L'application de l'article 21-7 du code civil relatif à l'acquisition de la nationalité française à raison de la naissance et de la résidence en France : bilan de deux années d'application du système de manifestation de volonté (1994-1995)

-

Documents
140 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Rapport sur l'application du système de manifestation de volonté concernant l'acquisition de la nationalité française. Etude des textes, des pratiques judiciaires et administratives qui se sont développées. Observation des obstacles rencontrés par les professionnels chargés de mettre en place les textes, mais aussi par les jeunes concernés par la nouvelle démarche demandée : la manifestation de volonté est-elle ressentie comme un moyen d'intégration ? Bilan de deux années d'application d'un système (1994 - 1995).

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 mars 1997
Nombre de visites sur la page 14
Langue Français
Signaler un problème

Introduction

SOMMAIRE

ANALYTIQUE

5

1Ê Rappel de la problmatique 5
2Ê Mthodologiede la recherche 8
3ÊObservations liminaires9
A - CADREJURIDIQUEDELA MANIFESTATION DE VOLONTÉ10
1ÊConditions objectives de l'acquisition de la nationalitfrançaise11
a) Naissance en France de parents trangers nsl'tranger11
b) Rsidenceen France (art. 21-7 c. civ.) 12
c) Absence de certaines condamnations pnales (art.21-8c.civ.) 14
d)Absence d'arrêtd'expulsionnonexpressmentrapport ouabrog,oud'interdictiondu territoire
françaisnonentirementexcut(eart.21-8c.civ.)14
2Ê Manifestation delavolontd'acqurirlanationalit française15
a) Conditions dela manifestationdevolont15
b)Procduredelamanifestation devolont16
B - PRINCIPAUXRÉSULTATS DE LA RECHERCHE1 7
1ÊOù manifeste-t-onsavolontde devenir Français ?17
2Ê A quelâgemanifeste-t-onsavolontde devenir Français ?19
3ÊComment manifeste-t-onsavolontd'acqurirla 20nationalit française ?
4ÊDansquelscaslejuge refuse-t-ild'enregistrerlamanifestationdevolont ?22

I. - La mise en place de la rforme
A -LESAUTORITÉS COMPÉTENTES
1ÊLes difficultsd'application delarforme
2Ê Les lamodalitsd'application derforme
a) Les mairies et les Prfectures
1)Lessources d'information
2)Uneapplicationretarde
b) Les tribunaux d'instance
B - L'INFORMATIONLA DIFFUSION DE

27
2 7
27
29
29
30
31
33
3 4

II. - Le profil du manifestant 37

A -LA DIFFÉRENCEDE SEXE37
B -L'ÂGEDUMANIFESTANT39
1ÊL'âge mo 39
yen
2Ê du fonction enL'âge moyensexedu manifestant 42
3IÊncidencedesseizimeetdix-huitimeanniversaires sur la datedelamannoatitfise43
4ÊRelationentrel'âgemoyenet 44la nationalitd'origine
C -LA NATIONALITÉ D'ORIGINE44
D - LESPARENTS DU MANIFESTANT4 7

I I I . - L e droulement de la procdure

A - LELIEU DE MANIFESTATION
1ÊRecueildelamanifestation dans les tribunaux d'instanceoules mairies
2ÊRecueil delamanifestation danslesprfectures
3ÊRecueildela manifestation danslesgendarmeries
B - LESMODALITÉSDE RECUEIL DELAMANIFESTATION DE VOLONTÉ
C -DÉLIVRANCED'UNJUSTIFICATIF
D - DE LA MANIFESTATION DE VOLONTÉTRANSMISSION AU JUGE D'INSTANCE
E -RÉUNIONDES PIÈCES NÉCESSAIRESÀ MANIFESTATIONL'ENREGISTREMENT DE LADEVOLONTÉ

49

5 1
52
55
56
56
59
6 0
6 2

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France

F -DÉLIVRANCE DU RECÉPISSÉ ET ENREGISTREMENT DELA MANIFESTATION
G -LA FRANCISATION DES NOMSETPRÉNOMS

I V . - L e s preuves

A - LA SITUATION D'ORIGINE DU MANIFESTANT
1ÊLa la naissance en Francepreuve de
2Ê Lapreuve de la naissance l'trangerdes parents
B -L'IDENTITÉ DU MANIFESTANT
1Ê La preuve par lepasseport
2Ê La documents autres touspreuve par
C - LARÉGULARITÉDU SÉJOUR ETL'ABSENCEI'DNGIINTDÉDUTANSTFENIMA
D -LA RESIDENCE EN FRANCE
1ÊLapreuvedelarsidenceen Franceaumomentdela manifestation
2ÊLapreuvede la rsidenceenFrance pendantles 5annesprcdanlta manifestation

6 4
65
67
7 0
70
70
72
72
72
7 3
74
74
75

V . - Les refus d'enregistrement 81
A - U NFAIBLE NOMBRE DE REFUS8 2
1Ê Absencesde manifestation 84
2ÊDes dossierscontrôls enamontdelaprocdure 84
B - L E SCAUSES DE REFUS D'ENREGISTREMENT8 6
1Ê Larpartitiondescauses derefus 87par juridictions
2ÊL'extranitdu requrant 89
3ÊNaissance en France 91
4ÊL'âgedumanifestant92
5Ê Larsidence enFrance 94
C -LESDÉLAISDE PROCÉDURE9 9
D - CONCLUSION 101
V I . - L'exemple de ClichylaGarenne 102
A - LA MISE ENPLACE DE LA RÉFORME1 0 3
1ÊIncidencessur l'organisation 103des services
2Ê Avisrgrnuslalarforme 104
B - L EPROFIL DU MANIFESTANT105
1Ê La diffrence de sexe 105
2ÊL'agemoyen106
3Ê Lanationalitd'origine 108
4ÊL'information dumanifestant 108
5Ê Lecomportement du manifestant110
1Ê Le lieudelamanifestation 111
2ÊL'accueildes manifestants 111
3ÊLa francisation 112
4Ê L'enregistrement 113
5Ê 113Duremoyenne de la procdure
D - LES PREUVES 114
1Ê Lasituation familiale du manifestant115
2ÊL'identitdu mineur115
3Ê Largularitdu sjouretl'absence de condamnationspnales 116
E - LESREFUS D'ENREGISTREMENT 118
CONCLUSION 121

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France

Table

des

illustrations et tableaux statistiques

Tableau 1 :Rpartitiondesmanifestantsparsexeenfonctiondeleur nationalitd'origine 38
Tableau 2 :Age moyendumanifestant par juridiction etpar anne 39
Tableau3:Age moyen des manifestants par juridictionpar anne et parsexe42
Tableau4 : Age moyendumanifestantenfonctionde sa nationalit d'origine 44
Tableau5 : Agedes parents dumanifestant47
Tableau 6 : Rpartition dunombredes volontmanifestations deselonlelieu 51de ces manifestations
Tableau 7 : Rpartitiondesfestatiomanisndevolontentre et mairies, selon les sites tudis 52tribunaux d'instance
Tableau8 :Rpartitiondestionestasnafimentretribunaux d'instanceet mairies (sites deLyonetVilleurbanne) 53
Tableau9 :Rpartitiondesmanifestations de volont et lesentre le tribunal d'instance (site de Puteaux) mairies55
Tableau10 :Rpartition desmanifestationsdevolontentre lesutceserfrp sitessur lestudis56
Tableau11 :Les demandes de francisation 66
Tableau 12 :Picesfigurant dans lesdossiersdesmanifestants69
Tableau13: Rpartition 83des refus par juridictions
Tableau14 :Rpartitiondes causesde refusparjuridictions87
Tableau15 :Rpartition parsexe des manifestants(tribunal 106de Clichy)
Tableau16 :Age moyendesmanifestants(tribunal deClichy)106
Tableau Nationalit17 :d'originedes manifestants 108
Tableau 18 :Pices prsentedsansles dossiers (tribunaldeClichy) 114

