Walter Lucius - Un papillon dans la tempête

Walter Lucius - Un papillon dans la tempête

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Note de lecture

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 mars 2018
Nombre de lectures 2
Langue Français
Signaler un problème
Walter Lucius - Un papillon dans la tempête
Une note de lecture par Jean-François Ponge
Un polar magistral, flirtant avec la géopolitique sans jamais tomber dans le complotisme cher à trop d’auteuƌs eŶ Ƌuġte de ƌeŶoŵŵĠeinternationale. L’aĐtioŶ se dĠƌoule à Aŵsteƌdaŵ, aveĐ des iŶĐuƌsioŶs à MosĐou, à la pouƌsuite des ĐoŵŵaŶditaiƌes d’uŶ douďle ŵeuƌtƌe et d’uŶ teƌƌiďle accident causé à un jeune garçon afghan, retrouvé inanimé dans les bois et affuďlĠ d’haďits ƌituels féminins. Une abominable tradition, qui perdure en Afghanistan, autorise les familles pauvres à vendre leurs garçons à de riches "seigneurs" de guerre, pour devenir la proie de leurs jeux sexuels. Mais que vient faire cette tradition au pays des tulipes et des moulins à vent ? Farah Hafez, une journaliste dorigine afghaneet ĐhaŵpioŶŶe d’arts martiaux,s’est pƌise de pitiĠ pouƌ l’eŶfaŶtlors de soŶ aƌƌivĠe à l’hôpital etva ĐheƌĐheƌ à ĐoŶŶaîtƌe soŶ histoiƌe. La piste Ƌu’elle suit va Đƌoiseƌ Đelle des enquêteurs officiels, en la personne de Joshua Calvino et Marouan Diba, respectivement dorigine italienne et marocaine, les deux inspecteurs en charge de lenquête. On comprend très rapidement quimmigration et racisme, et plus généralement ce quon peut appeler la dignité humaine, sont au centre du sujet abordé par Walter Lucius. Il y a de laction, du suspense, mais aussi bien plus que cela. On navigue dans les milieux du journalisme, de la politique, du commerce international et du grand banditisme, et lauteur met à jour, dans une démarche très courageuse, les liens étranges qui se tissent entre ces milieux. Il y a parfois des dérapages, ce qui doit rester caché parvient alors à la surface et lédifice savamment construit sabat alors comme un château de cartes