Essentiel Prépa n°35 - février 2020
22 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Essentiel Prépa n°35 - février 2020

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
22 pages
Français

Description

Essentiel Prépa n°35 - février 2020

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mars 2020
Langue Français
Poids de l'ouvrage 11 Mo

Exrait

févrIer 2020|N° 35
PréPaS éCoNoMIqueS et CoMMerCIaLeS ENTRETIEN PAROLES DE PROFS HERbERT CàsTÉRàn LEs àRTs lîbÉRàUx OU là FORcE (eM STRàsbOURg) DU cOnTînUUm clàssEs pRÉpàRàTOîREs-gRànDEs ÉcOlEs
Concours : le compte à rebours a démarré !
DÉBAT ensEîgnEmEnT sUpÉRîEUR ET màRQUE : Un màRîàgE lOngTEmps cOmplîQUÉ
L’ESSEnTIEL DU SUP
PréPaS
NOUVEAU BAC : PRÉPAS ET GRANDES ÉCOLES S’INTERROGENT LE nOUVEàU bàc pROVOQUE EncORE bEàUcOUp D’înTERROgàTîOns Dàns l’EnsEîgnEmEnT sUpÉRîEUR. NOTàmmEnT sUR là plàcE QUî TîEnnEnT lEs màThs ET sUR lE nîVEàU FUTUR DEs bàchElîERs. Là COnFÉREncE DEs gRànDEs ÉcOlEs VîEnT DE lUî cOnsàcRER Un DÉbàT Dàns lE càDRE DU lycÉE LOUîs-LE-GRànD.
édIto + SoMMaIre
« NOUs sOmmEs À là cROîsÉE DEs chEmîns ET nOTàmmEnT sUR là plàcE DEs màThÉmàTîQUEs QUî REsTEROnT lE sOclE À l’EnTRÉE DE nOs ÉcOlEs. Màîs QUEllE cOmbînàîsOn sERà là plUs EicàcE TànT pOUR EnTRER En bàchElOR QU’En clàssE pRÉpàRàTOîRE ? », s’îNterroge la prÉsîdeNte du Chapître des Écoles de maNagemeNt et vîce-prÉsîdeNte de la CoNÉreNce des graNdes Écoles, Alîce GuîlhoN, quî peNse dÉjà à la « uture rÉvîsîoN et sîmplîficatîoN des coNcours ». UN tout Nouveau « Groupe opÉratîoNNel coNcours », rÉuNîssaNt les Écoles de maNagemeNt et les respoNsables de la BCE et d’Ecrîcome, vîeNt d’aîlleurs d’être crÉÉ au seîN de la CGE pour y travaîller. « qUE DEVîEnDROnT lEs jEUnEs înTÉREssÉs pàR lEs scîEncEs màîs QUî n’OnT pàs FàîT DE màThÉmàTîQUEs ? », s’îNterroge plus partîculîèremeNt LaureNt ChampaNey, vîce-prÉsîdeNt de la CGE et dîrecteur gÉNÉral des Arts et MÉtîers (uNe questîoN margîNale eN premîère maîs quî preNdra de l’ampleur eN termîNale avec l’abaNdoN possîble de la spÉcîalîtÉ mathÉmatîques). « Je me demaNde jusqu’à quel poîNt îl aut mettre des programmes de rattrapage daNs l’eNseîgNemeNt supÉrîeur pour des Élèves quî auraîeNt abaNdoNNÉ telle ou telle ormatîoN. ON passeraît aîNsî du «ouî sî» au «ouî avec» eN lîceNce », leur rÉpoNd Pîerre Mathîot, co-pîlote du ComîtÉ de suîvî de la rÉorme du bac et du lycÉe, dîrecteur de ScîeNces Po Lîlle et secrÉtaîre gÉNÉral de la CGE. LEs clàssEs pRÉpàRàTOîREs ÉcOnOmîQUEs ET cOmmERcîàlEs sOnT pàRTî-cUlîèREmEnT TOUchÉEs pàR UnE RÉFORmE QUî sUppRîmE là DîchOTOmîE eS ET S ET DOnc eCe ET eCS. SeloN la Note « Choîx de troîs spÉcîalîtÉs eN premîère gÉNÉrale à la reNtrÉe 2019 » îl allaît cette aNNÉe 15 combîNaîsoNs d’eNseîgNemeNts de spÉcîalîtÉs de premîère pour retrouver 80% des Élèves. Les filles oNt plus Élargî leurs choîx que les garçoNs : îl aut 17 trîplettes pour retrouver eNvîroN 8 filles sur 10 alors qu’îl suit de 13 trîplettes pour retrouver la même proportîoN de garçoNs. Les eNseîgNemeNts « scîeNtîfiques » (sau SVT) oNt plus souveNt ÉtÉ choîsîs chez les garçoNs que chez les filles. À l’îNverse les eNseîgNemeNts d’humaNîtÉs, de SES, d’hîstoîre-gÉographîe-gÉopolîtîque et scîeNces polîtîques comme laNgues-lîttÉrature par les filles. ENfiN les Élèves du prîvÉ soNt plus Nom-breux à avoîr choîsî les maths (73% coNtre 67%) et la physîque-chîmîe (50% / 46%). Maîs quelles spÉcîalîtÉs voNt être coNservÉes eN termîNale ?
Olivier Rollot, rédacteur en chef
ORollot
2
Sommaire
4
5
6
7
8
9
11
FéVRIER 2020N° 35
LES ESSENTIELS DU MOIS
• Palmarès des prépas EC 2020 : la synthèse • Classement des écoles de managementde l’Etudiant : le retour • @NousAussi : un #metoo des écolesde management ? • KEDGE lance le Parcours« Management Associatif » de son PGE • TBS va ouvrir un nouveau campusà Barcelone • Skema ce n’est plus seulementune business school e • GEM inaugure l’apprentissage duXXIsiècle sur son GEM labs • La Fondation EM Normandie propose de parrainer les espaces de l’école • Femmes dirigeantes : les Grande écolesde management plutôt bonnes élèves • Happyatschool® : ces établissementsou il fait bon étudier Le nouveau campus parisien de NEOMA dévoilé • Toujours plus d’étudiants • L’enseignement supérieur privé performe • Des bourses pour les élèves de prépas
PAROLES DE PROFS
• Le passé a un bel avenir
DOSSIER
14 •Concours : le compte à rebours a démarré !
ENTRETIEN
18Herbert Castéran, • Directeur général de l’EM Strasbourg
DÉBAT
21 • Enseignement supérieuret marque : un mariage assumé
« L’Essentiel du sup »est uNe publîcatîoN du groupe HEADway Advîsory, SAS au capîtal de 30000 €, RCS 53298990200046 Parîs, CPPAP 0920W93756, 33, rue d’Amsterdam, 75008 Parîs. Directeur de la publication:SÉbastîeN Vîvîer-LîrîmoNt. Rédacteur en chef :Olîvîer Rollot (o.rollot@headway-advîsory.com). Responsable commerciale :FaNNy Bole du ChomoNt (.boleduchomoNt@headway-advîsory.com). Création graphique et mise en pages:élîse Godmuse / olo.ÉdîtîoNs Photo de couverture:AîmPîx / Shutterstock
N A N T E S| B P A R I S  | | C H E N Z H E N | S E I J I N G H E N G D U
*De l’audace, toujours !
*
PROGRAMME GRANDE ÉCOLE
e 6 CLASSEMENT SIGEM
DEPUIS 18 ANNÉES CONSÉCUTIVES
« Parce que l’audace s’affirme avec le savoir, nous développons vos expériences, Parce que le talent s’exprime grâce à la culture, nous multiplions les influences, Parce que leadership et responsabilité doivent se faire écho, nous visons plus haut. Notre vocation ? Vous permettre de développer la vôtre ! » Nicolas ARNAUD Directeur Audencia Grande École
e 5 INSERTION PROFESSIONNELLE
L’ÉTUDIANT
audencia.com
L’ESSEnTIEL DU SUP
PréPaS
L’eSSeNtIeL du MoIS
Palmarès des prépas EC 2020 : la synthèse Challenges, l’Etudiant, Le Figaro et Major Prépa, le paysagedes classements des classes préparatoires est particulièrement encombré cette année. Notre synthèse. rîNcîpal coNstat : les rÉsultats varîeNt seloNCôtÉ ECS, toujours sur le même paNîer, uN trîo royal qu’oN prÉseNte certaîNes des meîlleures classespreNd le pouvoîr avec SaîNte-GeNevîève quî s’împose CoPet SaîNte-Marîe (LyoN).mmercîa ou JA FormatîoN) ou sî oN les rÉuNît sous prÉparatoîres prîvÉes sous leurs deux labels devaNt les deux plus graNd lycÉes parîsîeNs : Louîs Le (Ipesup ou PrÉpacom, INtÉgrale ou INîtîale, PrÉpaGraNd et HeNrî IV. SuîveNt notre-Dame du GraNdchamp uN seul. C’est ce qu’oNt dÉcîdÉ cette aNNÉe de le aîre L’Etudiant célèbre Ipésup et Intégrale.Le classemeNt Le Fîgaro et Major PrÉpa au coNtraîre de l’EtudîaNt et de l’îNtÉgratîoN daNs le « top 6 » de l’EtudîaNt (EDHEC, ChalleNges. emlyoN, EnS Parîs-Saclay, ESCP Europe, Essec, HEC) Challenges sacre Intégrale et Ipésup.CôtÉ ECSle doNNe la vîctoîre à IpÉsup devaNt MadeleîNe-DaNîÉlou palmarès des prÉpas ÉcoNomîques et commercîales deet PrÉpa CommercîacôtÉ ECE. INtÉgrale Ne se classe ChalleNges sacre troîs lycÉes prîvÉs: INtÉgrale devaNtque 8ème. Il aut aller jusqu’à la 7ème place pour trouver SaîNte-GeNevîève (4 places de gagNÉes par rapport aule premîer lycÉe prîvÉ : Ampère à LyoN. ClassemeNt 2019pour celle quî se rapproche maîNte-CôtÉ ECSINtÉgrale preNd sa revaNche eN s’împosaNt NaNt d’uNe place de leader qu’elle a souveNt occupÉ du devaNt IpÉsup et PrÉpa Commercîa. Premîer lycÉe côtÉ des prÉpas scîeNtîfiques) et IpÉsup (7 places de publîc Louîs-Le-GraNd est 5ème. mîeux !). INatteNdue premîère eN 2019 PrÉpa Commercîa Major Prépa vote Madeleine Daniélou et SainteGe rÉtrograde à la 4ème place. neviève.CôtÉ ECEMadeleîNe-DaNîÉlou s’împose de-CôtÉ ECEle palmarès est domîNÉ par IpÉsup devaNt vaNt FraNklîN et le lycÉe Ampère de LyoN. Ipesup et MadeleîNe-DÉNîÉlou et SaîNt-Louîs de GoNzague (FraNklîN) PrÉpacom rÉuNîs se retrouveNt classÉs 5ème (et quî gagNe troîs places. 3ème pour l’îNtÉgratîoN daNs le seul « top 3 » parîsîeN) Le Figaro donne la victoire à Madeleine DaniélouquaNd HeNrî IV passe de la 18ème à la 6ème place et et SainteGeneviève.Sur le paNîer « top 5 » (HEC, INtÉgrale eN perd 15. Essec, ESCP, emlyoN Edhec)côtÉ ECE c’est le lycÉe CôtÉ ECS SaîNte-GeNevîève domîNe le palmarès eN prîvÉ MadeleîNe DaNîÉlou, à Rueîl MalmaîsoN (Hauts-gagNaNt deux places et trouve aîNsî le même classe-de-SeîNe), quî s’împose devaNt Ipesup-Prepacom meNt que pour les classes prÉparatoîres scîeNtîfiques. et SaîNt-Louîs de GoNzague (FraNklîN). Deux lycÉes Louîs-le-GraNd coNserve sa deuxîème place alors que lyoNNaîs, SaîNte-Marîe et Ampère, complèteNt le top 5. HeNrî IV perd soN sceptre et complète le podîum.
Classement des écoles de management EN BREF de l’Etudiant : le retour TBS protège ses étudiants
Après plus d’un mois de « maintenance » leClassement des écoles de management « masterisées » de l’Etudiantest de retour. Avec une grande gagnante : Skema qui, en gagnant deux points par rapport au premier classement publié en décembre, se retrouve propulsée au niveau de l’Ed-hec. Elle est ainsi la première école à en-trer dans le club très fermé des « pari-siennes » depuis… toujours. Tout juste derrière Neoma et Audencia perdent cha-
cune un point et une place. En gagnant trois points Kedge fait son entrée dans le top 10. Se reporter aux autres palmarès des business schools :l’Etudiant,Le Figaro, Le Point,Le Parisien,Challenges (2019), Challenges (2018) Les diplômés d’écoles de commerce jugent leurs écoles(EducPros 2018)
4
Depuis le 27 janvier 2020, TBS est la première école de management française à s’être dotée d’une application mobile favorisant la sécurité de ses étudiants à l’intérieur et en dehors de ses campus. Créée par deux jeunes diplômés de son Bachelor ïlière Innovation management, l’application BIGSIS Pro a été conçue pour prévenir les situations
FéVRIER 2020N° 35
EN BREF Prépas ECT : le thème du programme de droit
Le thème du programme de droit des classes préparatoires économiques et commerciales, option technologique des concours 2021 a été publié au Journal Ofïciel. Il s’agit de la « Protection et limites de l’exercice des libertés individuelles dans le cadre de l’activité économique ».
de harcèlement de rue, trouver refuge en cas de détresse et lancer une alerte lorsqu’un étudiant est témoin ou victime d’une agression. Elle est actuellement testée par 5 500 élèves sur les campus français de TBS et a vocation à être déployée dans une dizaine d’établissements d’ici à la rentrée de septembre 2020.
FéVRIER 2020N° 35
L’eSSeNtIeL du MoIS
EN BREF Nomination
TBS va ouvrir un nouveau campus à Barcelone
@NousAussi : un #metoo des écoles de management ? Comme beaucoup de strates de la société les écoles de management doivent faire face aux accusations de machisme, racisme ou homophobie. Beaucoup de travail a déjà été fait. près la publîcatîoN le 6 jaNvîer de l’eNquête deux aNs, HEC a aîNsî moNtÉ uNe Nouvelle structure deMedîapart (HumîlîatîoNs sexuelles, ho-“StudeNt Aaîrs”, composÉe d’uNe Équîpe de plus de aprèAs latrîbuNepar plus 500 alumNî pour sîgNÉe et de l’îNclusîoN de l’eNsemble des commuNautÉs mophobîe, sexîsme : voyage au seîN des20 salarîÉs. Cette dîrectîoN accorde «uNe împortaNce graNdes Écoles de commerce raNçaîses),spÉcîîque à l’îNtÉgratîoN, au respect de la dîversîtÉ dÉNoNcer le sexîsme des ÉtudîaNts des GraNdesÉtudîaNtes sur et eN dehors du campus d’HEC Parîs». Écoles de maNagemeNt ce ut au tour des INrockup-Comme à HEC beaucoup d’eorts oNt ÉtÉ aîts ces tîbles de publîerANtîsÉmîtîsme, racîsme, sexîsme : derNîères aNNÉes par les Écoles de maNagemeNt pour ploNgÉe daNs les dessous de l’Essec. La premîère rÉpoNdre aux crîtîques suîte aux ÉvÉNemeNts regret-rÉactîoN du dîrecteur gÉNÉral de HEC, Peter Todd, tables quî poNctueNt les cursus de leurs ÉtudîaNts. N’ayaNt guère apaîsÉ les esprîts îl est reveNu sur L’Essec a aîNsî NommÉ cette aNNÉe des «rÉÉreNts» sa posîtîoN daNsLes Echos Start. Il y coNesse au seîN de chacuN de ses programmes pour lutter NotammeNt «qu’îcî comme aîlleurs, Nous N’avîoNs coNtre les actes et vîoleNces à caractère sexîstes. saNs doute pas prîs coNscîeNce de l’ampleur du UNe « Charte du respect d’autruî » a ÉtÉ Établîe phÉNomèNe. Aujourd’huî, certaîNes tradîtîoNs N’oNt et l’École partîcîpe à l’Observatoîre des vîoleNces plus leur place daNs Notre eNvîroNNemeNt. C’est le sexîstes daNs l’eNseîgNemeNt supÉrîeur qu’a crÉÉ cas NotammeNt du sîte îNterNet sortîevauhallaN, quî l’uNe de ses alumNî. prÉseNtaît uNe îmage dÉgradaNte de Nos ÉtudîaNts, et quî a îNterrompu toute actîvîtÉ eN 2016». Depuîs
© TBS
KEDGE lance le Parcours « Management Associatif » de son PGE
Le Programme Grande Ecole de KEDGE propose depuis cette année aux étudiants investis de responsabilités managériales au sein des associations de l’école de va-lider le requis « expérience profession-nelle » du Programme via un semestre d’engagement à temps plein dans leurs associations au sein du parcours Mana-
Opérationnel à la ïn de l’année 2021, le nouveau campus de TBS à Barcelone sera situé au cœur du centre d’activité dédié à l’innovation de la capitale catalane, le @22, dans un bâtiment de 8000 m2 qui permettra à l’école d’accueillir à terme 1100 étudiants. TBS est installée à Bar-celone depuis plus de 20 ans et y reçoit aujourd’hui 600 étudiants.
gement Associatif. Au cours de leur se-mestre, ils bénéïcient d’un programme d’accompagnement sur-mesure (coaching professionnel renforcé, cycle d’ateliers autour des compétences managériales et de gestion, événements dédiés, etc.) construit et animé en collaboration avec les entreprises partenaires de l’école et en particulier les partenaires du disposi-tif Be-U de KEDGE, dispositif d’accom-pagnement au développement personnel et professionnel. Ce semestre se positionne sur la première partie de leur année de césure dans le cadre d’un Master 1 réalisé en 2 ans, en lieu et place d’un premier stage en en-treprise. Les étudiants partent ensuite 6 mois en stage, avant de poursuivre leur parcours académique.
José Milanoa été nommé directeur général du Groupe INSEEC U. La Présidente directeur général du Groupe, Catherine Lespine, a en effet «pris la décision de quitter sa fonction de INSEEC U. actuelle pour des raisons personnelles» selon le communiqué du groupe. Nommée maintenant « Senior advisor » du groupe INSEEC U,Catherine Lespineétait entrée dans le groupe à Bordeaux en 1986 comme jeune professeur et en avait repris les rênes en février 2003 au départ de son fondateur. José Milano avait quant à lui été nommé directeur général délégué en charge des opérations du groupe INSEEC U. en novembre 2019. ll avait quitté peu avant, en octobre 2019, la direction de Kedge BS qu’il occupait depuis juillet 2017.
Françoise Gri, présidente du Conseil de surveillance, assurera la présidence par intérim du Groupe INSEEC U.Eric Keff, aujourd’hui directeur administratif et ïnancier, est nommé directeur général délégué.
PréPaS
5
© Kedge BS
L’ESSEnTIEL DU SUP
L’ESSEnTIEL DU SUP
PréPaS
L’eSSeNtIeL du MoIS
FéVRIER 2020N° 35
Skema ce n’est plus seulement une business school ! Dix ans après la création de Skema sa directrice générale, Alice Guilhon, peut dresser un bilan très positif de son école. Avec son plan stratégique 202025, « Sky25 », elle entend devenir une « école de l’avant garde », un « acteur engagé » et « glocalisée ». ous sommes deveNus uN beNchmark daNsSKEMA va ÉgalemeNt dÉployer uNe polîtîque scîeNtîfique « Notre eNvîroNNemeNt et c’est posîtî. Leet des dîsposîtîs de traNsert, de açoN à «rÉpoNdre EN BREF n modèle est boN et îl aut maîNteNaNt alleraux eNjeux NoN seulemeNt scîeNtîfiques maîs socîÉtaux». 200M€ pour l’Edhec plus loîN.» Alîce GuîlhoN eNteNd aujourd’huîSeroNt aîNsî crÉÉs L’INstîtut FîNtech et l’INstîtut Ethîque L’Edhec va céder le contrôleNe plus aîre de Skema uNe « compreheNsîve school »& RSE à l’horîzoN 2025 pour structurer les relatîoNs de Scientiïc Beta à la société (« École multîdîscîplîNaîre »). Les ÉtudîaNts des SKEMAScîeNces-SocîÉtÉ. DaNs ce seNs, Skema va crÉer uN SGX, la Bourse de Singapour, sur la base d’une valorisationAI School or BusîNess de Raleîgh (Etats-UNîs), SKEMAThîNk-taNk pour agîr daNs tous les pays où Skema de 200 millions d’euros dont Law School or BusîNess de Belo HorîzoNte (BrÉsîl)est împlaNtÉ. « nous vouloNs preNdre part au dÉbat environ la moitié iront à et SKEMA DesîgN School or BusîNess eN FraNcepublîc sur des dyNamîques de socîÉtÉ, d’ÉducatîoN, l’école et l’autre aux autres actionnaires. Depuis 15 ans pourroNt Navîguer daNs les dîÉreNtes îNstîtutîoNsdÉmocratîe, etc. et pas seulemeNt de gestîoN.» C’est l’Edhec est ainsi parvenue pour acquÉrîr des compÉteNces daNs chaque pays.aussî la mîssîoN du Nouveau dîsposîtî SKEMA Socîal à faire de sa recherche en ïnance une source de«100% de Nos programmes seroNt hybrîdÉs pourVeNtures (au seîN de SKEMA VeNtures) afiN d’îNcuber revenus. En créant d’abord ormer des taleNts totalemeNt hybrîdÉs saNs aîreet de fiNaNcer des projets ÉtudîaNts doNt l’împact un centre de recherche pour développer sa notoriétéde la sîmple addîtîoN. Les taleNts que Nous ormoNssocîal est ort. puis en 2012 un spin off seroNt totalemeNt hors Normes», dÉîNît Alîce GuîlhoN. à Singapour, Scientiïc Beta, pour en vendre lesSkema se dÉveloppe maîs eNteNd bîeN rester fidèle à Après avoîr embauchÉ l’uN des proesseurs stars résultats aux professionnels soN modèle assocîatî et « NoN profit » eN FraNce. Maîs de la ïnance sous la formedu secteur, Phîlîppe WarîN, pour crÉer le laboratoîre d’indices. Chaque année cepas orcÉmeNt aîlleurs daNs le moNde où Skema pourraît moNtrÉalaîs SKEMA Global LAB îN AI quî a ouvert eN sont ainsi 55 milliards de Évoluer daNs de Nouvelles structures. Par exemple au dollars qui sont investis auseptembre 2019, Skema eNteNd aîNsî être uN acteur BrÉsîl avec l’INstîtut Dom Cabral. «L’eNtrÉe de Nouveaux travers des indices créés par majeur de l’îNtellîgeNce artîficîelle (IA). Et l’utîlîser. DaNs Scientiïc Beta. En touchant acteurs fiNaNcîers, quî voîeNt l’ÉducatîoN comme uN une commission sur chaquece cadre le processus Skema Way o LearNîNg (SKWol) îNvestîssemeNt comme uN autre, va provoquer des dollar placé, la part de cette doît permettre de toucher les ÉtudîaNts partout daNs recherche représentait 15%dÉgâts coNsîdÉrables daNs Notre secteur. nous Ne le moNde, sur toutes les plateormes, eN utîlîsaNt des des 120 millions d’euros partîcîperoNs pas à ce mouvemeNt », martèle Alîce de budget de l’école. outîls d’îNtellîgeNce artîficîelle (IA). CoNstataNt que GuîlhoN quî veut plus que jamaîs que soN École travaîlle les cabîNets de coNsultîNg soNt paroîs proches de la daNs uN esprît d’« EducatîoN or Socîetîes » eN parte-ormatîoN, Skema laNce ÉgalemeNt l’îNîtîatîve « Skema Narîat avec d’autres graNdes îNstîtutîoNs acadÉmîques. Advîsory wîth AI » pour accompagNer les eNtreprîses daNs l’utîlîsatîoN d’outîls d’îNtellîgeNce artîficîelle.
Le futur campus parisien de Skema BS © Skema BS
6
L’ESSEnTIEL DU SUP
PréPaS
L’eSSeNtIeL du MoIS
FéVRIER 2020N° 35
GEM inaugureLes étudiants de BSB EN BREF einternational affrontent un challenge l’apprentissage duXXIsiècle Depuis le 20 janvier et pour un semestre, les 450 étudiants sur son GEM labs de première année du Master Grande Ecole (MGE) de Burgundy School of Business (BSB) se sont lancés dans un grand challenge international Grenoble Ecole de Management (GEM) vient d’inaugurer son nouveau bâtiment comptant plus de 70 GEM Labs de 5000 m2 au cœur de la Presqu’île Scientiïque de Grenoble.institutions participantes. Ils doivent rééchir à des solutions innovantes, Nîque eN FraNce, cet îNvestîssemeNt de 15 M€ intégrant notamment l’Intelligence Artiïcielle, (doNt 11 M€ de la CCI) s’adresse à 3 publîcs : U sur des problématiques les appreNaNts, les porteurs d’îNNovatîoN et les proposées par l’entreprise leaders. «L’appreNtîssage vît depuîs plusîeursVinci Construction. Ce challenge regroupe aNNÉes uNe mutatîoN saNs prÉcÉdeNt. Avec GEM Labs, plus de 70 institutions Nous posoNs les bases d’uN Nouveau staNdard departicipantes : écoles d’ingénieurs, d’architecture, busîNess school quî Édère TechNologîe, INNovatîoN et de management, universités, SocîÉtÉ pour ormer les leaders et les maNagers daNs dont un tiers environ sont internationales. Pendant tout uN moNde eN pleîNe mutatîoN par la co-coNstructîoN © GEM le semestre de printemps, ils de compÉteNces et de coNNaîssaNces adaptÉes aux vont ainsi plancher sur l’une e• 2 espaces connectés : Street & Home : un appartement des problématiques réelles. dÉfis et eNjeux duX XIsîècle», explîque Lock Roche, et uNe rue recoNstîtuÉs pour meNer des expÉrîeNces le Dîrecteur GÉNÉral de GEM. sur le quotîdîeN ; KPMG et ESCP étudient A côtÉ de ses sîx salles de cours et espaces de co-wor-la Génération Z • TIMLAB, en partenariat avec l’entreprise KORUS : une kîNg, le GEM Labs se dîstîNgue par ses plateormes plateorme dÉdîÉe aux Équîpes projets et au desîgN La Fondation ESCP, ESCP phygîtales et îmmersîves : et KPMG France ont conclu thîNkîNg pour «ÉdÉrer des Équîpes autour de la • Shop connecté, en partenariat avec l’entreprise une « Professorship in New coNduîte d’uN projet îNNovaNt» ; Generation Management ». PICTURE : uNe boutîque de sports d’hîver et des Ce Professorship vise • Playground : une plateforme 100% dédiée aux serious techNologîes pour dÉcouvrîr le moNde du phygîtal ; à «élaborer une étude games crÉÉs par GEM et à la gamîficatîoN pour «s’îN-globale et empirique auprès • Mymarketlab, en partenariat avec les entreprises de la Génération Z pour terroger, se questîoNNer, chaNger de comportemeNt, AuchaN Retaîl et PaNzaNî : uN magasîN de proxîmîtÉ repenser le management se mettre eN sîtuatîoN pour preNdre des dÉcîsîoNs des entreprises de pour tester le utur du retaîl ; adaptÉes au coNtexte, et jouer l’îNNovatîoN».demain». Après une phase d’études seront formulées des propositions sur la « Génération Z » à l’épreuve du monde de l’entreprise. Un colloque de clôture sur le New Generation La Fondation EM Normandie Management réunira professionnels et étudiants. propose de parrainer les espaces de l’école
© EM Normandie
La Fondation EM Normandie lance son site Internetet une campagne de parrai-nage de ses espaces sur ses campus de Caen, le Havre et Paris ouverte aux par-ticuliers, aux entreprises et aux diplômés. Ils pourront donner leur nom ou celui de leur entreprise à une salle de classe, à un fauteuil d’amphithéâtre, à un espace par-tagé ou encore à un chêne vert récemment planté sur le futur campus du Havre de l’école. Certains espaces des campus de
7
Caen, du Havre et de Paris peuvent ain-si être rebaptisés pour 10 ans ou 25 ans. Pour ce faire, les donateurs choisissent leur campus, visitent chaque étage et sé-lectionnent un espace. Plusieurs diplô-més fortement investis dans l’école se sont d’ores et déjà positionnés et des pro-motions se mobilisent autour d’un espace portant leur nom. Prochainement la cam-pagne s’élargira aux campus d’Oxford et de Dublin.
CôtÉ GraNdes Écoles le pourceNtage est eNcore plus bas : 15% soît 33 dîrîgeaNtes parmî les 216 Écoles membres. Et ce soNt les Écoles de maNagemeNt quî moNtreNt la voîe. Parmî les 37 dîrecteurs des Écoles
L’eSSeNtIeL du MoIS
FéVRIER 2020N° 35
PréPaS
EN BREF Global MBA : Harvard BS retrouve son sceptre, HEC Paris gagne 10 places
L’ESSEnTIEL DU SUP
Créée en 2011, ChooseMyCompany re-cueille, analyse et publie des avis cer-tiïés de salariés, candidats, stagiaires, clients et fournisseurs. Elle vient de pu-e blier la 1 édition de sonClassement Hap-pyAtSchool®. Fondé sur les avis des étudiants il repose sur 5 thèmes : Instal-lations et Environnement, Enseignement et Pédagogie, Vie étudiante, Relations
8
aux entreprises, et Conïance en l’avenir : • pour les écoles de management, Auden-cia arrive en tête devant l’Iéseg et BSB ; • dans les écoles d’ingénieurs Polytech Nice l’emporte devant Escpci et Uni-LaSalle ; • côté universités Sciences Po, Paris-Dau-phine et l’université Panthéon-Sorbonne composent le podium.
Les business schools ont-elles un impact positif sur la planète ?
Femmes dirigeantes : les Grande écoles de management plutôt bonnes élèves Un peu plus de 16%, c’est en moyenne le pourcentage de femmesà la tête d’établissements supérieur en France. Les Grande écolesde management sont au-dessus de la moyenne. 0 uNîversîtÉs orgaNîseNt des ÉlectîoNs pour leur prÉsîdeNce cette aNNÉe. Y aura-t-îl plus 6 de emmes à leur tête alors qu’oN Ne compte aujourd’huî que 10 emmes parmî leurs 73 prÉsîdeNts soît 16%. UN pourceNtage eN baîsse par rapport au dÉbut des aNNÉes 2010 comme le soulîgNaîeNt les emmes dîrîgeaNtes rÉuNîes par l’AssocîatîoN des emmes dîrîgeaNtes de l’eNseîgNemeNt supÉrîeur, de la recherche et de l’îNNovatîoN lors de soN coNgrès aNNuel dÉbut 2020.
Happyatschool® : ces établissements ou il fait bon étudier
Plus largemeNt daNs l’UNîoN europÉeNNe la part de emmes à la tête d’ÉtablîssemeNts d’eNseîgNemeNt supÉrîeur est passÉe de 20% eN 2014 à 22 % eN 2017 seloN le documeNtShe Fîgures 2018 daNs lequel la CommîssîoN europÉeNNe prÉseNte uNe sÉrîe d’îNdîca-teurs sur l’ÉgalîtÉ emmes-hommes daNs la recherche et l’îNNovatîoN à uN Nîveau paN-europÉeN.
ème Seulement 5en 2018, 2ème en 2019, la Harvard business school retrouve une première place qui lui échappait depuis 2016 dans le Classement des Global MBA du Financial Times. A contrario l’Insead continue une lente descente : première en 2016, seconde en 2018, troisième en 2019 la voici quatrième cette année. De son côté HEC Paris connaît une spectaculaire progression en passant de ème ème ème la 19 à la 9 place. 79le MBA de emlyon BS se maintient (+1 place) alors que celui de l’Essec progresse ème de cinq places (88 ) ex æquo avec l’Edhec (qui perd 13 places par rapport à son classement 2018 après ne pas avoir été classé en 2019).
meNaNt au grade de master huît soNt des emmes : Isabelle Barth (INseec SBE), Alîce GuîlhoN (Skema), Patrîcîa Hart (ICD), StÉphaNîe LavîgNe (TBS), FloreNce Legros (ICn), DelphîNe MaNceau (neoma), Lamîa Rouaî (EBS) et FloreNce Roudîer (ESC ClermoNt).
Trois organisations internationales d’étudiants ont uni leurs efforts pour créer lePositive Impact Rating(PIR) qui a été présenté le 22 janvier lors du sommet de Davos. 51 écoles de 22 pays ont été auscultées. «Les étudiants exigent un changement de paradigme des écoles de commerce. Après que nous nous soyons massivement exprimés en 2019, le PIR nous permet maintenant d’agir avec les écoles pour accomplir ce changement profond», explique Clémentine Robert, présidente d’oikos International, une organisation internationale étudiante. Si 5 niveaux de performance sont déïnis, les 30 business schools classées se e répartissent tous entre les 3e et 4niveaux : « écoles en progression » (« Progressing schools ») et « écoles en de transformation » (« Transforming schools »). Neuf sont classées comme “transforming schools” (EADA Business School Barcelona, Maastricht University School of Business and Economics, University of Vermont - Grossman School of Business etc.) et 21 comme “progressing schools” dont, pour la France, Audencia, EDHEC, ESCP, Grenoble EM et KEDGE.
L’ESSEnTIEL DU SUP
EN BREF Une prépa, c’est quoi exactement ?
La Conférence des grandes écoles publie unevidéo sur YouTubepour présenter les classes préparatoires. Didactique et très bien fait !
PréPaS
L’eSSeNtIeL du MoIS
FéVRIER 2020N° 35
Le nouveau campus parisien de NEOMA dévoilé ème Il ouvrira ses portes à la rentrée 2021 dans le 13 arrondissement de Paris. Sur 6 500m² il pourra accueillir 1 500 étudiants. 80 millions d’euros d’investissement sont consacrés à son achat et à sa rénovation avec Eiffage. EOMA a aît vîsîter ses uturs locaux ce 22 jaNvîer. «Jusqu’îcî le « P » de Notre «RPR», Exencutîve. Avec ce Nouveau bâtîmeNt Nous alloNs Reîms-Parîs-RoueN ou RoueN-Parîs-Reîms, Ne comportaît que Notre sîège et des programmes pouvoîr Élargîr Notre ofre parîsîeNNe et de coNstîtuer uN levîer de croîssaNce pour Nos campus de Reîms et RoueN», explîque Mîchel-Edouard Leclerc, prÉsîdeNt de nEOMA BusîNess School quaNd le maîre du 13ème arroNdîssemeNt, JÉrôme Coumet, se Élîcîte de voîr uNe Nouvelle École rejoîNdre uN arroNdîssemeNt quî devoNs eNcore meNer des projets îmmobîlîers à Reîms est deveNu «le plus uNîversîtaîre de Parîs». et RoueN ce Nouveau campus Nous permet de uN lîeu coNNectÉ et modulaîre, avorîsaNt l’appreNtîssage de RemplaçaNt le campus actuel sîtuÉ daNs le 9ème demaîN, l’îNNovatîoN et la mîse eN rÉseau », dÉtaîlle arroNdîssemeNt, le Nouveau campus recevra des DelphîNe MaNceau, Dîrectrîce gÉNÉrale de nEOMA programmes postbac, des Mastères SpÉcîalîsÉs et des BusîNess School. Masters o ScîeNce aîNsî que l’Executîve MBA et des actîvîtÉs de ormatîoN coNtîNue. Le Programme GraNde nEOMA et Eîfage Immobîlîer prîvîlÉgîeNt uNe coNstruc-Ecole restera quaNt à luî exclusîvemeNt dîspeNsÉ sur tîoN respectueuse des eNjeux eNvîroNNemeNtaux et les campus de RoueN et de Reîms. «Alors que Nous vîseNt le label HQE (Haute QualîtÉ ENvîroNNemeNtale).
Toujours plus d’étudiants
En 2018-2019, l’essor du nombre d’étu-diants a été de 2,1 % (soit 56 300 étudiants) pour atteindre les 2,7 millions d’inscrip-tions (hors inscriptions simultanées en licence et en CPGE) selon l’étude de la DEPPLes effectifs d’étudiants dans le supérieur en 2018-2019.En cinq ans l’en-seignement supérieur aura ainsi accueilli 219 800 étudiants supplémentaires. L’aug-mentation concerne toutes les formations à l’exception des classes préparatoires aux grandes écoles qui voient leurs effectifs s’établir à 85 100 en 2018-2019, en baisse de 1,6% en un an. La baisse des effectifs concerne surtout la ïlière économique (- 5,4%) avec près de 1 000 étudiants en moins. La baisse est beaucoup moins pro-noncée en ïlière scientiïque (- 0,5%), tan-dis que les effectifs sont constants dans la ïlière littéraire.
L’enseignement supérieur privé performe
Depuis 20 ans, les inscriptions dans l’enseignement privé ont doublé tandis qu’elles n’ont augmenté que de 14% dans le secteur public. Au total le secteur privé accueille aujourd’hui 540 900 étudiants, franchissant la barre des 20% des étu-diants de l’enseignement supérieur (très exactement 20,2%) après une hausse de 0,8 point par rapport à 2017. 34% des étudiants du secteur privé sont inscrits dans une école de commerce, gestion et comptabilité (hors STS), 14% sont en lycée (STS, CPGE), 10% dans une école paramédicale ou menant aux fonc-tions sociales, 12 % en école d’ingénieurs, 8% dans une école artistique ou culturelle et 7% dans un établissement d’enseigne-ment universitaire privé.
9
Des bourses pour les élèves de prépas
Engagée aux côtés d’HEC Paris et de la Fondation HEC depuis 2015, la BRED offre à tous les étudiants boursiers de l’école des prêts à taux zéro et sans cau-tion ainsi que des bourses aux étudiants inscrits en classes préparatoires, sur tout le territoire. Anne et Frédéric Potter, respectivement directrice d’un groupe de recherche chez L’Oréal et fondateur deNetatmo, lancent de leur côté un fonds de dotation qui at-tribuera des bourses à des bacheliers scientiïques brillants, issus de milieux modestes et de zones géographiques dé-favorisées, pendant toute la durée de leurs études. Les dossiers d’inscription pour les bourses sont à remplir en ligne sur www.fonds-potter.org
© Neoma BS
L’ESSEnTIEL DU SUP
PréPaS
L’eSSeNtIeL du MoIS
FéVRIER 2020N° 35
Audencia fait peau neuveL’ISC s’est mobilisée EN BREF ème autour de la 2 Journée En 2017 Audencia a lancé les travaux de rénovation de son campus historique.mondiale de l’Education Ses étudiants disposent désormais de nouveaux espaces de travailSous l’égide de l’UNESCO et d’apprentissage, fraîchement rénovés.la 2 journée mondiale de ème l’Education a eu lieu le 23 janvier. L’ISC l’a célébré roîs amphîthÉâtres, le KNowledge Hub (ex-mÉ-par une fête de l’apprendre sur le thème «Apprendre dîathèque) et le StudeNt Hub (espace de travaîl avec plaisir». Dans ce cadre T ÉtudîaNt) du campus hîstorîque de JoNelîère, ont été dispensés des cours AudeNcîa AtlaNtîc Campus, oNt ÉtÉ traNsormÉs labellisés «Apprendre c’est partager» ou «Apprendre pour ofrîr uN cadre de travaîl moderNîsÉ. D’uNe superficîe c’est se poser des questions de 1080m², le KNowledge Hub dîspose dÉsormaîs deautrement» pendant toute une semaine. Cette même 222 places (au lîeu de 170 auparavaNt) sur lesquelles journée une grande «Carte les ÉtudîaNts peuveNt braNcher leurs ordîNateursde l’Apprendre» a permis aux étudiants de rééchir persoNNels. Huît salles de travaîl soNt exclusîvemeNt ensemble à ce que veut dire dÉdîÉes aux ÉtudîaNts, autoNomes pour leur rÉserva-apprendre et aux différentes méthodes d’apprentissage. © Audencia tîoN eN lîgNe vîa leur îNtraNet. 6 postes îNormatîques Au programme enïn un eN lîbre-servîce, NotammeNt pour la coNsultatîoN de places reste eN coNfiguratîoN coNÉreNce. A l’Étage, les Concours d’Éloquence et un «Mur du Partage» pour bases de doNNÉes, soNt coNservÉs. Les ÉtudîaNts2 amphîthÉâtres de 74 places chacuN soNt orgaNîsÉs immortaliser une phrase, peuveNt accÉder sur place à 11 000 ouvrages eN lîbre eN 3 plateaux, quî permetteNt uNe modularîtÉ des cours une idée ou souvenir à accès. Toujours daNs uNe logîque multî-campus, pluspartager autour du thème eN oNctîoN de la mÉthode pÉdagogîque choîsîe par du plaisir d’apprendre. de 17 000 ouvrages soNt dîspoNîbles eN rÉseau sur tous l’eNseîgNaNt. Deux ÉcraNs îNteractîs (BeNq) soNt sîtuÉs les campus NaNtaîs de l’École. ENfiN 8 documeNtalîstes sur les plateaux du haut et complèteNt l’ÉcraN prîNcîpal. soNt dîspoNîbles pour accompagNer les ÉtudîaNts daNs Tous les amphîs se pîloteNt vîa uN ÉcraN tactîle et soNt leurs recherches. totalemeNt automatîsÉs pour la lumîère, la projectîoN Les salles îNormatîques oNt laîssÉ place au StudeNt des cours et la dîfusîoN de documeNts audîo. Chaque Hub, espace ÉtudîaNts de 255m², quî comporte 95poste de travaîl dîspose d’uNe prîse Électrîque. places assîses doNt 6 bulles, permettaNt de rÉalîser des La lîvraîsoN du bâtîmeNt actuellemeNt eN rÉNovatîoN eNtretîeNs tÉlÉphoNîques ou skype. Cet espace combîNe sur AtlaNtîc Campus, rehaussÉ d’uN Étage supplÉmeN-places îNdîvîduelles, alcôves de 4 persoNNes et graNdes taîre de 250m², est prÉvue pour l’ÉtÉ 2020. Le campus tables pour des travaux eN groupe. Il comporte 25 agraNdî pourra accueîllîr à Nouveau l’eNsemble des ordîNateurs eN lîbre-servîce, et est accessîble 24/24h. actîvîtÉs et persoNNels dÉlocalîsÉs depuîs 2014 daNs Au rez-de-chaussÉe, le premîer amphîthÉâtre de 146 uN bâtîmeNt louÉ à quelques mîNutes de ce campus.
Éthique en RVI à Grenoble EM
Le casque de réalité virtuelle sur le visage nous voici plongés dans un cas concret qui interroge nos capacités éthiques : al-lons-nous vendre à tout prix des produits ïnanciers à des clients de notre banque pour remplir les objectifs ? C’est la ques-tion que pose leSerious Game Finethics qu’a développé Grenoble Ecole de Ma-nagement (GEM) pour «aider les fu-turs leaders à construire leur engage-ment éthique». «Il n’y pas de bonne ou de mauvaise réponse. Le but est de vivre l’expériences – environ ½ heure de réa-lité virtuelle – puis d’en discuter avec les autres étudiants», explique Isabelle Patroix, la directrice du «Playground» de l’école.
Grâce à la réalité virtuelle, le joueur se re-trouve propulsé au sein d’une banque pour son premier jour comme chargé d’affaires en période d’essai. Comme dans la réali-té, les réunions et les rendez-vous clients s’enchainent en jouant le rôle d’un jeune chargé d’affaires confronté aux réalités de l’entreprise. «Il n’y a pas de bon jeu sans dilemme et sans prise de décision forcé-ment difIcile. C’est une nouvelle façon d’accompagner les étudiants, mais aussi les entreprises qui pourraient nous pro-poser des scénarios», commente Isabelle Patroix. Intitulé «Fort Mac Monet» un scénario est ainsi en cours de réalisation sur la fermeture d’une rafïnerie.
10
L’ESSEnTIEL DU SUP
FRÉDÉRIC MUNIER
Professeur de géopolitique en classes préparatoires, professeur aIlié à Skema Business School, membre du CA de l’APHEC
PréPaS
ParoLeS de ProfS
FéVRIER 2020 N° 35
Le passé a un bel avenir Les arts libéraux ou la force du continuum classes préparatoires grandes écoles
dàns sOn OUVRàgE rElîER lEs cOnnàîssàncEs, eDgàR MORîn DÉclàRàîT QUE «cOnTRàîREmEnT À UnE OpînîOn RÉpànDUE, lE DÉVElOppEmEnT DEs àpTîTUDEs gÉnÉRàlEs DE l’EspRîT pERmET D’àUTànT mîEUx lE DÉVElOppEmEnT DEs cOmpÉTEncEs pàRTîcUlîèREs OU spÉcîàlîsÉEs. PlUs pUîssànTE EsT l’înTEllîgEncE gÉnÉRàlE, plUs gRànDE EsT sà FàcUlTÉ DE TRàîTER DEs pROblèmEs spÉcîàUx. C’EsT EllE QUî OpèRE ET ORgànîsE là mObîlîsàTîOn DE cOnnàîssàncEs pOUVànT ÉclàîRER chàQUE càs pàRTîcUlîER ».
EN Nous appuyaNt sur ce coNstat, Nous aîmerîoNs moNtrer deux choses daNs les lîgNes quî suîveNt. D’uNe part que les ormatîoNs de l’eNseîgNemeNt supÉrîeur les plus eicîeNtes soNt celles quî, prÉcîsÉmeNt, eNseîgNeNt cette îNtellîgeNce gÉNÉrale, prÉcîeux vîatîque pour peNser et agîr. D’autre part que les classes prÉparatoîres raNçaîses Ne reprÉseNteNt pas uNe exceptîoN, coNtraîremeNt à ce quî est souveNt airmÉ, maîs uN modèle d’ÉducatîoN humaNîste eNrîchî des acquîs et expÉrîeNces du moNde d’hîer et prÉparaNt à celuî de demaîN.
ET SI LE SYSTÈME FRANÇAIS DES CLASSES PRÉPARATOIRES AUX GRANDES ÉCOLES N’ÉTAIT PAS UNE EXCEPTION ? Aux Etats-UNîs, les ÉtudîaNts les plus brîllaNts oNt ace à uN choîx lorsqu’îls eNtameNt leurs Études supÉrîeures : aller à l’uNîversîtÉ ou îNtÉgrer uN collège d’arts lîbÉraux. Ces derNîers soNt moîNs coNNus à l’ÉtraNger que les graNdes îNstîtutîoNs de l’Ivy League ou
11
de la côte Ouest, maîs elles N’eN soNt pas moîNs prestîgîeuses, à l’îmage du Wîllîams College, coNsîdÉrÉ comme l’uNe des meîlleures îNstîtutîoNs du pays. Les collèges d’arts lîbÉraux soNt des uNîversîtÉs amÉrîcaîNes d’uN type partîculîer. CeNtrÉs sur le premîer cycle dît « uNdergraduate », îls dÉlîvreNt le grade de bachelor, accueîlleNt peu d’ÉtudîaNts – la plupart du temps moîNs de 2 000 – trîÉs sur le volet. Leur orîgîNalîtÉ Ne s’arrête pas là ; les eNseîgNemeNts y soNt à ort coNteNu îNterdîscîplîNaîre : phîlosophîe, lîttÉrature, mathÉmatîques, scîeNces expÉrîmeNtales, hîstoîre, socîologîe y oNt la part belle. Le but est de doNNer aux ÉtudîaNts de larges coNNaîssaNces, uNe capacîtÉ à dÉvelopper uNe peNsÉe crîtîque et autoNome, eN d’autres termes uN socle large de savoîrs, prÉproessîoNNels, quî ÉchappeNt par leur Nature-même à l’obsolesceNce. AjoutoNs que les proesseurs, à la dîfÉreNce de leurs collègues des
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents