Soils: genesis and geomorphology. Par Randall Schaetzl & Michael L. Thompson
1 page
Français

Soils: genesis and geomorphology. Par Randall Schaetzl & Michael L. Thompson

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

note de lecture

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 27 juillet 2016
Nombre de lectures 2
Langue Français

SCHAETZEL, R.J. & ANDERSON, S.- Soils. Genesis and geomorphology. Cambridge University
Press, Cambridge, Royaume-Uni. 2005. 817 pages. ISBN 978-0-521-81201-6 (cartonné).

Il faut d’abord signaler que cet ouvrage n’est pas une compilation de contributions en
provenance de divers auteurs, mais un traité actualisé, dont l’ambition est de couvrir
l’ensemble des connaissances relatives à la description, à la composition et à la genèse des
sols. Il sera donc utile à toute personne désireuse de s’informer sur les concepts, les méthodes
et les principaux résultats obtenus en science du sol. Un lexique exhaustif et bien descriptif
des termes scientifiques utilisés vient compléter cet ouvrage, le rendant facilement accessible
à ceux et celles qui souhaitent y trouver une réponse à des questions ponctuelles.

L’ouvrage est divisé en trois parties, qui embrassent respectivement la description et les
propriétés des sols (Partie 1), la formation des sols (Partie 2) et la géomorphologie (Partie 3).
On pourra regretter un certain américano-centrisme dans la classification des sols, qui fait la
part belle (sinon exclusive) à la Soil Taxonomy, en oubliant la classification de la FAO,
pourtant la plus utilisée dans le monde actuellement. La part restreinte laissée à la biologie du
sol, à l’heure où l’on reconnaît la prééminence de la biologie dans l’explication de la
transformation de la matière, tant organique que minérale, à la surface des continents, est
également regrettable. Compte-tenu de ces deux réserves, il s’agit d’un ouvrage bien
documenté et surtout très facile à consulter. L’importance donnée à la géomorphologie, qui
s’intéresse à l’échelle du paysage, mérite d’être signalée, car cet aspect de l’étude des sols est
souvent négligé dans les traités de pédologie. S’il ne rivalise pas sur le plan pédagogique avec
le célèbre «Brady» (The Nature and Properties of Soils), il présente l’avantage de la
modernité, faisant un bilan très à jour de la science du sol, principalement américaine.


Jean-François PONGE