Lire n°500 – Septembre 2021
116 pages
Français

Lire n°500 – Septembre 2021 , magazine presse

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
116 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Lire n°500 – Septembre 2021

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2021
Langue Français
Poids de l'ouvrage 37 Mo

Exrait

ENQUÊTE
LE MYSTÈRE
Modiano
NUMÉRO EXCEPTIONNEL
NEW YORK
GRANDEUR & DÉCADENCE D’UN MYTHE
• Manhattan vu par les écrivains français
• Grand entretien : Paul Auster
ACTUALITÉ
MARIO VARGAS LLOSA, MANON GARCIA,
VICTORIA MAS, BERNARD WERBER...
EXTRAITS
BLACKSAD, RICHARD POWERS
L 19817 - 500 S - F: 9,90 - RD
Numéro 500-501 Octobre 2021 www.lire.fr
L 19817 - 500 S - F: 9,90 - RD
COUVERTURE.indd 1 14/09/2021 09:27LIRM0500_001_DE019241.pdf
ISSN : 2728/6762 - FRANCE MÉTRO : 9,90 € - DOM : 8.50 € - BEL : 9,90 - LUX : 8,50 - CH : 12.50 FS - CAN : 13.99 $CA - D : 9.90 € - ESP/ITA/GR/PORT CONT : 8,90 € - MAR : 89 DH - TOM : 1080 XPF - TUN : 9.9 TND - USA : 13,99 US$ - NUMERO 500-501 OCTOBRE 2021 LA PASSION DES LIVRES ET DES ÉCRIVAINSN° 500-501 OCTOBRE 2021
SOMMAIRE
L’ÉDITO 4
Baptiste Liger
L’ACTUALITÉ 7
L’UNIVERS D’UN ÉCRIVAIN 28
Bernard Werber 52
LE DOSSIER 32
New York, ville de papier L’ENQUÊTE
PATRICK LE GRAND ENTRETIEN 42
Paul Auster par Claire Chazal MODIANO
LE PORTRAIT 48
Manon Garcia
32 L’ENQUÊTE 52
Patrick Modiano
LE CAHIER CRITIQUE 61 LE DOSSIER
. L’événement 62 NEW YORK, . Littérature française 64 OFFERT
. Fantastique/Romance 71 VILLE AVEC . Littérature étrangère 72 DE PAPIER
. Polars 83 CE NUMÉRO
. Bande dessinée 84
. Jeunesse 89
. Classiques/Études littéraires/Poésie 90
. Essais/Documents 92
LA VIE DES IDÉES 98
LA LANGUE FRANÇAISE 106
LES LIVRES DE MA VIE 114
Samuel Benchetrit
ENQUÊTE
LE MYSTÈRE
Modiano
LA CHRONIQUE DE
NUMÉRO EXCEPTIONNEL STÉPHANIE HOCHET Portrait de personnage 31
NEW YORK
GRANDEUR & DÉCADENCE D’UN MYTHE
• Manhattan vu par les écrivains français BERNARD QUIRINY Le cabinet de curiosités 60
• G rand entretien : Paul Auster
ACTUALITÉ
MARIO VARGAS LLOSA, MANON GARCIA, JÉRÔME
FOURQUET, VICTORIA MAS, BERNARD WERBER... FABRICE D’ALMEIDA Une autre histoire 97
EXTRAITS
BLACKSAD, RICHARD POWERS À l’occasion de ce numéro 500,
PASCAL ORY Mot de tête 103 Lire Magazine littéraire
vous offre ce livret contenant ÉRIC-EMMANUEL SCHMITT L’atelier d’écriture 104
Numéro 500 - 501 Octobre 2021 www.lire.fr
L 19817 - 500 S - F: 9,90 - RD une sélection d’extraits
PHILIPPE DELERM Le sens de la formule 111 d’entretiens, avec les plumes
Crédit couverture :
les plus prestigieuses, parus Dans ce numéro : un guide de 192 pages « LES GRANDS ENTRETIENS » diffusé en France, en Suisse et en Belgique, ainsi © Anderson Design Group, Inc.
qu’un encart CFMM Napoléon diffusé à l’ensemble des abonnés et un encart Mouans Sartoux diffusé dans les départements - Francesca Mantovani/Gallimard dans nos pages.
