Réussir votre business plan
69 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Réussir votre business plan , livre ebook

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
69 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description


Le business plan ou plan d'affaires invite à se poser les questions essentielles quant à la viabilité et la pertinence de tout nouveau projet. Il oblige à formaliser la réflexion et à définir une démarche qui va maximiser vos chances de réussite.



Si vous êtes innovateur, créateur d'entreprise, responsable d'une nouvelle activité, responsable financier..., ce BASIC va à l'essentiel pour vous permettre de :




  • mettre en place les fondations de votre projet sous différents angles : financier, marketing commercial, industriel, ressources humaines... ;


  • comprendre et utiliser des modèles de business plan réalistes et efficaces ;


  • vous projeter dans te futur pour préparer et justifier votre projet ;


  • savoir informer et convaincre vos interlocuteurs.




  • Pourquoi écrire un business plan (ou plan d'affaires) ?


  • Qu'est-ce qu'un business plan (ou plan d'affaires) ?


  • Comment construire un plan d'affaires ?


  • De l'importance d'être une équipe complémentaire et passionnée.


  • De l'idée à la stratégie


  • Construisez votre plan financier


  • Et maintenant : vendez votre projet !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 avril 2017
Nombre de lectures 4
EAN13 9782212151206
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0424€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

L e business plan ou plan d’affaires invite à se poser les questions essentielles quant à la viabilité et la pertinence de tout nouveau projet. Il oblige à formaliser la réflexion et à définir une démarche qui va maximiser vos chances de réussite.
Si vous êtes innovateur, créateur d’entreprise, responsable d’une nouvelle activité, responsable financier…, ce BASIC va à l’essentiel pour vous permettre de : mettre en place les fondations de votre projet sous différents angles : financier, marketing commercial, industriel, ressources humaines… ; comprendre et utiliser des modèles de business plan réalistes et efficaces ; vous projeter dans le futur pour préparer et justifier votre projet ; savoir informer et convaincre vos interlocuteurs.

Thierry des Lauriers est ingénieur civil de l’École nationale des ponts et chaussées. Il a travaillé chez Rexcoop puis Vallourec ; consultant puis directeur associé à Insep Consulting et au sein du groupe Bernard Julhiet, il a ensuite été directeur général du cabinet Sustainable. Il dirige aujourd’hui l’association Aux captifs la libération. Par ailleurs, il conseille les dirigeants.
Thierry des Lauriers
Réussir votre business plan
Formaliser, sécuriser, promouvoir un plan d’affaires
Groupe Eyrolles 61, bd Saint-Germain 75240 Paris Cedex 05
www.editions-eyrolles.com
Une collection dirigée par Didier Noyé
Url de téléchargement des compléments sur le site éditeur :

http://www.editions-eyrolles.com/dl/0056701
Maquette et mise en pages : Florian Hue
En application de la loi du 11 mars 1957, il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement le présent ouvrage, sur quelque support que ce soit, sans l’autorisation de l’éditeur ou du Centre français d’exploitation du droit de copie, 20, rue des Grands-Augustins, 75006 Paris.
© Groupe Eyrolles, 2017
ISBN : 978-2-212-56701-4
Sommaire

Mode d’emploi des compléments en ligne
Pourquoi écrire un business plan (ou plan d’affaires) ?

1. Qu’est-ce qu’un business plan (ou plan d’affaires) ?
Qu’est-ce qu’un plan d’affaires ?
Un plan d’affaires, dans quelles circonstances ?

2. Comment construire un plan d’affaires ?
Osez prendre conseil
Vers qui aller chercher de l’argent ?
Soyez méthodique

3. De l’importance d’être une équipe complémentaire et passionnée
Un besoin de compétences
Le nécessaire leadership

4. De l’idée à la stratégie
Surmontez l’angoisse de la page blanche et des interrogations !
Temps 1 : neuf dimensions pour décrire votre projet
Temps 2 : cinq angles pour valoriser votre projet
Temps 3 : forces, faiblesses, opportunités, menaces pour analyser votre projet
Temps 4 : votre stratégie comme synthèse

5. Construisez votre plan financier
Un plan financier, pour quoi faire ?
Les éléments qui composent le plan financier
Les besoins de financement du projet
Construisez votre plan financier

6. Et maintenant : vendez votre projet !
Préparez : sachez pour qui et pour quoi vous écrivez !
Rédigez
Assurez le succès
Faites le point sur votre lecture
Quelques sites internet qui peuvent vous aider
Lectures complémentaires
Index
Mode d’emploi des compléments en ligne
Nous proposons, sur le site internet d’Eyrolles, des formulaires en ligne pour vous aider à construire tant le document de travail que le document de présentation. Chaque formulaire présenté dans cet ouvrage et disponible sur le site est mentionné dans le texte avec le pictogramme suivant :
Vous y trouverez : Le document de travail , composé de neuf fiches, dans lequel vous formalisez votre projet au fil de l’eau ; dans lequel vous vous posez les questions pour mieux évaluer l’opportunité du projet et sa faisabilité, dans lequel vous précisez vos objectifs, les conditions de réussite, les risques et les opportunités de votre projet. Ce document de travail comprend plusieurs fiches correspondant chacune à un chapitre ou une partie de chapitre : Chapitre 1 : Faites le point sur votre projet Chapitre 2 : Organisez-vous ! Chapitre 3 : Êtes-vous l’équipe de la situation ? Chapitre 4.1 : Neuf dimensions pour décrire votre projet Chapitre 4.2 : Cinq angles pour valoriser votre projet Chapitre 4.3 : Analyse de votre projet Chapitre 4.4 : Formulation de votre stratégie Chapitre 5 : Construisez votre plan financier Chapitre 6 : Rédigez Le document de présentation , issu du document de travail précédent, qui va faire la « publicité » de votre projet auprès des partenaires et des financeurs à qui vous allez le présenter. Celui-ci est aussi la « trace » que vous laissez auprès des partenaires et investisseurs qui évaluent votre projet en vue de décider ou non de vous soutenir. Un canevas de plan financier simplifié sous un format tableur en deux fichiers : l’un vierge, l’autre avec un exemple. Ce canevas peut convenir pour des projets simples ou une première approche d’un projet plus compliqué.
L’ensemble des trames suit la démarche de travail proposé dans l’ouvrage auquel vous pourrez toujours vous reporter.
Url de téléchargement des compléments sur le site éditeur :


http://www.editions-eyrolles.com/dl/0056701
Pourquoi écrire un business plan (ou plan d’affaires) ?
Le business plan ou plan d’affaires est l’outil du créateur ou repreneur d’entreprise, celui du chef de projet (qui peut être le dirigeant lui-même !) en charge de développer une nouvelle activité dans l’entreprise.
Se poser la question de l’écriture du plan d’affaires est plus qu’un simple exercice de tableur ou d’écriture ; pour une création d’activité par exemple, l’écriture est la résultante d’un travail d’émergence, de définition, de conception d’un projet d’activité nouvelle, avec un produit ou une prestation spécifique qui répond aux besoins de clients pour un marché donné, avec une traduction économique au travers d’un plan financier.
Avant la rédaction du plan d’affaires en lui-même, vous allez donc conduire une réflexion qui vous permettra d’avoir un document riche, dense, et étayé.
Le plan d’affaires est donc un outil qui traduit tout le travail d’élaboration en amont : il répond aux questions essentielles quant à la viabilité et à la pertinence du projet ; il formalise la stratégie ; il met sur table les enjeux liés au projet, et apporte aux investisseurs et partenaires les éléments pour décider d’accompagner ou non le projet.
La qualité de votre plan d’affaires dépendra, pour le fond, de la qualité du travail en amont. C’est pour cela que nous vous proposons dans cet ouvrage, après quelques éléments d’introduction, une démarche de définition progressive de votre projet pour vous permettre in fine de rédiger facilement votre plan d’affaires.


Les étapes de l’élaboration d’un plan d’affaires
Quelle que soit la taille de votre projet, même si vous êtes en entreprise individuelle ou auto-entrepreneur, nous vous invitons à prendre le temps de faire tout le cheminement ; certaines étapes sont plus ou moins rapides en fonction de la complexité du projet. Nous insistons sur le fait que la bonne connaissance des besoins du client, du volume potentiel des ventes et la construction d’un plan financier solide sont des points vraiment incontournables.
2014 en France : 548 000 créations d’entreprise dont 70% d’entreprises individuelles ou auto-entreprises

Exemple : de l’intérêt de faire un plan d’affaires

Quand on demande à Théophane, Président de FATEC Group, s’il a fait un plan d’affaires lorsqu’il a repris une entreprise de gestion de flotte de véhicules, il répond : « Oui, même plusieurs ! Car les choses ont évolué. ». Avec trois ans de recul, il constate que faire ce travail l’a amené à creuser le fonctionnement de l’entreprise, à comprendre dans le détail ce qui s’y passe, à anticiper les grands choix. Il a ainsi pu caler les équilibres budgétaires (emplois/ressources), demander un financement adapté auprès des banques et des investisseurs, et prendre des décisions rapidement – ce qui était nécessaire dans le cadre de sa reprise d’entreprise.
1 Qu’est-ce qu’un business plan (ou plan d’affaires) ?
[ Objectifs et enjeux du chapitre ] Comprendre l’intérêt de rédiger un plan d’affaires. Connaître le contenu d’un plan d’affaires. Savoir pour quoi, pour qui et quand rédiger un plan d’affaires.
Commencer la rédaction d’un plan d’affaires est un travail laborieux et chronophage, mais nécessaire ! On peut en avoir peur et renoncer à le faire en pensant qu’on verra bien en avançant ; on peut à l’inverse s’y plonger à corps perdu au point d’y passer un temps infini, de se perdre dans les détails et les tableurs, voire de perdre contact avec la réalité. Pour éviter l’un et l’autre de ces écueils, il est important de garder en tête la finalité du plan d’affaires pour se concentrer sur l’essentiel, non seulement au moment de la rédaction du document en lui-même, mais pendant toute la démarche de mise en forme, de construction, d’affinage du projet.
Dans ce chapitre nous verrons donc les différentes finalités d’un plan d’affaires, son contenu, sur quels sujets, pour qui et quand rédiger un plan d’affaires. Il vous reviendra d’exploiter les notions abordées pour les appliquer à votre projet.

De l’utilité du plan d’affaires

Qu’est-ce qu’un plan d’affaires ?
Le plan d’affaires est un document qui va vous accompagner non seulement pendant la genèse de votre projet mais aussi durant les premiers temps de l’existence de votre entreprise… et il est probable que vous en fassiez de nouveaux ensuite !


Les étapes du plan d’affaires
Le plan d’affaires : un document de travail et un document de présentation
Le plan d’affaires est à la fois : le document de travail dans lequel vous formalisez votre projet au fur et à mesure ; dans lequel vous vous posez les questions pour mieux évaluer l’opportunité du projet et sa faisabilité ; dans lequel vous précisez vos objectifs, les conditions de réussite, les risques et les opportunités de votre projet ; le document de présentation , issu du document de travail précédent, qui va faire la « publicité » de votre projet auprès des partenaires et des financeurs à qui vous allez le présenter. Celui-ci est aussi la « trace » que vous laissez auprès des partenaires et investisseurs qui évaluent votre projet en vue de décider ou non de vous soutenir.

Rappel
Nous proposons, sur le site internet d’Eyrolles, des formulaires en ligne pour vous aider à construire tant le document de travail que le document de présentation. Chaque formulaire présenté dans cet ouvrage et disponible sur le site est mentionné dans le texte avec le pictogramme ci-dessus (voir page 6 ).
Une fois le projet lancé, le plan d’affaires devient un contrat et une feuille de route
Quand le projet est retenu, il devient, après discussion et accord réciproque : le contrat entre vous et vos partenaires et financeurs, qui permettra d’évaluer la réussite du projet : tenez-vous ou non vos prévisions ? la référence pour définir la valorisation de l’entreprise notamment en cas de reprise d’entreprise ou de pacte d’actionnaires ;
Un pacte d’actionnaires est un contrat privé conclu entre les actionnaires d’une société qui précise la stratégie d’investissement ou les règles de modification de la répartition des actions d’une société. votre feuille de route pour piloter et réussir la mise en œuvre.

Importance du business plan pour l’évaluation de la valeur d’une entreprise
« Le plan financier est important et vital quand il sert à faire une évaluation pour des transactions acheteur-vendeur, des transactions familiales, des déclarations fiscales, car il est l’outil qui permet de calculer la valeur de l’entreprise recevable par toutes les parties ! Cependant, ce qui compte c’est le développement réel de la boîte. Nous sommes reconnus pour ne pas forcer sur l’optimisme des prévisions et pour dire au manager : « On ne veut pas risquer de surpayer votre boîte, mais on est prêts à partager la plus-value si elle se développe, car cette plus-value sera faite grâce à vous. » » Henri-Louis Delloye, investisseur SIPAREX, groupe de capital investissement.
Le plan d’affaires est un document vivant !
Le plan d’affaires n’est pas figé, il évolue : en fonction des nouvelles données que vous avez acquises, en fonction des retours que vous font vos interlocuteurs, en fonction des évolutions de l’environnement. Très concrètement, il est bon d’indicer et de dater vos différentes versions de façon rigoureuse pour éviter des erreurs malencontreuses !

Bonne pratique : parlons français !
Le monde de l’investissement, de l’entrepreneuriat, des start-up (jeunes pousses) est envahi par le vocabulaire anglais. Nous allons cependant préférer le terme français chaque fois que possible. Nous préciserons, notamment dans le chapitre sur le plan financier, le terme anglais correspondant. Pour les témoignages, nous avons gardé les termes utilisés par les témoins.
Contenu d’un plan d’affaires
Un plan d’affaires peut avoir des mises en forme variées. Quelle que soit sa forme, le plan d’affaires présente des rubriques incontournables. Il doit répondre à quelques questions essentielles : En quoi consiste le projet ? Quelle est l’équipe porteuse du projet ? Comment va-t-elle s’y prendre pour que le projet marche ? Quelle est la stratégie ? Financièrement, comment cela marche-t-il ? Quel est le plan financier. Quels sont les risques ?

Un plan d’affaires, dans quelles circonstances ?
À quelles occasions faire un plan d’affaires ?
Le plan d’affaires est, entre autres, particulièrement utile et pertinent pour : l’ouverture ou la reprise d’un commerce ; le lancement d’une activité artisanale ; la création d’une nouvelle entreprise ; le lancement d’un nouveau produit ; la conquête d’un nouveau marché ; la mise en place d’un nouvel investissement industriel ; la mise en place d’un nouveau canal de distribution.

Faire ou ne pas faire un plan d’affaires ?
« Les plans d’affaires consolidés sont des exercices utiles pour l’allocation des moyens et le financement, mais il ne faut pas y passer trop de temps, car les facteurs d’incertitude me paraissent l’emporter sur l’effort de scénarisation et de modélisation des coûts et revenus consolidés. Je suis davantage partisan d’un effort de mobilisation des équipes dans un exercice de « vision », c’est-à-dire d’expression collective d’une ambition forte et de la raison d’être de l’entreprise. Cet effort de « vision partagée » a une grande vertu énergisante de toutes les forces vives de l’entreprise. Le business plan est un outil mieux adapté aux projets de déploiement, ceux où l’enjeu majeur est dans l’exécution, sur des périmètres bien délimités, ou pour des entreprises de taille encore modeste.» B. dirigeant de grande entreprise
Pour qui faire votre plan d’affaires ?
Chaque destinataire du plan d’affaires va lire ce dernier en fonction de ses propres intérêts : les porteurs du projet et leurs conseils surtout pour construire un projet robuste ; les partenaires commerciaux, techniques ou autre pour décider ou non de s’engager aux côtés des porteurs de projets ; les investisseurs pour décider ou non d’investir ; les banquiers pour décider ou non de prêter de l’argent ; les propriétaires de l’entreprise pour accepter ou non de vendre l’entreprise à la valeur calculée via le plan d’affaires.
Pour autant, chacun porte aussi son regard sur l’ensemble du projet : un investisseur, par exemple, ne regarde pas que le plan financier prévisionnel mais évalue l’ensemble du projet. La trame du plan d’affaires est donc la même pour tous les interlocuteurs, à ceci près, que, pour l’un ou l’autre interlocuteur, il est bon d’ajouter un tableau, un paragraphe, une annexe qui répondent aux questions spécifiques en fonction de son engagement sur le projet et de ses critères propres (certains investisseurs par exemple se spécialisent sur une région, sur un type de marché, sur le développement d’une technologie, etc.)
Quand faire votre plan d’affaires ?
Quand faire votre plan d’affaires ? Tout de suite ! Pourtant, vous n’avez peut-être que le début d’une idée, que peu de données sur votre marché… Oui, c’est souvent le cas. Mais commencer à rédiger votre plan d’affaires (dans la version document de travail évoquée plus haut) en vous posant les bonnes questions va vous permettre d’affiner peu à peu votre vision. C’est pour cela que nous vous proposons dans cet ouvrage une démarche progressive afin de préciser votre projet et d’étoffer votre plan d’affaires pas à pas.



Un plan d’affaires, pour qui ?

Et vous, où en êtes-vous de votre idée de projet ?
business_plan_1 Êtes-vous capable de préciser en une phrase l’idée de votre projet ? Êtes-vous capable de préciser cette idée dans le tableau ci-dessous :

Le produit ou la prestation
La cible client
Le besoin précis auquel vous répondez
La différenciation par rapport aux concurrents ou l’innovation s’il s’agit d’un nouveau marché
Première estimation de vos ventes sur les trois premières années
Comment allez-vous créer le marché si votre prestation est nouvelle ? Comment allez-vous vous placer sur le marché si le celui-ci existe déjà ?
Première estimation de vos charges sur les trois premières années
Votre première estimation de la rentabilité
Votre première estimation de la rentabilité si vous êtes pessimiste Quelles sont les dix personnes à qui vous pouvez soumettre votre idée pour la tester, et notamment prendre en compte toutes les objections qu’ils vous feront ? Quelles sont les dix premières actions à faire pour avancer dans la mise en forme de cette idée ? Quelles sont les personnes qui vont pouvoir vous aider dans votre projet et vous accompagner dans le pilotage du projet ? Allez-vous conduire ce projet seul ou avec une équipe ? Avez-vous besoin de vous allier avec un partenaire clé hors de l’équipe rapprochée ?
« 86 % des entreprises aidées par France Initiative existent encore au bout de trois ans contre 66 % pour celles qui ne sont pas soutenues. » Louis Schweitzer, président de France Initiative

[ En bref ]
Un bon plan d’affaires, c’est à la fois : un outil d’entrée en relation : la présentation de l’équipe, de ses convictions et motivations pour le projet, de ses compétences et capacités à conduire le projet à bon port ; un outil pédagogique et documenté : une stratégie clairement exposée, des moyens alignés sur les ambitions stratégiques, et in fine seulement des perspectives financières cohérentes avec cette stratégie ; un outil de projection et de séduction : un scénario financier de base réaliste pour convaincre les décideurs de votre sens des réalités ; des scénarios alternatifs qui intègrent les risques et les opportunités… et même un scénario du pire (le « crash test ») pour prouver la robustesse du projet ; un outil fiable, réaliste et crédible : des données d’entrée claires et réalistes avec des sources identifiées pour rassurer les décideurs ; un outil accessible : un lien clair entre les hypothèses de départ et les résultats annoncés pour crédibiliser vos prévisions. Un outil « agile » : un document qui évolue au fil des rencontres et des suggestions apportées, un plan financier qui garantit l’ordre de grandeur et mesure l’impact de la variation des hypothèses. Un outil prévisionnel : … et non pas une boule de cristal !
2 Comment construire un plan d’affaires ?
[ Objectifs et enjeux du chapitre ] Repérer comment s’organiser pour préciser son idée de business et rédiger le plan d’affaires. Repérer quelles personnes rencontrer pour mieux définir son projet. Identifier les sources potentielles de financement de son projet. Prendre le temps de faire le point sur le besoin ou non de protection de son idée.
La démarche de construction d’un plan d’affaires consiste à passer d’une idée, plus ou moins précise, à un projet clair, argumenté, séduisant, rentable. Les grandes étapes que nous vous présentons ci-contre sont un exemple de processus progressif de construction pour élaborer votre plan d’affaires.
Une certitude : vous aurez plusieurs itérations ! En avançant, vous découvrirez qu’il vous manque une information indispensable, que vos hypothèses initiales ne sont pas crédibles, que l’organisation envisagée est trop coûteuse, etc. Et vous aurez à ajuster, corriger, voire recommencer !
Dans ce chapitre, nous allons donc voir auprès de qui prendre conseil pour affiner votre projet, vers qui aller chercher de l’argent, et dans le chapitre suivant, nous aborderons le sujet de l’équipe porteuse du projet. Dans ce chapitre, nous verrons aussi la question de la protection de votre idée, car elle peut nécessiter des actions immédiates.

Les grandes familles de lecteurs potentiels du plan d’affaires

Osez prendre conseil
Le créateur ou le repreneur, par timidité, crainte des critiques, peur de se faire pirater son projet peut hésiter à prendre conseil... Bruno Tesson, président du Campus des dirigeants 1 , qui a croisé dans sa vie nombre de créateurs d’entreprises, donne trois conseils à ceux qui mettent en place un plan d’affaires. « Allez rencontrer beaucoup de monde pour présenter votre projet et demandez instamment la contradiction : qu’est-ce qui va faire capoter mon projet ? Qu’est-ce qui fait que cela ne marcherait pas ? Qu’est-ce qui ne tourne pas rond ? Une fois que vous avez fait le plan financier prévisionnel, revoyez-le en divisant le chiffre d’affaires par deux et en maximisant les charges puis demandez-vous : est-ce encore jouable ? Faites-vous accompagner : il y a plein de réseaux en France qu’on peut solliciter ; on peut aussi créer un comité d’accompagnement et le voir au moins cinq fois par an, lui soumettre des questions, solliciter sa contradiction, etc.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents