Aspects de la criminalité et de la délinquance constatées en France en 2004 - Tome 2

-

Documents
237 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Les statistiques des crimes et délits enregistrés par les services de police et les unités de gendarmerie reposent sur des critères et des méthodes d'enregistrement communs et identiques autorisant la comparaison des données entre l'année de référence et la précédente. Elles sont établies à partir des plaintes reçues ou d'après les constatations diligentées par les services. Les faits criminels sont décrits et classés à l'aide d'une nomenclature qui désigne le type d'infraction qu'ils sont présumés constituer : il s'agit donc de faits constatés et non de faits jugés. Le présent tome permet ainsi de disposer de données précises sur l'état de la criminalité et de la délinquance constatées, par service (Police Nationale d'une part, Gendarmerie Nationale d'autre part). Pour les départements, l'analyse est effectuée par catégories d'infractions (vols y compris recels, infractions économiques et financières, crimes et délits contre les personnes, autres infractions dont stupéfiants). S'agissant des circonscriptions de sécurité publique et des compagnies de gendarmerie, les données sont présentées selon la nomenclature statistique de base (107 index). Les données cumulées de l'ensemble des services de police et des unités de gendarmerie sont disponibles dans le tome I (http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/054000369/index.shtml).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 août 2005
Nombre de visites sur la page 29
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

En raison de son poids et afin de faciliter son téléchargement,
le rapport a été découpé en deux fichiers. Pour permettre la
navigation entre les fichiers, utilisez la table des matières active
(signets) à gauche de l’écran.
LAspects de la
criminalité
et de
la délinquance
constatées en France
en 2004
Tome 2
Police Nationale
et
Circonscriptions de sécurité publique
-
Gendarmerie Nationale
et
Compagnies de gendarmerie
d’après les statistiques centralisées par la
Direction Centrale de la Police Judiciaire Aspects de la
criminalité
et de
la délinquance
constatées en France
en 2004
Tome 2
Police Nationale
et
Circonscriptions de sécurité publique
-
Gendarmerie Nationale
et
Compagnies de gendarmerie
d’après les statistiques centralisées par la
Direction Centrale de la Police Judiciaire La Documentation française - Paris, 2005
I SBN : 2 - 11 - 005970 - 2
En application de la loi du 11 mars 1957 (art.41) et du code de la propriété intellectuelle du 1er juillet 1992, toute reproduction
partielle ou totale à usage collectif de la présente publication est strictement interdite sans autorisation de l’éditeur.
Il est rappelé à cet égard que l’usage abusif et collectif de la photocopie met en danger l’équilibre des circuits du livre.
?PRÉSENTATION AU LECTEUR
Le présent volume contient :
- Les commentaires sur les caractéristiques 2004 de
la criminalité et de la délinquance constatées par l’ensemble des
services et par service de constatation.
- Les tableaux nationaux et départementaux des faits
constatés par chacun des services précités (Titre I, page 26)
comportent une répartition des infractions par grandes catégories
( vols - y compris recels -, infractions économiques et financières,
crimes et délits contre les personnes, autres infractions - dont
stupéfiants).
- Les tableaux statistiques détaillés des faits
constatés en France métropolitaine et pour les départements
d’outre-mer par la police nationale dans ses circonscriptions de
sécurité publique et par la gendarmerie nationale dans ses
compagnies. Ces faits correspondent à chacun des index de la
nomenclature statistique des crimes et délits.
3TITRE I
VUE D’ENSEMBLE ET TRAITS DOMINANTS
DE LA CRIMINALITÉ ENREGISTRÉE
EN 2004
SELON LES SERVICES DE CONSTATATION LA CRIMINALITE CONSTATEE PAR
LES SERVICES DE POLICE ET LES UNITES DE GENDARMERIE
- CARACTERISTIQUES 2004 -
Remarque préliminaire :
Les évolutions résultant de l'analyse des chiffres tous services confondus représentent la
moyenne des variations observées par chacun des services de constatation (police d'une part,
gendarmerie d'autre part). Aussi, les évolutions chiffrées enregistrées par chaque institution (police
ou gendarmerie) peuvent être différentes de celles affectant les résultats de l'ensemble des services.
I – LES EVOLUTIONS DE LA CRIMINALITE GLOBALE ET DE SES COMPOSANTES
1 – 2004 : Une diminution du nombre des crimes et délits constatés
- une délinquance générale en baisse de – 3,76 %
En 2004, avec 3 825 442 crimes et délits constatés par les services de police et les
unités de gendarmerie sur l’ensemble du territoire métropolitain, la délinquance générale a connu
une baisse de – 3,76 % par rapport à 2003, correspondante à 149 252 faits de moins.
L’année 2004 confirme l’évolution de la délinquance constatée en France
métropolitaine en 2003, se stabilisant sous le seuil des quatre millions de faits. Après cinq années
consécutives de hausse entre 1998 (+ 2,06 %) et 2002 (+ 1,28 %), le mouvement de baisse
enregistré en 2003 (- 3,38 %, soit 139 188 faits de moins qu’en 2002) s’amplifie en 2004,
s’inscrivant nettement sous le seuil des quatre millions de faits constatés.
Tous services de police et de gendarmerie confondus, et pour une population de
59 900 268 habitants (source INSEE/estimation au 01/01/04), le taux de criminalité de la France
métropolitaine s’établit à 63,86 % pour 1.000 habitants en 2004 (contre 66,66 en 2003).
- avec trois des quatre grandes catégories en baisse en 2004
pour la catégorie des vols (- 5,77 %, soit 137 325 faits de moins par rapport à 2003)
Cette catégorie rassemble 58,65 % de la délinquance générale, le résultats de cette
catégorie est notamment le fruit du recul du nombre des vols à la roulotte et d’accessoires sur
véhicules immatriculés – 9,85 % (soit 62 135 faits de moins que sur la période 2003), des vols
d’automobiles – 15,02 % (soit 34 648 faits de moins qu’en 2003), ainsi que des cambriolages
– 7,41 % (soit – 30 204 faits de moins qu’en 2003).
A l’inverse, les vols simples au préjudice des particuliers enregistrent une progression
de + 0,75 % (soit 4 943 faits supplémentaires que sur la période 2003) ainsi que les recels + 4,84 %
(soit + 1 950 faits).
pour la catégorie des infractions économiques et financières (- 5,58 %)
Globalement, la catégorie des infractions économiques et financières, qui représente
8,63 % de l’ensemble des crimes et délits, a enregistré une baisse de – 5,58 % (soit 19 518 faits de
moins que sur l’année 2003). Après la diminution constatée en 2003 (- 0,99 %), les escroqueries,
faux et contrefaçons poursuivent leur baisse en 2004 (- 5,59 %, soit – 18 028 faits).
7
xxxxxxxx