----------

Graphique 1 :Rpartitionparsexe des manifestants
Graphique 2 : Rpartition desmanifestants par tranches d'âges et par anne
Graphique 3 :Nationalitdesmanifestants
Graphique4 : Rpartitionpar manifestantssexe desenfonctionde leur nationalit
Graphique 5 :Professiondu predu manifestantladatede sonmariage
Graphique 6 : Les refus d'enregistrement
Graphique7 :Rpartitiondesmotifs de refus d'enregistrement
Graphique 8 :Les dclarants denationalit française
Graphique 9 : Refus fondssurl'âgedu manifestant
Graphique 10 :Refus fondssurl'inobservation delacondition destage
Graphique Comparaison11 :desdlais deprocdure
Graphique 12 : Issue des dossiers dposasutribunal de Clichy
Graphique 13 : Lieu derecueildesmanifestationsderi(ttonlnabuvolde Clichy)
Graphique 14 : Dure delaprocdure(tribunal de Clichy)
Graphique 15 : La duredestage(tribunal de Clichy)

3 7
41
44
46
47
82
86
89
92
94
99
102
111
113
116

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France

Introduction

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France

Introduction

1Ê Rappel de laproblmatique

H. Fulchiron

1.Une des innovations quisuscitales plusvives discussionslors des travaux
prparatoires de la rformedudroitdelanationalit en1993,futcertainement le
changement des rglesrelatives l'acquisitionde lanationalit françaisepar les jeunes
trangers ns etrsidantenFrance. Ledbatn'est d'ailleurs ceuxquipas clos: face
dfendent laconception «lective»de laNationdveloppe et mise enoeuvreen 1993,
certains responsables politiquesne proposent-ils nompas, audu« retouraudroit du sol »,
de revenir au sytmed'acquisition »« automatiqued'avantlarforme1?

2.Il convient donc debien comprendrece qui a changen1993.Avantlaloidu 22
juillet 1993(ou plusprcisment avantle 1erjanvier 1994puisquelesdispositionsdu

nouvel article 21-7 c.civ.sont entresenvigueur cette date),l'acquisition dela nationalit
françaiseintervenaitdepleindroit 18ans (art.44 c. nat. ancien).Pour autant cette
acquisitionn'taitpas proprementparler« automatique »en cesens quel'intressdevait
remplirun certain nombre deconditions objectivespourenbnficier:naissance et

rsidenceen lesFrance danscinq annesprcdanlta datedela majorit(art. 44 c. nat.
ancien),maisaussi absence de certainescondamnations pnalesvisesl'article79 du Code

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France

de lanationalit,etabsenced'arrêtd'expulsionoud'arrêt d'assignationrsidencenon
expressmentrapportdans lesformesouil (art.est intervenu50c.nat.). Deplus,
l'acquisitionne jouait quesil'extranitde l'intressn'avaitpas tdfinitivement fixe

pendantsaminorit2.En pratique,ilappartenaitaujuged'instance,l'occasion dela
dlivranced'uncertificat de nationalit, devrifierque lesexigences lgalestaientbien
respectes.

De plus, leGouvernementdisposaitdupouvoir des'opposerl'acquisitionde la
nationalitfrançaisepourindignitoudfautd'assimilation(art. 46c.nat.). Certes, cette
faculttaitrarement utilise(4 cas en 1992),maisson existencemêmeprouvaitbienque
l'acquisition n'avaitrien«d'automatique».

Al'inverse,ilconvient derappeler que le jeune renoncer pouvait tranger
l'acquisitionde laseainaçlorantifniatpar une dclarationsouscrite dansl'anneprcdant

samajorit(art.45 c.nat.ancien).Contrairement cequi a parfois t ditl,e jeune tranger
n'tait doncpas «condamn ngative de gr: la dmarche» devenirfrançais contre son
l'article45c. nat.luipermettait de se soustraire l'acquisitionde la nationalitfrançaise

dix-huit ans.

Il ya doncquelqu'excs opposer systmatiquement tropl'anciensystme et le
nouveau. Enremplaçantle pleinsystmed'acquisition dedroit sauf dclaration contraire

parun systmed'acquisitionpar manifestationde volont, laloi du22juillet1993 a certes
apportun changement capital,maismoins strictementsur le planjuridique,puisque
l'acquisitionde lanationalit françaiseresteundroit pourl'intress(de cepointde vue, le
changementleplusimportant pourraitbienêtre la la de suppressionpossibilitouverte
jusquelaux preetmrede faire,aunomdel'enfant,une dclarationacquisitivede la
nationalitfrançaise[art.52etsv. C. nat. anciens] : dsormais,l'enfantdevra attendre16

anspourdevenirfrançais.),que sur leplansymbolique: lanotatiifesmande volont

permettra auxjeunestrangersdeprendre conscience des enjeux de la nationalitet dela
citoyennetetmarquera leurhdanoisal mmocauunfrtçaane.is

