Essentiel Prépa n°19 - septembre 2018
18 pages
Français

Essentiel Prépa n°19 - septembre 2018 , magazine presse

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
18 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Le savais-tu ? Tu peux t'abonner à ce journal en cliquant sur la petite cloche. Tu recevras alors une alerte par mail à chaque nouvelle parution !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2018
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo

Extrait

|SEPTEMBRE 2018 N° 19
DOSSIER
Sigem 2018 :
ça bouge !
ENTRETIENS
Alain Joyeux
(APHEC)
Patrice Houdayer
(Skema BS)
Anne Zuccarelli
(Edhec BS)
La Burgundy School of Business dont les nouveaux
locaux ont été inaugurés fn 2017
BSB INTÈGRE LE TOP 15 SIGEM
DES GRANDES ÉCOLES
DE MANAGEMENT
bsb-education.com
ÉCONOMIQUES
& COMMERCIALESEDITO
SommaireParcoursup : |SEPTEMBRE 2018 N° 19
les prépas ont
Les ESSENTIEL DU MOIS 4 à 7
(trop) atendu
ENTRETIEN 8-9
Trop long, trop compliqué, trop anxiogène, Parcoursup cristallise de nombreuses
critiques pour sa première année. Le Premier ministre, Edouard Philippe, parle
aujourd’hui d’« ajustements indispensables qui ne doivent pas remettre en compte
la faculté pour les étudiants de pouvoir hésiter ». Et d’insister : « Nous avons
remplacé l’intervention du hasard sinon d’une logique algorithmique par une décision « Il faut absolument
fuidifer humaine. L’enjeu n’est pas d’affecter mais d’orienter ». Oui mais que la route a été
le système »longue pour les classes préparatoires…
Le suspense de la rentrée. Devant la menace potentielle d’un report de la rentrée
DOSSIER 10 à 13d’une semaine, le gouvernement a pris la saine décision d’avancer d’une semaine
- au 27 août - la clôture des inscriptions sur Parcoursup pour les flières sélectives.
Les classes préparatoires ont ainsi pu avoir une meilleure visibilité sur leurs effectifs
tout en redoutant des désistements le 3 septembre. Selon les premières remontées
les candidats reçus ont quasiment tous respecté leur engagement.
Mais que l’été a été long. Une classe préparatoire de très haut niveau, prise
d’habitude d’assaut, a ainsi pu avoir des places libres quand une autre, moins renommée,
pouvait avoir fait carton plein. Certaines ont également dû accepter des dossiers
qu’elles auraient sans doute refusés les années précédentes et il faudra sans doute
à ses élèves cravacher pour atteindre le niveau. Sigem 2018 : ça bouge !
Prendre son temps. Mais pas trop ! Si tout le monde est d’accord pour
demander une refonte du processus, flières sélectives et universités ne sont pas sur la
même longueur d’ondes. Les premières reviendraient bien à la hiérarchisation des ENTRETIEN 14-15
vœux quand les secondes ne veulent pas en entendre parler. Un consensus devrait
au moins s’établir pour réduire la période pendant laquelle les candidats peuvent
conserver des vœux ouverts. « Je n’ai jamais imaginé qu’un instrument aussi
complexe puisse être parfait du premier coup. Il fonctionne mieux que le système
précédent mais il faut se placer dans des logiques d’amélioration continue », insiste
le Premier ministre tout en affrmant vouloir laisser un « temps d’hésitation ». « C’est « Skema est une
très sain. C’est la preuve que le système repose sur la business school
volonté d’orientation ». globale »
Ce à quoi le président de l’APHEC, Alain Joyeux (lire son
entretien complet dans ce numéro) répond : « On ne
choisit pas son avenir comme un gâteau dans une pâtisserie. ENTRETIEN 16-17
Quand en juillet on est accepté dans une classe
préparatoire, mais aussi dans une flière universitaire, on a accès
à des listes bibliographiques, à des conseils
méthodologiques. Attendre fn août pour choisir c’est donner l’illu- Olivier Rollot
Rédacteur en chef « Nous devons sion de la liberté d’attendre ». n
«enchanter» l’ensemble
du parcours de
nos étudiants »
REPÈRES 18
Une journée consacrée Enseignement supérieur et recherche :
les chiffres-clésau continuum le 19 octobre
HEADway Advisory organise le 19 octobre une journée de travail
consacrée au continuum, au sein des locaux d’ESCP Paris et avec
"L ’Essentiel du Sup - Prépas" est une publication du groupe
le soutien de l’APHEC et de l’APLCPGE. Professeurs, proviseurs, | SAS au capital de 30 000 €, RCS 532989902 00046 Paris
| |directeurs de Grandes écoles et étudiants de ces mêmes écoles 33 rue d’Amsterdam 75008 Paris
|Directeur de la publication : Sébastien Vivier-Lirimont issus de classes préparatoires vont travailler pendant une journée
| |Rédacteur en chef : Olivier Rollot o.rollot@headway-advisory.com
à défnir comment continuer à avancer sur un continuum qui a vu |Responsable commerciale : Fanny Bole du Chomont
cet été ses premières illustrations concrètes. n |f.boleduchomont@headway-advisory.com - 01 71 18 22 62
Photo de couverture : BSB
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 2 SEPTEMBRE 2018 | N°19PARIS | NANTES | BEIJING | SHENZHEN
PROGRAMME
GRANDE ÉCOLE
e e6 4
CLASSEMENT INSERTION
SIGEM PROFESSIONNELLE
DEPUIS 17 ANNÉES
CONSÉCUTIVES
«  Parce que l’audace s’affrme avec le savoir, nous développons vos expériences,
Parce que le talent s’exprime grâce à la culture, nous multiplions les infuences,
Parce que leadership et responsabilité doivent se faire écho, nous visons plus haut.
Notre vocation ? Vous permettre de développer la vôtre ! »
Nicolas ARNAUD
Directeur Audencia Grande École
audencia.com
L’ESSENTIEL DU SUP | PRÉPAS 3 SEPTEMBRE 2018 | N°19L’ESSENTIEL DU MOIS
EN BREF emlyon va-t-elle changer de statut ?
→ ELLES/ILS BOUGENT
Sébastien
Chantelot a rejoint
erle 1 septembre le
Groupe Sup de Co
La Rochelle en
qualité de
directeur de l’école
de management (La Rochelle
Business School) et directeur
délégué aux afaires académiques
du groupe. Il succède à Oliver
Guyottot parti pour Toulouse BS en
avril 2018. Sébastien Chantelot était
directeur de l’ESC Pau depuis
août 2015. Titulaire d’un doctorat
en sciences économiques de
l’Université Toulouse Capitole, sur
le thème de l’innovation, de la
créativité, et des territoires,
Sébastien Chantelot a plus de 15 ans
d’expérience dans l’enseignement
supérieur et la recherche en France Dans un long article consacré à « la révolution libérale du tion à contrôler l’association sur laquelle repose l’EM
et à l’international. docteur Belletante » le site Médiacités Lyon explique Lyon » selon le site. « Les fnancements publics, CCI
comment l’emlyon s’apprête à s’ouvrir à des investisseurs comprises, sont aujourd’hui à bout de souffe. J’ai besoin
Rémy Challe a
privés. « Avant de sortir du giron de la Chambre de d’un actionnariat qui apporte des fonds propres », argu-quitté mi-juillet
commerce et d’industrie ? » s’interroge le site ? En effet mente Bernard Belletante. nson poste de dean
en avril dernier, la Chambre de commerce et d’industrie de de l’INSEEC
Lyon a voté en assemblée générale, la création d’une → T oujours selon Médiacités, l’école devrait communiquer Business School
société holding, la « SA Early Makers group », qui a « voca- à ce sujet en septembre.pour se consacrer à
de « nouveaux
projets professionnels ». Depuis le
er1 juillet il était ofciellement
supervisé par Isabelle Barth HEC ou ESCP Europe vont s’ouvrir
nommée directrice de l’école.
Arrivé à l’INSEEC il y a près de aux investisseurs privés
15 ans comme professeur de droit
puis coordinateur de la vie
Dans un entretien à EducPros le président de la Chambre sera compensée par une augmentation des droits de
scolaassociative, Rémy Challe avait pris
de commerce et d’industrie Paris-Ile-de-France, Didier rité mais surtout par l’ouverture du capital des écoles qui ces dernières années, diférentes
Kling, explique comment il va ouvrir le capital de ses écoles vont devenir des fliales chapeautées par un « holding d’en-responsabilités, avec la direction
à des investisseurs privés ou institutionnels. Une nécessité seignement supérieur dont la chambre restera l’actionnaire des admissions, puis la direction
alors que cinq de ses écoles, les plus prestigieuses (HEC, majoritaire ». des programm

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents