Accompagnement du plan de rattrapage Mayotte 2015

-

Documents
46 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le « Plan Mayotte 2015 » regroupe les propositions de l'atelier mahorais « Productions locales et développement endogène », initié lors des Etats généraux de l'Outre-mer (avril-juin 2009). Ses 31 fiches actions visent à développer une offre endogène de produits alimentaires issus de l'agriculture et de la pêche îliennes. Cette mission devait évaluer les moyens nécessaires à la réussite du plan, accompagner les acteurs locaux dans la définition d'une stratégie d'action, et approfondir les conditions de financement des actions par le contrat Etat-Mayotte, le pacte pour la départementalisation et le Fonds européen de développement (FED).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 octobre 2010
Nombre de visites sur la page 28
Langue Français
Signaler un problème
 
9, avenue George V - 75008 Paris 
Conseil Généralde l’Alimentation, de l’Agricultureet des Espaces Ruraux 251 rue de Vaugirard 75732 Paris Cedex 15          Accompagnement du plan de rattrapage
" Mayotte 2015 "           établi par  Roland Lazerges Ingénieur général des ponts, des eaux et des forêts  avec le concours de  Gilles Laudren Directeur honoraire de la Chambre d'agriculture de Bretagne        30 juillet 2010 CGAAER n°10125
 
 
1
 L’agriculture est à Mayotte dans une situation globale de prédéveloppement et donc de gros efforts sont indisp ensables pour qu'elle puisses’intégrer dans un cadre global de type européen. Augmenter la production endogène nécessite de faire émerger, dans l'ensemble des ménages agricoles pluriactif s existants, des entreprises agricoles en nombre suffisant à qui on puisse donner les moye ns de se développer et de contribuer à l'approvisionnement de l'île en produits alimentaires.  Les circonstances présentes conduisent à donner une vraie priorité à la réalisation des actions basiques du développement telles q u'elles ont été pratiquées il y a plusieurs décennies pour développer l'agriculture métropolitaine : l'amélioration des structures d'exploitation grâce à l'aménagement et l'éq uipement des territoires de production, la mise en place d'un réseau d'appui technique aux producteurs fiable et performant. Il faudrait parallèlement rendre cohérentes l'ensemble des interventions actuelles avec la nécessité de développer les marchés locaux et de conserver à Mayotte son identité culturelle agricole liée en particulier à la production de plantes à parfum.  L'amélioration des structures d'exploitation est actuellement rendue tr ès difficile par les usages fonciers ancestraux toujours en cours et l'éclatement géographique des exploitations. Elle nécessite de définir et protéger les zones de potentiel agricole agricoles à l'intérieur desquels pourront se dé velopper des exploitations modernisées, et de les aménager avec un programme volontariste d'équipement.  L'accompagnement technique est le deuxième chantier prioritaire. Le développement agricole ne peut réussir qu’avec des moyens humains importants, dans la durée, avec au démarrage un important soutien des pouv oirs publics. Les moyens mis enœuvre actuellement avec des crédits publics sont globalement très insuffisants. De plus, la situation financière très dégradée de la Collectivité départementale impacte directement la situation de l'ensemble des structures ag ricoles départementales, les subventions qui leur sont habituellement attribuées n'ayant pu être engagées en 2010. La priorité est donc d'abord de rationaliser le fonctionnement global de l'ensemble des structures qui agissent pour la recherche, l'expérimentation et le développement, en permettant à l'établissement public national de formation agricole de Mayotte , reconnu comme structure performante, de jouer pleinement son rôle.  Parallèlement, les programmes d'aide aux projets d'entreprise mériteraient d'être accompagnés d'un appui technique renforcé avec une intégration progressive des producteurs vers une mise en marché orga nisée. Enfin, afin de sauvegarder les productions emblématiques de l'île, la production d’ylang, production emblématique et tout à fait spécifique et unique dans l'outre-mer français, mériteraitd’être prise en compte, avec un soutien économique.  Il faut cependant insister sur le fait que beaucoup de problèmes à Mayotte n'ont d'existence que faute d'un su ivi suffisant des actions qui sont conduites. Un effort important doit être fait pour garantir que les décisions d'attribution de financement soient rendues opérationnelles dans les meilleures conditions.  
2
 
 
 
  
 
è
me
3
1 Préambule....................................................................................................... 5 1.1 Évaluation des actions précédentes..................................................... 5 .............. ................. 1.2 Objectifs de la présente mission................................................ .........6  ................................ 2  ......................................................................................... 7Contexte du projet 
2.1 Situation de l’agriculture................................................................. ............ 7 ........................ 2.2 Volonté de développement exprimée......................... ...................................... ..9 ................ 2.3 Difficultés constatées....................................................................................................... 10 2.3.1 Situation financière de la coll ectivité départementale........................................ 10 2.3.2 Impact de cette situation sur les structures professionnelles.............................. 12 2.4 Priorités d'action............................................................................................................... 13
3  ................................................ 14 d'exploitationAmélioration les structures 
3.1 Contraintes actuelles......................................................................................................... 14 3.2 Axes d'amélioration.... .......... 1............................ 5................................................................ 3.2.1 Définir les zones agricoles de haut potentiel à protéger..................................... 15 3.2.2 Sanctuariser les zones ainsi définies .................................................................. 16 3.2.3 Mettre en place les conditions de leur équipement ............................................ 18 4  20 technique ....................... appuiAccompagnement du développement et 4.1 Recherche et expérimentation 21.... ................................................................................... ... 4.2 Actions de développement et appui technique............................................................... 23
4.2.1 État des lieux ...................................................................................................... 23 4.2.2 Perspectives ........................................................................................................ 25 5  ques ................................................................... 29Accompagnements spécifi 
5.1 Conditions d'octroi des aides individuelles..................2 ..............................................9. ... .
5.2 Maintien de la filière de production d'ylang................................................................... 30
6 Conclusion .................................................................................................... 33 
Annexes I. Lettre de mission................................................ ............ 36. .................................................. II. Modifications souhaitables du PADD de Mayotte.... ..................................................... 40 
III. Zonage provisoire des potentialités agricoles.................... .............................................4  1 IV. Programme de travail de la mission................................................................................ 42 V. Sigles utilisés..................................................................................................................... 45
 
 
4