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France

Reste que selon les adversairesdela rforme,l'exigenced'unedmarche
supplmentairerisquait d'êtreressentiecommeune marque de rejet ;ellerisquait surtoutde
contraindrelesfsreaitinssreun choix impossibleentre deux partiesd'eux-mêmes,entre
leurappartenance la communautfrançaise etinigtregan.Ereeuqtruroeldeviendraient

ceux quiresteraientaux portes de lanationalitfrançaise ?

3.Pour rpondreenpartie aumoins cesinterrogations, unsuividespremiresannes
d'applications dunouveau systmede manifestationde volontsemblait particulirement
utile.C'est recherchepourquoi la MissionduMinistrede la deJustice a confi au Centre
droitde lafamillelesoin d'tudierlamise enplace de laloisur quelques sites tmoins.

Plusprcismenlt'objetde la recherche taitd'tudierla miseenoeuvredu nouveau
systmede manifestationde volont,les problmes'dnietprontitarque les textes nouveaux

ont suscitsainsique les pratiquesjudiciaires qui se sont dveloppeset administrativesI.l

s'agissaitgalementd'tudierles obstacles l'acquisition problmesdede la nationalit:
preuve, casderefus d'enregistrement...L'enquêtedevaitgalementpermettre de connaître
l'opiniondesprofessionnelschargsdelamise en oeuvredes textes nouveaux : agents de
mairies,des prfectures,des gendarmeries, des tribunaux des greffesd'instance,des juges
d'instance.A traversleurs traverstmoignageset cellesdes responsablesd'associations,il
devenait possiblede sefaireuneide concernsface lades ractionsdes jeunesnouvelle

dmarchequi leur estdemande: lamanifestationde volontestelleressentie comme le
couronnement de leurintgration,commeunmoyen d'intgrationou comme une stratgie

leur permettant derglerleurs problmesdesjouren France ?

Cette recherches'inscrivaitgalement : gnrale plusdans une problmatique
comment les mettreacteurs chargs deen oeuvreunsystmenouveau crent-ils des

pratiquescompltantles textes oules inflchissent-ilsselon les besoins ou les traditions du

corpsqu'ilsreprsentent?

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France

2Ê Mthodologie de la recherche

4.Afindefaire la part entre les pratiques gnraleestles pratiqueslocales et de cerner

d'ventuelles intress jeunesdisparitsdans le comportement desselonles rgions,trois
sites, quel'onpeutqualifierdeparticulirement sensiblesen raisondu nombre de jeunes
concernspar le nouveau systmede manifestation de volont, ont tr etetenus : Lyon
Villeurbanne,Marseille, Puteauxet Clichy(ressortdu tribunaldegrande instance de
Nanterre).

Afin d'obtenirdes renseignements beaucoup plus prcisetnuancsquenel'aurait
permisune recherche purement statistique,ilconvenaitde remonter lasource:les

dossiersde manifestationde volontet lesdiresdes diffrentsacteursdu nouveau systme.
Deux typesdetravaux ont donc tmensdans le cadredelarecherche.

- Une tude de dossiersdemanifestation de volont.

L'analysedes dossiersde a portsur deuxmanifestation de volontsries

d'chantillons :

- Dans chaque juridictiondevaient 150être tudilsespremiers dossiersdel'anne
1994et les150 premiers dossiers del'anne1995,soit300 dossiers parjuridiction. Il
convientcependantdenoter que le tribunald'instancedeClichy recevant moins de150

manifestationsde volont par an,l'analysea portenfaitsur la totalit desdossiers : soit 50
dossiersen1994 et53dossiersen1996.Autotal, 1303 dossiers onttexaminssur

l'ensembledes sites retenus.

