Correspondances et mémoires

599 ouvrages

Nombreux sont les genres littéraires, mais parmi ceux-ci il y en a qui permettent d’en apprendre plus sur la vie de son auteur ou qui permettent de mieux comprendre un moment de l’histoire. Dans cette thématique, vous retrouverez donc plusieurs centaines de Mémoires ou de correspondances.


Le Mémoires : une forme proche de l’autobiographie


Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, les Mémoires ont de tout temps été une pratique littéraire relativement importante. Œuvres historiques, mais aussi littéraires, les Mémoires sont très importants pour avoir une vue personnelle d’un moment de l’Histoire. Cette importance du moment historique permet de différencier le Mémoires de l’autobiographie.


En tant que recueil de souvenir d’un personnage, le Mémoires permet donc de mieux connaître une époque via des anecdotes ou des événements privés ou publics. Plusieurs œuvres de ce type ont donc permis de mieux connaître certaines périodes de l’Histoire. C’est par exemple le cas des Commentaires sur la Guerre des Gaules de Jules César qui permis de mieux connaître la conquête des Gaules par Rome ou bien des textes de Churchill ou de De Gaulle sur la Seconde Guerre Mondiale. Bien sûr, dans ces textes, l’Histoire étant racontée par ceux qui l’écrivent, il est souvent nécessaire de ne pas entièrement se fier à toutes les données historiques qui y sont écrites.


Si vous êtes donc à la recherche de ce genre particulier de littérature qu’est le Mémoires, n’hésitez pas à parcourir ces pages, vous trouverez sans doute ce qui vous intéresse et vous pourrez le télécharger. Pour avoir accès à nos biographies, rendez-vous ici.


La correspondance littéraire


Autre genre littéraire qui permet d’en savoir un peu plus sur l’époque où a été écrite cette œuvre, c’est la correspondance littéraire ou épistolaire. A la base, simple échange de lettres entre plusieurs personnes, une correspondance peut devenir une œuvre littéraire si le contenu des lettres à une valeur littéraire et/ou historique avérée.


La correspondance épistolaire est facilement reconnaissable par son style unique et la brièveté de son format. Pour en faire un ouvrage d’intérêt, il est souvent nécessaire de réunir de nombreux échanges de lettres qui donneront une correspondance


Grâce à ces correspondances littéraires ou épistolaires, il est possible de découvrir là-aussi des éléments biographiques ou historiques. On peut d’ailleurs le voir avec la correspondance de Cicéron de 68 à 43 avant Jésus-Christ ou bien celle de Madame de Sévigné, de Voltaire ou de Diderot.

Souvenirs d
674 pages
La doulou - Alphonse Daudet
La doulou
Alphonse Daudet
76 pages
A travers les larmes d
114 pages
Lettres à l
94 pages
Dans la peau d
Dans la peau d'Anne
Brigitte Gardin
180 pages
Voulez-vous danser grand-mère? - Colette Dufour
320 pages
Un espace temps rêvé - Jean-Pierre Calbrix
Un espace temps rêvé
Jean-Pierre Calbrix
188 pages
Le Chemin d
Le Chemin d'espérance
Daniel Haudegond
582 pages
Sortir de l
Sortir de l'ombre…
Antoine Cavagnara
104 pages
Tu es parti - Mireille Baladi
Tu es parti
Mireille Baladi
84 pages
Amitié protestante - Hélène Lanusse-Cazalé
Amitié protestante
Hélène Lanusse-Cazalé
154 pages
Ces riens qui ont tissé ma vie - Marie-Anne Heimo
302 pages
J
88 pages
Au pied des monts - Marie-Flore Wick
Au pied des monts
Marie-Flore Wick
322 pages
Des moments d
Des moments d'éternité
Edith Bacquet-Desreumaux
86 pages
Chroniques du festival - Colette Bissonnier
Chroniques du festival
Colette Bissonnier
148 pages
Sur la route ou Ma vie de S.D.F - Michel Monnier
150 pages
Histoire d
246 pages
Le Bouleversant récit d
108 pages