Commission de régulation de l'énergie - Rapport d'activité 2009

-

Documents
136 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Autorité administrative indépendante créée par la loi du 10 février 2000 relative à la modernisation et au développement du service public de l'électricité, la Commission de régulation de l'énergie (CRE) présente son rapport d'activité au titre de l'année 2009 : fonctionnement de la Commission et activité du Comité de règlement des différends et des sanctions (CoRDiS) ; mise en oeuvre du 3ème paquet énergie réformant le marché intérieur de l'énergie ; contribution au bon fonctionnement des infrastructures, à l'interconnexion des réseaux européens et à la sécurité d'approvisionnement ; etc.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 juillet 2010
Nombre de visites sur la page 2
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
Rapport d’activité 2009
Sommaire
PARTIE 1
L fontionnmnt d la ce t l’ativité duCoRDiS                                        
PARTIE 2
  
  
    
  
  
4
La mis n œuvr du 3paqut énrgi va rnforr la régulation dans  stur       14
PARTIE 3
L régulatur ontribu au bon fontionnmnt ds infrastruturs, à l’intronnxion ds résaux uropéns t à la séurité d’approvisionnmnt          20
PARTIE 4
La régulation st au srvi ds invstissmnts t d la qualité                                  38
PARTIE 5
Ls énrgis rnouvlabls, l omptag évolué t ls résaux du futur sont ds mons privilégiés n favur du dévloppmnt durabl                                64
PARTIE 6
La ce onourt au bon fontionnmnt ds marés d l’éltriité t du ga au bénéfi ds onsommaturs                                                                          78
ANNEXES                                                                                                                                       98
1. S centès ds prinipals délibérations d la                                                          99 2. Calndrir uropén t intrnational                                                                     109 3. Consil ds régulaturs uropéns d l’énrgi  cee                                               111 4. Glossair                                                                                                                                 113 5. Sigls                                                                                                                                       121 6. Unités t onvrsions                                                                                                          122 7. Indx                                                                                                                                       123 8. List ds nadrés, figurs t tablaux                                                                          125 9. Tabl ds matièrs                                                                                                              126
2
CRE - Rapport d’activité 2009
triques du utur en oranisant le remier col loque de rande amleur en rance sur ce suet stratéique lus réactis et communicants que les sstèmes actuels les réseaux électriques intellients ou smart rids ermettront de
  
loement de l’usae de la oiture électrique et naturellement l’ouerture des marcés Cet anniersaire est éalement l’occasion de aire un oint d’étae sur l’état de l’ouerture des marcés du a et de l’électricité Ceuxci
restent dominés ar les taris rélementés de ente n eet au 31 décemre 2009 94  des sites toutes catéories conondues rerésen tant 65  de la consommation 82  en tenant comte du a sont aux taris rélemen tés en électricité et 88  des sites rerésen tant 52  de la consommation our le a outeois le nomre de clients résidentiels aant quitté les taris rélementés a doulé en 2009 sur le marcé de l’électricité et aumenté d’un tiers sur le marcé du a i l’ouerture des marcés est roressie elle derait en core s’accélérer insi dans le secteur du a les enaements ris ar   aurès de la Commission eu roéenne de limiter à 50  sa art des caacités  de lon terme d’entrée de a en rance à artir de 2014 et our une durée de dix ans consti tuent des sinaux ositis qui élariront les os siilités de coix our les consommateurs râce aux ouleersements qu’a connus ré cemment le marcé du a du ait de l’entrée en roduction de a non conentionnels les consommateurs deraient énéicier de rix du a lus aorales que ceux qui dé coulent des contrats lon terme indexés sur les rix étroliers outeois our énéicier de ces oortunités et our arantir la sécu rité d’aroisionnement il est nécessaire de continuer à inestir dans les inrastructures aières à l’écelle nationale et euroéenne e même le roet de loi sur la nouelle ora nisation du marcé de l’électricité dit  ise à lacer les concurrents d’ dans des conditions économiques lus aorales qu’auourd’ui en réoant un droit d’accès réulé au arc nucléaire istorique i l’ouerture des marcés se oursuit en u roe les marcés nationaux demeurent en core tro isolés arenir à un marcé unique euroéen de l’énerie à la ois cométiti du rale et dont la sécurité d’aroisionnement soit assurée est un oecti auourd’ui loin d’être atteint L’un des rinciaux ostacles à la construction d’un marcé unique euro éen de l’énerie réside dans les limites des 
L mssag du ollèg
interconnexions entre les réseaux Le dée loement de ces interconnexions ainsi que le renorcement de la cooération entre es tionnaires de réseaux sont essentiels car ils concourent d’une art à une meilleure sé curité d’aroisionnement et d’autre art au on onctionnement des marcés en ao risant les écanes internationaux Les inter connexions ermettent en outre de énéicier de la comlémentarité des arcs de roduction électriques de minimiser les coûts de roduc tion et de réduire les émissions de C2 C’est ourquoi leur déeloement est une riorité L’année 2010 oure de nouelles ersecties ain de allier au moins artiellement cer taines de ces insuisances et de donner un nouel élan à la construction du marcé inté rieur au énéice du consommateur euroéen La mise en œure du 3e énerie er aquet mettra de se rarocer de l’oecti du marcé unique aec la création de l’ence de cooération des réulateurs euroéens C ou encore aec l’armonisation ar le aut des ouoirs des réulateurs ls se oient attriuer notamment la certiication de l’indéendance des estionnaires de réseaux de transort our arantir l’accès transarent et non discriminatoire à leurs réseaux Le 3eaquet énerie et la uture loi sur la nou elle oranisation du marcé de l’électricité sont des ecteurs de dnamisme des marcés et d’amélioration de leur onctionnement La C oue un rôle maeur dans la mise en œure de ces réormes qui ont modiier en roondeur le secteur de l’énerie en uroe et en rance L’énerie a été le erment de la construction eu roéenne C’est d’aord sur le ondement de ce que oert cuman aelait les « réalisations concrètes » dans ce secteur stratéique qu’a roséré le roet euroéen uourd’ui l’im ortance et la diersité des eneux énerétiques ustifient de aire de l’énerie une des randes olitiques euroéennes Le traité de Lisonne orte d’ailleurs en erme les éléments d’une olitique amitieuse en la matièrep
CRE - Rapport d’activité 2009
3
Lenofmennoitcnet de la C et lactiitédu Cio
p. 5
p. 10
 
 
Les compétences et l’organisation de la CRE
 Le Comité de règlement des différends et des sanctions (CoRDiS)
Les mots suivis dun * sont dénis dans le glossaire p. 113
 sa caacité d’exertise et de réactiité  disonile our tous les utilisateurs des réseaux de  l’utilisation de rocédures transarentes d’élao distriution et de transort du a et de l’électricité ration de ses décisions et ais roues de traail des terminaux métaniers et des stocaes souter consultations uliques auditions  rains de a naturel  une indéendance isàis du ouernement et des   acteurs ou des entrerises du secteur réulé our que ces trois rands rincies uissent être resectés les directies ont rendu oliatoire l’indé 1.1.1.n camp de réglation national et eropéenendance des estionnaires de réseaux de transort  et de distriution  (2)ar raort aux ac La mission de la C est doule  assurer l’ouerture à tiités de roduction et de néoce des entrerises la concurrence et le on onctionnement des marcés de l’électricité et du a et contriuer à la construc tion d’un marcé intérieur euroéen de l’électricité1r  8edt2 ol il  a000n° 2du 1108 eiré 00002 ruro  2is des lsient0 cl0 0001 ed sul tnarsees drseuutitr
CRE - Rapport d’activité 2009
5
6
1. L fontionnmnt d la ce t l’ativité du coi
intérées sans touteois imoser la séaration de la roriété des réseaux Ce rincie d’indéendance conuué au contrôle des réulateurs nationaux de l’énerie constitue le ilier du onctionnement actuel des marcés de l’électricité et du a Les marcés du a et de l’électricité sont au ourd’ui oranisés entre actiités ouertes à la concurrence roduction néoce et ourniture de tous les consommateurs et actiités en monoole mais réulées transort distriution et terminaux métaniers
1.2.Les missions de la CRE
1.2.1.La CRE régle les résea d’électricité et de ga 1.2.1.1.La CRE garantit le droit d’accès a résea plics d’électricité et a résea et installations de ga natrel
our assurer cette mission la C   roose au ouernement les taris d’utilisation des réseaux de transort et de distriution d’électricité et de a et des terminaux métaniers   rèle les diérends relatis à l’accès et à l’utilisation   des réseaux ulics d’électricité et des installations de a naturel et sanctionne les manquements aux oliations qui èsent sur les estionnaires oéra teurs exloitants ou utilisateurs d’une inrastruc ture d’électricité ou de a 1.2.1.2.La CRE eille a on fonctionnement et a déeloppement des résea d’électricité et de ga ainsi ’à l’indépendance de lers gestionnaires our assurer cette mission la C   aroue les rorammes d’inestissements des  aussi ien en électricité qu’en a naturel  aroue les rincies de séaration uridique et comtale entre les actiités de transort de ourni ture et de distriution et eille au resect des codes de onne conduite et à l’indéendance des estion naires de réseaux de a et d’électricité   suerise l’oranisation du mécanisme d’auste ment sur les réseaux d’électricité et le onctionne ment de l’équilirae des réseaux de transort de a naturel   aroue en étroite collaoration aec les ré ulateurs de l’ensemle des États memres des
CRE - Rapport d’activité 2009
métodes de calcul et d’allocation des caacités dinterconnexion1.2.1.3.La CRE contrie à la constrction d marcé intérier eropéen de l’électricité et d ga par l’armonisation des règles d’accès a résea et l’optimisation des interconneions entre marcés nationa our assurer cette mission en tant que memre de l’ la C   articie aux traaux euroéens au sein des initia ties réionales Électricité et a qui ermettent des aancées roressies en matière de estion des écanes aux interconnexions transrontalières et l’émerence de marcés réionaux euroéens   eille à la coérence et à la conerence des initiaties réionales condition de l’intération des marcés   articie à l’élaoration des rèles de onctionne ment du marcé intérieur euroéen 1.2.2.La CRE régle les marcés de l’électricité et d ga La C eille au on onctionnement des marcés de l’électricité et du a naturel our ermettre le déeloement de la concurrence au énéfice du consommateur 1.2.2.1.La CRE sreille les transactions effectées sr les marcés de gros organisés o non d’électricité et de ga natrel ainsi e les écanges a frontières La sureillance d’un marcé consiste à érifier que la ormation des rix relèe ien du eu normal de la concurrence L’action de la C ise à détecter ar l’analse des rix et des décisions des acteurs tout comortement araissant anormal et ouant réé ler une maniulation n rassurant les interenants la sureillance aorise le déeloement des tran sactions et renorce la caacité du marcé à donner des sinaux de rix ertinents La confiance dans la ormation des rix est éalement déterminante our les inestisseurs 1.2.2.2.La CRE eille a on fonctionnement des marcés de détail our assurer cette mission la C   oranise les traaux des instances de concerta tion réunissant l’ensemle des arties renantes 
rerésentants des consommateurs ournisseurs estionnaires de réseaux ouoirs ulics et contrôle les exérimentations de sstèmes de comtae éolués   ulie les résultats de l’oseratoire des marcés de détail   émet des ais sur les taris rélementés de ente d’élec tricité et de a en articulier sur les taris de ente en aeur des ersonnes en situation de récarité   saisit l’utorité de la concurrence des aus de o sition dominante et des ratiques entraant le lire exercice de la concurrence dont elle a connaissance 1.2.2.3.La CRE concort à la mise en œre des dispositifs de sotien à la prodction d’électricité et à la fornitre d’électricité et de ga our assurer cette mission la C   met en œure les aels d’ores lancés ar le mi nistre caré de l’énerie dans le cadre de la ro rammation luriannuelle des inestissements  de roduction d’électricité   émet des ais sur les taris d’acat de l’électricité roduite ar coénération ou à artir d’éneries renouelales   ère le disositi de comensation des ournisseurs suortant des cares de serice ulic éalua tion des cares des ournisseurs et des contriu tions associées recourement et comensation des ournisseurs suortant des cares en lien aec la Caisse des éôts   ère le disositi de comensation des ournisseurs  suortant des cares liées au tari rélementé transitoire d’austement du marcé électrique a
1.2.2.4.La CRE informe l’ensemle des consommaters
our assurer cette mission la C coilote le site in ternet enerieinor aec le médiateur national de l’énerie la irection énérale de la concurrence de la consommation et de la réression des raudes CC et la irection énérale de l’énerie et du climat C Ce uicet unique a our ocation d’inormer les consommateurs sur leurs démarces et leurs droits en matière d’énerie n comlément la C articie à Énerieno un serice d’inormation artaé aec le médiateur national de l’énerie qui ermet de réondre aux 
1. L fontionnmnt d la ce t l’ativité du coi
demandes indiiduelles des consommateurs l est ac cessile ar téléone (3) ar courrier et ar courriel 1.3.L’organisation de la CRE 1.3.1.Les memres d collège Les memres du collèe de la C définissent les randes orientations adotent les décisions et les ais qui s’intèrent dans l’action énérale de la C Le collèe de la C est comosé   du résident du collèe nommé ar décret du rési dent de la éulique   de deux icerésidents nommés resectiement ar le résident de l’ssemlée nationale et le ré sident du énat  de deux memres nommés resectiement ar le résident de l’ssemlée nationale et le résident du énat   d’un memre nommé ar le résident du Conseil économique social et enironnemental  d’un memre nommé ar décret   de deux rerésentants des consommateurs d’électri   cité et de a naturel nommés ar décret La durée de leur mandat est de six ans non renouelale u 31 décemre 2009 le collèe comrenait à la suite du renouellement interenu en 2008 cinq memres à tems lein dont le résident et quatre memres à tems artiel ntre érier et aril 2010 trois memres à tems lein dont le mandat était arrié à écéance ont été renouelés À cette occa sion un noueau icerésident – à tems lein – a été nommé ar le résident du énat  onsieur icel iollière  les deux autres memres du collèe ont été remlacés ar des commissaires à tems artiel  adame nne utilleul nommée ar le résident du Conseil économique social et enironnemental et adame arieolane issier nommée ar le résident de l’ssemlée nationale insi la comosition du collèe est désormais to talement conorme à la confiuration réue ar la loi du 7 décemre 2006  trois memres à tems lein le résident et les deux icerésidents et six memres à tems artiel
3 ° ur 0810 112 212
CRE - Rapport d’activité 2009
7
8
1. L fontionnmnt d la ce t l’ativité du coi
1.3.2.Les serices de la CRE
Patricia de Suzzoni Conseiller du président
Doiniue ae Directeur des infrastructures et des réseaux de gaz
Florence Dufour Directrice adjointe
sther Pivet Directr ment iced edsu  mdéavrcelhoépspe
Cécile George Directrice de laccès aux réseaux électriques Fadhel Lahoua Directeur des affaires financières et de la surveillance des marchés de gros
é Coin Directeur juridique
Philippe aillon Directeur des relations internationales
Francis Hauguel Directeur adjoint au Directeur général,a cdhmairngiés trdaesi vqeusestions t
Nathalie Bricnet Directrice des ressources humaines
nne onteil Directrice des relations institutionnelles et de la communication
CRE - Rapport d’activité 2009
Philippe de Ladoucette Président
Christine Le Bihan-Graf Directeur général
Département économie et tarification
Département tarification et concurrence
Département économie et tarification des réseaux publics délectricité
Département finance
Département accès aux réseaux et marchés
ervice financier
Département industries du gaz en Europe
Département dispositifs de soutien aux énergies renouvelables et aux consommateurs
Département échanges délectricité aux frontières
Département audit
Département réglementation et procédures
ervice de linformatique et de la gestion des risques
Bruno Léchevin Conseiller spécial du président
Département accès aux infrastructures
Département groupes de concertation
Département contrôle des conditions daccès aux réseaux
Département surveillance des marchés de gros
ervice gestion de site
Département technique