04, 06, 13, 83. Également dans ce numéro, un bon de commande Lire Magazine littéraire destiné aux abonnés France.
LIRE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • OCTOBRE 2 0 2 1 • 3
03-SOMMAIRE.indd 3 14/09/2021 12:23LIRM0500_003_DE019975.pdf
FRANCESCA MANTOVANI/GALLIMARD- BRUNO PÉROUSSE /AKG IMAGE
ISSN : 2728/6762 - FRANCE MÉTRO : 9,90 € - DOM : 8.50 € - BEL : 9,90 - LUX : 8,50 - CH : 12.50 FS - CAN : 13.99 $CA - D : 9.90 € - ESP/ITA/GR/PORT CONT : 8.90 € - MAR : 89 DH - TOM : 1080 XPF - TUN : 9.9 TND - USA : 13,99 US$ - NUMERO 500 - 501 OCTOBRE 2021 LA PASSION DES LIVRES ET DES ÉCRIVAINSSociété éditrice
EMC2 SAS au capital de 325 000 euros
Siège social
43 Avenue du 11 Novembre
94210 Saint-Maur-des-Fossés
Tél. : 01 47 00 49 49 - RCS 832 332 399 ParisDE BAPTISTE LIGER
Président/Directeur de la publication
Jean-Jacques Augier
Directeur général
Stéphane Chabenat
Adjointe
Sophie Guerouazel
RÉDACTION
orsqu’il ft paraître Cité de verre au milieu des années 1980, Paul Auster Directeur de la rédaction
Baptiste Liger
n’imaginait pas que le titre de son roman allait, un jour de septembre 2001,
Rédacteurs en chef adjoints
prendre une signifcation toute particulière. Nombre d’écrivains ont évoqué la Alexis Brocas, Aurélie Marcireau
Assistante de la rédaction chute des Twin Towers. Mais cette tragédie ne doit pas faire oublier l’histoire
Sabine DardL de la ville. De Manhattan au Bronx en passant par Staten Island, New York n’a Direction artistique
Philippe Marchand/olo.editionscessé d’inspirer les auteurs, qui ont décrit ses bas-fonds comme ses lieux d’opulence.
Graphisme 1C’est toute cette diversité que Lire Magazine littéraire vous propose de retrouver dans Élise Godmuse, Thomas Hamel, Jonathan Blezard
ce dossier consacré à la Grosse Pomme, où l’on croise Edith Wharton, Henry James, Iconographie
Janick Blanchard
Bret Easton Ellis ou encore – on y revient – Paul Auster (dans notre grand entretien).
Secrétariat de rédaction
Le temps et la mémoire sont également deux des thèmes fétiches de Patrick Modiano, Meriem Djebli, avec Les Petites Capitales
Grand entretien dont l’œuvre n’en fnit pas de fasciner les lecteurs depuis plus d’un demi-siècle. Comment
Claire Chazal
expliquer cette passion pour le Prix Nobel de littérature 2014, dont les livres n’ont pas Chroniqueurs
Fabrice d’Almeida, Philippe Delerm, forcément le profl attendu des best-sellers ? Ce n’est pas la moindre énigme de l’auteur
Stéphanie Hochet, Bernard Quiriny, Pascal Ory,
de Dora Bruder, qui continue d’entretenir la trouble légende autour de sa vie avec son Éric-Emmanuel Schmitt
Ont collaboré à ce numéro nouveau roman, d’inspiration autobiographique et très réussi, Chevreuse. L’occasion de
Hubert Artus, Simon Bentolila, Boll, Patrice Bollon,
s’aventurer au cœur du mystère Modiano, quelque part entre Paris et Jouy-en-Josas… Raphaële Botte, Eugénie Bourlet, Jacques
Braunstein, Camille-Élise Chuquet, Jean-Pierre
Enfn, si l’on parle de temps, celui de la rentrée littéraire a aussi ses règles. Et Colignon, Fabrice Colin, Léonard Desbrières, Bruno
Dewaele, Antoine Faure, Laëtitia Favro, Ilan Ferry, elles s’avèrent impitoyables, les livres n’ayant que quelques semaines pour capter le
Virginie Girod, Emmanuel Hecht, Jean Hurtin,
Thelma Kergroach, Anne Laffeter, Louis-Henri lectorat. Ainsi, au moment où l’on écrit ces lignes dans un train nous menant au Livre
de La Rochefoucauld, Marie Lechevalier,
sur la Place à Nancy, on se retrouve en face d’un Estelle Lenartowicz, Éric Libiot, Marylin Maeso,
Gladys Marivat, Gabrielle Martin, Jean-François écrivain malheureux venant de faire paraître un Paillard, Jacques Perry-Salkow, Sophie Péters,
Béatrice Pire, Dominique Poncet, Bernard Quiriny, ouvrage absent des listes de prix, peu recensé par
Patricia Reznikov, Christophe Rioux, Maxime Rovère,
les journaux, et guère repéré par les libraires. Amer Juliette Savard, Serge Sanchez, Audrey Sovignet
Partenariats et développement et résigné, ce jeune trentenaire – qui fut, jadis,
Astrid Pourbaix : 01 47 00 03 23 – publicite@lire.frABONNEZ-VOUS
l’invité des radios et des émissions de télé – évoque Photogravure/Impression
Maury Imprimeur S.A MalesherbesEN UN CLIC SUR ainsi son mal-être, son sentiment d’insuccès à son
Publication mensuelle éditée par EMC2 SAS.
éditrice, qui tente de trouver les mots justes pour Siège social : 43 Avenue du 11 Novembre WWW.LIRE.FR
94210 Saint-Maur-des-Fossés lui dire que, malgré tout, tout n’est pas fni. De quoi
N° Commission paritaire : 0625 K 85621. EN DÉCOUVRANT Dépôt légal : mois en cours. nous rappeler qu’il n’y a que quelques lettres de
ISSN n° 2728-6762.
différence entre « paraître » et « disparaître »… Second Class Postage Paid TOUTES NOS OFFRES ! At Long Island City N.Y.
e1. Qui vous offre à l’occasion de ce 500 numéro Régie publicitaire
un livret réunissant des extraits d’entretiens avec de grands Mediaobs : 01 44 88 97 79
Directrice générale : Corinne Rougé écrivains, issus de nos archives.
Directrice commerciale : Sandrine Kirchthaler (89 22)
Publicité littéraire : Aymon de La Forest Divonne
(97 79) - afd@mediaobs.comLire Magazine Littéraire Où adresser votre courrier ?
• Par voie postale : Ventes au numéro : 04 88 15 12 41 sur iPad !
Diffusion : MLP15, rue de la Fontaine-au-Roi Téléchargeable gratuitement
75011 Paris
sur l’App Store, l’application
• P ar courrier électronique :
donne accès à toute l’actualité Service abonnements redaction@lire.fr
littéraire en temps réel, 45, avenue du Général Leclerc • Sur la page Facebook du magazine :
60643 CHANTILLY CEDEX ainsi qu’aux anciens numéros www.facebook.com/
Tél. : 01 70 37 31 54 de Lire à tarif préférentiel. Lire.Magazine.Litteraire
Courriel : abonnements@lire.fr
• Instagram @lire.magazine.litteraireNotre boutique en ligne : Tarif d’abonnement
lire.fr • Twitter @lire_ML 1 an, 10 numéros, 55 € (France métropolitaine)
4 • LIRE MA G AZINE LIT TÉRAIRE • OC T OBRE 2 0 2 1
04-EDITO.indd 4 14/09/2021 12:58LIRM0500_004_DE020214.pdf
AUDREY SOVIGNETSélection
Prix
Goncourt
Sélection
Prix Femina
« Un récit majestueux. »
Jérôme Garcin, L’Obs
« Bouleversant. »
Étienne de Montéty, Le Figaro littéraire
« L’ouvrage le plus émouvant de cette rentrée littéraire. »
Yolaine de Chanaud, Le Parisien Stock
© Olivier RollerZEMMOUR,
UNE POLÉMIQUE
(AUSSI) ÉDITORIALE
12
16
VICTORIA MAS :
« C’EST ENRICHISSANT
DE VOIR LE LIVRE PRIS ENTRE
D’AUTRES MAINS »
L’ACTUALITÉ
TROPISMES
BRUXELLOIS
14
26
MARIE VINGTRAS :
VOUS AVEZ DIT BLIZZARD ?
LIRE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • OCTOBRE 2 0 2 1 • 7
7-OUV-ACTU.indd 7 13/09/2021 10:54LIRM0500_007_DE014598.pdf
JOEL SAGET/AFP - ASTRID DI CROLLALANZA/ALBIN MICHEL - PATRICE NORMAND/L’OLIVIER - TROPISMES’actualité • En vedette
EN ROUE LIVRE
Dans L’Après littérature, l’académicien Alain Finkielkraut continue de porter un regard,
très personnel, sur la société contemporaine. Au-delà des controverses de fond, il revient
aussi sur quelques auteurs prestigieux, de Proust à Roth en passant par Houellebecq.
’était le 10 avril 2014. Malgré La Défaite de la pensée (1987), toute et défnitivement tarie. De vrais livres
quelques heurts au sein de la cette crispation autour d’Alain continuent d’être écrits et imprimés, mais
Coupole, Alain Finkielkraut Finkielkraut n’empêche pas, voire ali- ils n’impriment plus. […] Ils s’adressent
était élu à l’Académie fran- mente, le succès de ses livres encore à des lecteurs qui, avant même d’entrer Cçaise, au fauteuil occupé aujourd’hui. Même s’il ne faut guère se dans la vie, refusent de s’en laisser conter
précédemment par Félicien Marceau. faire d’illusions sur la réception de et regardent l’Histoire et les histoires avec
L’arrivée de ce nouvel « immortel », ceux-ci : ses adversaires détesteront par la souveraine intelligence que la victoire
souvent taxé de « réactionnaire », pro- principe (ou ne le liront pas), ses admi- totale sur les préjugés leur confère. Sinon
voqua naturellement une polémique – rateurs salueront aveuglément sa lucidité, pour la mettre au service de l’une ou l’autre
alimentée par certains politiques –, qui son courage. Il semblait toutefois inté- des causes qui leur sont chères. »
a fni par se tasser. L’essayiste sulfureux ressant, au-delà de tout jugement idéo- L’analyse s’ouvre d’ailleurs à toute la
fut, depuis, sous les feux de l’actualité, logique, de se plonger dans sa dernière culture, avec de sombres perspectives
que ce soit pour des propos jugés provo- livraison en date, ne serait-ce qu’en raison selon sa grille de lecture. « Non seulement
cateurs ou pour l’agression dont il a été de son titre : L’Après littérature. Soit un le présent égalitaire règne sans partage,
victime en 2019 lors d’une manifestation âge désormais révolu, expliqué dans les mais il s’imagine autre qu’il n’est. […]
des Gilets jaunes. Et si nous sommes toutes dernières pages. « Le temps où la Néoféminisme simplifcateur, antiracisme
pourtant loin de la parution événement vision littéraire du monde avait une place somnambule, recouvrement méthodique
du Nouveau désordre amoureux (1977) dans le monde semble bel et bien révolu. de la laideur et de la beauté du monde
– coécrit avec Pascal Bruckner – ou de Non que l’inspiration se soit subitement par les équations de la pensée calculante,
8 • LIRE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • OCTOBRE 2 0 2 1
8-VEDETTE.indd 8 13/09/2021 16:37LIRM0500_008_DE017358.pdf
HANNAH ASSOULINE/OPALE/LEEMAGE/STOCKGallimard
présente
déni obstiné de la fnitude ; dans son combat contre le
mensonge, l’art est en train de perdre la partie. »
DE L’AFFAIRE MILA À MILAN KUNDERA
Contrairement à ce que l’on pourrait imaginer, l’animateur
de la célèbre émission Répliques ne se cantonne pas ici à
la seule littérature et revient aussi bien sur l’affaire Polanski,
le mouvement Black Lives Matter, la Fête de la musique
sur fond de rap, l’affaire Mila ou le mouvement MeToo.
FRANÇOIS-HENRI DÉSÉRABLE
L’ancien soixante-huitard, désormais conservateur,
MON MAÎTREégratigne au passage le gauchisme culturel qui « voulait
ET
un monde sans répression » mais qui « aspire maintenant MON VAINQUEUR
à un monde sans domination ». S’il salue la libération de
roman
la parole et condamne explicitement l’inceste et la
pédophilie, l’auteur tire toutefois des leçons indirectes de la
parution du Consentement de Vanessa Springora ou de
La Familia Grande de Camille Kouchner. « Notre temps
préfère aux œuvres qui éclaircissent la vie, la force brute
du vécu, les témoignages sans fltre, les livres coup de
GAGALLLLIIMMARARDD
poing et les accusations fracassantes », écrit-il. « La
littérature […] occupe une place toujours plus marginale
dans l’actualité littéraire. Osera-t-on dire que c’est le
prix à payer pour la mise à bas de la domination
masculine ? » On prendra pour illustration son portrait de FRANÇOIS-HENRIl’écrivain Lionel Duroy, présenté comme un coupable
autoproclamé ayant honte d’avoir le désir de faire l’amour
à une femme… Des textes réunis dans L’Après littérature, DÉSÉRABLEon retiendra surtout les passages mettant en avant les
auteurs chéris de Finkielkraut. Ce dernier montre ainsi Mon maître
tout le côté visionnaire de La Tache de Philip Roth, répond
à des mots emphatiques de Nicolas Hulot en citant Milan et mon vainqueur
Kundera (« La fraternité de tous les hommes ne pourra R OM AN
être fondée que sur le kitsch »), fait quelques clins d’œil
à Salman Rushdie ou s’attarde sur le personnage de « C’est de loin son livre le plus douloureux
Tisserand, le garçon exclu de l’amour dans Extension du
et le plus cru, et paradoxalement aussi son domaine de la lutte de Michel Houellebecq.
livre le plus drôle et le plus désinvolte - en Surtout, qu’on soit pro ou anti « Finkie », on le
remerclair, c’est son meilleur. »ciera de nous faire redécouvrir un personnage méconnu
de La Recherche, la tante Céline. Celle-ci s’exclame : Jean Hurtin, Lire magazine Littéraire
« Est-ce qu’un homme n’est pas autant qu’un autre ?
Qu’est-ce que cela peut faire qu’il soit duc ou cocher, « Comme les histoires d’amour, celles
s’il a de l’intelligence et du cœur ? Il avait une belle d’adultère fi nissent souvent mal. Dans son
manière d’élever ses enfants, votre Saint-Simon, s’il leur
brillant et charmant roman, François-Henri disait de ne pas donner la main à tous les honnêtes gens. »
Désérable préfère insister sur le comique Incarnation selon l’académicien du « nihilisme
compasde répétition dont sont tissées nos relations sionnel », cette « demoiselle fanée » pourrait désormais
incarner « la modernité au cœur battant » et ses propos sentimentales. »
représenter « la matrice de toutes nos diatribes ». Virginie Bloch-Lainé, Elle
Vivrait-on alors, « pour le meilleur et pour le pire, sous
le règne de tante Céline » ? Baptiste Liger « Mon maître et mon vainqueur est une
espèce de polar à rebours, avec un dispositif
subtil qui tient le lecteur en haleine et ne
se dévoile qu’à la toute dernière page. Un
régal de virtuosité. »
Jean-Claude Perrier, Livres Hebdo
L’APRÈS LITTÉRATURE
ALAIN FINKIELKRAUT
140 P., STOCK, 19,50 €
gallimard.fr facebook.com/gallimardI
8-VEDETTE.indd 9 13/09/2021 16:37LIRM0500_009_DE017358.pdf
HANNAH ASSOULINE/OPALE/LEEMAGE/STOCK
© Claire Désérable’actualité • Les écrivains de Lire Magazine littéraire
Foucault Dames de feu Avis de
à confesse lecteurVirginie Girod rend un bel
hommage à ces femmes qui,
par leur audace et leur soif Dans un ouvrage collectif, Arnaud Viviant, lui-même
de liberté, ont marqué Philippe Chevalier analyse critique, nous éclaire sur
l’histoire.le « tournant religieux » ce métier qui reste méconnu.
