BEAmer : rapport d'activité 2002 et premier semestre 2003

-

Documents
28 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le Bureau Enquêtes-Accidents-Mer revient sur une année marquée par le changement de statut des enquêtes suite à la loi du 3 janvier 2002. On trouvera dans ce rapport : une présentation des faits marquants, une synthèse des résultats d'enquêtes (navires de commerce, navires de pêche, navires de plaisance), des analyses spécifiques (abordages entre navires de commerce et navires de pêche, excès de vitesse, conditions d'évacuation des navires de pêche sinistrés...), ainsi qu'un bilan sur le suivi des recommandations du BEA-mer.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 août 2003
Nombre de visites sur la page 5
Langue Français
Signaler un problème
BEA
RAPPORTDACTIVITÉ
2 0 0 2& prem er semestre2 0 0 3i
LeBEAmer a été créé le 16 décembre 1997. Le 1erdécembre 2003, je quitterai les fonctions de di-recteur duBEAmer après avoir pendant près de six ans tenté de mettre en place cette institution nou-velle dans le paysage maritime français. On dit que la greffe aurait pris et que leBEAmer serait devenu une institution reconnue. Cette reconnaissance nest cependant pas venue toute seule. On la doit dabord aux ministres chargés de la mer et des pêches mari-times qui nont pas ménagé leurs appuis auBEAmer. On la doit à lInspection générale des services des affaires maritimes, qui a été garante de son indépen-dance daction, et à tous les services déconcentrés du ministère chargé de la mer comme aux directions fonctionnelles de son Administration centrale. On la doit aux membres de léquipe permanente, du réseau littoral et des experts duBEAmer avec lesquels nous avons essayé de vivre une triple exigence dobjectivité, dexhaustivité et de réalisme. On la
21/07/03
doit enfin et surtout à tous les usagers de la mer dans toutes leurs composantes (commerciales, halieuti-ques, sportives et ludiques) qui ont réservé aux tra-vaux duBEA  défiance. Jemer confiance et aussi remercie ceux qui les ont appréciés, mais je remercie également ceux qui ont fait preuve dincompréhension vis à vis de notre action. Ils nous ont conduit à lexpliciter et à garder en mémoire que lamélioration de la sécurité a encore plus besoin de convictions que dautorités. À tous, je puis assurer que tout sera fait pour que puisse se poursuivre au mieux et en toute humilité la mission duBEAmer inscrite dans ses textes fondateurs :« établir les cir-constances et les causes des événements de mer en vue den tirer tous les enseignements que chacun dentre eux porte pour lamélioration de la sécurité maritime ». Georges TOURRETadministrateur général(cr)des affaires maritimes
1 
SOMMAIRE
1* FAITS MARQUANTS 2* SYNTHÈSE DES RÉSULTATS DENQUETES navires de commerce navires de pêche navires de plaisance 3* ANALYSES SPECIFIQUES Abordages entre navires de commerce et navires de pêche Nature et valeurs des produits transportés Les chargeurs : partenaires de la sécurité maritime Excès de vitesse Échouements de navires de pêche
conditions dévacuation des navires de pêche sinistrés 4* SUIVI DES RECOMMANDATIONS Plan national Plan international Autres mesures
=**=
Annexe
Liste des enquêtes conduites depuis la mise en place duBEAmer
 2 
21/07/03