Importations de houille et de coke de four vers l'Union européenne au cours de la période 1992-1994

-

Documents
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Έ7Α STATISTIQUES EN BREF Energie et industrie 1995 D 15 ISSN 10244336 IMPORTATIONS DE HOUILLE ET DE COKE DE FOUR VERS L'UNION EUROPÉENNE AU COURS DE LA PÉRIODE 1992-1994 Houille Après les fortes baisses de 14,5 % des importations de houille de l'Union européenne en 1993 par rapport à 1992, on a observé en 1994 une légère augmentation des importations par rapport à 1993 (+0,9 million de tonnes soit +0,7%), qui ont atteint 117,5 millions de tonnes au niveau de l'Union. La situation a été très variable selon les États membres. Tandis que des pays importateurs importants tels que la France (-2,3 millions de tonnes, soit -16,4%) et l'Espagne (-0,8 million de tonnes, soit -6,4%) accusaient encore une tendance à la baisse, la situation s'est améliorée pour les importations des Pays-Bas (+1,9 million de tonnes, soit +12,6%), de l'Italie (+1,4 million de tonnes, soit +9,9%), de l'Allemagne (+1,5 million de tonnes, soit +12%), du Danemark (+1,2 million de tonnes, soit +12%) et de la Belgique (+0,9 million de tonnes, soit +7,7%). C'est avant tout la demande accrue des centrales électriques qui est à l'origine de l'augmentation de la consommation de charbon importé. Avec 27,2 millions de tonnes (+0,8 million de tonnes = 2,9%), l'Afrique du Sud a été, en 1994, le fournisseur le plus important de l'Union européenne.

Informations

Publié par
Nombre de lectures 30
Langue Breton
Signaler un problème