du philosophe.
udacieuses, intelligentes, machia- ont-ils vraiment des parasites de la
ébut 1980, les auditeurs de son cours véliques ou assoiffées de connais- société qui n’ont aucune infuence,
au Collège de France furent surpris A sances, telles sont les quarante S comme l’a dit Coluche ? Sont-ils des D d’entendre Michel Foucault com- ambitieuses décrites par Virginie Girod. analystes objectifs, expriment-ils au
menter longuement les textes des Pères de Dans cette galerie de portraits, inspirée de contraire un goût personnel, font-ils de la
l’Église, Tertullien, Cyprien, Cassien, etc. sa chronique radiophonique estivale, propagande déguisée, voire de la publicité
Ces références prendront plus d’ampleur l’historienne spécialiste de l’Antiquité et mensongère ? Dans Cantique de la critique,
dans Les Aveux de la chair, le tome 4 de des femmes se régale. Et cela se voit ! Arnaud Viviant nous aide à mieux
comson Histoire de la sexualité, paru à titre Dans un style enlevé, elle raconte des vies, prendre le rôle de ces prescripteurs de
posthume en 2018 bien qu’écrit à la même certaines connues comme celle de Colette lecture, qui occupent une place nébuleuse
époque, avec ses analyses approfondies des ou de la bientôt panthéonisée Joséphine entre l’auteur, le lecteur et le libraire.
notions théologiques de péché originel, de Baker, et d’autres qui le sont moins comme À travers l’étude de son histoire, vieille
pénitence et de virginité. L’ouvrage collectif celle de la samouraï Tomoe Gozen ou de de deux siècles, Arnaud Viviant se garde
Foucault, les Pères, le sexe explore le sens Rosalind Franklin. de faire une thèse sur la critique littéraire.
de ce « moment chrétien » de la pensée Quarante femmes qui ont osé et ne sont Dans ce livre très librement écrit, où se
du philosophe. L’enjeu dépasse de loin pas restées à leur place. Virginie Girod part mêlent érudition, plaisir et introspection,
la pure érudition. À rebours de la critique de Cléopâtre pour arriver à Oprah Winfrey il révèle un tempérament. Lui-même se
marxiste de la religion comme opium du sans oublier les femmes de science. Le présente comme un généraliste. Un temps
peuple, Foucault voit dans le christianisme point commun de tous ces destins : une professeur de français, après des études
des premiers siècles une étape positive, incroyable transgression. Parfois un père supérieures de lettres, il est devenu critique
décisive dans la construction du « sujet » bienveillant comme celui d’Hypatie ou de par hasard, « écrivant principalement sur
occidental moderne, en rapport avec le sexe. Christine de Pizan encourage, souvent la le rock, la chanson, la littérature et la
Un renversement d’optique qui aurait mérité survie même ou l’envie de voir un enfant télévision ». Rien de plus sain que cet
d’être confronté à ses « reportages d’idées » régner pousse à bousculer l’ordre établi. Et éclectisme. Pour être simple : le critique est
controversés sur la révolution iranienne puis, certaines surprennent comme Mata d’abord un lecteur comme un autre. Et s’il
de 1978, où il suggérait que la spiritualité Hari, plus attachante que dangereuse… a du talent pour écrire, il transforme l’essai
pouvait devenir une force politique et sociale Ainsi, Virginie Girod nous prouve que et prouve que la critique de la critique est
subversive. C’est dire l’intérêt et l’actualité l’ambition n’est pas mâle, et c’est très bien. fnalement un genre littéraire nouveau. Et
de ce recueil. Patrice Bollon Aurélie Marcireau très romanesque. Serge Sanchez
LES AMBITIEUSES.
FOUCAULT, LES PÈRES, 40 FEMMES QUI ONT
LE SEXE MARQUÉ L’HISTOIRE PAR
PHILIPPE CHEVALLIER, LEUR VOLONTÉ D’EXISTER BÜTTGEN, CANTIQUE VIRGINIE GIROD
AGUSTÍN COLOMBO, DE LA CRITIQUE292 P., M6 ÉDITIONS,
ARIANNA SFORZINI ARNAUD VIVIANT18,50 €. EN LIBRAIRIES
286 P., LA SORBONNE, 22 € LE 6 OCTOBRE. 136 P., LA FABRIQUE, 13 €
10 • LIRE MAGAZINE LIT TÉRAIRE • OCTOBRE 2 0 2 1
010-EDLML.indd 10 03/09/2021 11:59LIRM0500_010_DE981083.pdf
COLIN HUGHES - DR - PATRICE NORMAND/LA FABRIQUEGallimard
présente
Génération
désenchantée
Dans ce bref ouvrage militant, le député
européen Raphaël Glucksmann fait appel
à l’action citoyenne de tout un chacun.
CLAIRE
’est un fait, du moins un avis largement partagé par les
Français : « En voyant ce qu’est devenue la politique, il est CASTILLONCnormal d’avoir un mouvement de recul, voire de rejet. » En
tout cas, c’est ce que constate Raphaël Glucksmann qui, malgré Son empire
tout, refuse d’être résigné. Ainsi celui qui fut directeur de la
R OM ANrédaction du Magazine littéraire (en 2017-2018) avant de lancer
sa formation Place publique fait-il un appel aux citoyens – en
premier lieu aux plus jeunes. Dans Lettre à la génération qui va « Ce livre n’est pas un roman, c’est un
tout changer, l’eurodéputé nous rappelle, exemples historiques kidnapping. Celui d’une femme, enlevée à
à l’appui, que c’est l’action de tout un chacun qui peut modifer elle-même par un homme fascinant mais
le destin collectif d’un peuple. Au-delà de certains constats pervers. Un “page turner” redoutable. »
généraux (sur l’infuence des lobbies, entre autres) ou évocations
Francine Kreiss, Paris Matchpersonnelles (son engagement en faveur des Ouïghours),
Glucksmann déroule ici les bases d’un programme qui désire
« De roman en roman, Claire Castillon nous « remettre de la République partout », entre lutte contre toutes les
formes de discrimination, plus grande équité sociale ou fscale et entraîne dans l’univers de l’emprise et de
mesures environnementales. Il propose notamment un « contrat l’automatisme mental. Ici, il est question
de souveraineté » pour tous les États membres de l’Union de l’emprise psychologique d’un homme
européenne, reposant sur « un continent de producteurs », un sur une femme, un homme qui vit par
« protectionnisme écologique », des « ressources propres » et
procuration et lance ses fi lets. »une « défense commune ». Si ce bref ouvrage n’évite pas une
Valérie Rodrigue, Marie-Francecertaine « naïveté » et un côté catalogue – outre les divergences
idéologiques que l’on peut avoir avec l’auteur –, il a toutefois
le mérite de poser clairement et intelligemment le débat. « Ce n’est pas la première fois que la
Baptiste Liger littérature s’empare du phénomène de
l’emprise. Mais le raconter à hauteur d’enfant
donne toute sa force à ce récit. […] Le tout
écrit d’une plume qui caresse la mélancolie
de l’enfance. »
Sarah Gandillot, Causette
LETTRE À LA GÉNÉRATION
QUI VA TOUT CHANGER
RAPHAËL GLUCKSMANN
208 P., ALLARY, 18,90 €
gallimard.fr facebook.com/gallimardI
011-EDLML.indd 11 10/09/2021 13:07
JULIEN MIGNOT/ALLARY
Photo ©JF Paga

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents