VAE - Validation des Acquis de l’Expérience

-

Livres
266 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Il devient indispensable de ne plus réduire les compétences et le potentiel de l’individu à la valeur du sacro-saint diplôme acquis en formation initiale ! La Validation des Acquis de l’Expérience est là aujourd’hui pour donner une seconde chance en permettant aux personnes de démontrer leurs compétences ! Voilà un livre fort judicieux sur la VAE qui vous prend par la main du début de la démarche jusqu’à la fin : l’obtention de votre diplôme ! Pratico-pratique, voilà 100 réponses aux questions que vous vous posez pour démarrer votre projet, surmonter toutes les difficultés (d’ordre pratique mais aussi intellectuel). À la fin de chaque réponse, dans un encadré, l’auteur dévoile au candidat un ultime conseil pour lui éviter bien des chausses-trappes et ne pas perdre son temps ! Le sommaire de l’ouvrage est bâti selon les étapes officielles par lesquelles doivent passer les candidats à une VAE (livret 1, livret 2, jury et enfin les résultats). Tout est passé en revue : les modalités d’obtention des documents à présenter, l’organisation personnelle tout au long du projet, les questions délicates qui se posent (avec les réponses adaptées), des exemples et des conseils pour mener une démarche de VAE de bout en bout. Avec cette nouveauté sur le sujet, soyez fin prêt pour affronter votre jury et passer haut la main cette épreuve qui vous ouvrira les portes d’une nouvelle vie professionnelle !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 janvier 2014
Nombre de visites sur la page 22
EAN13 9782128003361
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Les auteurs

Christian Drugmandest passé par toutes les fonctions des ressources humaines.
Il y a toujours démontré un fort intérêt pour la formation, l’employabilité et le
développement des compétences. Il a notamment, dès les années 1990, construit et mis
en place un système de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences sur site
de production et développé des cursus de professionnalisation en collaboration avec
l’AFPA et le GRETA. Il a, par ailleurs, accompagné de nombreux étudiants dans le cadre
du tutorat. Il est aujourd’hui responsable de formation au siège du groupe Vivendi et
travaille sur des thèmes tels que la GPEC, la construction de projets professionnels, les
entretiens professionnels, la prévention des risques psychosociaux…

Lise MattioD FRPPHQFp VRQ DFWLYLWp GDQV OD ÀQDQFH HW OH FRQWU{OH GH JHVWLRQ &RQYDLQFXH
que la performance de l’entreprise repose sur le management des personnes, elle s’est
HQVXLWH RULHQWpH YHUV OHV UHVVRXUFHV KXPDLQHV HW OH PDQDJHPHQW HW SOXV VSpFLÀTXHPHQW
vers l’accompagnement des moments forts de changements pour l’entreprise et les
collaborateurs (accompagnement du changement, 35 heures, GPEC, plans sociaux,...).
Titulaire d’un Master II Responsable en Management et Ressources humaines, elle
accompagne des candidats à la VAE. De plus, elle conseille des entreprises et enseigne
à AKOR Alternance et dans le groupe IGS sur les thèmes de la GPEC, la VAE, la politique
et la gestion de la rémunération.

I

re
La 1édition de cet ouvrage (© 2009) a fait l’objet d’un reconditionnement
e
à l’occasion de son 2tirage (nouvelle couverture).
Le texte de l’ouvrage reste inchangé par rapport au tirage précédent.
© AFNOR 2014 pour la présente édition.
Couverture : création AFNOR Éditions
ISBN 978-2-12-465477-2

Toute reproduction ou représentation intégrale ou partielle, par quelque
procédé que ce soit, des pages publiées dans le présent ouvrage, faite
sans l’autorisation de l’éditeur est illicite et constitue une contrefaçon.
Seules sont autorisées, d’une part, les reproductions strictement réservées
à l’usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et,
G·DXWUH SDUW OHV DQDO\VHV HW FRXUWHV FLWDWLRQV MXVWLÀpHV SDU OH FDUDFWqUH
VFLHQWLÀTXH RX G·LQIRUPDWLRQ GH O·±XYUH GDQV ODTXHOOH HOOHV VRQW LQFRUSRUpHV
er
(loi du 1juillet 1992, art. L 122-4 et L 122-5 et Code pénal, art. 425).
AFNOR – 11, rue Francis de Pressensé - 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex
Tél. : +33 (0) 1 41 62 80 00 – www.afnor.org/editions

