Essentiel Prépa Hors Série 5 - décembre 2018
25 pages
Français

Essentiel Prépa Hors Série 5 - décembre 2018

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Essentiel Prépa Hors Série 5 - décembre 2018

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 décembre 2018
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

|DÉCEMBRE 2018 HORS SÉRIE N° 5
REPÈRES Concours 2019 : tout ce qu’il faut savoir sur la BCE et Ecricome
RETROSPECTIVE 2018
Une année dans
l’enseignement
supérieur. Tout ce
qu’il faut retenir de
l’actualité 2018 dans
les classes prépas
et les écoles de
management.
DOSSIER
Qu’attendent
les étudiants
du continuum ?
DIRECTEUR DE L’ANNÉE
Frank Bournois « En 2019, l’année
de notre bicentenaire, nous allons
réinventer notre modèle »
BSB
UNE EXPÉRIENCE
INTERNATIONALE
177 PARTENAIRES ACADEMIQUES DANS 53 PAYS
JUSQU’A 30 MOIS D’EXPERIENCE A L’INTERNATIONAL
bsb-education.com
DOUBLES DIPLÔMES PRESTIGIEUX
ÉCONOMIQUES
& COMMERCIALES
JE SUIS
LA GÉNÉRATION
D’UN MONDE QUI
SE RÉ-INVENTE
LEAD FOR CHANGEÉDITO
Sommaire
|DÉCEMBRE 2018 HORS SÉRIE N° 5
Vive les DIRECTEUR DE L’ANNÉE 4 à 7
Frank Bournois : « En 2019,
l’année de notre bicentenaire,
nous allons réinventer notre prépas ! modèle »
RÉTROSPECTIVE 2018 8 à 13
« Nous revendiquons
• De nouveaux programmes Grandes écolesnotre intérêt pour les campusCPGE qui représentent 70 % Les directeurs d’écoles de management • De nouvelles têtes
de nos effectifs en première sont unanimes : la classe préparatoire communications
année » • Toujours plus internationales !est la colonne vertébrale de leurs
Delphine Manceau • Une année de palmarèsécoles. Neoma BS
À tel point que les écoles du « Les CPGE sont
DOSSIER 14 à 16« haut du panier » la voie d’excellence
qui alimente le programme s’empressent chaque année d’en
Grande école de ESCP Europe recruter de plus en plus. Tout en créant de nouveaux
en France. » diplômes - bachelors, BBA, PhD, etc. - et en
Frank Bournois s’ouvrant à d’autres types de diplômés - français et
ESCP Europede plus en plus internationaux - par la voie des
admissions sur titre. Car le nombre de préparationnaires
ne parvient tout simplement pas à suivre la vitesse de
développement des écoles de management. Entre 1980 et 2017 si le nombre Qu’atendent les étudiants
d’élèves dans l’ensemble des classes préparatoires a plus que du continuum ?
doublé (passant de 41 000 à 86 000 élèves et de 10 500
à 20 000 en EC), les effectifs des écoles de
« Le projet développé
management ont été multipliés dans le même temps PUBLI-INFORMATION 17-18
au cours des années 90 par
par plus de… dix (ils sont passés de 15 800 à Audencia était de mettre les
174 500 étudiants). Les écoles sont donc en classes préparatoires au cœur de
capacité de recruter beaucoup plus largement notre stratégie et je reste fdèle à
dans les classes préparatoires qu’elles ne le font cette vision. » ESCP Europe :
Christophe Germain aujourd'hui pour peu que leurs ministères de tutelle l’avenir a 200 ans
Audencia BS consentent à ouvrir plus de places.
DOSSIER 19 à 21C’est clair : face aux critiques trop
nombreuses, face au défaitisme de
certains sur un modèle qui serait dépassé, les
classes préparatoires restent l’atout principal des écoles de
management françaises. La réforme du bac leur offre une
splendide occasion d’évoluer pour encore mieux répondre
aux attentes des lycéens. n Olivier Rollot Les enseignements
Rédacteur en chef
du Sigem 2018
« C’est la vocation de
REPÈRES 23 à 25
nos écoles de recruter des élèves
Concours 2019 : ce qu’il faut retenirissus de classes préparatoires
et, à ce jour, la majorité de nos
diplômés sont issus de ce
parcours d’excellence. »
"L ’Essentiel du Sup - Prépas" est une publication
François Roudier du groupe | SAS au capital de 30 000 €,
ESC Clermont | RCS 532989902 00046 Paris CPPAP 0920W9375
| |33 rue d’Amsterdam 75008 Paris
|Directeur de la publication : Sébastien Vivier-Lirimont
|Rédacteur en chef : Olivier Rollot
|o.rollot@headway-advisory.com
|Responsable commerciale : Fanny Bole du Chomont
|f.boleduchomont@headway-advisory.com - 01 71 18 22 62
Ont collaboré à ce numéro : Jean Ouillon et Aurore Jean-Marie |
Photo de couverture : ESCP Europe
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 2 DÉCEMBRE 2018 | HORS SÉRIE N°5PARIS | NANTES | BEIJING | SHENZHEN
PROGRAMME
GRANDE ÉCOLE
e e6 4
CLASSEMENT INSERTION
SIGEM PROFESSIONNELLE
DEPUIS 17 ANNÉES
CONSÉCUTIVES
«  Parce que l’audace s’affrme avec le savoir, nous développons vos expériences,
Parce que le talent s’exprime grâce à la culture, nous multiplions les infuences,
Parce que leadership et responsabilité doivent se faire écho, nous visons plus haut.
Notre vocation ? Vous permettre de développer la vôtre ! »
Nicolas ARNAUD
Directeur Audencia Grande École
audencia.com
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 3 DÉCEMBRE 2018 | HORS SÉRIE N°5DIRECTEUR DE L’ANNÉE
« En 2019,
l’année de notre
bicentenaire, nous
allons réinventer
notre modèle »
Avec son école ESCP Europe, Frank Bournois
aura marqué l’année 2018 de son empreinte.
En passant au statut d’EESC (établissement
d’enseignement supérieur consulaire) pour
acquérir son autonomie, en accédant à une
dimension de plus en plus digitale ou encore
en créant un MOOC consacré au continuum
avec l’APHEC et Skema. Autant de sujets
qu’il évoque avec nous tout en faisant
un large tour d’horizon de l’actualité de
l’enseignement supérieur et de son école.
Olivier Rollot : Quel regard portez-vous sur les dix dernières imaginer que des écoles classées par The Financial Times et
années qu’ont vécues les écoles de management depuis les doublement accréditées au niveau international (EQUIS, AACSB) –
premières lois Pécresse réformant l’enseignement supé- soit une douzaine des meilleures écoles – se voient accorder tout
rieur en 2008 ? de suite le grade.
J’aimerais que les fondations voient leurs activités décoller comme
Frank Bournois : Je constate d’abord un accroissement
consile font les écoles les plus puissantes, puisque nous avons un
dérable de l’impact des écoles de management à travers
l’acsystème fscal incitatif. et que Je regrette que l’Executive Education
croissement de leur taille. Ensuite une concurrence accrue entre
des écoles ne se soit pas encore assez développée.
ces écoles dans un contexte de concentration du secteur. Dans le
cadre du Sigem 80 % des élèves de classes préparatoires choi- O. R : En compagnie de l’APHEC (Association des
professissent aujourd'hui des écoles du top 10 quand ils étaient 50 % seurs des classes préparatoires économiques et
commeril y a seulement dix ans. Des opérateurs de taille de plus en plus ciales) et de Skema, ESCP Europe vient de créer le MOOC De
importante apparaissent et savent converger avec les universités : la Prépa aux Grandes Ecoles de Commerce : le bon
parSkema dans Hesam et l’université de Nice, l’Essec dans Paris cours pour moi ? Pourquoi porter cette attention
particuSeine, ESCP Europe avec une prochaine Alliance avec Paris I, etc. lière aux classes préparatoires ?
En 2002-2003 la création du grade de master a marqué les
F. B : Les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) sont
prémices de ces rapprochements. Aujourd'hui parvenir à créer un
la voie d’excellence qui alimente le programme Grande école de
grade de bachelor / licence donnerait plus de visibilité aux familles
ESCP Europe en France. Ce MOOC répond au constat que la
tranet un diplôme reconnu par l’État aux étudiants internationaux. Le
sition entre les classes préparatoires et les Grande écoles n’est pas
MESRI a raison de demander que soient défnis des critères pour
opérer un tri dans la prolifération des bachelors. Ainsi, on peut >>> suite page 5
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 4 DÉCEMBRE 2018 | HORS SÉRIE N°5
© ESCP EuropeDIRECTEUR DE L’ANNÉE
>>> suite de la page 4
aussi simple qu’on pourrait le penser. Nous devons expliquer ce mettre en œuvre un développement durable, responsable et
néanparcours dans lequel beaucoup se lancent avant tout parce qu’il est moins performant.
sélectif sans connaître très bien sa fnalité. Avec Alice Guilhon, la En 2015 nous avons introduit l’enseignement du coding.
→ Des campus
directrice de Skema, mais aussi une grande variété d’intervenants Aujourd'hui nos étudiants savent créer des applications. Nous
à rénover
– professeurs de prépas, autres directeurs, DRH - nous avons donc travaillons aussi à mieux leur faire comprendre les institutions
euroÀ l’aube de son
entrepris de tout expliquer dans ce MOOC : le rythme de la prépa, péennes. Pas parce que notre ambition principale serait de former bicentenaire en
ce qu’on y apprend, le passage dans la Grande école, etc. Nous des hauts dirigeants européens – même si nous avons pas mal 2019, le projet
traitons également la question du bachelor pour des étudiants d’Alumni qui travaillent à la Commission européenne à Bruxelles d’ESCP Europe
internationaux ou français. Bref des informations très larges desti- – mais parce que les dimensions politiques, institutionnelles, juri- passe notamment
nées aux jeunes et à leurs familles dans un outil moderne. diques sont nécessaires pour former de futurs leaders. L’Europe est par la rénovation
une zone économique pertinente et nous sommes les seuls à en de son campus
O. R : Les classes préparatoires correspondent toujours aux de République. être un acteur authentique !
attentes des lycéens ? Un processus qui
O. R : Ce sont des dimensions que plébiscitent vos passera sans doute F. B : Il y aura toujours un fux important de jeunes brillants qui
étudiants ? par un emprunt à auront envie de passer par une flière exigeante. Les prépas sont
« taux raisonnable »
très loin d’être en voie d’extinction ! Mais il faut aussi entendre F. B : Nos étudiants sont très attentifs au sens que nous donnons
selon son président,
des jeunes qui sortent du secondaire et se disent que la prépa est à leur cursus. Au monde solidaire. A comment travailler dans la Philippe Houzé
éprouvante. Qu’on peut se retrouver à la fn dans une toute petite durabilité sans nécessairement penser au profl pour soi mais également président
école. Qui ont une image déformée d’un rythme insoutenable. Sans avant tout pour sa communauté. Pour autant il ne faut pas opposer des Galeries
parler de ceux qui manquent, ou pensent manquer, de résistance, business proftable et « non proft ». On peut conjuguer profts et Lafayette), sachant
de résilience. Ceux qu’aux Etats-Unis on évoque un peu négative- bien commun, comme le rappelait Muhammad Yunus venu récem- que Berlin et Londres
ment comme la génération « snowfake » (focon de neige) parce ment s’adresser aux étudiants de l’école. C’est dans cet esprit que méritent également
qu’ils ne supporteraient pas la contradiction, la remise en cause, nous avons créé une chaire consacrée à l’économie circulaire avec des travaux alors qu’il
faudrait investir dans etc.. L’auteur Claire Fox les décrit dans un petit livre intitulé « I Find Deloitte.
de nouveaux locaux That Offensive ». C’est aussi à eux qu’il faut expliquer que la prépa
O. R : ESCP Europe a créé il y a trois ans un BSc in Manage- à Madrid comme à n’est pas une citadelle imprenable. En tout cas qu’elle l’est
nettement en 3 ans après le bac. Pourquoi avoir choisi ce format Turin. À Luxembourg ment moins que la médecine ou le droit.
quand vos concurrents, Essec, Edhec, emlyon, ont préféré enfn un campus
O. R : À la suite de la réforme du bac les classes prépara- un cursus en quatre ans ? associé spécialisé dans
l’Executive Education toires économiques et commerciales ECE (économiques) et
F. B : Nous avons choisi d’être dans le cadre du processus de est en cours de ECS (scientifques) pourraient être amenées à se réformer,
Bologne et de faire étudier nos étudiants sur trois pays pendant les lancement. voire à fusionner. Qu’est-ce qui vous paraît souhaitable ?
trois ans de leur cursus. L’enseignement des sciences humaines et
F. B : Il faut conserver des voies d’accès différentes à nos écoles et sociales y est aussi important que celui des méthodes quantitatives → Une stratégie
permettre à la diversité de s’exprimer. Pour se préparer au monde ou la découverte de l’entreprise avec vingt semaines de stages fondée sur la
croissancede demain, où la maîtrise des Big Data, la compréhension de l’In- dès la première année. Les entreprises réagissent très
favorableAlors que les 13 000 telligence artifcielle, sans parler de ce que nous ne connaissons ment en employant directement nos diplômés pour gérer de petites
business schools que pas encore, seront un socle indispensable, il faut maintenir un business units tandis que les diplômés de Master s’orientent vers
compte la planète fux d’étudiants très bien formés et solides en maths. Les jeunes des métiers plus centrés sur la stratégie, le top management. Les
sont en pleine Français sont aussi recherchés dans le monde entier parce qu’ils employeurs ont besoin des deux profls.
concentration, la
ont cette force assez unique. Nous aurons ainsi de plus en plus
O. R : Allez-vous recruter vos étudiants dans ce bachelor stratégie de ESCP
besoin de former des doubles profls de managers-ingénieurs,
Europe fondée sur sur Parcoursup ?
ou des étudiants capables de valider une licence en maths après la croissance et la
leur prépa. Ce que l’on veut tous éviter, ce sont les élèves moyens F. B : Nous y serons en 2020 mais uniquement pour nos étudiants marque. En phase
partout ! Comme le montre la recherche sur les leaders qui réus- français qui se défnissent par rapport à leur diplôme, nous a expli- d’accélération du
sissent, il vaut mieux être fort dans certains sujets tout en étant qué justement le ministère de l'Enseignement supérieur, de la développement de
formés à garder en tête la big picture que moyen partout. Recherche et de l’Innovation. Un étudiant, quelle que soit sa natio- ses programmes,
ESCP Europe est nalité, est français s’il a fni ses études secondaires en France ou
O. R : Vous faites partie des établissements qui se sont le par exemple passée dans un lycée français à l’étranger avec un baccalauréat.
plus mobilisés sur la notion de continuum entre les classes de 3500 à 5000 élèves
préparatoires et les Grandes écoles. L’enseignement que O. R : Vous participerez à une banque d’épreuves depuis 2014 et se
vous délivrez à vos étudiants va-t-il évoluer dans les an- commune ? dirige vers les 6 500 à
nées à venir ? l’horizon 2022. Pour
F. B : Beaucoup d’écoles voudraient créer une banque d’épreuves
autant le programme
F. B : Nous allons même effectuer un hackathon avec nos élèves avec nous. Mais si ESCP Europe, qui est une école européenne, Grande école ne va
pour y réféchir. Ce sont des utilisateurs avertis des dispositifs doit le faire ce sera essentiellement avec d’autres institutions inter- pas considérablement
pédagogiques. Notamment parce qu’ils étudient dans d’autres pays nationales. Ce n’est pas parce que nous entrerons dans Parcoursup augmenter ses
ou sont issus d’autres pays. En y associant des élèves qui y sont que nous serons moins internationaux ! Notre Bachelor ne compte efectifs, restant
déjà acculturés, nous allons leur faire tester de nouveaux dispositifs que 28 % de Français. autour des 400
pédagogiques en proftant par exemple de notre week-end d’inté- recrutés en première
O. R : L’actualité des écoles de management est marquée gration. Nous voulons ainsi associer le meilleur des deux mondes. année – avec une
par l’évolution de leur modèle économique. Le statut d’EESC hausse de 25 recrutés En 2019, l’année de notre bicentenaire, nous allons réinventer
(établissement d’enseignement supérieur consulaire), que en 2019 qui l’amène notre modèle.
vous avez adopté début 2019, peut-il évoluer ? à 395 - alors que les
Nous travaillons à cette refondation dans une démarche de start- autres programmes,
F. B : Il est sain qu’une école conserve un actionnariat majoritaire up attentive aux besoins du monde extérieur. Avec la volonté de et notamment le
disposant d’une minorité de blocage. Mais ces parts pourraient
maintenir les compétences à jour pour permettre à nos étudiants bachelor et les MSc,
passer de 51 à 33 %. Il pourrait aussi y avoir la possibilité de verser seront en hausse.de bien s’insérer dans le monde économique. Les business schools
des dividendes mais ceci doit être encadré. L’important est que le
ont traversé la mondialisation dans les années 90, le digital dans
les années 2000 et aujourd'hui un monde qui nous impose de
>>> suite page 6
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 5 DÉCEMBRE 2018 | HORS SÉRIE N°5DIRECTEUR DE L’ANNÉE
>>> suite de la page 5
statut nous donne le soutien accru de la Chambre de commerce et O. R : Où en est la constitution d’un nouveau regroupement
d’industrie Paris Ile de France et nous permette de progresser dans d’universités et de Grandes écoles qui que vous bâtissez
nos investissements. Entre 2014 et 2020 nous aurons ainsi doublé avec Paris 1 ?
nos effectifs en passant de 3500 à 7000 étudiants. En parallèle
F. B : Avec également l’Ined et la FMSH le regroupement Sorbonne
les dotations que nous recevons de la CCI sont en décroissance et
Alliances va offciellement voir le jour début 2019. Nous avons
atteindront le niveau 0 en 2020.
déjà organisé ensemble un événement « Refonder la recherche en
Aujourd'hui nous tendons vers l’équilibre budgétaire alors que nos
sciences humaines et sociales » le10 décembre.
besoins d’investissement sont énormes, que ce soit dans le
digiNous n’avons pas d’obligation à participer à un regroupement.
tal, dans les « student services » pour les carrières ou l’orientation,
Il s’agit pour nous d’expérimenter des projets concrets pour les
l’immobilier ou encore les ressources humaines. C’est dans ce
étudiants et les enseignants-chercheurs sans créer pour cela une
contexte la question de l’ouverture du capital se pose aux EESC.
lourde infrastructure. Nous avons beaucoup de champs
discipliO. R : La dimension internationale est cruciale pour les naires où nous pouvons travailler avec l’Ined – les démographies
écoles de management. On a le sentiment que la Chine d’entreprise par exemple – ou Paris 1 dans la gestion, le droit, les
→ Demain des pourrait peu à peu se refermer et envoyer moins d’étudiants mathématiques, l’économie,.... Bout à bout nous avons la capacité
actionnaires à l’étranger. Comment les business schools françaises de créer l’un des plus grands centres de gestion français. Certains
extérieurs ? peuvent-elles évoluer dans ce nouveau cadre ? de nos étudiants valident déjà des licences en maths à Paris 1
Devenu EESC avant leur entrée en double programme dans une école d’ingénieur.
er F. B : L’essentiel de nos étudiants vient d’Europe et 20 % du reste depuis le 1 janvier
du monde dont la moitié d’Asie soit près de 500 étudiants chinois O. R : Vous avez été nommé le 29 novembre président du 2018, ESCP Europe
s’interroge sur chaque année. ESCP Europe recrute des étudiants chinois de très jury du concours national d'agrégation de l’enseignement
l’entrée d’actionnaires grande qualité sans s’être implantée en Chine. Nous préférons supérieur pour le recrutement de professeurs des
universiextérieurs aux côtés conclure des accords avec les meilleures universités chinoises – tés en sciences de gestion. C’est la première fois qu’un
dide la CCI Paris Ile recteur d’école de management prend la tête d’un jury celles du « C9 », l’équivalent de la Ivy League américaine - comme
de France. D’autant Tsinghua à Pékin ou Jiao Tong à Shanghai ou CEIBS, également à d’agrégation de gestion. Comment l’interprétez-vous ?
que la loi Mandon, Shanghai, avec laquelle nous sommes en partenariat étroit.
qui a permis de créer F. B : D’abord je suis très honoré par cette nomination car elle est
le statut d’EESC, porteuse d'une lourde responsabilité : le recrutement des talents de O. R : Demain ces grandes business schools chinoises
pourpourrait évoluer pour raient-elles s’implanter en Europe ? l'enseignement supérieur de demain.
laisser plus de places En tant que professeur des universités à Paris 2, je suis
actuelleF. B : Il y a beaucoup de barrières à l’entrée. Dont la principale aux actionnaires ment en détachement administratif à la direction générale de ESCP
est la nécessité de posséder un corps professoral de qualité pour extérieurs même Europe. Je crois profondément au rayonnement nécessaire d'un
répondre aux exigences de la Commission d'évaluation des forma-si les chambres de enseignement supérieur européen. Tout comme l'enseignement
commerce devraient tions et diplômes de gestion (CEFDG).
supérieur européen doit dépasser les considérations nationales,
rester les actionnaires
l'enseignement supérieur français de qualité doit dépasser les O. R : Que pensez-vous de l’augmentation des frais d’ins-principaux. « Je freine
clivages Universités / Ecoles.cription des étudiants étrangers hors communautaires en plutôt l’accueil de
France que veut instituer le gouvernement ? >>> suite page 7nouveaux actionnaires
car l’école n’est pas
F. B : Il est logique que les non Européens contribuent plus dans
au niveau où elle
la mesure où leur gouvernement ne contribue pas au fnancement pourrait être et je
de l’enseignement supérieur. Bien sûr cela peut apparaître dissua-préfère qu’elle remonte
sif mais nous restons loin des niveaux de prix des Etats-Unis et de avant de regarder
beaucoup d’autres pays.des propositions
extérieures », confe
O. R : L’augmentation des droits de scolarité des Grandes
Philippe Houzé, pour
écoles de management a été forte ces dix dernières années.
lequel la « l’actionnaire
Jusqu’où peut-on aller ?éventuel doit partage
nos valeurs : nous F. B : Je suis très sensible au fait que les frais soient devenus
ne sommes pas un très élevés et je regrette que notre CCI ne puisse plus nous aider
business neutre, nous au même niveau qu’auparavant. Pour les classes moyennes le
aidons les jeunes à
montant des frais de scolarité de nos écoles représente des chiffres
devenir les meilleurs
astronomiques et des arbitrages familiaux diffciles et nous avons managers ».
tous en tête que leur progression ne doit pas être la première
variable à activer. Avec notre Fondation nous insistons beaucoup
sur le volet des bourses pour que jamais un étudiant ne renonce à
venir à ESCP Europe faute de moyens.
Nous sommes d’ailleurs préoccupés par la réforme en cours de
l’apprentissage. L’apprentissage est une modalité qui favorise la
réussite d’étudiants méritants sans surcharge pour les familles.
En réduire le fnancement, c’est risquer un surcroît d’inégalités
sociales. J’en arrive à penser qu’il faudrait parvenir à ce que les
familles scolarisant un enfant dans l’enseignement supérieur
bénéfcient d’un avantage fscal correspondant à une partie de leurs
frais déductible de leur revenu imposable. Sinon, nous risquons de
perdre de très bons étudiants.
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 6 DÉCEMBRE 2018 | HORS SÉRIE N°5DIRECTEUR DE L’ANNÉE
>>> suite de la page 6
Mon identité et mon parcours d'étudiant et de chercheur ont été savoir-faire en situation. À l’instar de ce qui se fait en entreprises
mixtes. Mon parcours professionnel l'est aussi. Une des fnalités pour les postes de dirigeants, c'est en fait un véritable assessment
des professeurs de gestion est de répondre aux attentes des entre- center avec trois épreuves distinctes appelées leçons : la première
prises tant du point de vue de la formation de leurs futurs mana- porte sur les travaux scientifques, la deuxième est une grande
gers que de la production de recherche dont leurs dirigeants ont leçon générale de gestion sur un thème tiré au sort et la troisième
besoin. leçon est un dossier traité dans le cadre d'une spécialité.
O. R : Qu’est-ce que signife aujourd'hui l’agrégation de O. R : Comment allez-vous composer votre jury ?
gestion ?
F. B : A parité. C'est-à-dire que je voudrais qu’il y ait quatre
F. B : Le concours d'agrégation des Facultés pour le recrutement femmes et deux hommes à mes côtés et qu'ils représentent à la
des professeurs des universités est un concours très exigeant. fois les grandes disciplines de la gestion des entreprises de demain
Les candidats doivent mobiliser beaucoup de compétences et de et les facettes du métier de décideur. n
Le campus londonien de ESCP EuropeESCP Europe
plus que jamais
à l’ère digitale
« Aujourd’hui un dean doit s’emparer de la question digitale ! » Frank
Bournois est allé cette année à la rencontre du monde digital en
rencontrant experts et entreprises. Son objectif: d e vraies innovations dans
la manière d’enseigner pour répondre aux besoins des entreprises mais
aussi de recruter ses étudiants. « Nous allons intensifer nos liens avec les
écoles d’ingénieurs pour avoir de plus en plus d’étudiants double
diplômés pour anticiper les besoins des entreprises ».
Des enjeux spécifques. Bâti sur un modèle multi-campus ESCP
Europe a, plus qu’aucune autre business school, la nécessité d’employer assez large. « Les entreprises veulent former dans le monde entier en
asles ressources digitales pour faire communiquer ses campus, ses étu - sociant le on line et le présentiel et nous allons créer un track « blended »
diants, ses professeurs. «N os activités numériques ne se substituent pas pour réunir les deux. » Un « mélangé » qui devrait être la norme dans
aux humanités classiques mais les complètent », assure Frank Bournois, les années à venir pour Frank Bournois. Le cours de « prérequis », qui
qui avait déjà introduit l’enseignement du coding dans son école il y a est proposé aux étudiants qui rejoignent l’école et rattrapent les cours
deux ans : « Un succès fou! M ais il faut aussi regarder du côté du design, pendant l’été, sera ainsi digitalisé en forme « blended » cette année.
de l’éthique, de la sociologie pour bien développer sa dimension digitale.
Notre idée directrice : le digital doit être au service d’une pédagogie aug- 20 experts interrogés. Au sein de l’observatoire des mutations
numémentée ». riques Netexplo sept grandes entreprises se sont jointes à ESCP Europe
D’ici 2022 un tiers des enseignements d’ESCP Europe seront dispen- pour mesurer ses impacts sur leur organisation. Vingt experts comme
sés en ligne, un autre tiers dans le cadre d’enseignements traditionnels Alex Lebrun (responsable de la recherche sur l’intelligence artifcielle
et le reste en petits groupes. « Nous nous appuierons largement sur des chez Facebook), Dov Moran (créateur de la clé USB) ou Karl Schroder
temps pédagogiques numérisés réalisées par notre corps professoral mais (un auteur de science-fction canadien) se sont interrogés sur ce qu’était
pas seulement. L’excellence est aussi développée dans nos établissements une entreprise à l’ère digitale. « Dans la Silicon Valley on se tient les uns
partenaires », reprend Frank Bournois. L’école construit aujourd’hui les autres, on « rely on one another ». Une start-up ne crée jamais
exacune grande bibliothèque numérique pour pouvoir utiliser dans ses tement le produit auquel elle avait songé au début. Le secret c’est le pivot,
cours l’ensemble des ressources de l’école. « Notamment en executive l’agilité, la capacité à pivoter d’un projet à un autre », confe Luc Julia, qui
education nous pourrons répondre de manière beaucoup plus rapide aux fut l’inventeur du système Siri d’Apple puis directeur de l’innovation
demandes des entreprises », commente Sergio Vasquez Bronfman, dean de Samsung. Cette qualité de « pivot » est essentielle et s’accompagne
associé en charge de l’enseignement numérique de l’école. Cela signife d’autres comme la résilience, la capacité à communiquer de manière
inégalement la nécessité de repenser les espaces de cours pour permettre à terculturelle ou, bien sûr, à travailler en groupe.
ce nouveau modèle de fonctionner. « Nous devons montrer à nos étudiants la force mais aussi les limites de
ESCP Europe a déjà créé trois MOOCs sur Coursera (en « éco-mana- ces technologies et notamment du transfert de la responsabilité du monde
gement », « management interculturel » et « business européen ») et à la machine », commente Sergio Vasquez Bronfman. L’expérience de la
surtout un master executive 100 % en ligne (l’EMIB). D’abord sur son Moral Machine du MIT, où un conducteur doit choisir entre plusieurs
campus de Madrid, puis en anglais et en français à la rentrée prochaine. options d’une voiture autonome confrontée à un accident, en est une
Cette année ce sont 42 étudiants qui le suivent du monde entier. « Nous excellente illustration. « Qui doit survivre, un enfant contre trois
pernous adressons à des personnes qui ne peuvent pas facilement se dépla- sonnes âgées, le conducteur ? Ce sont des enjeux moraux auxquels ne
decer et qui, où qu’ils soient, peuvent toujours accéder à la formation », vons pouvoir réféchir quand certains pensent même qu’une intelligence
explique Sergio Vasquez Bronfman. Autres libertés du cursus: c elle de artifcielle (IA) pourrait mieux être à même de juger qu’une intelligence
suivre son cursus au moment qui vous convient et dans un laps de temps humaine. » n
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 7 DÉCEMBRE 2018 | HORS SÉRIE N°5RÉTROSPECTIVE 2018 ÉCOLES DE MANAGEMENT
culture générale sont par exemple délivrés dès la première année.
Des parcours à la carte sont proposés pour faciliter l’intégration des
étudiants arrivés dès le bac et ceux qui intègrent l’école après une
classe préparatoire, une double origine qui est une spécifcité de
l’école. Mais c’est bien au cœur du cursus du programme Grande
école que se trouve l’évolution la plus notable. « Nous voulons mixer
des cours très classiques et d’autres très novateurs. Nous voulons De nouveaux également évaluer de différentes façons », explique
Jean-Christophe Hauguel, le directeur général adjoint de l’école. Pour donner
du temps à la réalisation de projets les étudiants n’ont depuis la programmes rentrée pas plus de 200 heures de cours par semestre (20 heures
par semaine au maximum).
Grandes écoles
: Grenoble EM devient une “school for
business and society”
« C’est notre responsabilité d’évoluer du modèle de la business Parce qu’elles veulent mieux assurer EN BREF school à celui de la « school for business and society ». Une grande
le continuum avec les classes → « Wake Up !, école doit répondre aux étudiants et au monde économique bien
Experiment, Jump » à préparatoires tout en stimulant les sûr. Mais elle doit aussi proposer une vision et des solutions aux
ICN BS grands défs humains. » Le directeur général de Grenoble EM, « sof skills » de leurs étudiants,
À l’occasion du Loîck Roche, passe aux actes en rénovant son programme Grande beaucoup de Grandes écoles de renouvellement de son école. Parmi les nouveautés à retenir : un thème par année pour management ont revisité leur PGE visa et de son grade
former des diplômés INSIDE (Inspirés, Novateurs, Sociaux, Intégrés,
master, le programme cete année. Florilège. Décideurs, Entrepreneurs), un nouveau séminaire de rentrée en
Grande école d’ICN
première année ou encore le renforcement de la capacité d’innova-va s’organiser en trois : emlyon BS tion des étudiants, de la réfexivité et de la transversalité.temps en 2019. En
En 2019 emlyon BS entend largement faire évoluer son mode « Wake Up ! »,
programme Grande école dans l’esprit « early makers » qu’elle la première année : Retrouver « l’esprit » de l’Inseec
développe depuis maintenant dix ans. « Nous devons préparer (L3) apportera un
Rebaptisée Inseec School of Business & Economics, l’Inseec est nos étudiants à exercer des emplois qui n’existent pas encore. grand nombre de
aujourd’hui en pleine refondation sous l’impulsion de sa nouvelle
cours fondamentaux À résoudre des problèmes dont on ne sait pas encore qu’ils
directrice : Isabelle Barth qui entend « retrouver l’esprit d’une et initiera les étudiants sont des problèmes. Dans cet esprit on ne doit plus seulement
école qui avait su être pionnière il y a 45 ans » : « Nous sommes à la pluridisciplinarité apprendre dans les écoles mais donner les conditions pour
aujourd’hui sur un « reset » complet de notre projet pédago-grâce aux modules apprendre », défend Thierry Picq, directeur early maker
developgique avec comme nouvelle baseline « Deep Education Takes You Artem. Intitulée ment de l’école. Il s’agit pour l’école de faire « sortir les élèves de
Further » (« Le savoir peut vous emmener très loin ») ». Une totale « Experiment » : la leur « zone de confort ». « Nous quittons le système classique par
deuxième année (M1) refonte qui s’adresse largement aux élèves issus des classes semestres avec des rentrées tous les deux mois et une offre de
verra débuter les cours préparatoires explique la directrice : « S’ils ont besoin d’un bagage cours qui s’adapte au projet de chaque étudiant », commente la
de spécialisation. en management, beaucoup d’étudiants issus de classes prépara-directrice du PGE, Nathalie Hector.La troisième année toires ne trouvent pas dans les écoles de « piste d’atterrissage »,
(« Jump ») insistera regrettent de ne plus suivre de cours de ceux qu’on appelle aux
sur la prise de décision : EM Normandie : renouveler Etats-Unis les « liberal arts » et qui regroupent la philosophie,
l’hiset complétera la la pédagogie toire, etc. ». Dans cet esprit « Humanité et société » sera le premier
spécialisation des
pilier de la nouvelle pédagogie dans la logique du « continuum » en À la rentrée 2018 l’EM Normandie a transformé sa pédagogie pour étudiants.
faisant d’ailleurs appel aux professeurs de classes préparatoires.« mieux répondre aux attentes de ses étudiants. » Des cours de
: Neoma BS : plus de modularité
et de rythme
Neoma BS a lancé un nouveau format de son PGE à la rentrée 2018
« Think Forward » à Skema BS pour lui donner « plus de modularité et plus de rythme », dans les
lieux d’études comme dans les contenus. « Nous renforçons le
va-etDepuis deux ans Skema BS est en pointe dans la mise en action du continuum
vient entre l’académique et le professionnel. Plutôt que de durer un
classes préparatoires / Grande écoles avec la création de cours d’humanités
an, l’année de césure – pour laquelle opte la grande majorité de nos
que dispensent des professeurs de prépas comme Frédéric Munier. Skema étudiants - pourra être divisée en deux périodes de six mois suivies
entend maintenant aller plus loin en renouvelant en 2019 son programme de cours. Le cycle master pourra être effectué en deux ou trois ans »,
Grande école autour de la notion de « Tink Forward » (« Penser demain »). explique la directrice du PGE, Sylvie Jean. Dans l’esprit du continuum
Appuyés sur trois grands cours consacrés aux grands enjeux géopolitiques a été créé un cours « Humanités & Management », qui permet aux
(dispensés par Frédéric Munier), économiques (Emmanuel Combes), philo- étudiants de faire le lien avec les grands auteurs qu’ils ont découvert
sophiques et de société (Gaspard Koenig) les étudiants doivent utiliser leurs en classe préparatoire et les cours de management. Par ailleurs le
connaissances pour s’interroger sur des thématiques comme « Si demain on « Parcours Entrepreneuriat Associatif » (PEA) associe cours le matin
colonise Mars qu’est-ce que les colons terriens vont décider d’y faire? ». « Seuls et projet associatif l’après-midi. « Ce parcours permet de vraiment
les étudiants qui auront eu une implication personnelle forte, pas seulement faire le lien entre les activités associatives des étudiants et leurs
suivi des cours mais participé activement à leur organisation, pourront obtenir études, générant des synergies et un apprentissage appliqué. Être
la certifcation « Tink Forward » », explique Patrice Houdayer, directeur des membre actif et impliqué de la vie associative c’est fédérer des
programmes, de l’international et de la vie étudiante de Skema. n équipes, gérer des budgets, monter des projets », insiste la directrice
de Neoma, Delphine Manceau. n
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 8 DÉCEMBRE 2018 | HORS SÉRIE N°5RÉTROSPECTIVE 2018 ÉCOLES DE MANAGEMENT
De nouveaux campus
L’ICN s’est implantée au sein du Cnit Paris La Défense
Parce qu’on étudie plus de la même façon, que les espaces doivent être
modulables et que les grands amphithéâtres sont de moins en moins utiles,
les écoles de management investissent de nouveaux locaux.
: KEDGE étend et rénove son campus l’Essec, installée également depuis quelques années au sein EN BREF
du Cnit. « Nous voulons uniquement y recevoir des étudiants marseillais → De nouveaux campus
en executive education et dans notre PhD. Pas en bachelor où à Paris C’est un budget de 19 M€. La CCI Marseille Provence et Kedge
le marché est déjà très occupé à Paris », détaille le responsable On annonce également Business School vont étendre et rénover le campus marseillais
du développement du campus, Philippe Brugeilles. 10 étudiants pour 2019-2020 la création de Kedge BS dans le quartier de Luminy. Il s’agira à la fois de
en PhD, tous étrangers, sont déjà sur place et seront rejoints en de nouveaux campus rénover et améliorer le campus existant pour répondre aux enjeux
octobre prochain par ceux du MSc Management numérique puis, à Paris pour Grenoble énergétiques et de construire une extension de 6 600 m². Kedge
EM, HEC (en formation en avril 2019, par ceux d’une session « coach professionnel ». pourra ainsi disposer d’un campus adapté aux objectifs de
croiscontinue), Kedge (pour « Nous recevons également les alumni de l’école en poste à La sance des effectifs – ils doivent passer de 4 000 aujourd’hui à intégrer un nouveau Défense pour des rencontres informelles », détaille la directrice
5 000 dans les 5 ans à venir – tout en disposant d’un campus 2bâtiment de 3200 m de l’ICN, Florence Legros.
High-Tech et doté d’un label de performance environnementale Cour Saint-Emilion) ou
« Bâtiments Durables Méditerranéens ». Inauguration en 2020. encore Skema. 2: 6 000 m de plus pour Audencia
Après l’inauguration de son MEDIACAMPUS en septembre 2017, : Neoma investit 300 millions d’euros
le bâtiment rénové d’Audencia sera livré d’ici au premier trimestre dans de nouveaux locaux
2020 sous le nouveau nom d’Atlantic Campus et comprendra
À travers un nouveau plan stratégique établi sur cinq ans, Neoma 6 000 m² supplémentaires. L’occasion également pour l’école de
affche ses ambitions : se développer fortement et devenir le se pencher sur sa dimension digitale. « Nous réalisons un
diagnos« challenger innovant » des plus grandes business school inter- tic global, des programmes à la gestion des étudiants ou des
bâtinationales. Concrètement, il s’agit notamment d’élargir l’offre de ments, avec IBM pour défnir à la fn de l’année calendaire une road
formation en repensant les campus. Ainsi, l’école va déménager map qui nous permettra de nous structurer et d’identifer un ou
dans de nouveaux locaux parisiens à l’horizon 2021. Démarche deux grands projets », confe son directeur, Christophe Germain. n
similaire à Reims et à l’étude à Rouen. Avec en tout un
investissement de 300 millions d’euros, l’école souhaite ainsi créer
des « campus ouverts et modulaires » et « inventer une nouvelle
expérience étudiant cohérente avec les pratiques des nouvelles
générations ».
emlyon reviendra à Lyon
: Un nouveau campus en centre-ville en 2022pour Toulouse BS
50 ans après s'y être implantée et pour ses 150 ans, emlyon BS déménagera Dans le cadre de son statut d’EESC (établissement
d’enseigneen 2022 de sa banlieue d’Ecully pour se réinstaller à Lyon dans le quartier ment supérieur consulaire) la chambre de commerce et
d’indusGerland. Un projet qui ne date pas d’hier. Il y a dix ans, en 2008, le pré-trie de Toulouse, tutelle de l’école, va monter au capital de l’école
sident de la chambre de commerce et d’industrie de Lyon, évoquait déjà cet pour un montant de 27 M€, autant en bâtiments qu’en capital.
éventuel déménagement (relire dans 20 minutes). « Nous devons faire face Et le premier investissement de Toulouse BS sera de taille : un
à des besoins de croissance, qui nécessitent un lieu de connexion aux autres nouveau campus « basse consommation » va être construit au
écoles et au monde », explique Bernard Belletante, le directeur général de centre de Toulouse - le lieu est encore à défnir - pour une
inaul’emlyon. Le coût du projet est estimé entre 85 et 90 millions d’euros. Ce guration à la rentrée 2024. Doté d’un budget d’investissement
qui correspond à peu près aux loyers que l’école paye aujourd'hui et préfère de 100 M€ - foncier et bâtiment - ce projet va faire passer la
2 rembourser en empruntant. nsurface de l’école de 25 000 à 33 000 m .
→ L’objectif de l’école de parvenir à dégager en 2023 à un chifre d’afaires : L’ICN s’est implantée à Paris
total de 170 M€ par an (contre 100 M€ aujourd'hui).
L’ICN a ouvert cette année les portes de son nouveau campus
parisien au cœur de La Défense quelques étages au-dessus de
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 9 DÉCEMBRE 2018 | HORS SÉRIE N°5
© ICN BSRÉTROSPECTIVE 2018 ÉCOLES DE MANAGEMENT
→ Bernard Belletante De nouvelles têtespasse le relai
Six écoles de management post prépas ont changé de directeur en 2018.
Elles étaient huit en 2017 : en deux ans ce sera près de la moitié des
er écoles de management délivrant le grade de master qui auront changé Le 1 septembre 2018,
emlyon business school de direction.
est devenue une SA à
conseil de surveillance et Céline Fauchot a pris la direction de la Isabelle Barth a pris la direction générale
erdirectoire. Le 1 avril SCBS (South Champagne Business School, de l’Inseec BS (devenue Inseec School of
2019 Bernard Belletante, er groupe Yschools ex ESC Troyes) le Business and Economics) le 1 juillet 2018
président du directoire, er1 décembre 2018. Elle succède à Alice dont elle a depuis entrepris une large verra ses fonctions évoluer
Dufour qui occupait le poste depuis 2016. réforme du programme Grande école en devenant
viceCéline Fauchot est diplômée de l’ESC Pau (relire son entretien). Succédant à Cathe-président du conseil de
complété et d’un master en Management international. Son rine Lespine, qui conservait le poste en plus de la direction de surveillance. Tawhid
parcours professionnel s’est construit sur 25 ans d’expériences tout le groupe Inseec U., Isabelle Barth est également respon-Chtioui, actuel directeur
industrielles dans des domaines d’activités très variés comme général d’emlyon Africa, sable de « l’animation et de la valorisation de la recherche du
l’industrie automobile, l’industrie mécanique ou l’industrie médi-est nommé au poste de groupe » et de ses cinq grandes écoles (Inseec, ESCE, EBS,
président du directoire et cale et dans des structures de dimensions différentes allant de la ECE, UIM).
Dean d’emlyon business start-up jusqu’à la multinationale. Elle était jusqu’ici directrice Directrice générale de l’EM Strasbourg Business School de
school et prendra ses marketing EMEA (Europe, Moyen Orient, Afrique) au sein de 2011 à 2016, professeur des universités, Isabelle Barth est
fonctions à la même date. Zimmer Biomet et de LDR Médical à Troyes.autant reconnue pour ses recherches que pour sa capacité à
les rendre accessibles au plus grand nombre sur Linkedin ou le
→ Di di e r J o ur d a n
Directeur général adjoint d’Audencia depuis Huffngton Post.prend sa retraite
plus de 10 ans, Christophe Germain a été → Début septembre Rémy Challe a quitté son poste de dean de Après 26
nommé directeur général d’Audencia BS le années l’INSEEC Business School.
24 avril 2018. Un poste qu’il connaît bien passées à la
pour en avoir assuré l’intérim en 2016 avant tête de Sébastien Chantelot, 41 ans, a rejoint le
la nomination d’Emeric Peyredieu du Char-Montpellier BS, Didier Groupe Sup de Co La Rochelle en qualité de
Jourdan, 64 ans, va lat. Depuis il s’était largement consacré à la création de l’antenne directeur de l’école de management
prendre sa retraite à la fn chinoise d’Audencia : la SABS (Shenzhen Audencia business (La Rochelle Business School) et directeur
de l’année. Sous la school). Diplômé d’un doctorat (Université Bordeaux IV) & de délégué aux affaires académiques du direction de Didier l’IHEE (Institut des hautes études de l’entreprise), Christophe groupe. Il était directeur de l’ESC Pau depuis Jourdan, l’ex-ESC Germain a occupé successivement à Audencia les postes de
août 2015. Titulaire d’un doctorat en sciences économiques de Montpellier qui directeur adjoint du programme Grande école (2002 – 2007), l’Université Toulouse Capitole, sur le thème de l’innovation, de la accueillait 353 étudiants
directeur académique (2007-2015), directeur général adjoint créativité, et des territoires, il a plus de 15 ans d’expérience dans pour 3,1M€ de budget en
(2010 – 2015/ 2016 - 2018), directeur général par intérim 1991-92, est devenue l’enseignement supérieur et la recherche en France et à
(janvier 2016-septembre 2016), directeur général de Shenzhen Montpellier Business l’international.
Audencia Business School (2016 – 2018).School et forme En parallèle de ses activités d’enseignement et de recherche, il
aujourd’hui plus de 3 600 a eu diverses expériences professionnelles (4 ans au service
étudiants, dont 1 000 Elle dirigeait l’ISG BS depuis 1999. Anne-Marie publicité de la « Dépêche du Midi » ; un an à la CCI de Toulouse
internationaux, et génère Rouane en a quitté sa direction en mai 2018 et sur les études statistiques et économiques, 4 ans en tant que
eren 2017 plus de 42M€ de Thierry Sebagh lui a succédé le 1 juillet. consultant).
CA. Docteur en économie de l’Université Paul
→ Aujourd’hui en Cézanne, il en est maître de conférences. À la
Youssef Erami a été nommé directeur général de l’ESC Pau le convalescence, Didier tête de la chaire « Banque et développement » 21 septembre 2018. Il succède à Sébastien Chantelot. Marocain Jourdan est remplacé à la d’Aix-Marseille Université, Thierry Sebagh a conduit les travaux d’origine, Youssef Erami obtient un DEA, un DESS puis son docto-direction de l’école, dans
d’équipes œuvrant sur les problématiques patrimoniales, profession-rat en sciences de gestion à l’Université de Pau et des Pays de l’attente d’un prochain
nelles et corporate des établissements bancaires. Il a été également recrutement, par son l’Adour en 2007. Il travaille dans cette même université de Pau
directeur national pédagogique et développement de l’ISEG Business secrétaire général, Didier avant de retourner au Maroc. Il intègre l’ESC Pau en 2013 dont il
& Finance School puis directeur général de l’ORT (réseau d’écoles - Grino. était, depuis 2016, doyen de la recherche et du corps professoral.
lycées et enseignement supérieur - présentes dans 7 villes de
France) ces deux dernières années. n
Et les PGE…
Sophie Gay-Anger a été nommée Annabel-Mauve Bonnefous a été Nathalie Hector a été nommée Pascal Krupka a été nommé
en janvier 2018 directrice du nommée à la tête du programme directrice du Programme directeur du programme Grande
programme Grande Ecole de Grande école de Toulouse BS en Grande Ecole de l’emlyon BS. école et des bachelors de Kedge
SKEMA Business School. Elle novembre 2018. Directrice des Elle était jusqu’ici directrice des BS. Il occupait depuis quatre
succède à Geneviève Poulingue, programmes MS/MSc de TBS programmes initiaux de Kedge ans le poste de « Programs
nommée directrice du campus de depuis juin 2018 elle succède BS. Development Director » au
SKEMA à Belo Horizonte début à Olivier Guyottot tout en sein de Montpellier BS où il a
2017. continuant à présider à la destinée développé 6 MSc.
des programmes MS/MSc.
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 10 DÉCEMBRE 2018 | HORS SÉRIE N°5