Aristophane

AristophaneConsidéré comme l’un des plus grands dramaturges antiques, Aristophane est, 2400 ans après sa mort) encore lu par des millions de personnes chaque année. Représentant par excellence de l’Ancienne Comédie, c’est aussi un des rares auteurs grecs de théâtre dont les textes nous sont parvenus. Nous allons découvrir plus en détail cet homme et surtout son immense œuvre qui a marqué les âges…

Sa biographie

Pour mieux comprendre Aristophane, il faut revenir ses origines et son histoire. Malheureusement, on connaît peu de chose sur ce dernier, tout simplement à cause du manque de documents qui nous sont parvenus de cette époque reculée.

Dans la biographie d’Aristophane, on sait cependant quelques informations essentielles. Il est donc né en 445 avant J.C et son père était Philippos, un Athénien du dème de Cydathénéon, de la tribu Pandionis.

Le jeune Aristophane, alors qu’il est encore éphèbe, commence le théâtre en écrivant deux premières pièces Les Détaliens (427) et les Babyloniens (426), qui ne nous sont pas parvenus. Ses deux premières créations ont été représentées sous des prête-noms, tout comme Les Acharniens, car le dramaturge grec avait peur des sanctions potentielles du pouvoir politique. Effectivement, en plus d’être un auteur de talent de pièces, Aristophane a écrit plusieurs satires politiques.

Même si ces différentes œuvres théâtrales connurent souvent un grand succès, certaines d’entre elles le menacèrent avec des procès politiques. C’est notamment le cas avec Les Cavaliers qui critiquait le démagogue Cléon. Il reçut donc une menace de procès de la part de ce dernier, ce qui le força à modérer ses propos. Il continua sa carrière quelques années en essuyant quelques échecs (Les Nuées, 423) et quelques succès.

Concernant le reste de sa vie, on ne sait peu de choses. Il aurait eu trois fils : Ararôs, Philippos et Nicostratos. Le premier était lui aussi dramaturge, alors que les deux autres furent metteurs en scène. Aristophane est aussi très proche de Socrate, alors que pourtant il s’en moque dans ses comédies. Il disparaît vers 385 avant J.C.

Son œuvre

Véritable génie de la comédie antique, Aristophane serait l’auteur de pas moins de 44 pièces (35 pièces originales, 5 reprises de ses œuvres et 4 un peu inconnus). Cependant, seulement 11 nous sont parvenus entièrement.

Dans la plupart des pièces comiques qu’il a écrites, le dramaturge grec va ouvertement critiquer la politique, la société ou même certaines personnes. Par exemple dans Les Acharniens (425) et La Paix (421), il s’oppose à la Guerre et à ceux qui la prônent ; dans Les Cavaliers (424), il s’en prend au politique Cléon ; dans Les Oiseaux (414), il critique les utopies politiques et sociales.

La puissance d’Aristophane auprès du public et les défaites militaires d’Athènes contre Sparte vont faire que les libertés du théâtre vont fortement diminuer à partir de 412 avant J.C. En 388, c’est même la fin de l’Ancienne Comédie avec une loi qui interdit toutes attaques contre les personnes. Aristophane se doit d’inventer un nouveau style de type satire des mœurs dont dérivera la comédie nouvelle des Athéniens.

Grâce aux œuvres, on découvre les malheurs de son temps et surtout son opinion politique. Aristophane va souvent soutenir le peuple des campagnes, victimes d’une guerre trop longue contre l’ennemi Sparte et des riches Athéniens qui profitent du conflit. Les historiens ont utilisé les œuvres d’Aristophane pour mieux comprendre l’histoire de son temps, ainsi que les mœurs des Grecs ou encore le fonctionnement des institutions politiques d’Athènes.

Vous aussi, vous avez envie de découvrir les œuvres d’Aristophane, l’ensemble de ses pièces ou une en particulier ? YouScribe vous propose plusieurs livres sur le sujet, alors profitez-en dès maintenant.

Pour aller plus loin:

Les Nuées d
92 pages
Les Plaideurs - Jean Racine, Ligaran
Les Plaideurs
Jean Racine, Ligaran
72 pages
Aristophane; Traduction nouvelle, tome second par Aristophanes - 446? BC-385? BC Aristophanes, 1839-1907 [Commentator] Sully Prudhomme, Eugène [Translator] Talbot
Aristophane; Traduction nouvelle, tome second par Aristophanes
446? BC-385? BC Aristophanes, 1839-1907 [Commentator] Sully Prudhomme, Eugène [Translator] Talbot
223 pages
Aristophane; Traduction nouvelle, Tome premier par Aristophanes - 446? BC-385? BC Aristophanes, 1839-1907 [Commentator] Sully Prudhomme, Eugène [Translator] Talbot
Aristophane; Traduction nouvelle, Tome premier par Aristophanes
446? BC-385? BC Aristophanes, 1839-1907 [Commentator] Sully Prudhomme, Eugène [Translator] Talbot
269 pages