Les Bonnes Copies d’Histoire-Géo
57 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les Bonnes Copies d’Histoire-Géo

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
57 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Hugo Billard avec la participation de Bruno Ivanec LES BONNES COPIES D’HISTOIRE-GÉO 1 Sommaire Copie n° 1 3 Composition de géographie : La Chine, puissance régionale, puissance mondiale Copie n° 2 9 Composition de géographie : Le territoire, instrument de la puissance des Etats-Unis Copie n° 3 16 Composition de géographie : La superpuissance américaine Copie n° 4 23 Composition d'histoire : eLes colonies françaises, du milieu du XIX siècle aux années 1960 Copie n° 5 30 Composition d'histoire : La question allemande 1945-1991 Copie n° 6 36 Composition d'histoire : La guerre froide 1947-1991 Copie n° 7 43 Composition d'histoire : L’Europe en construction depuis 1945 Copie n° 8 51 Composition d'histoire : Motivations, enjeux et difficultés de la construction européenne de 1945 à la fin des années 1980 2 Elève : Leïla Professeur : Hugo Billard Copie n° 1 La Chine, puissance régionale, puissance mondiale Le contexte Type de sujet : Composition de géographie Chapitre : L’Asie orientale, une aire de puissance en expansion Séries : S, ES, L 3 La copie de l’élève 1Par sa modernisation impulsée depuis 1978, la Chine s’est ouverte au monde et s’est affirmée en 1tant que puissance émergente au sein des pays en voie de développement . Elle est aujourd’hui une puissance économique mondiale ouverte aux échanges, mais elle se veut aussi une puissance géopolitique de plus en plus influente.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 08 juin 2009
Nombre de lectures 186
Langue Français

Extrait

Hugo Billard avec la participation deBruno Ivanec
LES BONNES COPIES D’HISTOIRE-GÉO
Sommaire
Copie n° 1 Composition de géographie : La Chine, puissance régionale, puissance mondiale
Copie n° 2 Composition de géographie : Le territoire, instrument de la puissance des Etats-Unis
Copie n° 3 Composition de géographie : La superpuissance américaine
Copie n° 4 Composition d'histoire : e Les colonies françaises, du milieu du XIXsiècle aux années 1960
Copie n° 5 Composition d'histoire : La question allemande 1945-1991
Copie n° 6 Composition d'histoire : La guerre froide 1947-1991
Copie n° 7 Composition d'histoire : L’Europe en construction depuis 1945
Copie n° 8 Composition d'histoire : Motivations, enjeux et difficultés de la construction européenne de 1945 à la fin des années 1980
2
3
9
16
23
30
36
43
51
Elève : LeïlaProfesseur : Hugo Billard
Le contexte
Copie n° 1 La Chine, puissance régionale, puissance mondiale
Type de sujet : Composition de géographie Chapitre : L’Asie orientale, une aire de puissance en expansion Séries : S, ES, L
3
La copie de l’élève
1 Par sa modernisationimpulsée depuis 1978, la Chine s’est ouverte au monde et s’est affirmée en 1 tant que puissance émergente au sein des pays en voie de développement. Elle est aujourd’hui une puissance économique mondiale ouverte aux échanges, mais elle se veut aussi une puissance géopolitique de plus en plus influente. En s’ouvrant plus au multilatéralisme, notamment à l’ONU, sa politique extérieure a gagné en efficacité, amenant les grandes puissances à reconsidérer son statut sur la scène internationale. Pourtant, bien qu’elle soit devenue une puissance mondiale, elle ne néglige 2 par pour autant sa puissance au niveau régional. Longtemps réduite à son rôle d’atelierau sein de l’aire de puissance asiatique, elle a progressivement étendu son influence pour devenir un acteur 3 politique majeur en Asie orientale . Nous verrons donc comment la Chine bouleverse les hiérarchies régionales et mondiales pour s’affirmer en tant que nouvelle grande puissance à toutes les échelles. Nous montrerons en premier lieu que la Chine s’est affirmée au niveau mondial comme régional. Nous étudierons ensuite les fondements de cette puissance à double échelle, avant de nous interroger sur les conditions de 4 maintien durable de cette puissance . Que ce soit dans le domaine économique ou diplomatique, la Chine se veut une puissance en expansion. Cependant, en favorisant la proximité, elle s’est progressivement ménagée une aire d’influence qu’elle veut avant tout régionale. La Chine est essentiellement devenue une grande puissance économique, et a atteint dans ce 5 domaine en 2007 le troisième rang mondial . D’abord spécialisée dans l’exportation de textiles et de Le mot du prof: 1 Commencer une introduction par une notion (ici, la modernisation chinoise) est délicat: mieux vaut e commencer par un fait, comme dire que la Chine est la 3puissance mondiale, ou par une interrogation qui amène au sujet posé, comme écrire «la Chine prend une place de plus en plus grande dans le commerce international : comment cette croissance a-t-elle été permise ? Sa modernisation, etc. » 2 La notion d’atelier aurait dû être expliquée en quelques mots: espace de transformation (textile, composants électroniques, automobile), espace de transfert de marchandises, ce qui aurait amené la candidate à développer une argumentation spatiale autour des aménagements portuaires de la bande littorale. 3 Manquent dans cette partie de l’introduction les territoires de la puissance chinoise: simplement, en quelques mots, décrire le littoral chinois, indiquer son poids démographique et économique (1,4 milliard e d’habitants, 3puissance économique mondiale), et caractériser l’influence de la Chine par le poids de sa diaspora, ses relations avec Taïwan et le Japon, et son influence en Afrique et en Amérique du Sud. 4 Il existe un risque de répétition d’arguments entre la première et la deuxième partie. Utiliser une expression comme « les manifestations de la puissance chinoise » en première partie aurait pu balayer toute ambiguïté.5 Très bonne entrée en matière, même si ces éléments auraient été plus utiles en introduction pour inscrire la Chine dans une échelle de comparaison. Excellente argumentation dans la suite du raisonnement.
4
jouets, elle a progressivement étendu ses domaines de production en proposant des produits de plus en plus variés et spécialisés, ce qui lui a permis de devenir le deuxième exportateur mondial dont le premier pour les technologies de l’information et des communications. D’autre part, la place de la 1 Chine dans la DIT tend à évoluer. En effet, la Chine investit de plus en plus dans la recherche et le développement, dépassant sa simple contribution de pays atelier au sein de l’aire de puissance asiatique. Pour terminer, la Chine est aussi visible à travers sa capacité d’attraction, en tant que pays récepteur d’un très grand nombre d’IDE, mais aussi de plus en plus en tant qu’investisseur à 2 l’étranger .Si les investissements qu’elle fait sur le marché sont mondiaux, elle n’en privilégie pas 3 moins la proximité, ce qui lui assure des liens économiques forts avec les pays d’Asie orientale . Cependant, la puissance chinoise ne se manifeste pas uniquement dans le domaine économique, elle se veut aussi politique et diplomatique. Sur la scène internationale, elle entretient des relations de plus en plus étroites avec les Etats-Unis, visibles à travers l’intensité du « dialogue stratégique» entre Pékin et Washington (sur le nucléaire, les relations financières, la question de Taïwan). D’autre part, la signature à Bruxelles, en 1998, d’un «partenariat global» avec Pékin, qui s’est transformé en « partenariat global et stratégique » en 2003, montre que la Chine acquiert une importance croissante dans la politique extérieure de l’Union européenne. Malgré cela, sa modération lors des débats de l’ONU sur le problème d’une intervention en Irak a montré qu’elle ne cherchait pas à jouer un grand rôle sur le plan international, en dehors de l’Asie 4 du Sud-Est où la question taïwanaise reste pour elle une source de tensions . Face aux différents aspects que revêt la puissance chinoise, nous pouvons nous interroger sur les atouts dont bénéficie la Chine et qui ont permis son développement. Pour commencer, la Chine s’appuie sur une très forte démographie, qui représente à la fois un immense marché potentiel et une importante main d’œuvre : près de 1,5 milliard d’habitants. Cette main d’œuvre est d’ailleurs très bon marché, fortement encadrée par un Etat omniprésent qui sait utiliser la tradition de respect des hiérarchies sociales héritée du confucianisme. Cette philosophie fait du travail une valeur première de l’individu, favorise le sens du collectif et prône le respect de la hiérarchie. Cette importance démographique a aussi permis à la Chine d’exploiter pleinement ses Le mot du prof: 1 Il faut expliquer ici ce qu’est la Division Internationale du Travail: la création d’une hiérarchie de dépendance entre les Etats qui amène à une spécialisation (type d’industrie, qualité de la main d’œuvre, etc.). 2 Tous les acronymes doivent être énoncés en entier au moins une fois avant d’être utilisés, comme ici les Investissements Directs à l’Etranger. 3 On pouvait attendre ici la notion de diaspora chinoise, notamment dans l’aire de puissance asiatique. 4 Difficile ici de se servir comme transition d’un élément aussi précis. Il aurait fallu expliquer en deux lignes pourquoi Taïwan est une source de tensions, puis terminer en écrivant que la Chine et Taïwan entretiennent malgré cela d’excellentes relations économiques.
5
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents