Lire n°494 - Mars 2021
132 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Lire n°494 - Mars 2021

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
132 pages
Français

Description

Lire n°494 - Mars 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 février 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 41 Mo

Exrait

QUE VAUT (VRAIMENT)
ÉVÉNEMENT
ENQU Ê T




GUSTAVE FLAUBERT

Numéro 494 mars 2021 www.lire.fr
L 19817 - 494 - F: 7,90 - RD
001-COUVERTURE.indd 1 16/02/2021 09:35LIRM0494_001_DE550154.pdf
L 19817
- 494 -
F:
7,90

- RDC.COULON-lire_200 x 265 mm P.P..indd 1 02/02/2021 18:1802/02/2021 18:18N ° 494 M A R S 2021
SOMMAIRE
L’ÉDITO 4
Baptiste Liger
LE GRAND ENTRETIEN 6
Régis Jauffret par Claire Chazal
46
L’ACTUALITÉ 13
L’UNIVERS LE DOSSIER 32
Les livres maudits D’UN
L’UNIVERS D’UN PERSONNAGE 46 PERSONNAGE
Arsène Lupin
ARSÈNE
L’ENQUÊTE 58 LUPINLa littérature latino-américaine
LE CAHIER CRITIQUE 65
. L’événement : Florence Aubenas et Maggie Nelson 66
. Littérature française 68
. Littérature étrangère 78
. Polars 84 32
. Fantastique/Romance/Jeunesse 90
. Bande dessinée 92 LE DOSSIER
. Classiques/Études littéraires/Poésie 98
LES LIVRES . Essais/Documents 100
MAUDITS LA VIE DES IDÉES 112
LA LANGUE FRANÇAISE 122
LES LIVRES DE MA VIE 130
Joseph d’Anvers
LA CHRONIQUE DE
58
STÉPHANIE HOCHET Portrait de personnage 57
SYLVAIN TESSON Par les livres et par les champs 64 L’ENQUÊTE
MARYLIN MAESO Philosophie 111 LA LITTÉRATURE
FABRICE D’ALMEIDA Une autre histoire 119
ÉRIC-EMMANUEL SCHMITT L’atelier d’écriture 120
LATINOPHILIPPE DELERM Le sens de la formule 127 AMÉRICAINECrédits couverture :
Raphaëlle Faguer - Francesca Ce numéro comporte un encart bon de commande Lire Magazine littéraire diffusé sur l’ensemble
Mantovani/Gallimard des abonnés.
SOMMAIRE.indd 3 15/02/2021 16:38LIRM0494_003_DE549092.pdf
CHRISTIE’S IMAGES/BRIDGEMAN IMAGES/LEEMAGE – EMMANUEL GUIMIER/NETFLIX –
ALEJANDRO GUYOT-MAIL/MÉTAILIÉSociété éditrice
EMC2 SAS au capital de 325 000 euros
Siège social
15 rue de la Fontaine-au-Roi, 75011 Paris.
Tél. : 01 47 00 49 49 - RCS 832 332 399 Paris
DE BAPTISTE LIGER Président/Directeur de la publication
Jean-Jacques Augier
Directeur général
Stéphane Chabenat
Adjointe
Sophie Guerouazel
RÉDACTION
Directeur de la rédaction
Baptiste Ligerasard de la phonétique ou considération lacanienne un rien potache, il faut
Rédacteurs en chef adjoints bien avouer qu’il y a un effet « l’Arsène » comme il existe un effet « Larsen ». Alexis Brocas, Aurélie Marcireau
Même si le premier ne relève pas, semble-t-il, de la saturation – mieux Assistante de la rédaction
Sabine Dardvaudrait même parler d’effet « Lupin ». Force est de constater que la série
Direction artistique H créée par George Kay et François Uzan, diffusée par Netfix, a connu un Philippe Marchand/olo.editions
Graphisme succès inouï (et planétaire) en ce début d’année. Pourquoi le célèbre gentleman
Jonathan Blezard, Élise Godmuse, Thomas Hamel
cambrioleur, imaginé il y a plus d’un siècle par Maurice Leblanc (ici, certes, à travers Iconographie
Janick Blanchardun descendant spirituel…), suscite-t-il un tel regain d’intérêt aujourd’hui (jusque
Secrétariat de rédaction dans les librairies) ? En quoi ce personnage et ses aventures collent-ils à notre époque Meriem Djebli, Brigitte de Zélicourt
contemporaine ? Il convenait de revenir aux sources littéraires, à travers un dossier, Grand entretien
Claire Chazalpour comprendre cet engouement qui, au fond, n’a peut-être jamais cessé…
Chroniqueurs
Fabrice d’Almeida, Philippe Delerm, Stéphanie Hochet,
Pour rester dans les proximités sonores qui ont un sens (ou pas), on notera que Marylin Maeso, Éric-Emmanuel Schmitt, Sylvain Tesson
« maudit » peut être entendu comme « mots dits ». La littérature, une affaire de Ont collaboré à ce numéro
Hubert Artus, Simon Bentolila, Boll, Patrice Bollon,
malédiction ? C’est l’enjeu d’un autre sujet de ce numéro. La postérité (la légende ?) Raphaële Botte, Eugénie Bourlet, Jean-Jacques
Brochier, François Busnel, Olivier Cariguel, d’une œuvre passe parfois par le statut de « livre maudit » – succès sur un malentendu
Philippe Chevallier, Camille-Élise Chuquet,
Jean-Pierre Colignon, Fabrice Colin, Philippe amenant des désillusions, auteurs persécutés par un régime politique, scandales pour
Delaroche, Léonard Desbrières, Bruno Dewaele,
de mauvaises raisons, manuscrits boudés, reconnaissances trop tardives, on en passe. Jérôme Dupuis, Antoine Faure, Laëtitia Favro, Ilan
Ferry, Gianpaolo Furgiuele, Virginie Girod, Rabih La liste est longue et, fort heureusement, le temps de l’Histoire est là pour rattraper Hawa, Emmanuel Hecht, Anne Laffeter,
LouisHenri de La Rochefoucauld, Marie Lechevalier, les erreurs d’antan, dépassionner et prendre de la hauteur. Pour créer de nouvelles
Éric Libiot, Gladys Marivat, Françoise Monier,
polémiques, aussi… Jean Montenot, Pascal Ory, Jean-François Paillard,
Jacques Perry-Salkow, Dominique Poncet, Hubert
Prolongeau, Bernard Quiriny, Patricia Reznikov, Mais l’époque peut également nous réserver de belles surprises, célébrant l’amour
Christophe Rioux, Maxime Rovère, Juliette Savard,
Serge Sanchez, Audrey Sovignetdes mots. Paru de manière assez discrète en août dernier, L’Anomalie de l’oulipien
Partenariats et développement Hervé Le Tellier est en passe de devenir le plus gros succès du prix Goncourt depuis Astrid Pourbaix : 01 47 00 03 23 – publicite@lire.fr
L’Amant de Marguerite Duras. À ce titre, il est troublant de voir dans les listes des Photogravure/Impression
Maury Imprimeur S.A Malesherbesmeilleurs livres ce roman au coude-à-coude avec La Familia Grande, de Camille
Publication mensuelle éditée par EMC2 SAS.
Kouchner : d’un côté, une œuvre de pure imagination, jouant avant les codes de la Siège social : 52 rue Saint-André-des-Arts
75006 Paris narration, mais qui peinera à générer un sujet de société pour BFM-TV ; de l’autre, N° Commission paritaire : 0625 K 85621.
Dépôt légal : mois en cours. un récit autobiographique très médiatisé avec un fort impact sociétal. Ces deux titres
ISSN n° 2728-6762.
marqueront-ils l’histoire littéraire ou tomberont-ils rapidement dans l’oubli ? Faut-il Second Class Postage Paid
At Long Island City N.Y.
voir dans l’« avenir » la contraction d’« aveu » et de « venir » ?
Régie publicitaire
Mediaobs : 01 44 88 97 79
Directrice générale : Corinne Rougé
Directeur commercial : Christian Stefani (93 79)
Publicité littéraire : Quentin Casier (97 54)Lire Magazine Littéraire Où adresser votre courrier ?
• P ar voie postale : Ventes au numéro : 04 88 15 12 41 sur iPad !
Diffusion : MLP15 rue de la Fontaine-au-Roi Téléchargeable gratuitement
75011 Paris
sur l’App Store, l’application
• P ar courrier électronique :
donne accès à toute l’actualité Service abonnements redaction@lire.fr
littéraire en temps réel, 45 avenue du Général Leclerc • Sur la page Facebook du magazine :
60643 CHANTILLY CEDEX ainsi qu’aux anciens numéros www.facebook.com/
Tél. : 01 70 37 31 54 de Lire à tarif préférentiel. Lire.Magazine.Litteraire
Courriel : abonnements@lire.fr
• Instagram @lire.magazine.litteraireNotre boutique en ligne : Tarif d’abonnement
lire.fr • Twitter @lire_ML 1 an, 10 numéros, 55 € (France métropolitaine)
4 • LIRE LE MA G AZINE LIT TÉRAIRE • MARS 2 0 2 1
4-EDITO.indd 4 15/02/2021 15:40LIRM0494_004_DE547078.pdf
AUDREY SOVIGNET
AUDREY SOVIGNETe grand entretien
6-LGE-JAUFFRET.indd 6 16/02/2021 12:19LIRM0494_006_DE551512.pdf
XXXXXXXXXXXXXXXXRÉGIS JAUFFRET
« J’AI IMAGINÉ CE QUE FLAUBERT
POURRAIT PENSER
DE SA VIE AUJOURD’HUI »
par Claire Chazal
J’ai découvert Régis Jauffret en participant, en 2008, fouillée, pleine de réalisme, de la vie et de l’écriture
eà la 7  Nuit blanche du Théâtre du Rond-Point, consa- de Flaubert. Et bien sûr de sa mort. Dans son goût
crée à ses Microfctions. Nous étions 130 à nous du détail, le style de Jauffret se rapproche bien
succéder sur scène pour lire l’une des nouvelles de sûr de celui, obsessionnel, de son maître. Mais
cet écrivain de la folie, de la cruauté, de l’humiliation, surtout, il s’applique à défaire un certain nombre
qui avait reçu peu avant le prix Femina pour Asiles d’idées reçues : non, Flaubert n’était pas l’idiot de la
de fous (2005). Passionné par les faits divers, il famille, comme l’a écrit Sartre, mais un boulimique,
écrira ensuite Sévère sur le meurtre d’Édouard très tôt, de lecture et d’écriture. Non, il n’était pas
Stern, Claustria sur l’affaire Fritzl mal-aimé de ses parents mais
et La Ballade de Rikers Island sur au contraire adoré de sa mère.
Dominique Strauss-Kahn. En fait, Non, il n’a pas été un homme à UNE VISION
Régis Jauffret cache mal une femmes malgré ses nombreuses
PERSONNELLE, FOUILLÉE, profonde humanité. Dans Papa, maîtresses, mais un amoureux des
paru l’an dernier, il revenait sur hommes, comme en témoigne son PLEINE DE RÉALISME
le mystère d’un père emmené histoire d’amour déchirante avec
un jour par la Gestapo lors de Alfred, son ami d’enfance, ou sa
la Seconde Guerre mondiale. Un relation avec Maxime Du Camp,
document flmé au pied de son immeuble marseillais, son compagnon de voyage et de débauche en Orient.
exhumé bien longtemps après, avait ouvert à son Voilà, Régis Jauffret rétablit la vérité sur Gustave
fls écrivain des abîmes d’interrogations. Flaubert. Sa vérité, bien sûr, et c’est passionnant.
Aujourd’hui, il s’attaque à un monstre de la
littérature, dont il a épluché très jeune la
correspondance : Gustave Flaubert. Le voilà lancé dans
de minutieuses recherches sur l’auteur de Madame
Bovary. Et cela donne un livre brillant, livré l’année HHHHI
e LE DERNIER BAIN même du 200 anniversaire de la naissance du
DE GUSTAVE FLAUBERT
romancier. Le Dernier Bain de Gustave Flaubert n’est RÉGIS JAUFFRET
336 P., SEUIL, 21 €. pas une biographie mais une vision personnelle,
EN LIBRAIRIES LE 4 MARS.
LIRE LE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • MARS 2 0 2 1 • 7
6-LGE-JAUFFRET.indd 7 16/02/2021 12:20LIRM0494_007_DE551512.pdf
XXXXXXXXe grand entretien • Régis Jauffret
Vous avez très tôt été attiré par la donc je n’ai pas vu la nécessité de les résumer « Madame Bovary, c’est moi », voilà une
littérature, Gustave Flaubert faisait-il moi-même dans mon livre comme on le phrase complètement à l’opposé de sa
partie de vos auteurs favoris ? faisait autrefois. Je me suis délesté de ce conception du roman et dont on peut penser
Régis Jauffret. Le choc pour moi fut, quand qui existe déjà, de ce dont tout le monde qu’elle est apocryphe.
à l’âge de 18 ans, je découvris le premier peut disposer, et j’ai imaginé ce que Flaubert
On retrouve chez vous, comme chez tome de l’édition de la Pléiade de sa cor- pourrait penser de sa vie aujourd’hui s’il
Flaubert, le goût du détail, le réalisme…respondance qui paraissait à ce moment-là. était amené à la raconter.
C’est du reste le tome le plus intéressant R.J. J’ai la même obsession du style, il me
Cela vous est venu à cause de car on y apprend beaucoup sur la jeunesse l’a peut-être d’ailleurs inoculée à travers
l’anniversaire de Gustave Flaubert, né le de Flaubert, sur ses rêves de Sardanapale, sa correspondance où il évoque cette question
12 décembre 1821 ?ses premiers émois, sa sacralisation de la de façon obsessionnelle, tant dans les lettres
littérature. On y trouve aussi une partie des R.J. Non, ce n’est pas quelque chose que à Louise Colet, que dans celles adressées
lettres envoyées à Louise Colet, les autres j’avais en tête quand j’ai eu l’idée de ce livre, à Louis Bouilhet. Non seulement sa théorie
fgurent dans le tome suivant. Il a brûlé les il y a trois ou quatre ans. Il a été très long à du style a pu m’infuencer mais, dans ma
siennes, mais elle a conservé toutes celles écrire. Car, comme je vous le disais, la jeunesse, elle m’a parfois handicapé car sa
façon de travailler ne me convenait pas
toujours. Par exemple, il écrit d’après un
plan rigoureux, or je suis plutôt primesautier
et cela m’est presque impossible.« UN ROMANCIER EST UN COMÉDIEN
Peut-on dire que l’enfance de Flaubert QUI ARRIVE SUR SCÈNE, S’APERÇOIT
a joué en sa défaveur ?
R.J. Je ne pense pas, car il a été très aimé QU’IL NE SE SOUVIENT PLUS DE SON TEXTE
par sa famille. Il était choyé. Régnait chez
ET EN IMPROVISE UN AUTRE » les Flaubert une grande liberté. Par exemple,
chaque jeudi, le salon devenait un théâtre,
les enfants utilisaient le grand billard comme
une scène et les robes de Mme Flaubert
qu’il lui avait envoyées, même les lettres biographie classique n’est pas mon affaire devenaient des toges, ses chapeaux des
de rupture les plus méprisantes envers elle. et je ne voulais pas non plus tomber dans le casques de soldat romain. Je pense que
pur imaginaire, qui est une facilité pour moi dans L’Idiot de la famille, Sartre a développé
Vous êtes-vous replongé dans l’œuvre parce qu’en littérature j’ai tendance à m’échap- une thèse qui ne correspond pas à la vérité.
de Flaubert pour préparer votre livre ? per sans cesse du récit de la réalité. Flaubert était au contraire extrêmement
R.J. Oui et avec le temps, je me suis aperçu doué. Il n’a pas encore 10 ans quand il offre
Le livre a une forme particulière avec que de toute son œuvre, c’était Salammbô à sa mère un résumé du règne de Louis XIII
l’utilisation du « je » dans la première que je préférais. Au début, je voulais écrire de son cru, rédige aussi un court éloge de
partie, c’est une manière de dire que vous une biographie, mais je me suis rendu compte Corneille ainsi qu’un petit récit drolatique
êtes Flaubert, comme lui-même disait que je ne pourrais que répéter ce qui avait et fort scatologique. Il sufft de voir ses
être Madame Bovary ?déjà été écrit de nombreuses fois en paraphra- bulletins scolaires, non seulement il n’était
sant sa correspondance, des extraits du R.J. Je joue le rôle de Flaubert dans une pas mauvais élève mais il obtenait parfois
journal des Goncourt, des souvenirs de partie du récit. C’est diffcile à expliquer des prix et, en terminale, il fut même premier
Maxime Du Camp ou des articles de Zola mais, pour moi, un romancier est un comé- en classe de philosophie. Sa mère l’adorait,
et de Maupassant qui parlent de lui. En dien qui arrive sur scène, s’aperçoit qu’il c’était son fls préféré. Il aimait plus que
outre, on dispose de nos jours d’une foule ne se souvient plus de son texte et en tout son père dont il a dit qu’il était un des
de résumés de ses œuvres sur Internet et improvise un autre. Quant au célèbre deux hommes qu’il avait le plus aimés dans
BIO-BIBLIOGRAPHIE
1955 2005 2014
Né dans une famille bourgeoise marseillaise, Remarqué avec Histoire d’amour, Clémence Après avoir évoqué la mort du banquier
Régis Jauffret suit des études de philosophie Picot ou Univers, univers, il reçoit le prix Édouard Stern (Sévère) et le cas Josef Fritzl
et s’installe à Paris. Auteur de pièces Femina pour Asiles de fous. Deux ans plus (Claustria), l’écrivain s’attaque à un autre fait
radiophoniques pour Radio France, il publie tard, il signe un énorme recueil de nouvelles, divers : l’affaire Nafssatou Diallo-DSK. La
son premier roman en 1985, Seule au milieu chacune de deux pages, Microfctions . publication de La Ballade de Rikers Island lui
d’elle. Il dirige également différents magazines Un second tome paraîtra en 2018, salué par le vaudra d’ailleurs un procès de la part de
(de faits divers, de mots croisés…). prix Goncourt de la nouvelle. l’homme politique – et une condamnation.
8 • LIRE LE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • MARS 2 0 2 1
6-LGE-JAUFFRET.indd 8 16/02/2021 12:20LIRM0494_008_DE551512.pdfDans votre livre, on découvre sa vie. L’autre étant son ami de cœur, et avec Louise fattaient son narcissisme et
que Flaubert aimait les hommes…
plus encore, Alfred Le Poittevin. que les lettres qu’elle lui envoyait étaient
pour lui une source de distraction. C’était R.J. Alfred Le Poittevin, son ami d’enfance,
Flaubert rencontre la première femme une femme à la mode qui tenait salon à fut l’amour de sa vie. Flaubert ne s’est
de sa vie, Élisa Schezinguer, à l’âge de Paris, avait des amants célèbres comme le jamais remis de sa mort prématurée à l’âge
14 ans, c’était son premier amour ? philosophe Victor Cousin ou Alfred de de 31 ans. La plupart de leurs lettres ont
R.J. Tout à fait. Un inaccessible amour car Musset. Elle lui racontait ce qui se passait disparu, mais dans celles qui restent se
elle était mariée et qu’il n’était qu’un enfant. dans la capitale, les anecdotes du milieu trouvent des passages sans ambiguïté sur
Cette femme a eu un destin tragique. Elle littéraire, par exemple. la nature de leur relation. Quant à ses amours
fut violée lors de son premier mariage et elle avec Maxime Du Camp, on en trouve des
Il tombe aussi amoureux acheva son existence dans un asile d’aliénés. preuves fagrantes dans certaines lettres de
de la gouvernante de sa nièce…On ne sait si elle fut sa maîtresse, en tout cas lui que Flaubert a conservées, quoi qu’ils
Flaubert restera en rapport avec elle de façon R.J. Oui, Juliet Herbert. Mais il n’en reste aient décidé d’un commun accord de brûler
sporadique jusqu’à la fn de sa vie. aucune trace. Pas le moindre billet doux, leur mutuelle correspondance.
la moindre lettre. On en est réduit aux pures
Quid de sa relation avec Louise Colet… Dans la deuxième partie, le « je » suppositions. S’ils ont été amants, leurs
se transforme en « il », était-ce R.J. Les amours de Louise et de Gustave amours ne pouvaient en aucun cas être
une façon pour vous de prendre sont assez curieuses. Durant toutes ces publiques car après avoir quitté le service
de la distance ?années de correspondance parfois quasi des Flaubert, Juliet fut gouvernante de flles
quotidienne, ils ne se voyaient guère. de lords dans cette Angleterre si puritaine R.J. Oui, d’une certaine manière, cela me
eFlaubert l’aimait surtout quand elle n’était du xix siècle où l’on n’aurait pas admis permet de le mettre en perspective. Et je
pas là. Dès le début de leur relation, il lui pareille inconduite avec un auteur considéré me permets de pénétrer plus profondément
écrivit cette maxime fort éclairante sur sa comme scandaleux. encore dans sa psyché. J’essaie d’imaginer
conception de l’amour : « Deux êtres peuvent
s’aimer passionnément, ne pas se voir
pendant dix ans et ne pas en souffrir. » Il
lui écrivit aussi ce bizarre serment : « Je
t’aimerai encore quand j’en aimerai une
autre. » En réalité, je pense que ces amours
LIRE LE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • MARS 2 0 2 1 • 9
6-LGE-JAUFFRET.indd 9 16/02/2021 12:20LIRM0494_009_DE551512.pdfe grand entretien • Régis Jauffret
quelles ont pu être ses dernières heures. livre qu’il réécrira et publiera beaucoup Napoléon III car les élections législatives
On sait qu’il se réveilla à 10 heures, déjeuna plus tard, et dont Bouilhet et Du Camp lui étaient proches et qu’il aurait pu nuire au
légèrement, prit un long bain, débarqua avaient dit qu’il fallait le jeter au feu sans parti impérial dans la circonscription
dans son cabinet de travail où il se sentit jamais en reparler car à force de vouloir rouennaise. La condamnation de Gustave
mal, appela sa domestique qui partit faire du style il n’avait fait que du bruit. aurait été une honte pour Flaubert et sa
chercher du secours et qu’il resta environ C’est à ce moment qu’il change sa conception famille. Il s’insurge du reste contre ce
une heure tout seul avant que le médecin de la littérature et prend un sujet contem- procès au nom de son statut de bourgeois,
n’arrive et qu’il ne meure quelques instants porain et réaliste sans doute plus propice pas au nom de la liberté de création, notion
plus tard. Dans cette seconde partie, j’essaie à la sobriété. Il va totalement à l’encontre inconnue à l’époque.
d’imaginer ce qui a pu se passer durant de sa nature. C’est un travail acharné, dont
Flaubert a eu des problèmes d’argent ces soixante minutes. J’imagine que c’est on ressent le cheminement à travers sa
à la fn de sa vie, lesquels de ses livres long, une heure, quand on est en train de correspondance.
ont plu au public ?mourir.
R.J. S’il a eu ces problèmes, c’est à cause
de sa nièce et de son mari, qui l’ont ruiné.
Madame Bovary s’est très bien vendu,
mais il était payé au forfait et n’en a pas « CE LIVRE M’A PERMIS DE RÉFLÉCHIR tiré fortune. En revanche, Salammbô lui
a rapporté. De toute façon, ce n’était pas SUR CE QU’EST ÉCRIRE, SUR LA VALEUR DU STYLE,
un grand vendeur de livres comme Dumas
ou Zola. Flaubert n’a jamais vécu de ses ET LA VANITÉ DE VOULOIR FAIRE UNE ŒUVRE
œuvres mais de ses rentes. Il n’était pas
intéressé par l’argent, il avait même du PLUS PARFAITE QUE LE RÉEL »
mépris pour ceux qui en gagnaient. Après
sa mort, sa nièce a vécu dans l’opulence
grâce aux œuvres de son oncle dont elle
était la légataire universelle.
Vous évoquez ensuite le procès Vous le confrontez à des fantômes
Vous vous interrogez également de Flaubert pour Madame Bovary, dont celui de Madame Bovary,
sur sa postérité…qu’il gagne, contre toute attente…qui le déteste, mais Flaubert
l’a-t-il aimée ? R.J. Depuis le début, il est conscient qu’il
R.J. Oui, c’est étrange car, quelques mois est en train de constituer une œuvre. Tous
R.J. Non, il ne l’aimait pas. Depuis le début, plus tard, Les Fleurs du mal de Baudelaire les livres qu’il écrit sont importants, il
il n’a aimé ni ce personnage ni son histoire. fut condamné par le même tribunal. Je n’en prend aucun à la légère. Même avant
En réalité, il s’est emparé d’un fait divers pense que le frère de Flaubert, qui était Madame Bovary, il était fort considéré
pour échapper à son lyrisme. Il venait chirurgien en chef de l’hôpital de Rouen par ses amis écrivains, son talent n’a jamais
d’écrire La Tentation de saint Antoine, un et donc notable, a fait pression auprès de été mis en doute.
LE COUP DE DE CLAIRE CHAZAL
irrésistiblement penser à une chanteuse réconfort et joie de vivre. Ils écumaient
de Woodstock. Ils sont comme frère et sœur. les lieux de nuit parisiens, dansaient
Et c’est leur histoire que nous raconte Gilles et buvaient jusqu’au petit matin, allaient dans
Leroy dans Requiem pour la jeune amie. les théâtres de la périphérie. Une époque à la
Portrait, juste et sincère, d’une génération, légèreté vertigineuse, que le sida vient déjà
d’une époque post-soixante-huitarde, alourdir. L’auteur, qui s’en souvient trente ans
de l’acceptation encore balbutiante après, ne s’est pas remis de la mort de son
de l’homosexualité, et de l’apprentissage double. Pour Gilles Leroy, qui a écrit bien des
de la liberté pour les femmes. Comme fctions brillantes, notamment sur les
Étatsl’indique le titre, la relation indéfectible qui Unis (Alabama Song, prix Goncourt 2007), L’AMIE PRODIGIEUSE
s’est nouée entre un jeune homme, apprenti c’est une première occasion de se livrer et de
écrivain (l’auteur), et cette mystérieuse amie se mettre à nu qui nous touche au cœur.La photo de la couverture dit tout : nous
qui vit sans entrave se brise sur un drame, sa sommes dans les années 1970, le jeune HHHII
mort à elle après un viol, meurtre inexpliqué.homme, cheveux longs et pantalon pattes REQUIEM POUR LA JEUNE AMIE
Lui, dont les amours masculines d’éléphant, est aux côtés d’une jeune flle GILLES LEROY
sont chaotiques, avait trouvé auprès d’elle qui le regarde en souriant et qui fait 224 P., MERCURE DE FRANCE/BLEUE, 18,80 €
10 • LIRE LE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • MARS 2 0 2 1
6-LGE-JAUFFRET.indd 10 16/02/2021 12:20LIRM0494_010_DE551512.pdf
AUDREY SOVIGNETHORS-SÉRIE
GUSTAVE FLAUBERT,
L’ÉCRIVAIN
PAR EXCELLENCE
es deux siècles qui nous séparent de sa naissance
n’y changent rien : le père de tous les écrivains L d’aujourd’hui, c’est lui ! En quatre romans, un
dictionnaire, et un recueil, Gustave Flaubert a
profondément remodelé le paysage littéraire, et
montré, par son exemple, que l’écriture pouvait
s’envisager comme une manière de vivre. Alors,
plongez avec nous dans l’existence de l’ermite de
Croisset, bien plus animée que ne le laisse supposer
son surnom. Revivez l’aventure scandaleuse de
Madame Bovary ; retrouvez les batailles de Salammbô,
Au terme de ce livre, avez-vous considéré Flaubert autrement ? les mésaventures de Bouvard et Pécuchet, la piété
R.J. Je n’ai pas la fatuité d’imaginer que je pourrais en quoi que de la Félicité d’Un cœur simple, mais aussi les
ce soit modifer la perception que ses lecteurs pourraient avoir de fulgurances de sa correspondance, les ratages de ses
lui et de son œuvre, mais Flaubert est étrangement devenu en tentatives théâtrales. Prenez enfn la mesure de son
partie pour moi un personnage imaginaire dont je suis incapable infuence à travers des entretiens d’archive avec
de détacher celui qui a réellement existé. Quand je lis à présent Roland Barthes, Claude Chabrol, Pierre Michon…
l’un de ses textes, c’est le personnage avec lequel j’ai vécu durant Alexis Brocas
plusieurs années d’écriture qui vient à mon esprit. Un phénomène Disponible chez votre marchand de journaux ou sur lire.fr
qui sera sûrement passager car j’oublie mes livres…
Votre but était-il de rétablir la vérité sur lui ?
R.J. Je n’aurais sûrement pas cette prétention. Du reste, je n’aurais
pas celle non plus de me croire en aucune façon spécialiste de
Flaubert. Il y a des gens pour qui j’ai la plus grande estime, qui
ont consacré une grande partie de leur vie à son œuvre, et ma
connaissance de Flaubert est bien maigre par rapport à la leur.
En réalité, ce livre m’a permis aussi de réféchir sur ce qu’est
écrire, sur la valeur du style, et la vanité de vouloir faire une
œuvre plus parfaite que le réel, mais également sur le statut de
l’écrivain dans une société qui parfois l’adule et parfois le jette
en pâture aux tribunaux pouvant le condamner comme je le fus
moi-même. Dans la dernière partie du livre, au-delà de la mort
de Flaubert, je parle de la mort générale qui nous frappera tous.
Je suis dans le dernier tronçon de ma vie, qui s’achèvera par cette
catastrophe. Il est excusable que je me penche sur elle, même si
je sais que cela ne servira à rien. Évidemment, l’art ne peut rien
contre elle. Les chefs-d’œuvre immortels de Flaubert ne l’empêchent
pas d’être mort. Il est aussi mort que s’il n’avait jamais touché
une plume de sa vie.
Propos recueillis par Claire Chazal
Photos : Franck Ferville pour Lire Magazine littéraire
LIRE LE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • MARS 2 0 2 1 • 11
6-LGE-JAUFFRET.indd 11 16/02/2021 12:20LIRM0494_011_DE551512.pdf
AUDREY SOVIGNETAbonnez-vous à
OFFRE
EXCEPTIONNELLE
1 AN
49€
SEULEMENT
EN CADEAU
LE NOUVEAU ROMAN
DE DELPHINE DE VIGAN
LES ENFANTS SONT ROIS
Une plongée glaçante
dans un monde oùtout s’expose et se vend,
jusqu’au bonheur familial.
JE M’ABONNE À LIRE MAGAZINE LITTÉRAIRE
Bulletin à renvoyer complété et accompagné de votre règlement à : LIRE MAGAZINE LITTÉRAIRE - 45, avenue du Général Leclerc - 60643 Chantilly Cedex
Ci-joint mon règlement par :OUI, je désire bénéficier de votre offre spéciale:
Chèque à l’ordre de EMC2 Carte bancaire1an d’abonnement à LIRE MAGAZINE LITTÉRAIRE
(10 numéros) + LES ENFANTS SONT ROIS N° :
pour 49€ seulement au lieu de 99€
Expire fi n :
Date et signature obligatoires :Nom : ........................................................................................................
Prénom : ..............................................................................................
Adresse : ............................................................................................. Délai de livraison : dans le mois suivant l’enregistrement de votre règlement. Offre valable jusqu’au
30/04/21 en France métropolitaine uniquement, et pour un premier abonnement à LIRE MAGAZINE
Code postal : LITTÉRAIRE. Conformément à la loi “Informatique et libertés” du 6 janvier 1978, vous disposez d’un
droit d’accès et de rectifi cation en adressant un courrier à LIRE MAGAZINE LITTÉRAIRE. Les
informations nécessaires à la mise en place de votre abonnement pourront être cédées à des organismes Ville :.....................................................................................................
extérieurs sauf si vous cochez la case ci-contre . Conformément à l’article L221618 du code de la
consommation, vous bénéfi ciez d’un délai de rétractation de 14 jours à compter de la réception du E-mail : .................................................................................................
premier numéro de l’abonnement en adressant votre courrier à LIRE MAGAZINE LITTÉRAIRE, service
des abonnements, 45, avenue du Général Leclerc - 60643 Chantilly Cedex.
LIRE MAGAZINE LITTÉRAIRE EST ÉDITÉ PAR EMC2 - SAS AU CAPITAL DE 325 000 € - 15, RUE DE LA FONTAINE-AU-ROI, 75011 PARIS
OMLML494LE TATOUEUR D’AUSCHWITZ
UN MÉLO QUI PASSE MAL…
14
18 
UNE ATTACHÉE DE PRESSE
PAS COMME LES AUTRES
L’ACTUALITÉ
ENTRETIEN EXCLUSIF AVEC
CLIVE BARKER
30
24
GUY DELISLE,
USINE À SUCCÈS
LIRE LE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • MARS 2 0 2 1 • 13
OUV-ACT.indd 13 15/02/2021 12:57LIRM0494_013_DE545780.pdf
DR – GUILAINE DEPIS – CLIVE BARKER/ESC ÉDITIONS – DELISLE/DELCOURT 2021

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents