Cerveau et esprit en images
178 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Cerveau et esprit en images , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
178 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Comment les émotions affectent-elles vos prises de décision ? Pourquoi certaines odeurs évoquent de lointains souvenirs et qu’est-ce qui nous donne soudain conscience de notre existence ?

Comment cet organe biologique, le cerveau, donne-t-il naissance à toutes les pensées qui nous passent par la tête – nous rendant capables de penser, sentir, être conscients que nous possédons « un esprit » ?

Ce petit livre explique ce que les sciences ont à nous révéler sur la planification et les actions, le langage, la mémoire, l’attention, les émotions et la vision. Il retrace l’évolution historique des concepts sur le cerveau et ses fonctions depuis l’Antiquité jusqu’à l’ère de l’imagerie neurologique.

Le professeur de psychologie Angus Gellatly et l’illustrateur primé Oscar Zarate nous invitent à porter un regard neuf sur la nature de l’esprit, de la conscience et de notre identité personnelle.


Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 07 novembre 2019
Nombre de lectures 2
EAN13 9782759824120
Langue Français
Poids de l'ouvrage 10 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,1100€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

ANGUS GELLATLY ET OSCAR ZARATE
2
Dans a même coectîon : La théorîe du chaos, 2019, ISBN : 978-2-7598-2352-9 L’épîgénétîque en îmages,2018, ISBN : 978-2-7598-2169-3 La théorîe des jeux, 2018, ISBN : 978-2-7598-2168-6 Newton en îmages, 2017, ISBN : 978-2-7598-2097-9 La conscîences en îmages, 2017, ISBN : 978-2-7598-1766-5 La phîlosophîe des scîences en îmages, 2017, ISBN : 978-2-7598-2096-2 La lînguîstîque en îmages, 2017, ISBN : 978-2-7598-1768-9 Les fractales en îmages, 2016, ISBN : 978-2-7598-1769-6 Les statîstîques en îmages, 2016, ISBN : 978-2-7598-1770-2 L'îninî en îmages, 2016, ISBN : 978-2-7598-1771-9 Stephen Hawkîng en îmages, 2016, ISBN : 978-2-7598-1966-9 L'întellîgence artîicîelle en îmages, 2015, ISBN : 978-2-7598-1772-6 Les mathématîques en îmages: 978-2-7598-1737-5, 2015, ISBN La génétîque en îmages: 978-2-7598-1767-2, 2015, ISBN La logîque en îmages: 978-2-7598-1748-1, 2015, ISBN La relatîvîté en îmages: 978-2-7598-1728-3, 2015, ISBN Le temps en îmages, 2014, ISBN : 978-2-7598-1228-8 La théorîe quantîque en îmages, 2014, ISBN : 978-2-7598-1229-5 La physîque des partîcules en îmages: 978-2-7598-1230-1, 2014, ISBN La psychologîe en îmages: 978-2-7598-1231-8, 2014, ISBN
Translation from the English language edition of: "Mind & Brain: a graphic guide", © 2013 Icon Books Ltd Traduction : Alan Rodney  Relecture : Gaëlle Courty
Imprîmé en France par Présence Graphîque, 37260 Monts Mîse en page de ’édîtîon françaîse : studîowakeup.com
ISBN (papîer) : 978-2-7598-2353-6 ISBN (ebook) : 978-2-7598-2412-0
Tous droits de traduction, d’adaptation et de reproduction par tous procédés, réservés pour tous pays. La loi du 11 mars 1957 n’autorisant, aux termes des alinéas 2 et 3 de l’article 41, d’une part, que les « copies ou reproductions strictement réservées à l’usage privé du copiste et non destinés à une utilisation collective », et d’autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d’exemple et d’illustration, « toute représentation intégrale, ou partielle, faite sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit ou ayants er cause est illicite » (alinéa 1 de l’article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait donc une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du code pénal.
© EDP Scîences, 2019
Ce îvre traîte d’un organe bîoogîque,e cerveau, et de ce qu’î crée,’esprît.
Comme pour toutes es partîes du corps, ’évoutîon a adapté es cerveaux ain qu’îs convîennent à certaîns envîronnements et modes de vîe. Sî e cerveau a évoué et s’î est e vecteur de ’esprît, est-ce que cea împîque que ’esprît a évoué uî aussî ? La réponse à cette questîon ne peut être que « ouî » et « non ». Le cerveau et ’« esprît bîoogîque » des prîmatesont évouépour survîvre dans a junge ou a savane. Is sont adaptés à a résoutîon de certaîns probèmes de recherche de nourrîture et d’abrî, de reproductîon et de soîn aux petîts.
Maîs en pus d’être un « esprît bîoogîque »évoué, ’esprît humaîn est aussî un « esprît cuture »socîaîséapte à résoudre toute une sérîe de probèmes « non natures » générés par ’înventîon de a composîtîon musîcae et par a ecture, a peînture, a programmatîon înformatîque et e vote éectora. L’esprît cuture est rélexîf – î se réléchît sur uî-même. En un sens, ’esprît c’est comment nous en parons et nous y pensons.
3
4
Une brève histoire de ’esprit et du cerveau
Les êtres humaîns savent qu’îs ont un cerveau depuîs ongtemps, sans être très au faîtde ce à quoî î sertexactement. Le grand nombre de boïtes crânîennes des premîers homînîdésportant des sîgnes de ésîons înlîgées voontaîrement suggère qu’î y a troîs mîîons d’années, nos aïnés avaîent comprîs au moîns que e cerveau est unorgane vîta.
La toute premîère scène du im2001, l’Odyssée de l’espace(1968), un cassîque de scîence-ictîon sîgné Staney Kubrîck, représente nos ancêtres homînîdés découvrant ’homîcîde.
Une connaîssance avec de meîeures întentîons étaît manîfeste î y a 10 000 ans. Des crânes du Néoîthîque provenant d’un peu partout dans e monde exhîbent des trous de trépanatîon – c’est-à-dîre qu’îs ont été grattés ou percés. Les trous ont desbords îsseset montrent d’évîdentssîgnes de cîcatrîsatîon.
La trépanatîon étaît pratîquée jusqu’à récemment en Europe et contînue de ’être dans de nombreuses cutures. Les arguments théorîques en faveur de a technîque moderne de ’éectroconvusîvothérapîe (ECT)ne sont guère pus convaîncants que ceux en faveur de a trépanatîon.
Il est probable que la trépanation était utilisée comme traitement des maux de tête, des convulsions et de la démence – ou de la « possession de l’esprit ».
Pau Broca (1824–1880)
Lorsque es « docteurs » du Néoîthîque trépanaîent un « patîent », croyaîent-îs traîter e corps, a tête, ’esprît ou ’âme ? Nous ne e saurons jamaîs. Maîs î est probabe qu’îs ne consîdéraîent pas ces dîstînctîons.
5
6
Inventer ’esprit e Les poèmes épîques d’Homère duXVIIIsîèce avant J.-C. sont es œuvres écrîtes es pus ancîennes d’Europe. L’Iîaderaconte e sîège de Troîe et ’Odysséee voyage de retour du héros Odysseus (Uysse chez es Romaîns). Étonnamment, ces œuvres ne cîtent que rarement ce que nous appeerîons « ’esprît ». Le vocabuaîre d’Homère n’încut pas des termes mentaux tes que « penser », « décîder », « croîre », « douter » ou « désîrer ». Les personnages dans es récîts nedécîdentde rîen. Is n’ont pas devoonté propre.
Nous n’agissons que parce que nous obéissons à des voix ou que nous sommes mus par une tension interne.
Ou que nous sommes forcés en quelque sorte par un dieu.
Là où nous aurîons recours à a pensée ou à a rélexîon, es personnages d’Homère ont recours à a dîscussîon avec ou à ’écoute de eurs propres organes : « j’aî dît à mon cœur » ou « mon cœur m’a dît ». Les sentîments et es émotîons sont décrîts égaement de cette façon mî-étrange, mî-famîîère. Les sentîments sont toujours ocaîsés dans une partîe du corps, souvent e ventre. Une forte înspîratîon d’aîr, a papîtatîon du cœur ou es peurssontdes sentîments. Un sentîment n’est pas une chose întérîeure dîstîncte de sa manîfestatîon corporee.
L’Iîadeet’Odysséesont des versîons écrîtes de « chants » chantés à ’orîgîne par des bardes îettrés quî exprîmaîent es croyances et es îdées de eur cuture orae. Nous avons inventé l’esprit au fur et à mesure que notre culture orale se transformait peu à peu en une culture littéraire.
7
8
Dans es cutures oraes, es gens ne font pas expîcîtement a dîfférence entre une pensée et es mots quî ’exprîment. Ce que vous dîtes correspond à vos întentîons. Votre paroe (et non votre sîgnature) est votre engagement. La paroe s’évanouît une foîs prononcée. En revanche, es écrîts restent igés. Vous pouvez es étudîer à oîsîr. Cea encourage une dîstînctîon entre es symboes persîstants sur a page et es îdées qu’îs représentent. Le sens « îttéra » se dîstîngue systématîquement du sens « întentîonne » (tout comme a « ettre » et ’« esprît » de a oî).
Les idées et les mots qui les expriment ne sont plus identiques.
L’écriture et la parole sont devenues des actions qui expriment des pensées préexistantes.
Leratîode a pensée ratîonnee se sépare de ’oratîode a paroe pour devenîr un concept à part entîère. Les actîons des gens exprîment eurs pensées et es décîsîons qu’îs ont prîses.
On prétend que ’aphabétîsatîon crée un fossé entre deux mondes. L’un est e monde que nous entendons et voyons, e monde de a paroe et de ’actîon. L’autre est e mondementalîmperceptîbe des pensées, des întentîons et des désîrs. Tout comme a paroe et ’actîon prennent pace dans e monde physîque, es Grecs du temps de Paton et d’Arîstote ont créé un espace dans eque abrîter es pensées, es întentîons et es désîrs. Cet espace métaphorîque a été appeé d’abordpsyché, maîs est appeé aujourd’huîesprît.
Tout comme le corps et les membres exécutent des actions physiques, une nouvelle entité devenait nécessaire pour exécuter des actions mentales.
Platon
Il s’agissait de l’ego ou du moi.
Socrate
9
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents