Nina George - La lettre oubliée

Nina George - La lettre oubliée

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Note de lecture

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 22 avril 2017
Nombre de visites sur la page 1
Langue Français
Signaler un problème
Nina George - La lettre oubliée
Une note de lecture par Jean-François Ponge
Vingt-et-uŶ aŶs apƌğs, JeaŶ Ŷ’a toujouƌs pas ouďliĠ MaŶoŶ. Tƌop tôt dispaƌue, elle est toujouƌs là, lovĠe au plus pƌofoŶd de soŶ Đœuƌ, et personne ne peut la remplacer. Dans sa péniche-bibliothèque, amarrée à unƋuai paƌisieŶ, JeaŶ soigŶe ses ĐlieŶts paƌ la leĐtuƌe. CeƌtaiŶs l’aĐĐepteŶt et lui eŶ soŶt recoŶŶaissaŶts, d’autƌerechignentvoiƌe lui ĐlaƋueŶt la poƌte au Ŷez s’il ƌefuse de leuƌ veŶdƌe le livƌe de leuƌ Đhoix. C’est le Đas de CatheƌiŶe, et le point de dĠpaƌt d’uŶe suite iŶvƌaiseŵďlaďle d’ĠvĠŶeŵeŶts Ƌui vont bousculer la vie de notre biblio-thérapeuteet l’aŵeŶeƌ àlarguer les amarres pour un voyage au long cours sur les Voies Navigables de France. La fable est admirablement troussée, avec humour et légèreté et des notes touchantes de vérité. Hélas, quil sagisse de la traductrice ou du manque de soin de léditeur, la langue de Molière est bien malmenée : emploi du conditionnel au lieu du futur, ou linverse, de "ce quil" au lieu de "ce qui", et bien dautres fautes que lon peut, à la rigueur, pardonner à un journaliste pressé de rendre sa copie, mais pas à un écrivain digne de ce nom. Dommage, car cest une bien belle histoire que nous conte cette auteure allemande que lon sent amoureuse de la France