Banque Européenne d
2 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Banque Européenne d'Investissement - Chypre : des investissements clés vont bénéficier d’un concours opportun de 100 millions d’EUR

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
2 pages
Français

Description

La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’accorder un prêt de 100 millions d’EUR en faveur d’investissements clés réalisés à Chypre. Ce prêt servira à cofinancer des investissements, pour un total de 1,177 milliard d’EUR, relevant d’objectifs inscrits dans le cadre de référence stratégique national 2007-2013, parmi lesquels le renforcement de la compétitivité de l’économie chypriote, la promotion du développement durable et l’investissement dans l’innovation et les compétences. Il concourra donc à une croissance intelligente, durable et inclusive de l’économie chypriote, telle que définie dans la stratégie Europe 2020. Ce nouveau prêt vient compléter une première intervention de 200 millions d’EUR décidée aux mêmes fins en 2012.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 30 mai 2013
Nombre de lectures 51
Langue Français

Exrait

BEI/13/74 Nicosie et Luxembourg, le 30 mai 2013
Chypre: des investissements clés vont bénéficier d’un concours opportun de 100 millions d’EUR
La Banque européenne d’investissement (BEI) vient d’accorder un prêt de 100 millions d’EUR en faveur d’investissements clés réalisés à Chypre. Ce prêt servira à cofinancer des investissements, pour un total de 1,177 milliard d’EUR, relevant d’objectifs inscrits dans le cadre de référence stratégique national 20072013, parmi lesquels le renforcement de la compétitivité de l’économie chypriote, la promotion du développement durable et l’investissement dans l’innovation et les compétences. Il concourra donc à une croissance intelligente, durable et inclusive de l’économie chypriote, telle que définie dans la stratégie Europe 2020. Ce nouveau prêt vient compléter une première intervention de 200 millions d’EUR décidée aux mêmes fins en 2012.
L’accord de financement a été signé ce jour à Nicosie lors d’une cérémonie publique.M. Harris Georgiadis, le ministre chypriote des finances, a signé cet accord au nom de la République de Chypre et M. Werner Hoyer, en visite officielle sur l’île et en sa qualité de président de la BEI, l’a imité au nom de la Banque,en présence deM. Mihai Tănăsescu, le vice-président de la BEI chargé des opérations de financement à Chypre.
À cette occasion,Werner Hoyer, le président de la BEI, a déclaré : « Je suis ravi de signer cet accord de prêt grâce auquel la BEI renforce son soutien aux investissements réalisés à Chypre. Il contribuera, de manière opportune, à dynamiser l’économie chypriote et à accroître l’efficacité des aides non remboursables que l’UE verse au pays.Nous unissons nos efforts à ceux de la Commission européenne pour soutenir les domaines prioritaires du développement durable et du capital humain et nous nous appuyons sur l’excellente collaboration que nous avons instaurée avec les autorités chypriotes.présence en ces lieux aujourd’hui souligne Notre l’engagement de la Banque en faveur du développement économique de Chypre et nos entretiens avec le président Anastasiades visent à renforcer encore davantage notre coopération eu égard à la conjoncture économique actuelle. »
Avec ce deuxième prêt, l’encours total de la BEI en faveur d’investissements clés réalisés à Chypre s’élève à 300 millions d’EUR. Les opérations de financement de la BEI portent, pour l’essentiel, sur des projets liés à la gestion des déchets solides, aux énergies renouvelables, aux compétences et à l’innovation, ainsi qu’à l’aménagement urbain. Les investissements susceptibles d’être financés sont regroupés en fonction des priorités retenues dans deux programmes opérationnels détaillés de la République de Chypre. Les projets mis en œuvre dans le cadre de ces programmes devraient contribuer principalement à la réalisation des objectifs liés au développement durable et à la compétitivité, ainsi qu’à l’emploi, au capital humain et à la cohésion sociale. Les investissements en question répondront aux objectifs à long terme de l’économie chypriote dans les secteurs suivants: gestion des déchets solides, infrastructures portuaires, énergies renouvelables, économie de la connaissance, capital humain, PME et développement urbain durable.
Parmi les projets financés, on peut citer, à titre d’exemples, ceux visant i) l’amélioration du fonctionnement de 37 déchargesdans le district de Paphos, ii)la mise en place d’un réseau de points verts à Chypre, iii)le renforcement des infrastructures technologiques de l’université ouverte de Chypre et iv)la revitalisation du centreville de Limassol. Ce nouveau prêt permettra de consolider la base productive et la compétitivité de l’économie chypriote, tout en apportant une valeur ajoutée financière liée à la longue durée et aux conditions favorables qui lui sont assorties. Ce financement s’accompagnera de conseils techniques fournis au stade de la préparation des projets par l’intermédiaire du dispositif JASPERS. L’opération facilitera la réalisation d’investissements dans des infrastructures et des équipements régionaux de première importance ; elle devrait par ailleurs contribuer à l’absorption des Fonds structurels de l’UE par le pays.
La BEI a également financé la contribution nationale chypriote aux programmes opérationnels de la période de programmation 20042006.
En 2012, la BEI a prêté au total 398 millions d'EUR à Chypre, contre 180 millions d'EUR en 2011. Les ressources ont été mises à la disposition de l'économie réelle pour appuyer la lutte contre la crise et soutenir la compétitivité et la croissance du pays. Une enveloppe de 200 millions d’EUR a été affectée au financement de programmes sous l’égide du cadre de référence stratégique national, 68millions d’EUR ont permis de cofinancer le projet «LimassolAmathus Sewerage and Drainage», un prêt de 130millions d’EUR a été accordé àla compagnie chypriote d’électricité pour le financement d’une nouvelle unité de production à Vassilikos devant répondre aux besoins urgents en électricité, tandis que des PME ont bénéficié du soutien du Fonds européen d’investissement, la filiale du groupe BEI spécialisée dans le soutien aux petites et moyennes entreprises, dans le cadre de l’initiative JEREMIE.
Contact pour la presse :
Helen Kavvadia,kavvadia@bei.org,+352 4379 84486
Site web :www.bei.org/press Service de presse : +352 4379 21000 –presse@bei.org
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents