Marc Villard – Les biffins

Marc Villard – Les biffins

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Note de lecture

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 octobre 2018
Nombre de visites sur la page 1
Langue Français
Signaler un problème
Marc VillardLes biffins
Une note de lecture par Jean-François Ponge
l’oŶ ƌetƌouve la CĠĐile de "Biƌd", le pƌĠĐĠdeŶt ƌoŵaŶ Ŷoiƌ de MaƌĐ Villaƌd. Apƌğs la ŵoƌt de soŶ père, elle a abandonné ses maraudes nocturnes au secours des sans domicile fixe, et s’oĐĐupe maintenant des chiffonniers du "carré" des puces de Saint-OueŶ, Ƌue l’oŶ Ŷoŵŵe loĐaleŵeŶt les "biffins" (un terme argotique désignant habituellement et de manière péjorative les fantassins). Pauvƌes, puisƋu’oďligĠs pouƌ vivƌe de tƌouveƌ (ou Đhaparder) et de revendre, ils constituent l’aƌistoĐƌatie de la dĠďiŶe, faĐe audž veŶdeuƌs à la sauvette Ƌui Ŷe disposeŶt pas Đoŵŵe eudž d’uŶ emplacement réservéet d’uŶ statut offiĐiel. RapideŵeŶt CĠĐile va s’eŶŶuLJeƌ, Ŷe tƌouvaŶt pas au contact de ces "nantis" les émotions ressenties au contact des SDF, de la vraie "galère". Comme Cécile, on ne ressent pas à la lecture de ce roman les surprises et la chaleur humaine qui émaillaient le pƌĠĐĠdeŶt polaƌ de Đet auteuƌ. L’atŵosphğƌe est toujouƌs aussi luguďƌe, ŵais il manque cette petite lumière et les notes cuivrées du saxo qui éclairaient parfois la nuit. Dommage, espérons que gƌâĐe à CĠĐile et la suite de ses aveŶtuƌes oŶ puisse à Ŷouveau pƌeŶdƌe du plaisiƌ à liƌe MaƌĐ Villaƌd…