V

100 questions pour comprendre et agir

Sommaire

Remer ciement s. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Pr éface. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Int r oduct ion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

1

Par t ieI
Avant de se lancer dansune démarche VAE

Que st ionsd'or dregénér al . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
1 Qu'estce que la vali dat i ondes acquis de l’ expér i ence
(VAE) ?.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .
2 Quesont la vali dat i ondes acquis prof essi onnel s(VAP)
et la vali dat i ondes études supéri eur es(VES) ?.. . . . . . . . . . .
3 Quell essont les condit i onsadm i ni st r at i veset lé gal es
à rem pl i r?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . .
4 Quell essont les questi onsà se poser avantde se lancer
dans une démar chede VAE?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
5 Quell essont les prem i èr esdém ar chesà réal i ser?. . . . . . . .
6 Quell essont les dif f ér ent esét apesd’ unedém ar ch e
VAE ?.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .
7 Quelest le rôl edes point sd’ i nf or m at i onconsei l(PIC) ?

XI

XIII

XV

3

5

6

7

9
11

13
15

2

3

VI

8 Combi encoût eune démar cheVAE ?. . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . .
9 Comm entf i nancerl aVAE ?.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .
10 Quels sontl esdr oi t sl i ésà la VAE ?.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
11 Quels sontl esr i squesencour usen cas de manque de
si ncér i t édans ses déclar at i ons?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Que st ionsde diplômes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..
12 Quell essont les dif f ér encesent r edi pl ôm e,t i t r eet
cer t i f i cat i o n?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .
13 Comm enti dent i f i erl edi pl ôm el epl usen adéquat ion
avec son expéri encepr of essi onnel l eet
ext r apr of essi onnel l e? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
14 Quell essont les int er r ogat i onset les précaut i onsà
pr endr el or sdu choix du dipl ôm e(accessi bi l i t édu
di pl ôm epar la VAE…) ?.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
15 Comm entse procur erun réf ér ent i elde dipl ôm e? . . . . . . .
16 Comm entut i l i serun réf ér ent i elde dipl ôm e?. . . .. . . . . . . . .
17 Quell eest la valeur d’une cert if icat ionobt enuepar
l aVAE ?.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . .
18 Qu’est -ceque le réper t oi r enat i onaldes cert i f i cat i ons
pr of essi onnel l es? .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..
19 Enquoi le fi chi erROME peut -il m’ ai derdans ma
dém ar ched'i dent i f i cati ondu dipl ôm e? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
20 Comm entchoi si rson organi sm er esponsabl e
de vali dat i on? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .

Adé quat ionpr oj e t / ent r epr ise. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
21 Comm enti nt égr erune démar cheVAE dans sonpr oj e t
pr of essi onnel?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .
22 Quels sontl esenj euxde la VAE pour vous ?. . . . . . . . . . . . . . .
23 Quelest l'i nt ér êtde la VAEpour l'ent r epr i se? . . . . . . . . . . . .
24 Comm entpr ésent ersa démar chede VAE
à son entr epr i se? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
25 Commentmet t r een place une démarche coll ect ive
de VAE?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . .

16
18
24

25

2 7

29

3 1

33
35
36

38

39

40

41

4 3

45
46
47

49

50

Par t ieII
Que lque sdéfinit ionsut ile spour complét e rle slivr e t s1 et 2
26 Qu'est-ce qu'un empl oiou un mét i er?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .55
27 Qu'est-ce qu'une fonct i on? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .56

100 questions pour comprendre et agir

28 Qu'est-ce qu'une acti vi t é/m i ssi on/si t uat i onde t ravai l?.
29 Qu'est-ce qu'un proj et? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
30 Qu'est-ce qu'une tâche ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
31 Qu’est -cequ’ unecom pét ence? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
32 Quels sontl esdi f f ér ent sni veauxd’ éval uat i on
d'une compét en ce?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
33 Qu’est -cequ’ unecapaci t él i éeà l’ em pl oi? . . . . . . . . . . . . . . .
34 Qu’est -cequ’ unsavoi rou une connaissance associé ?.. .
35 Qu’est -ceque la perf or m ance? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

Par t ieIII
Livr e t1
36 Quell eest la fi nal i t édu li vr et1 etquel l eest sadur ée
de vali di t é? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .
37 Comm entj ust i f i erl aper t i nencede sa démar che
de VAEau tr aver sde ses pri nci pal esm i ssi ons,act i vi t és
ou sit uat i onspr of essi onnel l es?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
38 Comm entpr épar erl el i vr et1 ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
39 Quels sontl esél ém ent sà valor i serdans le li vr et1 ?. . . .
40 Comm entpr ésent erl esent r epr i sesdans lesquel l e s
on a tr avai l l é?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .
41 Comm entdécr i r eson ou ses envir onnem ent s
pr of essi onnel set /ou extr apr of essi onnel s? . . . . . . . . . . . . . . . .
42 Comm entse sit uerdans l'or gani gr am m e? . . . . . . . . . . . . . . . . .
43 Comm entexpl i quersa posit i onr éel l edans l'ent r epr i se?
44 Comm entpr ésent erses val eur spr of essi onnel l es,
l avi si onde son mét i eret le sensqu'on leur donne ?.. . . .
45 Comm entexpl i querl esm ut at i onsde l'ent r epr i seet
com m enta-t -onvécu le schangem ent s?. . . . . . . . . . . . . . . . . . .
46 Commenta-t -ongér édes situat ionsdif f icil esou
i mpr évues?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .
47 Comm entexpl i querses changement sde postes ou
d'em pl oyeur s? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..
48 Comm entexpl i querses départ svol ont ai r es(dém i ssi ons,
dépar t snégoci és…)et la façon dont on les a vécues ?.. .
49 Quels sontl esdocum ent sà joi ndr eau li vr et1 ?.. . . . . . . . .
50 Quels enseignem ent st i r erde la décisi on
de recevabi l i t é?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ..

Validation des Acquis de l’Expérience

57
58
5 9
60

62
63
64
65

69

71
76
77

79

80
83
84

85

86

88

89

90
92

94

VII

4

5

Par t ieIV
Livr e t2
51 Quell eest la fi nal i t édu li vr et2 etquel l eest sadur ée
de vali di t é? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .97
52 Pourquoi est-i lj udi ci euxde se fai r eaccom pagne ret de
par t i ci perà des atel i er scol l ect i f sl or squ'i l sexi st ent? . . . .99
53 Quelest le rôl ede l’ accom pagnat eur (t r i ce)?. . .. . . . . . . . . .101
54 Àquel l esi nf or m at i onsl ej u r ys'i nt ér esse-t -i l?. . . . . . . . . . . .103
55 Quell essont les exigences duj ur yen mat i èr ede for m e105

Mé t hodologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . .1 0 7
56 Comm entor gani serson tr avai l?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .109
57 Comm entdécr i r el esst r uct ur es,l esor gani sat i onsde
t r availou les entr epr isesdans lesquel l eson a tr a vail l é?. 113
58 Comm entchoi si rl esm i ssi onsou les sit uat i onsd e
t r avai lvécues ?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .115
59 Comm entdécr i r eses dif f ér ent sem pl oi s? . . . . . . . . . . . . . . . . .116
60 Comm entdécr i r ese sact i vi t éset /ou ses mi ssi ons?. . . . . .118
61 Qu'est-ce qu'un organigramme,et comment le présenter ?120
62 Comm entval or i serses compét ences
ext r apr of essi onnel l eset /o ubénévol es? . . . . . . . . . . . . . . . . . . .122
63 Comm entval or i servos réussi t esou vos échecs ?. . . . . . . . .123
64 Comm entsél ect i onnerl esannexes à j oindr eà son
por t ef eui l l ede preuves ?.. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .125
65 Pourquoi est-i li m por t antd'ut i l i serl e"j e"dans
l esdescr i pt i onsdé t ai l l ées? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .126
66 Pourquoi uti l i serdes verbes d’ acti onspour décri r e
ses mi ssi onsou ses sit uat i onsde tr avai l?. . . . . . . . . . . . . . . . . .127
67 Quell essont les règl esr édact i onnel l esà respec t er? . . . .128
68 Pourquel st ypesde descr i pt i onsdoi t -onpr i vi l égi er
l ’ or dr echr onol o gi que?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .130
69 Comm entf ai r ef aceaux baisses de mot i vat i on? . . . . . . . . .131
70 Comm entet pourquoi uti l i seret met t r eà jour
ses connaissances de cult ur egénér al e?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .133
71 Quels sontl esécuei l set les pièges à évit er? . . . . . . . . . . . . .135

Docume nt at ione tinformat ion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 3 7
72 Pourquoi et comm entut i l i serune ter m i nol ogi e
pr of essi onnel l e?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . .139

VIII

100 questions pour comprendre et agir

6

73 Pourquoi et comm enti n t égr ercer t ai nsconcept s
t héor i quesf ondam ent auxdans la descri pt i onde
ses mi ssi ons?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. .141
74 Pourquoi et comm entut i l i serl essour cesd’ i nf or m at i on
(y compr i sInt er net )sans les plagi er? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .143
75 Quell eest l’ ar t i cul at i onent r el aVAE etl af or m at i on? .144

Pr e uve sde ses compét e nce s. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 4 7
76 Comm entdécr i r eses mi ssi onsà part i rde la str a t égi e
de l'ent r epr i se?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . .149
77 Quif i xe,cont r ôl eet éval ueson acti vi t é? . . . . . . . . . . . . . . . . .151
78 Comm entpr ésent erses niveau xde responsabi l i t é? . . . . .153
79 Comm entpr éci serson degré d'autonom i e? . . . . . . . . . . . . . . .156
80 Quels sontses int er l ocut eur si nt er neset exter n espour
cet t eact i vi t é?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 158
81 Comm entdécr i r eses fonct i onsd'encadr em ent? . . . . . . . . .160
82 Quell escont r ai nt espar t i c ul i èr esson acti vi t éexi ge-t
el l e?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . .162
83 Quels sontl esm at ér i el set les outi l sl ogi ci el sut i l i sés? .164
84 Quell essont les connaissan cespar t i cul i èr esnécessai r es
à la prat i quede son acti vi t é?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .165
85 Comm entpr ouverl apr at i q ued’ uneou de plusi eur s
l anguesét r angèr es? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .167
86 Quels types d'inf or m at i o nt r ai t e-t -ondans votr e
act i vi t é,et com m ent? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .169
87 Quels sontl eshabi l et és,savoi r -f ai r e,ou quali t és r equis
pour eff ect uerl esopér ati onsdécr i t es?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . .173
88 Quell esm esur esa-t -onm i sen place dans son acti vi t é
pour préveni rl esr i sque spsychosoci aux?. . . . . . . . . . . . . . . . . .175
89 Quels sontl eschangem ent squi ont mar quéson empl oi ,
et comm enty fai r ef ace? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .177
90 Comm enta-t -ongér él essi t uat i onsde cri se?. . .. . . . . . . . . .180
91 Queldegr éde ri squepr of essi onnela-t -onét éam ené
à prendr e? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .182
92 Dequel l em ani èr ea-t -onét éf or cede proposi t i on?. . . . .183
93 Comm entpr ouverson savoir êtr eet sescom pét ences
cogni t i ves?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .185
94 Comm entr éal i serl ’aut oéval uat i onde
ses compét ences?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .1 87

Validation des Acquis de l’Expérience

IX

Par t ieV
Jur y
95 Quelest le délai entr el adat ede dépôt du li vret 2
et la convocati onau jur y?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .191
96 Quell eest la composi t i ondu jur y?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .192
97 Comm entpr épar erl ’ or al?. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .193
98 Comm entse déroul el ’ or al ,et comm entval or i ser
son expéri enceà l’ or al? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .196

Par t ieVI
Ré sult at s
99 Quell essont les dif f ér ent e ssi t uat i onsà envisager ,
et que fai r een cas de vali dat i onpar t i el l e? . . . . . .. . . . . . . . .201
100 Comm entvendr eson dipl ôm edans son entr epr i se
ou auprès d’ un fut urem pl oyeur? . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .203

Anne xe1 Quiz. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . .2 0 5

Anne xe2 Text e sde ré fé r e nceCode du tr avail . . . . . .. . . . . . . . . . . .2 0 9

Anne xe3 Classificati onde sdiplômes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 1 9

Anne xe4 Liste de qualit ésper sonnelles . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 2 1

Anne xe5 Liste de verbes d’act ion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 23

Anne xe6 Glossaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. .2 2 7

Bibliogr aphie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . .2 3 7

Index . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 3 9

Le st it r e sdisponible sde cett ecollect ion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .2 4 3

X

100 questions pour comprendre et agir

Remerciement s

Nous adressons nos vif sr emer ci ement sà Jean-Claude Lemoine, Frank
Rouaul t ,Ni col eRaynaud, Flor entPennuen, Annick Lassue, Céli ne
Cl audezet Chri st opheCout i npour leur part i ci pat i o net leur contr i
but i onà la réal i sat i onde cet ouvrage.

Préface

VAE, trois lett reset un immense espoir !
Cr i seéconom i que,nouvel l est echnol o gi es,m ondi al i sat i on,aut antde
r upt ur eset d’événem ent squi ontt r ansf or m édéf i ni t i vem entl 'envi
r onnem entdes entr epr i sesi ndui santde nouvell esst r at égi es,et par
l à-m êm eune évolut i ondes compét ences.
Dans ce «nouveau monde »,l af or m at i onest un atou ti ndéni abl e
pour maintenir son employabilit é,la développer ouen définir d'autres.
Il en est fini de l'époque du métier unique et de la carr ièr eà vie, etce
d'aut antpl usque la durée de notr evie prof essionnel l eva augmenter .
Cet t enot i onde « for m at i ont outau long de la vie » estdonc
essent i el l e.La questi onest ensuit ede voir comm entse for m eret là, ce
n'est past ouj our sévi dent .La VAE estl 'unedes réponses possibl es,
soupl eet innovant edans son fonct i onnem ent .El l ec om por t edes
avant agespour l'ensem bl edes acteur sconcer nés:
à son ryt hm e,enel l eper m etde se for m erPour les indi vi dus,
f onct i onde ses propr esobj ect i f s,dans l'or gani sm ede for m at i on
de son choix tout en valor i santson expéri encepr of essi onnel l e.
t i lde mel l eest un oues entr epr i ses,Pour let de gestot i vat i oni on
des compét ences.On parl ebeaucoup d'ascension social e,m ai son
oubl i et r opsouvent quecel ane concerne pas uniquem entdes

« personnes extérieures » à l'ent reprise,mais aussides salariés ent rés
dans une ent repr isesans qualif icat ionm aisqui souhait entévol uer .
es organi sm esPour lcel aper m etde for m at i on,asur lr avai l l erde t
not i onde cert i f i cat i onde compét enceset de parcou r si ndi vi
dual i sés,not i onscl ésde leur avenir (survi e?). Cela nous obli geà
nous poserde bonnes (et nombr euses)quest i ons,m ai saussi à
appor t erdes réponses. Jusqu'à présent ,not r edém ar cheét ai t
d'appor t erdes savoir s,savoi rêt r eet savoir -f ai r eà nos étudi ant s
pour qu'il sai entun mét i er .Avec la VAE, la démar c heest inver se.
C'est parf ai t em entcom pl ém ent ai r eet synonyme de démar che
qual i t é.Bi enévi dem m ent ,c'est aussi, et il ne fau tpas s'en
cacher ,un moyen de toucher un pl usgr andnom br ed'appr enant s.
C'est danscet esprit que l'ESC Grenob l eof f r e,depui spl usi eur sannées,
ses dipl ôm essous for m ede VAE.Nous avons déjà dipl ôm éci nq
ét udi ant set avonspl usi eur sdi zai nesd'appr enant sdans nos processus
de VAE.
Par miceux -ci, dix étudiant sd'un parc our si nt i t ul é« Iti nér ai r ed'ent r
epr eneur s» composés de chefs d'entr epr i sesqui obti endr ontnot r e
Mast èr espéci al i sé« Entr epr eneur s». La for m ul ea tout desui t e
sédui tces « apprenant s».
Le tabl eauest posit i f ,m ai sl aVAE ne sera une véri t abl er éussi t eque
si l’ onévi t el espr obl èm essui vant s:
VAE.eur pr ocessusor m at i onet de lgani sm esde fi euxdes orLe sér
Peut -êt r ef audr a-t -i ldéf i ni rdes label sde quali t éou des norm es
dans ce domai nepour évit erl esabus.
a valor i sat i ondes dipl ôm esLa reconnai ssanceet lobt enuspar le
bi ai sde la VAE.
obt eni royen d’unenant s.des apprest un mLa VAEL’ i m pl i cat i on
di pl ôm e,m ai sen aucun cas un droi t .Cel asuppose beaucoup de
t r avai let un invest i ssem enti m por t ant .
Quoi qu’i len soit ,j ecr oi sénor m ém entà la VAE etc’ estpour cela
que j’ aispont aném entaccept éde préf acercet ouvra ge,t r ès
pr at i que,et qui donne tout esl esi nf or m at i onspour compr endr eet
sur t out … agi r!
Bonne lect ur e.
Je an-Fr ançoisFior ina
Di r ect eurde l’ Écol eSupér i eur e
de Comm er cede Grenobl e

XIV

100 questions pour comprendre et agir

Int roduct ion

Par cequ'i lest signe d’une excell encescol ai r eet d’un goût de
l ’ ef f or tdans une sociét ébasée sur la cult ur edu loi si r ,l esr ecr ut eur s
pr i vi l égi entl edi pl ôm e,m êm es’ i l sr econnai ssentqu'i ln’ estpl usl e
seul gage de compét encesou de techni ci t és.

En bref ,l er ecr ut em entest aujo ur d'huidavant agebasé sur des
cr i t èr esscol ai r esque sur des com pét encesanal yséeset reconnues
com m et el l es.

Cependant ,l epoi dsdu dipl ôm ene s’ar r êt epas au mom entde l’ em
bauche, il perdur edur antt outl epa r cour spr of essionnelde l’ individu:
i lva le prot égerou le fr agi l i ser .

Le dipl ôm eest un élém entdét er m i nantde la carr i ère :di f f i ci l ede
gr avi rl eséchel onshi ér ar chi quesde l’ ent r epr i sesans le fam euxpar
chem i n.

Pendant la péri odedes Trent eGl or i euses,en entr an tdans une
ent r epr i se,chacun savait que la prom ot i onét ai tpossi bl e.

L’ aut odi dact eét ai tr econnu.

Auj our d’ hui ,un coll abor at eurconnaît àl ’ avancel esl i m i t esde sa
car r i èr e.Il ne pourr apas all erau-del àd’ uncer t ai néchel oncom pt e
t enude son cursus scolai r e.

Cet t ecul t ur edu dipl ôm ene débouche-t-el l epas surune hiér ar chi
sat i ondes savoir s?

N'accor der ait -onpas plus d’impor t anceaux savoirs théor iquesqu’ aux
savoi r spr at i ques?

Par adoxe,car en sit uat i onde tr avai l ,l ecol l abor at eurpui se,cer t es
dans ses connaissances acquises à l’ écol e,m ai sm ob i l i seégal em ent
l essavoi r si ssusde son expéri ence.

La créat i onde ri chessen’ est -el l epas le résul t atde la mobi l i sat i on
de tout esl escom pét encesi ndi vi duel l eset coll ect i ves?

Il devient indi spensabl ede ne plus rédui r el escom pét enceset le
pot ent i elde l’ i ndi vi duà la val eurde son sacro-sai ntdi pl ôm e.

La vali dat i ondes acquis de l'expé r i encene prét endpas rééqui l i br er
t ot al em entce phénomène, mai svi seà l'at t énueret àdonner une
seconde chance, en perm et t antaux personnes de docum ent erl eur
parcours professionnel dansun dossier, et ainsi démont rerl
eurscompét ences.Au ter m ed'une procédur ede preuves, il spe uventpr ét endr e
à tout ou part i ed'un dipl ôm eà fi nal i t épr of essi onnel l e.

XVI

100 questions pour comprendre et agir

Part ieI
Avant de se lancer
dans unedémarche VAE
___________________

1
Quest ionsd'ordre général

1

Qu'est ce que la validation des acquis de l’expérie nce(VAE) ?


L'ar t i cl eL. 6111-1 du Code du tr av ai ldi sposeque : « En outr e,t out e
per sonneengagée dans la vie acti veest en droi tde fai r eval i derl es
acqui sde son expéri ence,no t am m entpr of essi onnel l e».
La vali dat i ondes acquis estdonc tout eà la foi s:
condi t i ons,dessous cert ai nesai r er econnaît r e,oi tde fUn dr
com pét encespr of essi onnel l esou acqui sesdans le cadre du
bénévol at ,pour obteni run dipl ôm e,un cert i f i catà caract èr e
pr of essi onnelou un cert i f i catde quali f i cat i on,t e lque préci sés
dans le Code du tr avai l .
or i t ée autocessus de vérUn pret d'évali f i cat i onpar unuat i on
i ndépendant edes connaissances (le jur y),des compé t enceset
des apti t udesdu candidat .
of f i ci el l eeconnai ssanceUne rpét encesssances, de comde connai
et d'apti t udesm at ér i al i séepar une vali dat i on.
L’ ar t i cl eL. 335-6 du Code de l’ éducat ion préci seque la VAE estun
m oded'acqui si t i onde cert i f i cat i on,au mêm et i t r eque les voies
scol ai r eset univer si t ai r es,l 'appr ent i ssageou la for m at i onpr of
essi onnel l econt i nue.

Źsi gni f i cat i vesuf f i sam m en taît pasne vous parexpér i encevot r e Si
ou dif f i ci l em entpr ouvabl eau regar ddu réf ér ent i elm ét i er ,i nt er
r ogez-voussur l’ oppor t uni t é,pour obt eni rl em êm edi pl ôm e,de vous
or i ent erver sun disposi t i fde for m at i oncont i nue.

Validation des Acquis de l’Expérience

5

2

Que sont la valida t i ondes acquis prof essionnels(V AP)
et la valida t iondes études supérieur es(V ES)?


x Validat ionde sacquis profe ssionne ls
La vali dat i ondes acquis prof essi onnel ss’ adr esseà tout eper sonne
non ti t ul ai r ed’ undi pl ôm ede l’ Éduc at i onNat i onal e(Bac, BTS) ou de
l ’ ensei gnem entsupér i eur(DEUG, Licence) qui souhait eaccéder à
une for m at i onnécessi t antun ti t r ede l’ Éducat i onN at i onal e.
Com m epour la VAE, les candidat sdoi ventpr ésent erun dossier
prouvant leur sacqui sen présent ant:
ouant queen tet /sal ar i éi enceLeur expérac qui sepr of essi onnel l e
bénévol e.
or m at i onsr éal i séesen France.Les f
Les di’ ét r anger .à lacqui si t r eset tpl ôm es
ssances etl esLes connaiouten dehors de tapt i t udesacqui ses
syst èm ede for m at i on.

x Validat ioné t udesde ssupé r ie ur e s
La vali dat i ondes études supéri eur esper m etd’ obt eni run dipl ôm e
uni ver si t ai r ef r ançai séq ui val entà un dipl ôm eac qui sà l’ ét r anger .Il
per metaussi de fair eval oirdes équivalences d'unef i l ièr euniver sit air e
pour postul erdans une fi l i èr eaut r e.
For m al i t ésf our ni r:à accompl i r ,
x Di pl ôm es.
x Cer t i f i cat s.
x ecevabil it éa ra demande.de lj ur yl eécier là apprPièces aidant
:Résul t at s
x pl ôm e.du dit r i but i on: atAccept ée
x pour réussi rl aecom m andat i ons: raccept éePar t i el l em ent
f or m at i on.

Źà la VAE eta VAP ne pera VES, lpasm et Contr ai r em entà l
d’ obt eni rune cert i f i cat i on,un ti t r eou un dipl ôm e .

6

100 questions pour comprendre et agir

3

Quelles sontles conditions admini st r a t iveset légales
à remplir ?


La VAE n'estpas une démar chede sim pl econver si ond'expér i enceà
car act èr epr of essi onnelen dipl ôm e.
El l ei m pl i quede suivr eune procédur e,assez cadrée ,qui dépend à la
f oi sde la régl em ent at i onet desaut or i t éscer t i f i cat r i ces.
Au-del àdes élém ent sde présent at i onet d'argum ent a t i oncont enus
dans les li vr et s1 et2, l'accès à la VAEi m pl i quede rem pl i rcer t ai nes
condi t i onsde recevabi l i t édont les cri t èr espr i nci pauxsont les
sui vant s:

x

x

Le spublics visés

Le ssalar ié s,que lque soit leur stat ut: CDI, CDD,int é r imaire s.

x Le sd'accè scondit ions
asur ll cul éeans, cat r oi soi nsd'au mi enced'une expérJust i f i er
base d’un tem pspl ei n.Chaque mi ni st èr ea fi xéses propr escondi
t ionsde reconnaissance de l'expérience acquise (ilest recommandé
de se repor t erà leur sit eInt er net ).
pr at i quéesenpr of essi onnel l espe uventavoi rét éLes acti vi t és
cont i nuou non, à tem pspl ei nou part i el(envi r on4 800heur es,
m ai sl adur éeest appréci éepar l'aut or i t écer t i f i cat r i ce)et
doi ventêt r een rappor tavec la cert i f i cat i onvi sée.
a fe lor m at i onLes stof essi onnel s,ages prdans lr éal i sése de cadr
i ni t i al e,cont i nueou par alt er nan ce,ne sontpas compt abi l i sés.
On ne peut eff ect uerqu’ uneseul edem andepar année civi l epour
une même cert if icat ion.Pour dest i t r esou des diplômes diff ér ent s,
on ne peut pas déposer plus de tr oi sdossi er spar année civi l e.

x condit ionsLe se scr ipt ionde pr
Il n'exiai de prescr i pt i onst eaucun délser vantàde l'expér i ence
val i derune VAE.

x le dossier de re ce vabilit éLe se t i r e rde qui raupr è sor ganisme s
gani sm escer t i f i cateur squi délCe sont les orl ei vr entdedossi er
r ecevabi l i t é.

Validation des Acquis de l’Expérience

7

ŹPl usune compétnécessit equ'el l el 'expér iencepl usat il eence est vol
doi têt r er écent e,et plus ell eest probant eaux yeux du jur y.
Même s'il n'existe aucune obligat ion,cert ainsorga nismescert if icat eurs
pr oposentun accompagnem entà la constr uct i ondu parcour sVAE.

8

100 questions pour comprendre et agir