Sexy Beast - Tome 2
13 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Sexy Beast - Tome 2 , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
13 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Grégory est le seul mécano en ville, une petite ville du Kansas, où tout le monde se connaît, mais Grégory à une certaine réputation avec les femmes, toutes le trouvent sexy et fort, il fait figure de légende car il n’a jamais été vu avec une femme au bras… Un jour il répare la voiture d’Olivia, mais voilà que sa voiture fait des caprices, les réparations doivent prendre plus de temps que prévu. Olivia est mère célibataire et est toujours très occupée, un brin tête en l’air ! Ce jour là, elle s’énerve et commence alors à crier sur le beau Grégory qui reste inflexible ! Lui, la regarde puissamment pendant qu’elle parle, un regard perçant, il sait désormais que c’est elle qu’il veut… Olivia est troublée, déstabilisée… Que va faire Grégory ? Passera-t-il à l’action ? Olivia va-t-elle réveiller la bête en lui… et se laisser faire ?

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 09 novembre 2017
Nombre de lectures 0
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0150€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Sexy Beast
TOME 2
Mila Leduc
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ce matin-là, je me suis réveillée très tôt. J’ai ouvert les yeux, me suis levée, secoué mes longs cheveux noirs et suis allée à la fenêtre. J’adore contempler Bucklin à l’aube, quand personne n’est encore dehors et que le silence règne, hormis le chant du coq de la ferme de Mr Smith en face. Les rues sont désertes et le soleil levant teinte les maisons et les champs de douces nuances oranges et rosées. Il fait déjà chaud. La journée promet d’être belle.
 
Ma maison est la dernière de la ville, elle la surplombe du haut d’une petite colline. Au loin, je peux apercevoir celle de Mr Stabley, le pasteur, et derrière, les landes désertiques et arides du Kansas.
Que c’est beau et paisible…
 
Olivia ? Tu es levée ?! Dépêche toi de descendre !
 
La voix forte et autoritaire de mon père me tire de ma rêverie.
 
Oui j’arrive Papa !
 
Je m’habille en vitesse d’une sage robe beige en coton, me lave et me coiffe à la va vite et descend dans la cuisine. Mon père, Mr Resly, est l’instituteur de Bucklin et ce matin il veut que je l’accompagne rendre visite aux parents de ses élèves. Je suis censée jouer la petite fille sage et exemplaire alors que je bous intérieurement…La barbe…Mais bon je n’ai pas vraiment le choix et puis je suis sa fille unique, il en attend beaucoup de moi. Ce n’est pas facile quand on est immigré mexicain d’être l’instituteur d’une petite ville perdue comme Bucklin et je dois lui faire honneur.
 
Je les rejoins ma mère et lui à table et prends mon petit déjeuner.
 
-Tu es prête ? Je ne veux pas qu’on soit en retard. Et tu devrais attacher tes cheveux, tu ressembles à une sauvageonne les cheveux ébouriffés comme ça ; me dit mon père d’un ton bourru.
 
J’obéis et me fais une queue de cheval. Elle est très longue et descend jusqu’au milieu de mon dos. Je suis très fière de mes cheveux. Ma mère me regarde en souriant et son regard doux m’engage au calme et à la patience.
 
Tu es très belle ma chérie. Allez-y, ne vous faites pas attendre.
 
Je lui rends son sourire, me lève et suis mon père dehors. Décidemment, il fait très chaud, même pour un mois d’aout et ma robe à manches longues me pèse déjà.
 
Nous faisons le tour des foyers de la ville et je dois avec répugnance tenir mon rôle et jouer la petite poupée, sourire pour un rien, baisser humblement les yeux quand on me fait un compliment et surtout me taire, hormis pour répondre aux quelques questions des mères de famille enthousiastes qui adoreraient m’avoir pour belle fille. Olivia Resly, la petite mexicaine sérieuse et obéissante…ça me rend dingue. Surtout quand je vois les sourires lubriques des fils de maisons qui me déshabillent du regard malgré ma robe pas franchement aguichante. J’ai envie de leur mettre une claque et de les insulter. J’ai dû plusieurs fois repousser leurs avances grossières au lycée, ça ne les a pas découragés pour autant.
 
C’est avec soulagement que nous sortons de la dernière maison et que nous nous dirigeons vers chez nous.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents