre
une dose et une probabilité d’effet (cas des toxiques sans seuil d’effet). Les VTR sont établies par
des instances internationales (l’OMS par exemple) ou des structures nationales (USEPA, ATSDR
aux Etats-Unis, RIVM aux Pays Bas…).
* arrêté du 9 mai 2006 portant approbation de dispositions complétant et modifiant le règlement de sécurité contre
les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public (parcs de stationnement couverts).
© janvier 2007 Version finale page 3 / 108
© Afsset – SAI FORM 04 – V01
xAfsset RAPPORT « Parcs de stationnement couverts » Saisine n° 2005/006
Portée et limites « des valeurs cibles »
Les « valeurs cibles » définies dans cette étude sont des valeurs environnementales dans la mesure
où elles concernent un milieu spécifique donné (les parcs de stationnement couverts), et les
expositions qui en découlent, pour les personnes amenées à fréquenter ce type d’enceinte (usagers
et employés). Elles permettent, si elles sont respectées, de protéger la plus large part de la
population (intégrant des personnes dites sensibles) sans distinction de population a priori. Ces
valeurs constituent ainsi des objectifs recommandables pour une exposition environnementale
donnée au vu de critères sanitaires de protection scientifiquement établis.
Les « valeurs cibles » ainsi définies ne constituent pas à ce stade des valeurs limites d’exposition,
notamment dans le contexte des expositions professionnelles dont la population de référence est une
population d'adultes supposés en bonne santé.
Les expositions professionnelles sont encadrées par d’autres référentiels dénommés « valeurs
limites d’exposition professionnelle (VLEP) », qui sont des valeurs admises ou réglementaires
développées pour maîtriser les risques liés à l’exposition directe à des substances toxiques en milieu
professionnel dans un but de prévention de pathologies d’origine professionnelle. Leur construction
intègre des critères scientifiques et techniques différents de ceux de « valeurs cibles ». Les VLEP
doivent être considérées comme des objectifs minimaux, applicables à tout travailleur mais
uniquement dans le cadre d’exposition professionnelle.
Aussi, les « valeurs cibles » proposées dans ce rapport et établies pour des durées d’exposition
assimilables à celles de travailleurs ne se substituent pas à des VLEP.
Ces « valeurs cibles » revêtent toutefois un intérêt particulier dans le contexte d'expositions à
caractère environnemental encourues durant le travail (source de pollution liée à l’environnement
dans lequel on travaille mais ne relevant pas directement de l'activité professionnelle), pour lequel
les référentiels font généralement défaut.
Les« valeurs cibles » sont définies pour chaque polluant séparément. Or la situation réelle,
notamment dans les parcs de stationnement couverts, est complexe et correspond généralement à un
mélange de ces polluants. La mesure de chaque polluant pour vérifier le respect des « valeurs
cibles » serait alors extrêmement difficile et lourde à mettre en place.
Afin de résoudre ce problème, les travaux menés identifient également un moyen de faire respecter
les « valeurs cibles » en proposant le suivi d’un composé unique dans le cas d’un mélange de
polluants. L’établissement d’une « valeur de gestion » pour ce composé unique est basé sur les
corrélations mises en évidence entre les polluants identifiés comme problématiques au sein des
parcs de stationnement couverts.
© janvier 2007 Version finale page 4 / 108
© Afsset – SAI FORM 04 – V01
xAfsset RAPPORT « Parcs de stationnement couverts » Saisine n° 2005/006
GROUPE DE TRAVAIL :
Président :
M. Philippe GLORENNEC, membre du CES « Evaluation des risques liés aux milieux aériens »
– Enseignant chercheur (ENSP) – Spécialités : épidémiologie, évaluation quantitative des risques
sanitaires, pollution atmosphérique urbaine
Experts :
M. René ALARY, membre du CES « Evaluation des risques liés aux milieux aériens » –
Ingénieur (LCPP) - Spécialités : pollution atmosphérique de l’air extérieur et intérieur, métrologie
des polluants de l’air
Mme Dominique Aline DUPAS – Maître de conférence des universités, médecin des hôpitaux –
Spécialités : pathologie professionnelle
M. Laurent FILLEUL, membre du CES « ilieux aériens » –
Epidémiologiste (InVS) - Spécialités : épidémiologie, pollution atmosphérique urbaine, évaluation
quantitative des risques sanitaires
M. Yvon LE MOULLEC – Ingénieur hygiéniste (LHVP) – Spécialités : pollution atmosphérique,
métrologie des polluants de l’air
M. Maurice MILLET, membre du CES « Evaluation des risques liés aux milieux aériens » -
Maître de conférence des universités – Spécialités : physico-chimie des produits phytosanitaires et
autres polluants organiques dans l’air
M. Jean-Paul MORIN, membre du CES « Evaluation des risques liés aux milieux aériens » -
Chargé de recherche (INSERM) - Spécialités : toxicologie, émissions atmosphériques des véhicules
à moteur
Organismes :
INERIS, représenté par :
M. Oli

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents