Lire n°487 - Juillet 2020

-

Français
116 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Lire n°487 - Juillet 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 juin 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 27 Mo
Signaler un problème





DOSSIER
Alexandr uma
l��crivai �ries
Slection
60 livres
pour lt
ESTINATIO APLES
Ele errante rr uca,
Robert avian e tres...
�TE �AFFICHE
Adl eeth
Ber inier
Jean-Christoph R fi n
Juillet-A 202 www.lire. 6,

: : € : € : € : T : T : : : : € : € : € : € : € : € : T. : € -A AINS
���
D�ap om �Waranimosugar onotachi�
de Keisu ne
 OND UV ILATO 
FRANO
 M O L OUISSANT
IAB  PREMI�RE
LUCKY
strike
B RO MAIS...
M
un fi lm de KIM YONG-HOON
JEON DO-YEON JUNG WOO-SUNG BAE SEONG-WOO JEONG MAN-SIK SHIN HYUN-BEEN JUNG GA-RAM �LUCKY STRIKE�
MegaboxJoongAng PLUS M pr�sentent une production B.A. Entertainment
musique KANG NENE son KANG HYE-YOUNG costumes KIM YUN-SUK CHO HEE-RAN maquillage LEE EUN-JU d�cors HAN AH-RUM montage HAN MEE-YEON
�clairage KIM KYEONG-SEOK directeur de la photographie KIM TAE-SUNG producteur d�l�gu� KIM JIN-SUN ppprrroooddduuuiiittt pppaaarrr BBBIIILLLLLLYYY AAACCCUUUMMMEEENNN d�apr�s le roman �Waranimosugaru Kemonotachi� de Keisuke Sone, pppuuubbbllliii��� pppaaarrr KKKooodddaaannnssshhhaaa LLLtttddd...
�crit et r�alis� par KIM YONG-HOON ventes internationnales M-LINE DISTRIBUTION distribution France WILD BUNCH DISTRIBUTION
Copyright � 2019 MegaboxJoongAng PLUS M & B.A. ENTERTAINMENT CORPORATION, ALL RIGHTS RESERVED.
t
e
i
m
e
c
i
t
t
é
t
i

a
l
a
l
c
e
e
a

s
l
NO LECTEURS
meill mondes ?
s le
Ains Lire Magaz Litt�rair d�sormais plus s d�router
presse L Litt�raire �t�
fond� e 1 pa G Sitbon et neuf ans plus tard, s cadet Lir est arriv chez les marchands de journaux sous
cohab contrairement
mar le ay eu
l’intelligence de proposer une éditoriale spécifque, afn que le lecteur puisse suivre journal ou l’autre.
selo cette
d�couvrir d�of pour
lecture.
�volu d�s
lors de s’adapter. Afn de vous proposer aujourd’hui un seul magazine de référence, capable fédérer des lecteurs
m�diath aux
g�n�rale s�ils
dif membres le
journalistique.
attentes Lir Litt�raire cette
nouvelle publication qui a pour principe d’être, selon une doctrine chère à Bernard Pivot y revient), le refet
fdèle de la table s librairies, et de ’ouvrir aux domaines éditoriaux les plus variés le spectre est large... Le
critique entretien en
bi Lire L �crivain extraits�)
Litt�raire dossier id�es�).
ou
l Lire
Litt�raire num eff dizaine
consac la
pop.
de divers pouvons
r plr ns un grand que raure ou on pora,
pola gare domaine
cher partager r�unir s�ouvrir.
L Lir �raire
dessinébande une ne ont fc une de ssi da onge de nvi voi
tout de
(on
de
un ligneL�amour,
l�exil et la col�re
� Philippe Matsas
Caroline Laurent
PRIX MAISON
DE LA PRESSE
2020
"Un roman d�chirant et vibrant de col�re que Caroline Laurent,
franco-mauricienne, a nourri de sa propre histoire et raconte
avec beaucoup de passion."
Lib�ration
"Caroline Laurent donne voix et force � une trag�die oubli�e."
Le Point
"Un roman magnifiquement �crit qui nous emm�ne,
nous transporte et nous laisse le souffle coup�, heureux d'avoir �t� travers�s par tant d'�motion."
La Maison de la Presse du Touquet
en partenariat avec :Disponible en librairie et en num�rique
Suivez-nous sur :
PRIX MAISON
DE LA PRESSE
2020�










N T OUVERTURE
L�DITO 6
Baptist
LE GRAND ENTRETIEN 8
Jean-Christ
L ACTUALIT� 15 p.
LUNIVERS DUN �CRIVAIN 30
Ant or y
LE DOSSIER 3 JEAN-CHRISTOPHE Alexandr
LE PORTRAIT 52 RUFIN
Bernar
LA DESTINATION 5
ains
LE CAHIER CRITIQUE 6
. Litt�ratur an�aise 6
. Litt�ratur ang�re 7
. Romance /Science-fiction/Polar 7
. Jeunes sin�e 8 p.34
. Essais/Document 82
LA VIE DES ID�ES 9
Entr d�l eeth
ALEXANDRE
LA LANGUE FRAN�AISE 106
DUMASLES LIVRES DE MA VIE 114

LA CHRONIQUE DE L TINATION
p.56 Personnae s arfait 14
SYLV Pa e ivre a e hamp 66
AINS Qu ait ? 91
L�atelier 99
J col e ettres 104
JA O Des anagrammes e e ivres 109
L ormule 111
COUVERTURE : e
ABONNEMENTS Lir Litt�rair Servic abonnement rout Mouchy Noaill Cede T �l. 54.
c num�r 12 av extrait r rentr litt�rair sur
lensemble de la diffusi Franc Suiss Belgiqu Un encar A5 es diffus sur l�ensembl des abonn�s. LIRE LE MA G AZINE LITT�RAIRE �T� 2 0 2 0 •
FRANCK FERVILLE POUR LIRE MAGAZINE LITT�RAIRE – PARIS MUS�ES/MUS�E CARNAVALET – GETTY�
r







h
r
n
s
a


e

m

r
e
f
e
l
l
e
:
a
è
m
o
i
r
a
e
l

e


i la e du grand écrivain populair
devait se à un seul nom,
�ditrice serait sûrement… e Dum
SAS
monstre sacr� de lettre qui a su euros
social lar aussi Faubourg-du-Temple,
49bie de vivant qu�apr� sa mort avoir Paris
et publication
AugierSdeveni in�puisabl sujet d��tudes g�n�ral
Chabenatpour les universitaires. On tient ains avec lauteur des Trois
Adjointe Guerouazel
Mousquetaires Lire t
Magazine Littraire et une bell pre de la capacit
R�DACTION
est
Direct �daction
sau- Baptist E
rait se r�sume seul consid�rati physiologique : R�dact
Herv ubronBAPTISTE sa bibliographie montre e effet app�tit inou� d�sir
R�dacteur s touc t le rom th�� m�moires, LIGER Ale oc ur cireau
nouvelles r�cits journaux etc Aussi sa passi les
Assistant daction
histoire et le rebondisseme sembl avoi aujourd�hui d
avidit� R�dactric
.
Dir tistique
chand/ol errois
Bien des s contemporain ont Graphisme
u les onneurs du petit écran, avec une adaptation
Iconographieà succès de leurs calendrier plusieurs
Cyrill d
dentr eux s trouven �voqus dans num�ro. Tout
Secr�t �daction
c un t �licourt
Glac� permettant Gr etien
Clair conforte statut d�artisa d genre Mai aura
Chroniqueurs d�passe aujourd�hui le frontire (il est traduit da vingt
C�cil   cer dans
�ric ylv   esson
litt�raire
ollabor o
�diteur son Huber apha�l   te,
  vallier, myst�re, succ�s inou d LAm prodigieuse . Si son
Jean-Pierr   abric olin,
V mensong�r adultes droit L�onar   waele,
avr erry lexandr   on, t�l pr�texte
Fabric      
litt tant       ochefoucauld,
  valier tell   artowic   Robe Saviano).
Glady   ran�   er   enot,
Jean-Fran�   aillar e-�douar   eillon,
Jac erry-Salkow   oncet, E n prs s s
Huber ol asc   y   eznikov,
et les éditeurs t préparé tant bien que Christ udre vignet,
  am.la entrée avant-go�t,
Partenariat veloppement de
As P e@lire.fr
l�a (Salman Photogravure/Impression
Mauvignier, Am�lie Maur esherbes
Stef�n etc.). Public �e
SAS EMC2 en R�ponse ommis air
ours.
IS
Sec ost aid
A Y.
Raire

es otr Lir Directric al oug�
c ? Direct ommer ti ef Litt�rair !
Publicit t�rair P tal :T�l�chargeabl atuitement
aubourg-du-Temple or �application Vent aris
c out �actualit :
P ectr :
litt�rair redaction@lire.fr
e Servic s ac   :
out y �f�rentiel. facebook.com/Lire.Magazine

Instagram eNotr : T 54
lire.fr Twitt @MagazineLiRE C s@lire.fr
T

(Franc opolitaine)
LIRE LE MA G AZINE LITT�RAIRE �T� 2 0 2 0
L’ÉDITO
AUDREY SOVIGNET




littéraire.
mal ond’hésitations,
ntissentde de uitout n,nfi
livres.
conn
atuellement écrivain
as. Alexandr
ce résumer
gur
romanci�re
« Un magnifi que roman sur l’exil.
U
LE PARISIEN



pr RTL


fr
mar


ELLE
lmod�var
U


U
d�men
CAUSETTE
LE POINT

EUROPE 1
VERSION FEMINA�

etien � Jean-Christ ufin
P 2020.
LIRE LE MA G AZINE LITT�RAIRE �T� 2 0 2 0�


n
f
u
h
p
o
t
s
i

h
C
n
r
e
J


a
-e R
« JAI �CRIT DES
POUR �TRE HEUREUX »
pa lair Chazal
LIVRE. l celui trois ans S Les Balkans UN STYLE ENLEV�, s�es ennuy la l parcourus guerre
vol aven- ex-Y �t au PLEIN DE
tur d�Aur l c prouv que c Fran� L�otar et
Jean-Christ f es souvent REBONDISSEMENTS tir Check-point Le
l�g�ret Apr�s Br�sil f coop�ration Et D�HUMOUR Le Suspendu de Conakr Les Trois c Gonc 2001
F consul v L Flambeur Br�sil L�humanitaire ET DE TENDRESSE
Caspienne Cett f notre f fronti�res
h�r r�curr diplomat roumaine, contr f l Interalli�
louf solitair m d�bar Bakou, L perdues mission
vill rv plair beauc s n��tait fran� �rythr Jean-Christophe
pas t sur ambassadeur cauchemardesque. f s�es �crir qu�as tar apr avoir
Aur v l�affair et �t neurol l�h�pit conseill d�hommes
s�employ perc l secret l��pouse F tout c exp�rienc es venu
post styl es enlev pleinau roma presq naturellement san tro d�effort.
rebondis et tendresse r d�aventur fr historiques
parc l�aut per (et rencontr tr nombr lecteur devenus
aus Caspienne est, f l c lAcad�mie
outr pl d�e l antennes fran� �criva heureux
fran� l�tranger Jean-Christ f
s�es toujour inspir existenc multiples
�crir L Azerba�djan c c son
f es directeu centr cultur diplomatie LE FLAMBEUR DE LA CASPIENNE,
JEAN-CHRISTOPHE RUFIN, Il en perc les myst�res et les zo d�ombre,
336 P FLAMMARION �
ay �t not ambas durant
LIRE LE MA G AZINE LITT�RAIRE �T� 2 0 2 0 •
HHHII
����
d


s

n
d

d
d
x
g
e

t
e
f
a
c

l
m

e
i
i



i
à

é
d
u
a
f
a
c
m
m
t
u
d

e
u
s
s
s
u
f
u
e
t
e
a
l

A
t
s
l
e
i
é
t
a
l
a
A
u
C
f
s
f
n

a


� Jean-Christ ufin
l tr vol ses consul traitait du trafc ’ivoire, marge de manœuvr loclement. Dns •••
aventur Aur Timescu, l�environ dans l diplomatie fran�aise l�ambassadeur
c c r parcourt les pays africains. Et dans Flambeur du Sénégal joue un rôle relativement
le monde en f de important parce que Dakar est au cœur
affect amne, aprs ce que signife être un diplomate, à son de ous s ntrês post-coloniux de
la Guine et le en pouvoir ne repr�sente France, des réseaux de la Françafrique…
Az Comment avez-vous plus grand-chose… Même Elle est aussi la porte d’entrée pour tous
l c personnage ? ils qui veulent
J.-C.Rufin. L sur- un vr riq te e t -
de moe e acilité et e lue, laren lement un extraordinaire lieu de passage.
�voqu pass�, calqué sur l’Ancien Régime d’ailleurs,
m� trs lointain, e l�avenir, ave des les ambassadeurs ont pe beauc de Votr d�par t �t
livre d�anticipa ma parle pr�- quand quel houleux�
compliqu Pour même des rouages importants, et peuvent J.-C.R.
plusieu raisons : d�abor comme s le cor- pas que, lorsque l’on vient de l’extérieur,
dessi de Semp bonhomme qui essaie connu, pre certai nombre de risques en
de peindre a er, présent fou cause vuln�rable
à fxer car il bouge sans cesse. Ensuite, de l’ar par rapport au corps nt. En quittant
d�ambassadeur c�est, une forme
aussi impossi trahi le
d�un dans
inteldécalage par rapport à tte réalité présente, l��tiq � Fran�afrique I DE POSTES, et je l’ai trouvé créant un personnage qu J�ai �t nomm a moment l pr�sident
permettant Sarkozy a exprimé le désir de rompre avec
ET CEST CONNU, O� moi-m ce ce système. Et puis, malheureusement, il
j�ai pratiquement d retour
toutes v�cues , e en m�m temps un autre, DIPLOMATES des réseaux – Bourgi, Guéant, etc. Ce fut
qu sert d�cran, qu broui les pistes. cile parce que, ême i tout e pas
j m�me DEVIENNENT FOUS
Gr�c c tr r surtout ce
gr�c dernier s�aper que, qi t r pqe à riq CAUSE DE LARGENT
l ambas contrairement qu’on rerouve pas n Inde ou u Bré,
r s pas� par exemple.
J.-C.R. non du
peuvent Apr premi�r exp�rienc la Aur es per
paraître plaisants et légers, ls ne sont dipl Br v ave vous- l solitair
pas gratuits, c’est-à-dire que j’essaie oc l post d�ambassadeur fouineur phy �tr
s r�alit� Avez-vous Es inspir v ave
Le exerc cett fonction ? rencontr voir per
Suspe de Conakry , tait le tr J.-C.R. la particulier ?
de drogue, avec es honorables correspon - cer fa�on, J.-C.R. J�ai effet e col
dant qui prennent de risque le vie un qui était exactement comme lui, et qui
Trois poste confortable, avec une assez grande retraite.
BIO-BIBLIOGRAPHIE
1952 2001 2007
Naissanc Bour c fils diff�rent d les �criv ains-diplomates
v�t�rinair d�une c n�es 1997 esau
publicitair �lev ses premi�r fiction, es en
grands-parent devient L Abys (Goncour premier lAcfr an� il
neurol quitt temps r Suivr Sauv Ispahan, compt sel rumeur les
l h�pit P des L C per Rouge membr l actif Pen
humanitair sera, Br�sil re� l Goncour et moy r on doit
entre et vice-pr�sident rest l gr succ en livr c L Cr ouge
fronti�res. libr cett distinction. port l��cr Becker.
LIRE LE MA G AZINE LITT�RAIRE �T� 2 0 2 0




es
cel c’
si ne
et l’ écif aill es
sait diff
en
ce
la exista gent.
diffcle st le
es ambasad et e. l’ isite
suscitent ’ils�



n


à




x


n

l
e
f
q
u
u
q
q
u
i
n
f
o
u
Pourr reconna�tre ?
J.-C.R. l diplomates
son
nom !
Pour lui ?
J.-C.R. suis pos mon
dit � T voir c�est
tout est bien,
pr lui. � En
effet j�ai vite compris que ce n��tait pas
la peine de lui fer un , ’il
d�une
joueur d��checs
f�ch�
avec l�administrati Je pense a tous
totalement
u institution,
a
dans
cr�a-
plus
loi que d�autre ave de m�t pa du
intuitives�
P f Aur n�est pas
affect endr calamiteux,
Bak Az dont
vant l l lux l climat
Connaissez-v cett ville
personnell partagez-vous
l votr personnage ? amen jouer un coup �norm pour vali- Lid es d n pas recourir au jugement des
J.-C.R. Absolument extraor- der son intuition. Il parvient fnalement r�par gr�ce
L magni- un Dieu.
e, ce e quas le
Son romans de de
zoroastriens L les Conakry
terre personnages, leur v�r psychologique. Les Dakar.
affleur situations quils vivent. d�cor, cette ville,
ce la L est-il
e au si�cle. de derni�re aus tir f divers ?
i Les visite à Bakou, où mon fls dirige l’Institut J.-C.R. L�id�e venue
accipaysa d simple c de pioche a s�nateurs je d ambassa-
geyser couperaient deu a per sa femme dans des conditions
on appel livre ! jamai expliqu�e Et qui sa qu�il ait la
artis fran�ais se les
petit trouv eff nombreux d� Il
vieille per principaux a que l fois
vill citadel qui de toute secondair av et avec
ternit et pui autour il Pari avec ses originalit cette mon fls un endroit , en fet, on
haussmanniens. enqu�t Avez-v quelqu�un�
l l�intrigue ?
cett vill rv appr la J.-C.R. L ce V ave �t conseiller
mor f l�ambassadeur fais diplomat c multiples
circonstanc myst�rieuses, cela nourris v livr vou vous
l enqu�t av des Il �t d�ailleur �crir asse tard.
tr particuli�res� le Qu�est-c v pous vous
J.-C.R. c�est d�une t ver l��criture ?
qu j� ch lui. I es auss trs injustice Pl que la noti de v�rit c�est J.-C.R. �tre
audacieux car, un moment, es toujours yeux. d��voluer •••
LIRE LE MA G AZINE LITT�RAIRE �T� 2 0 2 0 • 1

pouvait ef où

ix

ascinatio exer



le qu dossier con