Par150« premiers dossiers »,ilconvientd'entendreles 150tsefinamsnoitapresremi

de volont,tellesqu'ellessont parvenues autribunal.Aucunedifficultne seposelorsque la
date de manifestation coïncide avec la date laquelle l'trangers'estprsentdevant
l'autoritcomptente.Telestd'ailleurs de la loi. Mais unle senspremier examendes
dossiers a rvlque dans certains tribunaux la date de lamanifestationdevolont

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France

correspond ladate de dlivrancedurcpisso:n endduitque les greffiersne recueillent
pas la manifestation de volont lorsquel'trangerseprsentepour la premire foisau
tribunal,mais lorsqu'ila constituundossier complet.L'expression150 premiers dossiers
recouvre donc plus prcismentles premiers150 «dossiers »ouverts en vued'une

manifestationdevolont(cf.infra).

- Ont galement t tudis la totalitdeossiers ayantfait l'objet d'unrefus
d'enregistrement concernesdans chacune des juridictionsen1994et en1995,soit 95refus

sur les 3819 manifestations de volonttudies.

- D e s entretiens avec les acteurs du nouveau systmede manifestation de volont

Des entretiens semi-directifs ont tralissauprsdesserviceschargsderecueillir
les manifestations devolont :agents desmairies, jugesprfectures, gendarmeries,
d'instanceet surtout services des greffes des tribunauxd'instancequijouent enlanueritam
rôle essentiel. Des entretiens complmentairesont tralissauprsde ceuxquijouent
souvent unrôle d'intermdiairesou de entre« mdiateurs »lesjeunesconcernsetles
services administratifs : travailleurs sociaux, reprsentantsassociatifsetresponsables

ducatifs.

Afin de mieux suivre la miseenplace de la rformeet sesrcpesiuss,onrlesentretiens
ont tmensendeux vagues : une premiresriea tralisedans lesmoisquiontsuivi
l'entre nouveau systme, soit dansles duen vigueur moissix premiersdel'anne1994;
une secondesried'entretiens ont tralisasuprsdesmêmes services,sinon des mêmes
personnes, au cours del'anne1995.

3Ê Observations liminaires

5.lusstat,elarselngçornfaDeslesdanentprscadredecerapport rejoignent les

donnes del'enquêtestatistiquemenepar le MinistredelaJusticeet le Ministredes

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France

affairessociales3.Selon ceschiffresprs de41 000jeunes avaientmanifestleur volontde
devenirFrançaisen1994 sur unepopulation estime80000 personnes (soit 42,3%, tant
prcisque les jeunes intresssont plusieursannes pouraccomplircette dmarche) ;33
255avaientacquis lanationalitfrançaise ;7000demandes taientencoursd'instructionau
31dcembre; 650dcisionsderefus seulementavaient trendues. En 1995,ily eut32
222nosatitfisemnade volontet 30526acquisitions delanationalitfrançaise pour une
populationligibleestime 67200au1erjanvier1995 (soit 45,4%).

Sur bien des points,l'enquêteralisepar le Centre de droit dela famille claireces
donnes statistiques.Enparticulier,l'tudedes pratiques administratives permet de mieux
comprendre lasignificationdecertainschiffres... oud'enrelativiserla porte.

6.Pour autant, ces rsultatsne doivent soient observssans que rappelesunpas être
certain nombredeprcautionsdemthodes.D'unepart, le typederecherche adopt
(analysed'unchantillondedossiersetentretienssemi-directifs la de acteurs» «avec les
rformesurunnombrelimit desites), nepeutprtendre l'exhaustivit. D'autrepart,
compte tenude l'importancedes donneslocales, il convient garderde sedetoute
gnralisatiohnative.

Avantde prsenterles principauxrsultats de la recherche,ilconvientd'exposer
brivementle cadrejuridiquede lamanifestation devolont.

A - C a d r e juridique dela manifestationdevolont

7.Les nouveauxarticles21-7ets. du Codecivil,compltps arlesarticles 1ets.du

dcret nÊ93-1362 du30dcembre1993sont entrsen ilsvigueur le 1er 1994. janvier
s'appliquent tous lesenfants trangersns etrsidant enFrance quin'avaientpas18ans
cette date. Deuxcirculaires,lacirculaire Civ.93/8 du25octobre1993NOR JUSC 9320

La documentation Française : L'application de l'article 21-7 du code civil relatif l'acquisition de la nationalit française raison de la naissance et de la rsidence en France