Essentiel Prépa n°27 - mai 2019
29 pages
Français

Essentiel Prépa n°27 - mai 2019 , magazine presse

-

YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
29 pages
Français
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication

Description

Essentiel Prépa n°27 - mai 2019

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 mai 2019
Langue Français
Poids de l'ouvrage 21 Mo

Extrait

maI 2019|N° 27
PréPaS éCoNomIquES Et CommErCIaLES
PAROLES DE PROFS
Là RÉORMe dU lycÉe eT ses cOnsÉQUences sUR l’ORîenTàTîOn veRs les Clàsses PRÉpàRàTOîRes EC
ENTRETIENS Jeàn-ChRîsTOphe HàUgUel (SîgeM) DîdîeR Klîng (CCIP) Delphîne mànceàU (NeOMà BS)
REPÈRES Là hàUsse dU nOMbRe d’ÉTUdîànTs ne se dÉMenT pàs
Les oraux jouent la diversité
Photographie : © Inseec SBE
L’ESSENTIEL DU SUP
PréPaS
PALMARÈS : DONNER SA PLACE À LA RSE
En pUblîànT sOn pReMîeRunîveRsîTy IMpàcT rànkîngs, le tîMes HîgheR EdUcàTîOn à MOnTRÉ là vOîe À Une nOUvelle ORMe de clàsseMenTs. aU lîeU de s’àppUyeR sUR des cRîTÈRes pUReMenT àcàdÉMîQUes OU de RÉUssîTe sOcîàle le gRànd MÉdîà de l’enseîgneMenT sUpÉRîeUR bRîTànnîQUe à dÉcîdÉ de pRendRe en cOMpTe le RespecT pàR les ÉTàblîsseMenTs d’enseîgneMenT sUpÉRîeUR de 11 desSUsTàînàble DevelOpMenT GOàlsdÉfinîs pàR l’oNu. SànTÉ, QUàlîTÉ de l’ÉdUcàTîOn, îMpàcT sUR le clîMàT, ÉgàlîTÉ des chànces sOnT àUTànT de cRîTÈRes QUî OnT peRMîs de TOTàleMenT bOUleveRseR les hîÉRàRchîes hàbîTUelles.
éDIto + SommaIrE
Un cassement ondÉ quî rebat orcÉment es cartes. CassÉe dans e groupe 201-250 des meîeures unîversîtÉs mondîaes sur un pan acadÉmîque, c’est ’unîversîtÉ d’Auckand quî ’emporte sur e pan de ’împact – ee est notamment 3ème mondîae pour son împact cîmatîque - devant es canadîennes McMaster et Brîtîsh Coumbîa (respectîvement 77ème et 37ème dans e cassement « cassîque »). Du côtÉ rançaîs c’est ’unîversîtÉ d’Aîx-Marseîe quî se casse au meîeur rang - maîs seuement 43ème - devant deux Étabîssements de a vîe sans doute a pus împîquÉe dans e sujet : Centrae Nantes et ’unîversîtÉ de Nantes (toutes deux dans e groupe 101-200). Venu ouvrîr e cooque où Étaîent prÉsentÉs es rÉsutats de ’ÉtudeMobîîser ’en-seîgnement supÉrîeur pour e cîmatdu Shît Project e 25 mars dernîer e dîrecteur gÉnÉra de ’ENS Parîs, Marc MÉzard remarquaît : «En queques promotîons a sensîbîîtÉ aux questîons de cîmat et d’Énergîe est devenue très împor tante auprès des Étudîants. Cea nous enjoînt à aer pus oîn dans ’ofre de cours». Et Laîe Ory, ’une des auteurs duManîeste Étudîant pour un rÉveî ÉcoogîqueÉtudîante à et ’ENSTA ParîsTech, expîquaît : «Avec notre manîeste nous avons d’abord vouu nous adresser aux entreprîses. Aujourd’huî c’est Égaement aux unîversîtÉs et Grandes Écoes que nous demandons d’enseîgner a transîtîon ÉnergÉtîque». Maîs comment aîre pour crÉer des îndîcateurs fiabes ? Le abe DÉveoppement Durabe & ResponsabîîtÉ SocîÉtae (DD&RS) a aînsî ÉtÉ crÉÉ par a ConÉrence des prÉsîdents d’unîversîtÉ et a ConÉrence des grandes Écoes pour vaorîser des Étabîssements împîquÉs dans a RSE (îs sont dîx aujourd’huî à avoîr obtenu e abe). Le RÉseau rançaîs des Étudîants pour e dÉveoppement durabe (Reedd) « œuvre pour des campus durabes ». RÉunîs au seîn du programme Prîncîpes or Responsîbe Management Educatîon (PRME) de ’ONU des enseîgnants-chercheurs îssus de près de 700 busîness schoos dans e monde (dont 32 en France) travaîent depuîs 2007 à en aîre Émerger des prîncîpes dans eurs programmes (PRME commence Égaement à travaîer avec des Écoes d’îngÉnîeurs). Enfin un test crÉÉ par un chercheur de Kedge, eSuîtest, permet de mesurer ’împact de a RSE chez es Étudîants comme dans es entreprîses. Autant d’ÉÉments objectîs que es casseurs peuvent maîntenant utîîser pour mîeux rÉpondre aux attentes des Étudîants dans eur choîx d’Écoe.
Olivier Rollot, rédacteur en chef
ORollot
2
Sommaire
4
56
7
8
MAI 2019N° 27
LES ESSENTIELS DU MOIS
• Parcoursup : le premier bilan 2019 • Ecricome présente sa nouvelle épreuvede langues vivantes Àla découverte d’Audencia • Qu’attendent les étudiantsde l’enseignement supérieur ? • TBS dévoile sa nouvelle plateformede marque Emploi : les étudiants des Grande écoles veulent tout, tout de suite… Spécialités du bac : les maths en tête Les étudiants de l’IMT BS créentun escape game
ENTRETIENS
9 • Delphine Manceau (Neoma BS) 19 • Jean-Christophe Hauguel(Sigem et EM Normandie) 22 • Didier Kling (CCI Paris Ile de France)
DOSSIER
12
• Concours des écoles de management :les oraux jouent la diversité
PAROLES DE PROFS
25La réforme du lycée et les conséquences • sur l’orientation versles Classes PréparatoiresEconomiques et Commerciales
REPÈRES
29 • La hausse du nombre d’étudiantsne se dément pas
« L’EssentIel du sup »est une pubîcatîon du groupe HEADway Advîsory, SAS au capîta de 30000 €, RCS 53298990200046 Parîs, CPPAP 0920W93756, 33, rue d’Amsterdam, 75008 Parîs. DIrecteur de la publIcatIon:SÉbastîen Vîvîer-Lîrîmont. Rédacteur en cheF :Oîvîer Root (o.root@headway-advîsory.com). Responsable commercIale :Fanny Boe du Chomont (.boeduchomont@headway-advîsory.com). CréatIon graphIque et mIse en pages:éîse Godmuse / oo. Édîtîons Photo de couverture:Inseec SBE
L’ESSENTIEL DU SUP
PréPaS
MARS 2019N° 25
L’ESSENTIEL DU SUP
PréPaS
L’ESSENtIEL Du moIS
MAI 2019N° 27
Parcoursup : le premier bilan 2019 En proposant cette année 1500 formations de plus qu’en 2018 pour atteindre les 14 500, Parcoursup a logiquement vu considérablement Un nouveau directeur progresser le nombre de candidatures. Ce qu’il faut en retenir.à Montpellier BS Bruno Ducasse, 49 ans, a été eux seus ’arrîvÉe sur a pateorme desSî e nombre de vœux en îcence de droît enregîstre nommé directeur général de Montpellier Business School. Instîtuts de ormatîon en soîns înîrmîersune progressîon partîcuîèrement ÉevÉe (+25% par Il prendra ses fonctions le 13 6,9Amîîonsde îcence est gobaement peu modîîÉe. Avec 256de vœux. 8,6 mîîons sî ’on y ajoute es il était directeur général de (IFSI) a gÉnÉrÉ 1,5 mîîons de vœux. Enrapport à ’annÉe dernîère contre +14 % pour ’ensembe mai 2019. Lui-même diplômé du programme Grande école tout es candîdats ont ormuÉ cette annÉedes îcences), a rÉpartîtîon des vœux entre mentîons de MBS (promotion 1993) sous-vœux rÉvèe a DEPP (Dîrectîon de ’Évauatîon,000 vœux, e droît reprÉsente aînsî 16% des vœuxla chambre de commerce et d’industrie de l’Hérault de a prospectîve et de a perormance) du mînîstèreen îcence en 2019 (en progressîon de 1,5 poînt), suîvî depuis 7 ans, après en avoir de ’Enseîgnement supÉrîeur, de a Recherche et dedes STAPS (8%, închangÉ) et d’Économîe-gestîonété le directeur înancier. Il a « suivi de près la gestion et le ’Innovatîon dans une note sur esVœux d’orîentatîon(7 %, -0,5 poînt). La PACES recueîe 187 000 vœux fonctionnement de l’école et des ycÉens pour a rentrÉe 2019.cette annÉe (+7 % par rapport à 2018). a piloté son autonomisation en association în 2012 » La seconde Étape de a procÉdure Parcoursup Au tota, 639 905 ycÉens prÉparant e baccaaurÉatet participe aux réunions 2019 s’est achevÉe e 3 avrî. Depuîs e 5 avrî, es de la gouvernance de MBS ont conîrmÉ au moîns un vœu sur Parcoursup, un ormatîons ont aînsî pu engager ’examen des vœux,depuis plusieurs années. chîre stabe par rapport à ’an dernîer. En moyenne, prÉaabe à a phase d’admîssîon quî dÉbutera e 15 un candîdat a conîrmÉ 9 vœux (jusqu’à 10 pour es maî 2019. ycÉens en termînae S et seuement 6,8 en L). Hors ormatîons sanîtaîres et socîaes nouvees en 2019, ce nombre moyen est ramenÉ à 8,1. En 2018, esEN BREF ycÉens avaîent exprîmÉ 7,4 vœux. Après le renouvellement de son accréditation EQUIS en En moyenne, a îste de vœux se compose à 34 % septembre 2018,Grenoble de vœux en îcence, à 31 % en BTS, à 13% en DUT et Ecole de Managementa obtenu le renouvellement 7% en CPGE. Les vœux en îcence composent près de son accréditation de a moîtîÉ des îstes pour es ycÉens gÉnÉraux, AACSB pour la durée ceux en DUT 14% et 11% ceux en CPGE. Le BTSmaximale de 6 ans. reprÉsente pus des troîs quarts des îstes de vœux des bacheîers proessîonnes et a moîtîÉ de cees des bacheîers technoogîques. © Université Lyon 3
Ecricome présente sa nouvelle épreuve de langues vivantes
Les premières vidéos de lanouvelle épreuve de langues vivantesdes concours ECRICOME PRÉPA et ECRICOME TREMPLIN 2020 ont été mises en ligne sur le site internet d’ECRICOME. Pilo-tée en collaboration avec le professeur Philippe Kohler, professeur émérite et trésorier de l’APHEC (Association des professeurs des classes préparatoires éco-nomiques et commerciales), elle remplace l’épreuve actuelle qui porte sur un article tiré de la presse écrite, enregistré par un lecteur natif.
Avec un passage à un format vidéo l’ambi-tion d’ECRICOME n’est « pas seulement de vériîer l’aptitude des futurs étudiants à traduire des documents ou à s’exprimer correctement dans la langue étrangère étudiée ; elle est aussi de tester leur ca-pacité à transformer leurs connaissances de la civilisation étrangère en une passe-relle, un pont intellectuel vers l’autre ». La vidéo devra par conséquent permettre d’analyser un aspect particulier de la ci-vilisation du ou des pays étudiés.
4
Les vidéos doivent être récentes (moins d’un an). Leur format doit être de 3 mi-nutes sans excéder 3’ 30’’ de manière à permettre plusieurs visionnages.
L’ESSENTIEL DU SUP
PréPaS
L’ESSENtIEL Du moIS
À la découverte d’Audencia Fin avril dernier, Audencia a accueilli plus d’une soixantaine d’ étudiants de classes préparatoires pour leur faire vivre l’expérience étudiante du programme Grande Ecole. Cours, rencontres avec les étudiants et les diplômés, visite de la ville de Nantes, une nouvelle action de l’école en faveur du continuum CPGE-GE. endant es vacances scoaîres de prîntemps, pusîeurs dîzaînes d’Étudîants en premîère P annÉe de casse prÉparatoîre se sont portÉs voontaîres ou ont ÉtÉ sÉectîonnÉs par eurs proesseurs pour dÉcouvrîr e dîsposîtî « Insîde Au-dencîa ». En 2018, ’înîtîatîve avaît rencontrÉ un arge succès puîsque ’objectî înîtîa de 30 paces avaît ÉtÉ dÉpassÉ et ’Écoe dû reuser queques dîzaînes d’Étudîants aute de paces. Cette annÉe, pus de 60 Étudîants sont concernÉs prîncîpaement îssus des © Audencia BS rÉgîons yonnaîse et parîsîenne maîs Égaement du mîtÉ quî exîste avec ’ensembe des întervenants du sud de a France. «A ’îssue de a premîère Édîtîon, Programme Grande Ecoe et sa dîrectîon», se Éîcîte es prÉparatîonnaîres nous ont conîÉ avoîr ÉtÉ Nîcoas Arnaud, dîrecteur du programme Grande convaîncus par cet ÉvÉnement înÉdît : cea eur a Écoe d’Audencîa. permîs d’apprÉcîer a grande dîversîtÉ des parcours possîbes au seîn de ’Écoe, d’Échanger en dîrectAu cours de eur sÉjour nantaîs, es Éèves ont assîstÉ avec d’autres Étudîants et de se aîsser sÉduîre parà des cours marketîng ou de droît des premîères a vîe de Nantes. En vîvant ’expÉrîence au pus prèsannÉes et dÉcouvert es dîÉrentes spÉcîaîsatîons des Étudîants, îs peuvent observer a rÉee proxî -du programme Grande Écoe avec des Étudîants.
5
MAI 2019N° 27
L’ESSENTIEL DU SUP
PréPaS
L’ESSENtIEL Du moIS
MAI 2019N° 27
L’EDHEC BSet l’EcoleQu’attendent les étudiants EN BREF W, bachelor de création de contenus créé par le CFJ, de septembre 2019, lesde l’enseignement supérieur ? signent un accord de double diplôme. Dès la rentrée deux écoles proposeront Pour les étudiants, réussir sa vie, c’est avant tout être « heureux et épanoui » un programme de double diplôme permettant à dans son travail comme dans sa vie de famille. Harris Interactive a mené l’enquête leurs étudiants en bachelor pour INSEEC U. et publie une étude intitulée « Réussir dans un monde en transition. d’enrichir leur cursus. • Rennes School of Business Les étudiants et leurs attentes à l’égard de l’enseignement supérieur ». poursuit l’implantation au sein de son campus des premiers partenaires es prîorîtÉs qu’îs aichent dans ’îdÉa sont internationaux avec d’exercer un mÉtîer întÉressant (93%), d’avoîr l’Université du Caucase, moLyens de aîre ce qu’î eur paît durant eur temps après l’Inde (INSOFE à un bon Équîîbre entre eur vîe prîvÉe et eur vîe Bangalore) et la Chine proessîonnee (93%), et permettant d’avoîr es (ZUEL à Wuhan). îbre (93%). Pourtant à a questîon « Dans votre vîe souhaîtez-vous de açon prîorîtaîre... ? » es Étudîants sont 52% à rÉpondre que « gagner de ’argent est tout Brest BS réaccréditéeà aît prîorîtaîre ». Bîen pus que es 37% quî choîsîssent © Inseec BS par la CEFDG comme prîorîtÉ absoue d’être « utîes à a socîÉtÉ ». es ormatîons unîversîtaîres et en deuxîème posîtîon D’autres écoles seraientAux questîons portant sur eurs Études es Étudîants chez es Étudîants en Écoes de commerce comme en déçues. C’est pour une consîdèrent à a quasî-unanîmîtÉ (94%) qu’ees jouent durée de trois ans que la BTS/DUT. De même a acutÉ à « acîîter des Échanges Commission d’évaluationun rôe împortant dans eur rÉussîte personnee. Le des formations et diplômesunîversîtaîres ou des doube-dîpômes à ’Étranger » même pourcentage en est d’aîeurs satîsaît : 74% es de gestion (CEFDG) a joueraît un rôe prîorîtaîre dans un deuxîème groupe ayant choîsîes et 20% « pas vraîment » maîs en Étant reconduit le grade de master du programme Grande écolede questîons. nÉanmoîns satîsaîts. Ces dernîers sont 53% à ’avoîr de Brest BS améliorant ainsi aît parce qu’îs « ne savaîent pas vraîment ce qu’îs le précédent verdict de la Se sentant bîen ormÉs es Étudîants sont à 82% commission qui ne lui avaitsouhaîtaîent ». confiants dans eurs Études (91% dans es Grandes accordé que pour deux ans la fois précédente. Ses diplômesÉcoes) maîs aussî quant à eur vîe personnee et 80% Sî 87% consîdèrent que eur Étabîssement propose en management international pour eur avenîr proessîonne (88% dans es Grandes un enseîgnement « tout à aît ou putôt adaptÉ » îs (bac+3) et en développement commercial et marketingÉcoes). La grande majorîtÉ d’entre eux se sentent sont Égaement 3% à consîdÉrer qu’î n’est « pas du digital (bac+3) sont également « confiants et enthousîastes » pour eur entrÉe sur e tout adaptÉ » et 10% « putôt pas adaptÉ ». Quant à visés pour une durée de marchÉ du travaî, même sî près des deux tîers res-3 ans. Tous à compter du savoîr s’î est adaptÉ au monde du travaî îs sont 46% 1er septembre 2019. sentent aussî une certaîne înquîÉtude. Pour autant îs à rÉpondre « non » (et 56% dans es unîversîtÉs). sont 63% à consîdÉrer qu’îs auront besoîn de contînuer Et s’îs devaîent choîsîr un Étabîssement aujourd’huî c’est à se ormer au-deà de eurs Études actuees. d’abord une « ormatîon quî vous donne es cÉs pour 1013 Étudîants âgÉs de 18 ans et pus, îssus de orma-Évouer tout au ong de votre carrîère » quî es sÉduîraît tîons dîfÉrentes (unîversîtÉ, IUT, Écoes de commerce, devant « Une ormatîon quî vous rend opÉratîonne(e) Écoes d’îngÉnîeurs, etc.), ont ÉtÉ soîcîtÉs pour rÉpondre rapîdement sur e marchÉ du travaî ». Maîs avec des à cette enquête rÉaîsÉe en îgne du 8 au 15 Évrîer 2019. dîfÉrences puîsque cet îtem n’arrîve en tête que pour
TBS dévoile sa nouvelle plateforme de marque
Nouveau logo, nouveau nom - Toulouse Business School est ofîciellement renom-mée TBS, nouvelle signature, la réexion engagée sur l’identité de Toulouse Business School a permis de « redéînir les axes forts de sa promesse » : la qualité de l’expé-rience étudiante, l’excellence académique, l’ouverture internationale, la RSE (respon-
sabilité sociale des entreprises) et une ex-pertise pointue sur des secteurs d’avenir (l’aérospatial, l’intelligence artiîcielle et l’analyse de données) en sont maintenant les piliers afîrmés. TBS se dote également d’une nouvelle baseline (« Inspiring Edu-cation, Inspiring Life ») et d’un nouveau logo recentré sur l’acronyme « TBS » qui
6
accompagne la transition vers le nouveau naming tout en « conservant les marqueurs historiques de l’école » : un point central, le triptyque de couleurs noir, corail et blanc et la locution « Business school » rappe-lant son domaine d’activité.
L’ESSENTIEL DU SUP
PréPaS
L’ESSENtIEL Du moIS
MAI 2019N° 27
Emploi : les étudiants des Grandes écoles veulent tout, tout de suite… Le cabinet Universum a révélé les résultats de son enquête annuelle sur lesentreprises préférées des étudiants des Grandes écoles. Les résultats renforcent les tendances qui avaient émergé en 2018. es uturs cadres sont toujours pus confiants (en ’Économîe rançaîse et en eur propre vaeur sur e chLaengeant, avec des responsabîîtÉs ortes et surtout marchÉ) et pus exîgeants. Seon es anaystes du cabînet îs « veuent tout, tout de suîte: un mÉtîer un bon saaîre dès eur embauche, aant jusqu’à avoîr des prÉtentîons saarîaes quî dÉpassent a rÉaîtÉ du marchÉ ». Depuîs 2014 es prÉtentîons financîères des uturs dîpômÉs hommes des Écoes de management sont aînsî passÉes en moyenne et par an de 37 277€ © Edhec BS à 39 054€ quand dans es aîts es entreprîses ne eur secteurs d’actîvîtÉ ou des entreprîses quî es ont rêver en accordent que 36 000€ seon a dernîère enquête putôt que pour des empoyeurs Éthîques ». de a ConÉrence des grandes Écoes (es emmes ne demandent que 34 600€ en moyenne). Même s’îs Du côtÉ des Étudîants des Écoes de management e ème contînuent d’accorder une împortance croîssante àpodîum est composÉ de LVMH (premîer pour a 14 tous es crîtères îÉs à a RSE, à ’Éthîque et à ’ÉgaîtÉ,annÉe consÉcutîve) devant L’OrÉa Group et Googe. ème « îs n’en ont pas encore un crîtère dÉtermînant dans Chane et Appe maîntîennent eurs posîtîons de 4 eur choîx d’empoyeur, postuant en prîorîtÉ pour des et 5ème du cassement.
7
L’ESSENTIEL DU SUP
PréPaS
L’ESSENtIEL Du moIS
MAI 2019N° 27
Spécialités du bac : EN BREF ArianeGroup devient partenaire d’HEC les maths en tête ArianeGroup maître d’œuvre des lanceurs européens Ariane 5 et de la future Ariane 6, HEC Paris et l’ESA 70% des élèves de seconde ont choisi cette année la spécialité « Mathématiques » (Agence spatiale européenne) créent une initiative de de première selon les chiffres partiels divulgués par le ministère de l’Education.recherche appliquée pour identiîer et étudier les Mais qu’est-ce que cela signiîe vraiment ? tendances sur le long terme dans le secteur spatial. Cette collaboration encadrera le es deux autres spÉcîaîtÉs es pus demandÉes développement de projets sont Égaement très cassîques puîsqu’î s’agît académiques et de recherche EnL tout un peu pus d’une moîtîÉ des uturs Éèvesfort potentiel et les tendances des scîences de a vîe et de a Terre (52,2 %)sur la création de valeur dans le secteur spatial, sur les et de a physîque-chîmîe (un peu pus de 50%). modèles macroéconomiques à du secteur. Ces projets de premîère gÉnÉrae choîsîraîent troîs spÉcîaîtÉs donneront lieu à des travaux scîentîfiques. Ce quî correspond peu ou prou au même de recherche à rayonnement international et feront l’objet pourcentage que ceux quî optaîent jusqu’îcî un bac S. de publications scientiîques, Et ouî contraîrement à ce qu’espÉraîent ses înîtîateurs àdans le cadre d’un tout nouveau « ESA_Lab@ une hîÉrarchîe ondÉe sur a bac S sembe se substîtuer HEC Paris. «L’économie une autre ondÉe sur a spÉcîaîtÉ mathÉmatîques. A spatiale est en pleine évolution et notre mission est a oîs avec beaucoup pus de demandes qu’î n’y avaît © ESCP Europe d’anticiper en permanence d’Éèves en S maîs finaement moîns qu’î n’y avaît à aîre les nouvelles tendances de des mathÉmatîques au ycÉe jusqu’îcî : s’y on y ajoute escontre troîs en premîère – se voîent Égaement ofertce marché», estime André-Hubert Roussel, Président Éèves de ES on parvenaît à envîron 85% des efectîs.a possîbîîtÉ de suîvre une optîon « mathÉmatîques Exécutif d’ArianeGroup. compÉmentaîres » de 3 heures. Les mathÉmatîques ne sont en efet pas prÉsentes en tant que matîère dans e tronc commun de premîère etReste à connaïtre e pourcentage de vœux de choîx termînae. En premîère es Éèves peuvent opter pour de spÉcîaîtÉs quî seront finaement acceptÉs. Sî es une spÉcîaîtÉ mathÉmatîques de 4 heures quî passegrands ycÉes de centre-vîe sont en capacîtÉ d’en à sîx heures en termînae auxques peuvent s’ajouterouvrîr a pupart – ou d’avoîr des accords avec des troîs heures d’optîon « mathÉmatîques expertes ».ycÉes proches pour es autres – beaucoup d’autre Ceux quî prÉèreraîent abandonner a spÉcîaîtÉ enont demandÉ à eurs Éèves de aîre quatre vœux (a termînae – on n’y a pus droît qu’à deux spÉcîaîtÉsmoyenne est de 3,6) aîssant aînsî a porte à des reus.
Les étudiants de l’IMT BS créent unescape game
Les 12 avril et 13 avril, les étudiants de Télécom SudParis, de l’ENSIIE et de l’Institut Mines Télécom Business School se sont retrouvés lors d’unes-cape gamede 24h inédit mêlant jeu et entrepreneuriat Organisé par 8 étudiants de la majeure entrepreneuriat d’IMT-BS cet événement doit permettre aux étudiants de « tester et développer leurs idées de projets aîn de pouvoir être po-tentiellement incubés dans les locaux de l’incubateur des 3 écoles, IMT Starter ».Le pitch :regroupés par équipes de 5 personnes, les étudiants sont convoqués à l’IMT Starter, dans le bureau d’Emilia, une jeune entrepreneuse, aîn de résoudre le mystère de sa disparition... Dans la peau
de jeunes entrepreneurs, ils ont 24h pour trouver qui est à l’origine de sa dispari-tion mais surtout quelles en sont les rai-sons. Le seul moyen dont ils disposent pour réussir leur mission à temps est de se mettre à la place d’Emilia en recréant de A à Z une Start-up viable. Les partici-pants débutent l’aventure en inspectant le bureau d’Emilia, dernier lieu où celle-ci a été aperçue. Des énigmes donneront ac-cès aux étapes fondamentales de l’entre-preneuriat par lesquelles tout bon entre-preneur doit passer pour créer sa start-up.
8
L’ESSENTIEL DU SUP
PréPaS
ENtrEtIEN
Delphine Manceau DIRECTRICE GÉNÉRALE DE NEOMA BS
« Le programme Grande école de Neoma poursuit son évolution »
DOUbles dîplôMes pOUR TOUs, nOUveàU pàRcOURs d’excellence en finànce, pROgRàMMe d’àccUeîl de 20 ÉTUdîànTs de clàsses pRÉpàRàTOîRes en Chîne, nOUveàUx pROgRàMMes înTeRnàTîOnàUx, NeOMà BS esT en ÉvOlUTîOn cOnsTànTe. Sà dîRecTRîce, Delphîne mànceàU, RevîenT sUR TOUTes ces nOUveàUTÉs.
olîvîeR rOllOT : VOTRe pROgRàMMe GRànde ÉcOle (PGE) ÉvOlUe Une nOUvelle Oîs ceTTe ànnÉe. qU’àllez-vOUs pROpOseR de nOUveàU À là RenTRÉe ? Delphîne mànceàU :Ouî, e programme Grande Écoe de Neoma poursuît son Évoutîon. Tous nos Étudîants pourront dÉsormaîs obtenîr un doube dîpôme, avec à a oîs e Master en Management et un MSc Neoma îÉ à eur spÉcîaîtÉ de fin de cursus. Sans raîs de scoarîtÉ suppÉmentaîre. D’autres Écoes comme HEC ou ’EDHEC ont dÉjà adoptÉ ce type d’approche, nous e aîsons Égaement et de manîère systÉmatîque, car cea permet de renorcer a spÉcîaîsatîon tout en avorîsant un mÉange avec es Étudîants înternatîonaux auprès desques es MSc sont tant prîsÉs. Par aîeurs, e cursus s’enrîchît d’un nouveau par-cours d’exceence « Rîsk & Fînancîa technoogîes » en partenarîat avec GARP (Goba Assocîatîon o Rîsk Proessîonnas). Ceuî-cî permet de prÉparer a cer-tîficatîon proessîonnee Fînancîa Rîsk Manager® (FRM - Gestîonnaîre de rîsques financîers) que pus de 90% des pus grandes înstîtutîons bancaîres mondîaes prîvîÉgîent dans eurs dÉmarches de recrutement. Dans es moîs et es annÉes à venîr, d’autres MSc vont voîr e jour, cette rÉorme permettant d’ofrîr davantage de spÉcîaîsatîons poîntues.
o. r : Les ÉcOles de MànàgeMenT OnT beàUcOUp dÉvelOppÉ de nOUveàUx pROgRàMMes ces deRnîÈRes ànnÉes. Là pRîORîTÉ de vOTRe pROgRàMMe GRànde ÉcOle esT TOUjOURs de RecRUTeR des ÉlÈves en clàsses pRÉpàRàTOîRes ? D. m :Neoma est très attachÉe au recrutement en casses prÉparatoîres. Ee est même ’Écoe quî recrute e pus d’Éèves quî en sont îssus. Dans toute eur dîversîtÉ. Le concours Ecrîcome, au seîn duque nous recrutons, donne aînsî toute eur pace aux Éèves îssus de casses prÉparatoîres îttÉraîres (quî ont un nombre de paces rÉservÉes) et de casses prÉparatoîres technoogîques. Les Éèves de prÉpas ont ÉtudîÉ à très haut nîveau pendant deux ans des matîères ondamentaes comme a phîosophîe, es mathÉmatîques, a gÉopoîtîque, es angues, et mettent ensuîte cette cuture et cette ou-verture en compÉmentarîtÉ avec e dÉveoppement de compÉtences proessîonnees dans notre Ecoe. Cea constîtue un parcours extrêmement rîche et compet. Cette annÉe, nous aons d’aîeurs accueîîr e congrès de ’APHEC (Assocîatîon des proesseurs des casses prÉparatoîres Économîques et commercîaes) pour Échanger avec ’ensembe des proesseurs. Notam-ment sur a rÉorme du bac quî est en cours et sur ses împacts potentîes sur es casses prÉparatoîres.
9
MAI 2019N° 27
Un campus en Chine à la rentrée
Neoma va ouvrir à l’automne prochain un campus commun avec l’Université de Nankai, une des meilleures de Chine, située à 100 km de Pékin. «Il s’agit pour nous d’y recruter des étudiants chinois ayant un très bon niveau au Gao Kao, le bac chinois. Et notre diplôme est reconnu par l’Etat chinois. Ensuite, certains étudiants français pourront y aller en échange mais ce n’est pas notre objectif essentiel. Nous avons également avec l’Université de Nankai un centre de recherche joint comprenant des professeurs chinois et français», explique Delphine Manceau.
© Neoma BS
L’ESSENTIEL DU SUP
PréPaS
o.r : COMMe d’àUTRes ÉcOles, NeOMà TRàvàîlle sUR là nOTîOn de « cOnTînUUM » QUî dOîT peRMeTTRe d’efecTUeR là TRànsîTîOn enTRe là clàsse pRÉpàRàTOîRe eT là GRànde ÉcOle dàns de MeîlleURes cOndîTîOns. qUelles àcTîOns Menez-vOUs ? D. m :Nous avons renorcÉ ’enseîgnement des hu-manîtÉs avec un dîsposîtî purîe. En premîère annÉe, un nouveau cours obîgatoîre sur es humanîtÉs et e management est consacrÉ au thème du travaî dont nous exporons es Évoutîons sur toutes es dîmen-sîons : phîosophîques, ethnographîques, socîoogîques, Économîques... Nous avons Égaement dÉveoppÉ un « ItînÉraîre phîoso-phîque et artîstîque » construît autour de deux grandes exposîtîons artîstîques organîsÉes sur nos campus à partîr de fin avrî. I s’agît de aîre davantage entrer ’art à ’Ecoe avec des scuptures et des œuvres pîcturaes. Enfin, et sous ’împusîon de Mîche-Edouard Lecerc, e PrÉsîdent de ’Écoe, nous organîsons des conÉrences sur a thÉmatîque de ’utîîtÉ socîae des entreprîses. Avec des personnaîtÉs comme Emmanue Faber, e PDG de Danone, ou Louîs Gaoîs, PrÉsîdent du conseî de surveîance de PSA, quî sont întervenus au cours des dernîères semaînes. o. r : VOUs làncez ÉgàleMenT ceTTe ànnÉe Une nOUvelle înîTîàTîve QUî và peRMeTTRe À des ÉTUdîànTs de clàsses pRÉpàRàTOîRes de dÉcOUvRîR là Chîne… D. m :NEOMA Busîness Schoo s’împîque depuîs ongtemps dans e dÉveoppement de reatîons Étroîtes avec a Chîne, avec notamment a prÉsence sur ses campus du NEOMA Conucîus Instîtute or Busîness (e premîer en France). Avec ’APHEC (Assocîatîon des proesseurs des casses prÉparatoîres Économîques et commercîaes), nous crÉons Leaders @the Next Gene-ratîon : un programme quî permettra à 20 Étudîants de casses prÉparatoîres de partîr en îmmersîon en Chîne, pour deux semaînes, en juîet prochaîn. ComposÉ de conÉrences, de vîsîtes, d’une ormatîon en management întercuture, d’un projet de eadershîp pour ouvrîr à a cuture chînoîse, et de cours à dîstance, e programme permettra même aux Étudîants d’obtenîr e nîveau 2 du test de chînoîs oicîe HSK grâce à des cours întensîs de angue chînoîse.
ENtrEtIEN
MAI 2019N° 27
Le campus de Reims de Neoma BS
Jusqu’à 24 mois à l’international
Les étudiants de Neoma ont la possibilité d’effectuer entre quatre et dix mois d’études à l’étranger, et jusqu’à 24 mois toutes formules confondues. Une « Journée internationale » est l’occasion pour les étudiants étrangers © Neoma BS et ceux qui reviennent d’échange, de partager leur o. r : LeUR dÉvelOppeMenT înTeRnàTîOnàl esT expérience avec les futurs àU cœUR des sTRàTÉgîes des bUsîness schOOls candidats à la mobilité. pàRTOUT dàns le MOnde. qUelles àcTîOnsSix mois minimum avant pàRTîcUlîÈRes Menez-vOUs dàns ce sens ? leur départ, les étudiants formulent leurs vœux via D. m :C’est un axe majeur, notamment pour aîre pro-une plateforme en ligne. Il est possible de candidater gresser e nombre d’Étudîants înternatîonaux que nous jusqu’à 40 institutions à dîpômons. Nous constatons d’aîeurs actueement une condition de remplir les critères. Les élèves sont orte hausse du nombre de nos candîdats înternatîonaux. ensuite affectés par un C’est en retour pour nos Étudîants ’opportunîtÉ d’aer algorithme en fonction de leur classement académique dans es Étabîssements très bîen Étabîs dans eur pays pour une proonde îmmersîon cuturee et dans es pÉdagogîes propres à chaque pays. Nous contî-nuons dans cette ogîque avec ’ambîtîon d’avoîr 400 unîversîtÉs partenaîres dans troîs ans (ees sont 300 aujourd’huî), avec toujours une exîgence de grande quaîtÉ et de reconnaîssance ocae et înternatîonae vîa des partenaîres accrÉdîtÉs. Nous maîntenons donc notre approche ondÉe sur des partenarîats avec es unîversîtÉs ocaes de grand renom, tout en dîversîfiant es modaîtÉs d’îmmersîon à ’înternatîona pour per-mettre une îmmersîon dans es încubateurs des grandes unîversîtÉs ocaes ou dans es assocîatîon Étudîantes ocaes. Là encore, ’objectî est une expÉrîence rîche avec des Étudîants du pays, dans ’Écosystème oca et avec es habîtudes cuturees ocaes.
10
L’ESSENTIEL DU SUP
© ESCP Europe
PréPaS
Aînsî, e programme « Entrepreneurs sans rontîères » va permettre à nos Étudîants entrepreneurs d’être reçus pendant sîx moîs dans es încubateurs des pus grandes unîversîtÉs comme Jîao Tong à Shan-ghaî ou FGV au BrÉsî. Et en retour à eurs Étudîants de se rendre dans nos încubateurs en France. Nous montons aînsî un rÉseau d’încubateurs acadÉmîques avec des cours sur pace sur ’entrepreneurîat et des rencontres avec es Écosystèmes ocaux, permettant de construîre des start-ups « born goba » comme dîsent es entrepreneurs. Dans e même esprît, e dîsposîtî « Vîe assocîatîve sans rontîères » va permettre à nos Étudîants es pus împîquÉs dans nos assocîatîons – quî suîvent des cours e matîn pour se consacrer à eur assocîatîon ’après-mîdî – de rejoîndre es assocîatîons de nos unîversîtÉs partenaîres. Là encore, e dîsposîtî întègre des cours sur es sujets d’actîvîtÉ de ’assocîatîon dÉîvrÉs dans ’unîversîtÉ d’accueî et une îmmersîon dans es assocîatîons de ’unîversîtÉ. Enfin « Apprentîssage sans rontîères » donne a pos-sîbîîtÉ à nos apprentîs de poursuîvre eur mîssîon dans a fiîae ocae d’une entreprîse rançaîse tout en suîvant es cours de Neoma en e-earnîng. J’aî toujours regrettÉ que es Étudîants d’Écoe de commerce soîent souvent contraînts de choîsîr entre ’apprentîssage et ’înternatîona : chez nous, ce n’est pus e cas !
ENtrEtIEN
o.r : VOTRe plàn de dÉvelOppeMenT îMMObîlîeR en FRànce esT ÉgàleMenT TOUT À àîT ReMàRQUàble. avec nOTàMMenT Un TOUT nOUveàU càMpUs À PàRîs. D. m :Nous venons de sîgner ’achat de ’îmmeube que nous aons occuper dans e 13ème arrondîssement (arrondîssement où s’împante Égaement ’UnîversîtÉ de Chîcago). Nous quîtterons nos ocaux actues, près de Saînt-Lazare, en 2021 pour nous înstaer dans un bâtîment de 6500 m2. Un învestîssement de 80 mîîons d’euros pour accueîîr 1300 Étudîants. Nous aons y ouvrîr de nouveaux mastères spÉcîaîsÉs, de nouveaux MSc à destînatîon des Étudîants înternatîonaux, maîs aussî es premîères annÉes de nos bacheors. Les programmes postbac ont en efet un pubîc pus oca. Nous dîspenserons donc a premîère annÉe de notre Goba BBA à Parîs, en pus de Reîms et Rouen, avant une deuxîème annÉe quî s’efectue à ’înternatîona et es deux dernîères annÉes sur nos deux campus prîncîpaux. Même ogîque pour es programmes TEMA et CESEM. Notre programme Grande Écoe restera, uî, dîspensÉ unîquement à Reîms et Rouen.
11
MAI 2019N° 27
A Rouen Neoma BS bénéîcie d’un grand espace champêtre
© Neoma BS
Parcoursup en 2020
Au sein du concours Sesame, les programmes Global BBA et Cesem connaissent cette année une très forte augmentation des candidatures. L’entrée dans Parcoursup doit encore renforcer leur visibilité l’année prochaine. «TEMA, notre programme postbac en 5 ans axé sur le développement de compétences hybrides autour du management et de la technologie, y fera son entrée en 2020 et, en lien avec Parcoursup, renforcera son recrutement national, a fortiori alors que le programme ouvre à Paris en plus de Reims », assure Delphine Manceau qui « attend encore de savoir les conditions exactes de notre passage dans Parcoursup pour bien envisager comment nous allons organiser nos épreuves écrites et orales».
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents