Mission de suivi et d évaluation de la mise en oeuvre territoriale du plan Ecophyto 2018 - Année 2010
41 pages
Français

Mission de suivi et d'évaluation de la mise en oeuvre territoriale du plan Ecophyto 2018 - Année 2010

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
41 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le plan Écophyto 2018 constitue l'engagement des parties prenantes à réduire progressivement de moitié d'ici à 2018 les pesticides utilisés en France pour la protection des végétaux. Ce rapport s'inscrit dans le contexte de démarrage du plan. L'analyse produite doit permettre de s'assurer de la cohérence entre les orientations nationales et leurs déclinaisons régionales. Le rapport identifie les freins et les leviers d'action sur différents territoires, repère les éléments pertinents pour une mutualisation interrégionale et souligne plusieurs points de vigilance ou d'amélioration à apporter sur la gouvernance, la communication...

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 octobre 2011
Nombre de lectures 15
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux
RAPPORT
Mission de suivi et d'évaluation de la mise en œuvre territoriale du plan Ecophyto 2018
Année 2010
Jean-Paul CABANETTES Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts
Mai 2011
établi par
Gilbert GRIVAULT Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts
CGAAER n° 2030
Sommaire
Résumé................5.................................................................................................................
1. Introduction..............................................................................6........................................
2. Structuration de la gouvernance régionale........7..........................................................
2.1. Le pilotage et l'organisation.......................................................7............................................
2.1.1. Chefs de projet et animation..........................................................................7................ 2.1.2. Comités régionaux d'orientation et de suivi (CROS)......................................................7 2.1.3. Groupes de travail....8.................................................................................................... 2.2. L'articulation avec les autres plans.......................................................................................9. 2.2.1. Déclinaison du plan « Grenelle ».......................................................................9............ 2.2.2. PRSE........................................................................................9.................................... 2.2.3. Autres10.......................................................................................................................... 2.3. Le positionnement des acteurs........................................................0..1................................. 2.3.1. Services et établissements publics de l'État................................................................10 2.3.2. Collectivités territoriales................................1...2............................................................ 2.3.3. Organisations professionnelles et économiques agricoles............2.1............................. 2.3.4. Organismes de recherche et d'enseignement, instituts techniques.............................41 2.3.5. Associations de protection de l'environnement et des consommateurs................14....... 2.4. Les financements...............................................................................................1.4................
2.4.1. Fraction redevance pollution diffuse (ONEMA)....................................................41........ 2.4.2. Autres financements....................................................................................................15
3. État d'avancement de la mise en œuvre du plan..................16......................................
3.1. Axe 1 : évaluer les progrès en matière de diminution de l'usage des pesticides....61.............
3.2. Axe 2 : Recenser, diffuser et généraliser les systèmes agricoles et les moyens connus permettant de réduire l'utilisation des pesticides en mobilisant l'ensemble des partenaires.......17
3.3. Axe 3 : Innover dans la conception et la mise au point de systèmes économes en pesticides ...................................................................................................................................................18
3.4. Axe 4 : Former à la réduction et sécuriser l'utilisation des pesticides91..................................
3.5. Axe 5 : Renforcer les réseaux de surveillance des bio-agresseurs et des effets indésirables de l'utilisation des pesticides..................................................................19....................................
3.6. Axe 6 : Prendre en compte les spécificités des DOM.........................................................1.2
3.7. Axe 7 : Réduire et sécuriser l'usage des produits phyto-pharmaceutiques en zone non agricole......................................................................................................................................21
3.8. Axe 8 : Organiser le suivi national du plan et sa déclinaison territoriale, et communiquer sur la réduction de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques.................................22................
3/42
4. Analyse de la situation et perspectives...............................................................23........
4.1. Les freins et contraintes....................................................................23..................................
4.1.1. Un contexte économique déterminant................................................................23......... 4.1.2. Des solutions ou valorisations techniques à parfaire................24................................... 4.1.3. Une cohésion des acteurs à rechercher......................................25................................ 4.1.4. Des moyens à organiser, à mieux orienter, et à mobiliser...................5.2........................ 4.1.5. Quelques biais à prendre en compte............................................................6.............2..
4.2. Les leviers et atouts................6...2.........................................................................................
4.2.1. Une gouvernance et une mise en place du plan, à ce stade plutôt réussie.........26........ 4.2.2. Une surveillance biologique du territoire (Axe 5) en situation de précurseur...............72 4.2.3. Des ressources scientifiques et techniques dans certaines régions72............................ 4.2.4. Une implication des collectivités territoriales dans quelques régions........................7...2 4.2.5. Une mise en œuvre significative des MAE-T sur quelques territoires28.......................... 4.2.6. Des initiatives régionales intéressantes ,en place ou en projet........28............................
4.3. Recommandations générales de la mission.....................82..................................................
Conclusion..........................................................................................32................................
Annexes.................................................................................3.............................................3
Annexe 1 : Lettre de mission...........................................................................4.3................
Annexe 2 : Lettre du Cabinet.........................................................................3...6................
Annexe 3 : Calendrier des déplacements 2010 en régions....................38.......................
Annexe 4 : Acteurs rencontrés en régions....................................................................39..
Annexe 5 : Visites effectuées sur le terrain en 201040......................................................
Annexe 7 : Glossaire14..........................................................................................................
4/42
Résumé
En octobre 2009, la directrice générale de l'alimentation du Ministère de l'alimentation, de l'agriculture et de la pêche a sollicité le concours du CGAAER pour la réalisation d'une mission de suivi et d'évaluation de la mise en œuvre du plan Ecophyto 2018, en appui des services de l'administration centrale et des services déconcentrés.
Concrètement, la mission s'est rendue dans chaque région (y compris DOM) afin de rencontrer les acteurs concernés et le cas échéant visiter sur le terrain des actions capitalisables, selon un programme préparé avec la DRAAF (DAF pour les DOM).
Compte-tenu des contraintes de temps (en moyenne 2,5 jours par région) et des disponibilités de chacun, il n'a pas été possible de rencontrer tous les acteurs. Ainsi, des entretiens ont été menés :
systématiquement avec les DRAAF (et ses services), DREAL (ou DIREN), chambres régionales d'agriculture, et FREDON, sur deux avec les préfets (ou SGAR), et les agences (ou offices) de l'eau,dans une région dans une région sur trois à quatre avec le conseil régional, les instituts techniques, les associations de protection de l'environnement, les lycées agricoles, dans moins de 20 % des régions avec les agences régionales de santé (ARS), la coopération et le négoce agricoles, les syndicats et divers groupements agricoles.
Par ces échanges avec les acteurs, les explications apportées et les recommandations exprimées au cours des déplacements, la mission a contribué à la mise en place de la gouvernance régionale et à l'élaboration des plans d'action. En réalisant régulièrement le point avec la direction générale de l'alimentation (DGAL), maître d'œuvre national du plan Ecophyto 2018, la mission a aussi suggéré des ajustements du plan tout au long de l'année 2010.
Un bilan de cette mission a été présenté et débattu en comité d'experts Ecophyto et en réunion des directeurs des DRAAF le 9 novembre 2010, et en section alimentation et santé du CGAAER le 05 janvier 2011.
Le présent rapport présente globalement le constat et les principales recommandations de la mission au cours de ce cycle de déplacements en régions. Se voulant synthétique, il n'a pas vocation à décrire de façon exhaustive les actions conduites dans les différentes régions, et celles citées tout au long du rapport le sont à titre d'exemples uniquement pour illustrer les propos.
Avec une grande implication des DRAAF et DAF, chefs de projet régionaux du plan Ecophyto 2018, la dynamique s'est installée dans les régions, les CROS ont été constitués, la construction des plans d'actions régionaux est bien engagée, et un certain nombre de mutualisations inter-régionales existent.
Des efforts d'ajustements sont cependant indispensables, le plan étant voué à s'enrichir en continu, au vu des résultats obtenus et des difficultés rencontrées, et des échanges qui doivent se poursuivent entre les échelons territoriaux et le niveau national.
Mots clés : Ecophyto 2018, pesticides, gouvernance, protection des végétaux
5/42
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents