Diapositive 1 - Créer son blog

Diapositive 1 - Créer son blog

-

Documents
9 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

  • cours - matière potentielle : fabrication
  • cours - matière potentielle : du temps
Comment fonctionnent toutes ces lampes ?
  • ampoule vide
  • tubes fluorescents
  • lumière au contact des pigments fluorescents tapissant la paroi intérieure du tube
  • paroi de l'ampoule
  • ampoules
  • ampoule
  • lumière
  • lumières

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 40
Langue Français
Signaler un problème
Comment fonctionnent toutes ces lampes ?
A - Les lampes à incandescence Les lampes à incandescence (classiques) Les lam es halo ènes
La lampe classique à incandescence 1848 : Invention de la lampe à filament de carbone par Joseph Swan Durée : Quelques heures. 1879 : Thomas Edison a l’idée de faire le vide dans l’ampoule : Durée de vie 45 h
~1900 : Le filament de carbone est remplacé par un filament de tungstène. Durée de vie : 1000 heures.
Principe de fonctionnement Un filament de tungstène s'échauffe lorsqu'un courant électrique le traverse. Placé dans une ampoule vide ou remplie d'un gaz inerte, le filament chaud émet des photons lumineux et donc de la lumière. Il perd aussi des particules de métal qui se déposent sur la paroi de l'ampoule la noircissant et diminuant ainsi son rendement lumineux. Au cours du temps le filament s'amincit et finit par se rompre.
La lampe halogène (1959)
Principe de fonctionnement Les lampes halogènes sont une amélioration des lampes à incandescence classiques. Elles opèrent à plus haute température (3200°K) : L'ampoule contient des vapeurs de brome ou d'iode. Ces gaz permettent aux fragments de tungstène qui se détachent du filament de s'y redéposer. Le filament se dégrade donc moins vite et autorise un échauffement beaucoup plus important, produisant une lumière plus forte et plus blanche qu'une lampe ordinaire. En outre, l'ampoule ne noircit pas.
B- Les lampes à fluorescence
Le tube fluorescent (Néon) La lampe fluo compacte
Le tube fluorescent (1910) Les tubes fluorescents sont couramment appelé "Néons". Différentes formes : Linéaire : néon classique Circulaires ou en forme de U c'est un néon "tordu« Compacte : ce sont les lampes à économie d'énergie
Principe de fonctionnement C'est un tube contenant un gaz (composé d’argon et de vapeur de mercure) et non un filament. Un starter fournit une impulsion électrique qui excite le gaz qui va alors émettre des rayonnements ultraviolets. Ceux-ci sont transformés en lumière au contact des pigments fluorescents tapissant la paroi intérieure du tube. Un ballast supprime le scintillement.
Les lampes fluo compactes sont apparues suite à la crise pétrolière de 1970 dans les années 80
Ces lampes sont une variante moins encombrante des tubes fluorescents.
CLes lampes à LED
Les lampes à LEDS (fin des années 90) Principe de fonctionnement Elles reposent sur une technologie récente constituée d'un dispositif semi-conducteur au silicium qui, traversé par un courant très faible (quelques centaines de milliampères) et une tension de quelques volts (à partir de 3,5 V), provoque une émission puissante de lumière.
Pour les DEL utilisées dans l'éclairage, le dispositif émetteur de lumière est noyé en cours de fabrication dans une lentille qui distribue la lumière selon un angle de 120 degrés.