Les territoires de la bande dessinée

Français
2 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

RENCONTRE-DESSINEE 21/10/08 7:40 Page 1 Les territoires de la bande dessinée Rencontre dessinée : Étienne Davodeau Vendredi 28 novembre 2008, 19h • Petite Salle, niveau -1• Centre Pompidou Après avoir accueilli le duo Dupuy-Berbérian, José Muñoz, Ludovic Debeurme et le mois dernier Ruppert et Mulot, la Bpi

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 729
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème
Après avoir accueilli le duo Dupuy-Berbérian, José Muñoz, Ludovic Debeurme
et le mois dernier Ruppert et Mulot, la Bpi reçoit Étienne Davodeau.
Pendant que le public découvre l'artiste dans la pratique de son art et le
regarde dessiner ou colorier, ce dernier explique sa démarche et son chemine-
ment dans la créationd'une planche, d'un album. Originale et instructive, cette
formule inventée par le Festival de la bande dessinée d’Angoulême, très prisée
de ses visiteurs, est proposée au public parisien une ou deux fois par trimestre.
Les territoires
de la bande dessinée
Vendredi 28 novembre 2008, 19h • Petite Salle, niveau -1• Centre Pompidou
Rencontre dessinée: Étienne Davodeau
Dernières parutions
Lulu, femme nue
, Futuropolis, 2008
Jeanne de la zone
, éditions de l’Atelier,
2008
Géronimo
, Dupuis, 2007
Un
homme est mort
, Futuropolis, 2006
Les mauvaises gens
, Delcourt, 2005
Chute de vélo
,
Dupuis, 2004
Ceux qui
t’aiment
(3 tomes), Delcourt
Rencontre animée par
Benoît Mouchart
Né en 1965,
Étienne Davodeau
entame en 1984 des études d’arts
plastiques à Rennes et fonde avec
quelques copains, dont Joub et
Jean-Luc
Simon,
le
studio
B.D.Psurde. Outre diverses colla-
borations à des fanzines, c’est
vers la collection « Génération
Dargaud » qu’il publie sa premiè-
re trilogie:
Les Amis de Saltiel
:
L’homme qui n’aimait pas les
arbres
, 1992,
Les Naufrageurs
,
1993,
Faux-frères
, 1994, puis dans
la collection « Long Courrier » en
1996
Le Constat
. Il passe ensuite
aux éditions Delcourt où s’alignent
rapidement des œuvres marquées
par un fort intérêt social:
Quelques jours avec un menteur
(1997),
Le Réflexe de survie
(1998),
La
Gloire
d’Albert
(1999),
Anticyclone
(2000),
Rural
(2001).
Davodeau scénarise également
pour son ami Joub la série
Max et
Zoé
, destinée aux jeunes enfants,
collaboration qui se poursuit chez
Delcourt
depuis
1999
(
Les
Voleurs de roues
,
Un camion
pour les moutons
,
Des animaux
bizarres
). Il a écrit
La Gagne
, un
conte social, illustré par Jean-
Luc Simon (Charette, 2000) et a
mis en scène son propre environ-
nement dans
L’Atelier
(P.M.J.,
2002, rééd. Les Rêveurs, 2007).